Inuits: les jeunes étudient à Montréal

Changer sa communauté

Portraits de jeunes Inuits

Par une belle journée d’automne, ça rentre et ça sort dans tous les sens au Cégep Marie-Victorin à Montréal. Dans l’un des bâtiments, des jeunes femmes sortent en trombe des salles de classe tout en plaisantant et discutant. Je tends l’oreille pour comprendre ce qu’il se dit, mais la langue m’échappe complètement. À tel point que je suis incapable d’en reconnaître l’origine. Je me dirige vers mon lieu de rendez-vous, et l’un d’entre eux est là à m’attendre.

Delphine Caubet dossiers ÉducationAutochtone.

Cégep Marie-Victorin étude Inuits

Un peu mal à l’aise, il me serre la main et échange quelques mots en inuktitut avec un ami. Lui, c’est Daniel et on va passer l’après-midi ensemble avec 3 de ses collègues pour comprendre la réalité d’un jeune du Nunavik qui a quitté sa communauté pour étudier.

On m’avait prévenue: la culture inuite est une culture de taiseux, et qui plus est mon accent français n’aide pas à la communication. Mais Daniel et Igulik, l’une de ses acolytes, sont bien entourés par 3 membres de la commission scolaire Kativik (commission scolaire du Nunavik administrée pour et par les Inuits).

Profil

Daniel est au Cégep Marie-Victorin depuis août 2013 où il a terminé son année d’intégration-adaptation. Âgé de 22 ans, s’il est encore indécis sur le cursus qu’il choisira, il est bien décidé à terminer le Cégep. Avec un léger rire, il m’explique que d’après lui, «on n’est pas tout seul dans l’univers». S’il ne finira pas nécessairement explorateur de l’espace, le jeune homme a un clair penchant pour les sciences. Dans un mélange de français et d’anglais, il me raconte avec humour comment il travaille sa troisième langue, le français, grâce à des séries télévisées telles que Les parents, qu’il adore.

À côté de lui se trouve Igulik. Jeune femme de 23 ans plutôt timide, elle a un objectif clair: terminer sa technique d’éducation à l’enfance et peut-être rester à Montréal. Il faut dire qu’elle a été à bonne école; sa mère étant directrice de garderie à Kangiqsualujjuaq, Igulik a déjà travaillé auprès de ce jeune public et sait qu’elle aime ça. L’éducation, la famille a ça dans le sang!

C’est à ce moment qu’arrivent en trombe Anita et Jeannie. Micro tempête à langue bien pendue, Anita et Jeannie se refusent dans un premier temps à faire l’entrevue. Une pause de 10 minutes et une cigarette plus tard, elles reviennent d’elles-mêmes auprès de Daniel et Igulik.

Contrairement à leurs camarades, Anita et Jeannie sont très bavardes: «On doit même les faire taire en classe», plaisante Marie-Hélène, conseillère aux élèves.

Si l’un de ces jeunes devait incarner la volonté, ce serait Jeannie. À seulement 17 ans, elle dit être venue à Marie-Victorin pour accomplir des choses et être différente. Il faut dire que malgré son jeune âge, Jeannie en met plein les yeux. «Moi, je mets sur mon CV qu’elle a été mon élève», s’amuse Jacques, conseiller aux élèves.

Il faut dire que la jeune femme a remporté 2 prix pendant l’expo-sciences pancanadienne 2014 pour la construction d’un système de luminothérapie. Rien que ça. Lorsque je lui demande comment lui est venue l’idée, sa réponse est simple: «J’ai demandé à mon professeur ce qui me ferait gagner, et il m’a dit un système de luminothérapie.» C’est dit, c’est fait.

Grâce à quoi, elle est partie un mois en Israël faire un stage d’archéologie supervisé par des scientifiques. La jeune femme originaire de Salluit s’est retrouvée dans la chaleur d’une zone de guerre à dater des os en laboratoire. Les clichés sur les Inuits en prennent un coup.
À sa gauche se trouve Anita. Du haut de ses 19 ans, elle semble la plus mature du groupe. Et pour cause, j’apprends quelques minutes plus tard qu’elle a un enfant de 2 ans et qu’elle étudie pour être éducatrice spécialisée en protection de la jeunesse.

