Que pensez-vous de la foi pour contrer le suicide?

Que pensez-vous de la foi pour contrer le suicide? Question de Mme Anne Campeau

Réponse de Raymond Viger                                Dossier Suicide

C’est une belle question qui peut être développé sous plusieurs angles. Le suicide est une finalité lorsque nous n’avons plus aucun choix qui s’offre à nous. Nous avons tout essayé pour tenter de vivre. Seule une souffrance nous envahit, nous aveugle. Une souffrance devenu intenable. Croire en quelque chose est une façon de nous donner des alternatives, des possibilités qui peuvent nous aider à accepter cette souffrance, lui donner un sens et nous offrir des alternatives au suicide.

Cette croyance peut être une religion quelconque ou encore une philosophie de vie. Croire en quelque chose est une façon de nous garder en relation avec la vie qui nous entoure, de briser notre isolement, de nous ouvrir à une aide qui peut nous aider.

Oui, je crois que la foi peut nous aider à surmonter les épreuves que nous avons à traverser.

1095705_83196012 Ressources:

Pour le Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Site Internet. Les CLSC peuvent aussi vous aider.

La France: Infosuicide 01 45 39 40 00. SOS Suicide: 0 825 120 364   SOS Amitié: 0 820 066 056

La Belgique: Centre de prévention du suicide 0800 32 123.

La Suisse: Stop Suicide

autres textes sur le  suicide:

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

funbusy-poesie-urbaine-recueil-textesChantal Lee a vécu la violence physique, les abus sexuels et l’enfer de la drogue, mais elle en a triomphé. Malgré la maladie qui l’afflige, elle partage par sa poésie son amour de la vie et son optimisme à toute épreuve. Un livre rayonnant, à l’image de son auteure.

Le livre est disponible au coût de 10,00$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Publicités

23 Réponses

  1. 05/27/05 Serge Lemire

    Tout ce qui peut aider à survivre est valable! Par contre je préfère un parent allumé et conscient qui, auprès de son enfant, favorise un esprit critique à une foi aveugle. Je préfère un individu critique face à ce monde de fou qui ne court qu’après sa queue, ce bétail qui privilégie le paraitre, qui n’a comme ambition que de devenir plus gros que le boeuf!

    Il est déjà tellement difficile d’apprendre à être soi, pourquoi perdre tout ce temps précieux à vouloir ressembler à l’autre. Être tout est là!L’homme a inventé les Dieux et pas l’inverse mais si ça aide à survivre, pourquoi pas! Libre et laisser libre, telle est ma devise.

  2. […] Que pensez-vous de la foi pour contrer le suicide?/a> […]

  3. […] Que pensez-vous de la foi pour contrer le suicide? […]

  4. Félicitations à tous pour le vidéo au sujet du graffiti. J’avais l’impression d’avoir fait un petit voyage à Montréal, directement sur l’ordinateur. Cool pareil !

    La musique rapt à mon avis, c’est tellement beau. Si j’avais eu la chance à l’âge de 15-17 ans de connaître la musique de ce genre, je serais allée au Café-Graffiti pour apprendre cela et la danse des jeunes. Continuez cette œuvre, Monsieur Viger, avec toute votre équipe pour vous entourer.

    On doit même rajeunir au contact de tous ces beaux jeunes, garçons et filles? Voilà votre recette de paraître si jeune sur votre photo !!! Ce serait bon pour moi d’aller faire un tour, ne serait-ce que pour prendre un café. Surtout que les 52 ans et demi ont déjà sonnés à la porte.

    Je compte bientôt me procurer un gilet noir du Café-Graffiti, en souvenir de vous tous. Waw…….quand mémé va visitée des amis (es) avec ce gilet, ça va faire jaser. J’en profiterai alors pour faire une petite publicité, d’accord ! Une lettre à ce sujet vous parviendra bientôt. Ayant eu l’occasion de lire quelques revues de Reflet de Société. Quel beau projet ou la place des jeunes doit être importante, et de bien du monde qui souvent, ne trouvent pas de lieux où aller; surtout lorsque des personnes se sentent marginalisées dans la société.

    Au revoir à toute l’équipe du café-Graffiti de Patricia Turcotte
    Saint Georges de Beauce ( Québec )

  5. Merci Mme Turcotte pour votre commentaire. Au contact des jeunes, cela nous permet de rester connecter aux vraies valeurs de la vie.

  6. Bonjour Raymond,

    merci pour le cite. Je suis tout à fait d’accord avec vous, quand on pense au suicide, c’est parce que nous ne trouvons plus d’alternative à nos problèmes.
    Vous dites :” je crois que la foi peu nous aider à SURMONTER les épreuves que nous avons à traverser.”

    Vous dites aussi : “croire en quelque chose est une façon de nous garder en RELATION AVEC LA VIE.”