Anita, jeune femme au caractère bien trempé, a établi un plan pour son avenir: prochainement son conjoint ramènera son enfant à Kangiqsualujjuaq pour qu’il soit élevé par sa mère le temps qu’elle termine ses études. Après quoi, elle les rejoindra et fera changer les choses dans sa communauté. Tout un plan.

Vie étudiante

Nunavik quitter communauté

Étudier à Montréal n’est pas nouveau pour Anita. La jeune mère avait déjà fait une première tentative, mais avait arrêté. «C’était trop dur», explique-t-elle. Si le retard scolaire n’aide pas, l’éloignement de leur communauté finit par en décourager certains.

Mais une fois sur place, dans les résidences du Cégep, chacun doit trouver son équilibre. Daniel est monsieur sociabilité, et depuis plus d’un an à Montréal, il s’est fait des amis de différentes cultures. En tant que jeune homme d’une vingtaine d’années, il plaisante sur les soirées qu’il a passées au centre -ville avec ses amis, où après avoir manqué la fermeture du métro, ils ont dû attendre jusque 6h du matin pour pouvoir rentrer. Raconté sur le ton plaisanterie, le jeune homme apprécie cette liberté, même si elle entraîne des difficultés.

Pendant cet après-midi, Daniel répète plusieurs fois avec humour et fatalisme que le plus dur pour lui est de se lever le matin. À Marie-Victorin, on doit être à l’heure en cours, et il n’y a plus de parents pour aider avec les petites choses du quotidien.

Igulik, qui a essentiellement des amis Inuits, mise sur la solidarité entre membres. Et pour cuisiner, rien de mieux que de le faire entre copines! Les repas sont généralement basiques (les spaghettis en sont un élément clé), et il faut gérer le porte-monnaie.

Lorsque je leur demande ce qu’ils souhaiteraient voir améliorer, ils convergent tous vers un point: la nourriture traditionnelle! Trois de nos quatres jeunes acolytes souhaitent rester à Montréal après leurs études, mais le country food leur manque cruellement. Mais point positif qui leur remonte le moral: les prix! C’est leur réponse spontanée quant aux avantages de la métropole.

Espoir

Daniel, Igulik, Jeannie et Anita sont l’avenir de leur communauté, chacun dans la voie qu’ils choisiront. Leurs conseillers au Cégep, Marie-Hélène et Jacques, parlent de cette quinzaine de jeunes chaque année comme la crème de la crème.

Leur retard scolaire et les difficultés linguistiques sont parmi les plus gros handicaps qu’ils doivent surmonter, mais certains d’entre eux s’accrochent. Et pour ceux qui décrochent, ils bénéficient de cette expérience sur le plan personnel et professionnel pour trouver du travail dans leur communauté.
D’après leurs intervenants, environ 80% d’entre eux repartiraient dans leur village, et seule une faible minorité resterait à Montréal.

Marie-Hélène ponctue cet après-midi en m’expliquant que la plupart de ces jeunes sont là pour aider leur communauté. À noter que ces pionniers sont bien souvent des pionnières avec une large majorité féminine. Une chose est certaine, ce n’est pas la volonté et la résilience qui manque à ces jeunes gens.

D’ici quelques années, peut-être pourra-t-on retrouver Daniel Adams tête dirigeante en recherche de vie extraterrestre, Igulik Emudluk reprendre la garderie de sa mère à Kangiqsualujjuaq au côté de sa petite sœur qui lui manque tant. Non loin de là se trouverait Anita Annanack qui élèverait son fils tout en aidant les jeunes les plus récalcitrants à accepter une main tendue. La jeune femme s’est d’ailleurs taillée une bonne réputation dans ce domaine. Enfin, Jeannie Kakayuk après l’archéologie en Israël poursuivrait ses aventures scientifiques. Et qui sait, peut-être sera-t-elle la complice de Daniel dans ses recherches spatiales.

Vous noterez que je laisse mon imagination s’emballer quant à l’avenir de ces 4 jeunes Inuits, mais après tout, ils ont réussi le plus difficile en venant étudier à Marie-Victorin. Alors pourquoi ne pas leur donner le temps de ces quelques lignes un avenir extraordinaire à l’image du parcours qu’ils ont déjà effectué.

Le retard scolaire au Nunavik

Michel Pruneau est conseiller pédagogique responsable du programme d’exploration et d’intégration pour la commission scolaire Kativik au Cégep Marie-Victorin.

Selon lui, le retard scolaire des Inuits s’expliquerait par la culture et la tradition orale de ces peuples. La réalité scolaire est un phénomène nouveau pour eux, et elle n’occupe pas la même place dans leur esprit. L’école n’est simplement pas en haut des priorités. S’ajoute à cela une culture qui donne à l’enfant sa propre sagesse et qui lui impose peu de choses.

Généralement, les jeunes Inuits ont d’excellentes capacités en anglais (voire meilleures que dans le reste du Québec), mais le français est la discipline qu’ils leur fait le plus défaut. Avant d’entrer au Cégep, la plupart d’entre eux font une année de précollégial (ou préCégep) pour se mettre à niveau. Ceux allant au Cégep Marie-Victorin font une année d’exploration et d’intégration avant de commencer le programme de leur choix.

Marie-Victorin accueille entre 10 et 15 nouveaux Inuits chaque année.

VOS COMMENTAIRES SUR Étudier à Montréal pour de jeunes Inuits

Autres textes sur Autochtone

Autres textes sur  Éducation

Carte anniversaire, poster, T-Shirt avec impression d’artistes

publicité boutique t-shirts cartes voeux carte anniversaireUne boutique virtuelle toute en couleur pour des produits artistiques originaux.

Une façon originale de soutenir de jeunes artistes dans leur cheminement artistique.

Que ce soit pour une carte anniversaire ou un T-Shirt personnalisé, un CD de musique ou un livre, la boutique des Éditions TNT mérite de faire un détour.

Merci d’encourager les artistes et le Café-Graffiti.

www.editionstnt.com (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. cafegraffiti@cafegraffiti.net

Autres artistes de la boutique des Éditions TNT:

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

VOS COMMENTAIRES SUR Étudier à Montréal pour de jeunes Inuits

Invitations aux évènements Facebook

Facebook: encore des changements sans préavis

Limite pour vos amis Facebook

Raymond Viger Dossiers Internet

internet facebook web réseaux sociauxJ’organise des événements Facebook pour annoncer les différents spectacles du Bistro le Ste-Cath.

J’ai près de 900 amis Facebook. Je n’ai jamais eu de difficultés à faire les invitations de mes amis à ces événements… Jusqu’à aujourd’hui!

Je commence à envoyer mes invitations. Après 500 invitations, ça ne fonctionne plus. Je reçois un message de Facebook:

Vous ne pouvez plus d’envoyer d’invitations supplémentaires. Vous avez atteints le maximum.

500 invitations. Une limite que Facebook vient tout juste de nous imposer!

Je vous laisse le lien sur le lien qui mène aux événements Facebook:

Jeudi, spectacle trio Jazz:https://www.facebook.com/events/800072303370053/

Samedi, spectacle de Clay and Friends: https://www.facebook.com/events/290543761140985/

Vous pouvez participer directement. Merci de diffuser sur votre réseau.

Puisque je ne peux plus inviter tous mes amis Facebook, merci de prendre la relève et de m’aider. Invitez les gens de vos réseaux à diffuser l’information.

Commentaires sur ces changements que Facebook vient de nous imposer:

  • Pourquoi ne pas nous aviser à l’avance quand Facebook fait de tels changements?
  • Pourquoi Facebook fait tout ce qu’il peut pour nous empêcher d’opérer facilement notre compte à notre goût?
  • Même si je suis obligé d’être sur Facebook, je trouve très pénible la façon qu’on se fait bousculer par cette plateforme.