    Si je me suis permis, d’annocer ma foi, avec des versets bibliques (Livre qui est le plus lu dans le monde), c’est parce que je crois à la vérité annoncée dans ce “livre”.

    La société actuelle est en déclin, en recherche de réponses, de spiritualité (quelqu’elle soit). A lire tous les commentaires, on se rend compte, que ce sont les idées majeures véhiculées par une poignée d’hommes, afin de mettre à genoux la grande majorité, de les anéantir.

    Vous exprimez, l’aveuglement, la grande souffrance, et c’est bien de cela qu’il s’agit; Depuis le début, il y a toujours eu des percécussions contre les chrétiens (ceux qui lisaient et appliquaient la Parole de Dieu).
    Maintenant c’est au tour de ceux qui ne connaissent pas la Parole de Dieu, dêtre percécutés sous des formes différentes: crise sociale, économique, conflits armés téléguigés, etc afin que ces MÊMES PERSONNES N’ACCEDENT PAS A LA VÉRITÉ ET S’EN DÉTOURNENT EN DISANT:
    ce ne sont que des c…, ces histoire de “bon dieu” pourquoi tant de souffrances si Dieu existait?.

    Je dis à tous : quand vous insultez un automobiliste qui conduit mal, quand vous critquez tel ou untel de sa manière de faire les choses, quand vous frappez une femme d’une giffle, quand vous violez un enfant,
    EST-CE DIEU OU LES HOMMES?

    Méditez!! la Parole de Dieu où il écrit : “mon peuple périt faute de connaissance” Osée 4 : 6 d’autres traductions disent ” mon peuple est détruit parce qu’il lui manque la connaissance”

    Si je suis un canal qui peut donner une lumière alors OK car la Parole dit ” vous êtes la lumière du monde…et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. Que votre lumière luise devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes oeuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux” Matthieu 5 : 14 à 16

  7. Merci Thierry de commenter au bon endroit.

  8. Bonjour Raymond,

    Cela relève, selon vous, plus du débat philosophique que de l’aide; je ne partage pas cette idée, non pas pour me montrer au-dessus des autres, mais d’une aide réelle que vous n’avez probablement pas connue, mais là n’est pas la question.

    Si votre site doit permettre, comme vous le prônez, d’apporter de l’aide, quel est selon vous l’aide qui doit être apportée? Si ce n’est des solutions, des pistes, des ressources.

    Certes ce site, vous le contrôlez et c’est fort bien, pour éviter tout débordement. Le fait de parler de Dieu est de plus en plus décrié, cela dérange.
    Parler de : quels sont vos amis, quelles sont vos méthodes, pensez-vous que tel auteur… auriez-vous besoin d’un ami(e), les peines sentimentales sont dures mais pas irrévocables,… J’en passe et des meilleures. Toutes ces questions, au demeurant, sont importantes pour connaître les besoins des personnes dans la détresse. Regardez, car je crois que vous aussi vous êtes passé par ces épreuves, notre malaise, fait que nous sommes incapable de réagir sainement, il nous faut un “électro-choc” . Des paroles positives pour des personnes qui négativent leur vie sont parfois nécessaires.

    Ecarter, une forme d’aide, surtout lorsqu’elle est donnée au libre arbitre de chacun, me semble toucher la sensibilité qu’affecte le fait de parler de la foi. Chacun prends ses responsabiltés, je prends les miennes, et non pas de manière inconnue mais à la vue de tous,. Plaise ou ne pas plaise, il en est ainsi.
    Cher Raymond, comment vous dire que je crois, avec force, tout ce que vous faites; Alors continuez avec ou sans moi, selon votre décision. il serait tout de même courtois d’en informer publiquement de votre réponse sur ce site et non sur un autre,. Je me plierai à votre décision.

    Thierry

  9. Bonjour Thierry.

    Je comprends que votre croyance a pu vous aider dans votre cheminement. Et cela a fonctionné pour beaucoup de gens.

    Vous devez cependant comprendre que plusieurs personnes dépressives ont demandé de ne pas se faire imposer votre foi sur les billets d’intervention.

    Les billets d’intervention sont des espaces pour que les personnes suicidaires et dépressives puissent s’exprimer. À partir du moment où vous voulez discuter avec moi de ce qui est correct ou non de mettre dans ces billets comme commentaire, cela devient un débat philosophique qui n’a pas sa place sur un d’intervention.

    Merci M. Thierry.

  10. Ce n’est pas un site qui est souvent interpellé !!!

  11. Bonjour Thierry.

    Effectivement, ce billet n’attire pas autant de gens que la recherche des moyens pour mourir. À partir de la crise suicidaire, il y a un long processus avant de retrouver son équilibre. La foi fait parti d’un cheminement. Les personnes en crise cherchent un moyen pour se libérer d’une souffrance qui les envahit. La foi est une solution qui peut apparaître dans le processus qui suit, mais pas nécessairement dans son début.