VOS COMMENTAIRES SUR Événements Facebook et les changements d’invitation

Autres textes sur Internet

Bistro le Ste-Cath

bistro le ste-cath restaurant est montréal hochelaga-maisonneuveUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Throll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livreMaintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écrire qu’il faut maîtriser sont expliqués dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$.

VOS COMMENTAIRES SUR Événements Facebook et les changements d’invitation

L’environnement et sa protection

Quand les fonctionnaires s’impliquent!!!

Protection de l’environnement

Raymond Viger  Dossier Environnement

Horseshoe_Falls_2_Mt_Field_National_ParkUn programme de subvention existe pour favoriser les citoyens à isoler leurs maisons et en augmenter l’efficacité énergétique.

Un de ces programmes me permet de récupérer 500$ sur les améliorations que je peux faire sur ma maison.

Après des quantités de papier à remplir, il faut engager, au coût de 200$, une firme pour faire l’évaluation de la maison.

La procédurite

Après cette première évaluation et une deuxième pour s’assurer que tout est conforme et que nous pouvons considérer que nous avons fait du mieux que nous avons pu pour améliorer la qualité environnementale de notre maison… après près d’une année investit dans ce projet… nous recevons une lettre.

J’étais convaincu que nous  recevions enfin notre chèque de 500$. Mais non. J’ai reçu… une lettre que je dois signer certifiant que… je suis toujours intéressé à recevoir mon 500$!!!

Je peux comprendre qu’en rajoutant cette procédure, un certain nombre de citoyens n’iront pas au bout des procédures et vont abandonner leur demande. Je peux comprendre que c’est payant pour le gouvernement en argent non remboursé.

Après une année de procédure, d’inspections et d’attente, je dois signer pour dire aux fonctionnaires de ce programme… OUI! Je veux encore le 500$ que vous m’aviez promis!

Acceptabilité?

Cependant, est-ce éthique et moralement acceptable que le gouvernement rajoute de telles procédures pour augmenter les difficultés de remboursement?

Tout ça pour une subvention de 500$ sur un investissement de 3000$ en rénovation avec 200$ de frais d’adhésion au programme.

Merci au gouvernement fédéral pour cette aide… si précieuse… et ce soutien… sans pareil.

Nous parlions d’efficacité énergétique ou d’efficacité bureaucratique?

VOS COMMENTAIRES SUR Protection de l’environnement

Autres textes sur Environnement

L’amour en 3 dimensions. l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement Roman de cheminement humoristique.

Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$. Une co-écriture avec le journaliste Colin McGregor a permis de présenter une version anglophone LOVE in 3DPar téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

VOS COMMENTAIRES SUR Protection de l’environnement

Nouveau logo pour Le Ste-Cath

Explorations et aventures

Un nouveau logo pour le Ste-Cath (ancien Bistro In Vivo)

Raymond Viger  Dossier Bistro le Ste-Cath

drapeau-ste-cath bistro restaurant est montréal hochelaga-maisonneuveUn nouveau pavillon flotte dans les airs. Une gang de pirates envahit le Ste-Cath et prends ses nouvelles couleurs!

Rebelle dans l’âme, le Ste-Cath sillonne les 7 mers pour vous présenter le fruit de ses découvertes et de ses explorations: une cuisine réinventée et des spectacles du monde.

Robin des bois volait les riches pour redonner aux pauvres.

Le Ste-Cath fait découvrir sa gastronomie aux citoyens et tous ses surplus servent au financement de son intervention auprès des jeunes. Le Ste-Cath ne vole pas les riches. L’équipage de pirates du Ste-Cath les fait participer à la vie de quartier pour remettre tous les surplus au profit du peuple.

Le Ste-Cath est un projet communautaire qui sort des sentiers battus.