  12. Bonjour Raymond,

    Il est vrai que le processus est différent du cheminement mais il s’intègre complètement et parfaitement dans le cheminement. Aussi faut-il que ce moyen qu’ils recherchent, comme la foi, qui n’est pas leur solution en soit mais un accomplissement dans un moyen à leur proposer.

    Les idées préconsues avec des a priori sont courantes car il est fait appel à l’entendement humain par le biais des religions. La foi est l’exercice d’une parole qui exprime ce qui n’existe pas en une espérance donnant une solution.
    Je peux me rendre compte que toutes ces personnes en difficulté exprime une parole faisant référence au spirituel, voir à une entité non révélée à leur coeur, mais dont ils ont une espérance qui ne reconnaissent pas car dérangeante aux yeux de la société qui les entoure.

  13. Bonjour Thierry.

    La foi, la spiritualité ou la religion s’intègre dans le cheminement de la personne quand elle se sent prête à l’accueillir. Nous ne pouvons ni proposer ni tenter de forcer la personne dans cette voix. Nous sommes une bouée de sauvetage que nous lançons à la mer. Les gens font de nous ce qu’ils veulent bien.

    Nous sommes impuissants dans les résultats et les solutions que les gens trouvent ou acceptent de suivre.

  14. Bonjour Raymond,

    Je ne suis pas d’accord quant à dire : « Nous ne pouvons ni proposer » Nous pouvons proposer des alternatives telles que les associations, les balades, les médecins, et comme vous dites des ressources , La foi fait partie d’une ressource comme tant d’autre, c’est toujours le libre arbitre de chacun qui prévaut.
    « Nous sommes impuissants dans les résultats » Bien au contraire, le fait d’apporter du réconfort, une écoute … fait partie des résultats car avant ils ou elles ne pouvaient entendre ou simplement recevoir, souvenons nous de notre expèrience. Quant aux solutions, c’est ce que je dis plus haut, proposer ensuite le libre de chacun s’instaure. C’est le cas de la bouée, veulent-ils la saisir? Elle n’est pas lancée à l’aveugle, dans une étendue dépourvue de fin. Votre site n’est pas de l’inconnu, c’est vraiment une manière de leur tracer une route sous leurs pieds afin qu’ils se sentent en sécurité. Le Désir de mort est je crois un manque flagrant de sécurité et d’assurance, car l’inconnu est là devant nous et nous voyons et ne pouvons envisager que l’issue ultime, la mort.
    Je le répète, il est heureux que ce site existe, ce n’est pas une bouée jetée à l’aveugle, sinon peu de gens s’y accrocheraient.

  15. Bonjour Thierry.

    La foi, la spiritualité, c’est quelque chose que l’on découvre, une expérience que l’on fait. De plus, la foi et la spiritualité peut se vivre dans plusieurs religions. Même sans adhérer à une religion, foi et spiritualité sont possibles.

    Je ne peux montrer à une personne une finalité dans la découverte de sa spiritualité puisque celle-ci pourrait être différente de ce que moi je vis ou ai découvert.

    Je peux proposer de prendre une marche pour sortir de la pièce où je me cache, mais je ne pourrais pas proposer d’aller prendre une marche dans une église. Je dois laisser une liberté du comment la personne applique les propositions.

    Quand je propose d’aller vers une association, elle peut-être religieuse, politique ou communautaire. Je suis impuissant sur les choix que la personne fera.

    Si j’ai une personne alcooliques, je suis impuissants sur son rétablissement. C’est la personne qui fera son cheminement. Elle pourrait se rétablir, comme elle pourrait se suicider ou demeurer alcoolique toute sa vie. C’est en ce sens que je suis impuissant sur les résultats et le devenir de la personne que j’aide.

    Je fais du mieux que je peux avec ce que j’ai.

  16. Mon Cher Raymond,

    Comme vous pouvez être lucide dans le domaine de la foi, sachant qu’elle se découvre et qu’elle se vit dans plusieurs religions ( je n’ai, moi-même, jamais parler de religion), ne vous considérez pas impuissant sur le devenir des autres.
    Je crois pouvoir assurer que, quand on conditionne les gens à la défaite ou autre (conditionnement politique ou sectaire), ceux-ci iront malgré eux vers cela.
    Quand on leur explique, comme vous le faites (comme d’autre), qu’il existe des solutions positives, alors ils iront et seront sensibilisés à une éventualité positives dans leur vie.