Le Ste-Cath c’est aussi une galerie pour peintres, photographes, illustrateurs ainsi qu’une salle de spectacle. Sauf le spectacle d’humour les premiers samedis du mois, tous les spectacles sont gratuits.

Pour ne pas manquer les nouveautés, inscrivez-vous à notre info-lettre sur le site http://www.le-ste-cath.com.

Bistro le Ste-Cath
4264 Ste-Catherine est, Montréal (une rue à l’est de PIE-IX)
(514) 223-8116
http://www.le-ste-cath.com
bistro@le-ste-cath.com

Les spectacles à venir sur la scène du Bistro le Ste-Cath:

Bistro le Ste-Cath

drapeau-l-ste-cathUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

VOS COMMENTAIRES SUR Le Ste-Cath… un nouveau logo

Bistro Le Ste-Cath: Médaillon de wapiti, steak de bison, tartares …

Démocratiser les arts culinaires et de la scène

Une gastronomie à prix populaire

Raymond Viger  Dossier Bistro le Ste-CathRestaurant

DSC_0106_1722-2Le Bistro le Ste-Cath est fier de présenter un menu où les personnes végétariennes, végétaliennes et celles qui veulent manger sans gluten peuvent trouver des goûts et des présentations qui sauront les faire saliver.

Mais le Bistro le Ste-Cath n’a pas abandonné pour autant les carnivores. Steak de bison, médaillon de Wapiti, tartare de saumon, suprême de poulet, pintades… sont aussi à l’honneur.

Couleurs, saveurs et goûts sont au rendez-vous dans un environnement accueillant et chaleureux.

Tout en étant une galerie, le Bistro le Ste-Cath est aussi une scène artistique importante pour l’est de Montréal.

Les spectacles à venir sur la scène du Bistro le Ste-Cath:

Informations et réservations: (514) 223-8116

VOS COMMENTAIRES SUR Steak de bison, médaillon de Wapiti, tartares…

Autres textes sur Bistro le Ste-CathRestaurant

Bistro le Ste-Cath

bistro le ste-cath restaurant est montréal hochelaga-maisonneuveUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com

VOS COMMENTAIRES SUR Steak de bison, médaillon de Wapiti, tartares…

RBO, Guy A. lepage, Mitsou, Gilbert Rozon, Jacques K. Primeau …

Gros party au Ste-Cath

Le spectacle RBO

Raymond Viger  Dossiers Bistro le Ste-CathHumourGuy A Lepage

bistro le ste-cath restaurant est montréal quoi manger hochelaga-Maisonneuve10 novembre 2014. La veuille du Jour du Souvenir. Grand souvenir pour moi. Éventuellement, grand souvenir, je l’espère bien, pour l’équipe du Ste-Cath.

Toute l’équipe ayant participé au spectacle de RBO cet été se retrouve au Ste-Cath pour écouter leur spectacle. Un spectacle qu’ils ont créé, produit et présenté mais qu’ils n’avaient pas encore eu l’occasion de voir.

Une brochette d’artistes au Ste-Cath

guy a. lepage RBO humoriste humour spectacleJe ne pourrais pas nommer tout le monde. Il y avait les membres RBO: Guy A. Lepage, André Ducharme, Bruno Landry, Yves P. Pelletier et Richard Z. Sirois, le patron de RBO, Jacques K. Primeau, Mitsou, le commanditaire du spectacle, Gilbert Rozon du Festival Juste pour Rire, les musiciens du Pornflake… Même Diane, de l’émission Tout le monde en parle, y était.

Un gros party. L’intérêt de tous y était. Une ambiance que j’ai bien appréciée. Une équipe d’artistes, fière du travail réalisé, profitant de quelques heures pour partager le résultat ensemble.

Majoritairement, je dirais que ces invités ne connaissaient pas encore le Ste-Cath. Ni même le Bistro In Vivo qui a existé pendant 9 ans.

Le Ste-Cath

Le Ste-Cath, une des rares scènes alternatives de l’est de Montréal. La plus belle terrasse de l’est. Un organisme communautaire, non subventionné, qui en arrive à pouvoir aider d’autres organismes à faire de même. Un organisme communautaire qui a remis plus de 8 millions en taxes et charges sociales aux différents paliers du gouvernement. Un organisme qui crée de l’emploi, permettant à des gens non employable à le devenir…

Cette rencontre de quelques heures entres les artistes de RBO et l’équipe du Ste-Cath aura permis de favoriser la reconnaissance de l’organisme auprès d’un nouveau groupe.

Une nouvelle semence qui est lancé dans la terre et qui portera fruit. Comment? Quand? De quelle façon?…

À ce stade-ci, je ne saurais le dire. Mais je vous tiens au courant au fur et à mesure que les événements évolueront.

Merci à Jacques K. Primeau et Julie Bergeron d’avoir choisi le Ste-Cath. Au plaisir de vous revoir.

Les spectacles à venir sur la scène du Bistro le Ste-Cath:

Informations et réservations: (514) 223-8116

VOS COMMENTAIRES SUR RBO, Guy A. Lepage, Jacques K. Primeau, Mitsou, Gilbert Rozon, …

Autres textes sur Bistro le Ste-CathRestaurant

Bistro le Ste-Cath

bistro le ste-cath restaurant est montréal hochelaga-maisonneuveUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

VOS COMMENTAIRES SUR RBO, Guy A. Lepage, Jacques K. Primeau, Mitsou, Gilbert Rozon, …

Service de garde et leur universalité

Comment définir l’universalité des services de garde?

Raymond Viger  Dossier CommunautaireFamille

famille enfant services de garde accès garderie bébéL’universalité des services c’est de rendre accessible à tous les mêmes services.

Un couple est sous le seuil de la pauvreté. Peut-être qu’il faut qu’il ait accès à un service de garde subventionné à 100% pour y avoir accès. Son voisin, mieux nanti, pourrait peut-être payer 10$ par jour pour avoir accès décemment au service. Et plus loin, un autre couple pourrait se permettre de payer 50$ par jour.

Pourquoi s’entêter à penser que tout le monde devrait payer le même prix?

Se faisant, on oblige des couples ayant des revenus modestes à devoir payer plus cher qu’ils ne peuvent et on donne un service à rabais à d’autres citoyens.

On s’oblige en tant que société à essayer de soutenir des programmes que nous n’avons pas les moyens de se payer.

Si mes revenus sont très faibles, le service devrait être gratuit. Si mes revenus sont moyens, mon coût devrait être moyen. Si mes revenus sont plus élevés que mes confrères, je devrais donc payer plus cher que les autres.

famille garderie à 7$ accès services de gardes enfants bébésQu’est-ce qui empêche un politicien de soutenir une telle vision sociale?

  • La peur de prendre position et de ne pas se faire réélire?
  • Le fait que les politiciens et leur politique change au gré des années sans que nous ayons une vision long terme de notre société?
  • Toute autre réponse que vous pourriez nous proposer.

Un nouveau mot qu’il faudrait peut-être mettre à côté d’universalité: équité.

En résumé, si quelqu’un n’a pas d’argent… qu’on l’aide et si quelqu’un a de l’argent… qu’il paye.

Ça devrait aider à balancer un budget, à respecter notre capacité de payer et d’aider encore plus et encore mieux ceux qui en ont besoin.

Voilà plusieurs raisons qui font qu’on ne voterait jamais pour moi.

P.S. L’adorable petite fille qui a servi de modèle pour les photos se nomme Clara. Sur ces photos, Clara avait 5 semaines. Clara est l’enfant de ma fille Annie. Ce n’est toujours pas facile à avouer, mais selon le dictionnaire, cela ferait de moi un grand-père.

VOS COMMENTAIRES SUR L’universalité des services de garde

Autres textes sur Famille

L’amour en 3 Dimensions

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle La relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$. Maintenant disponible en anglais: Love in 3 D

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

VOS COMMENTAIRES SUR L’universalité des services de garde

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 33 autres abonnés