    Peut être y a-t-il la manière de le dire ou de le proposer?
    J’ai rencontré quelques personnes affaiblies certaines se sont tournées vers la foi, d’autres pas, l’essentiel est qu’elles aient retrouvé le goût de vivre.
    C’est pour cela que je dis que nous ne sommes pas impuissant. Je reste convaincu qu’il faut continuer à proposer des solutions positives, cela influera de toutes manières sur leur décision.
    Reste le domaine de l’inconnu pour ceux qui auront franchis le pas de non retour, dans ce cas là, ne connaissant pas leur situation, on ne pas savoir s’ils ont vraiment entendu l’aide proposée.

  17. J’avais dis : « si ceux qui veulent connaître la ressource que je connais je reste disponible sur mon mail que j’avais cité.

    pourquoi avoir supprimer cette ouverture? Pour me protéger? je ne crains rien ni personne !

    Je ne veux pas penser que les ressources que vous proposées soient les seules et surtout que vous êtes le seul à pouvoir le faire. je m’interdit de penser que vous vous octroyer la VIE des autres par les biais de l’aide que vous apportez.

    L’humilité de chacun s’arrête où commence celle des autres. Il n’y a aucune, selon moi, humilité à prétendre que nous sommes les seuls à pouvoir aider selon les principes de ce monde. Il existe d’autres principes, et il appartient de pouvoir avoir la liberté d’exprimer son aide.
    mais il écrit : « vous serez haïs à cause de mon nom, rejetés à cause de mon nom, persécutés à cause de mon nom » .
    Son nom est Jésus et c’est le nom qui est au-dessus de tous noms et tous genoux fléchira devant son nom.

    alors je vous pardonne de censurer cette opportunité pour certains (pas tous); car je sais que mes prières et les prières des chrétiens qui prient pour le salut des âmes (exemple celles de votre site) seront sauvé car la prière du juste est efficace et juste devant l’Eternel et il les exauce.

    soyez Béni au nom de Jésus-Christ de Nazareth pour l’humanité de votre coeur.

    Thierry

  18. Bonjour Thierry.

    J’ai fait de longues réflexions sur la façon que je pourrais modérer tous les commentaires que je reçois. L’objectif est de protéger les personnes fragiles et vulnérables.

    Quand les gens laissent des adresses couriels pour discuter directement entre eux, cela cause un problème de modération. Si vous laissez votre adresse et que dans 6 mois une personne vous laisse un message, serez-vous disponible à ce moment-là pour répondre à la personne? Si vous recevez 140 commentaires ou demandes d’aide dans la même journée (comme il m’est déjà arrivé), aurez-vous la capacité de répondre rapidement à tout le monde?

    De plus, gérer des personnes suicidaires et vulnérables comportent des responsabilités. Je vous réfère à un incident qui a eu lieu l’an dernier sur le pacte de suicide de 2 femmes qui se sont rencontrées sur Internet:

    http://raymondviger.wordpress.com/2008/10/04/pacte-de-suicide-entre-2-femmes-sur-internet/

  19. « Je suis fort en celui qui me fortifie.  »
    « Je peux tout par la grâce de Dieu. »
    « Mes capacités sont limitées, ce ne sont pas mes oeuvres mais les oeuvres de Dieu qui comptent, c’est sa volonté et non ma volonté qui compte, c’est pour cela qu’il me donne le pouvoir et les capacités de réussir ce que j’entreprends. »
    Les questions que vous posez sont à échelle humaine, la réponse est à l’échelle spirituelle, c’est pour cela qu’il est aussi écrit :
    « mais l’homme naturel n’accepte pas les chodes de l’Esprit de Dieu, car elles sont folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c’est spirituellement qu’on en juge. L’homme spirituel, au contraire,juge de tout, et il n’est lui-même jugé par personne. » 1 Cor 3:14-15
    « Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés elle est une puissance de Dieu » 1 Cor1; 18
    « Nous, nous prêchons Christ crucifié, scandale poues les Juifs et folie pour les païens » 1 Cor 1 ; 23
     » Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes » 1 Cor 1 ; 25
     » voici, je vous ai donné le pouvoir de matcher sur les serpents et les scorpions et toute la puissance de l’ennemi; et rien ne pourra vous nuire » Luc 10 ; 19

    ceci est la raison que je puisse m’engager au nom de Jésus, que pour vous cela soit folie, inconsidéré, irréalisable.
    Je ne suis pas maître du temps ni de mon temps, seul Dieu permet que je fasse ses oeuvres. car la prière unverselle qu’in nous a laissé  » Le Notre Père » : il est écrit « que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel »

    vous êtes maître de votre site, c’est très bien, malgré cela, je sais que j’ai semé des graines qui pousseront et germeront un jour pour la gloire de son nom.

  20. Bonjour Thierry.

    Il est vrai que vous avez semé des semences. Il est aussi vrai que lorsque l’on sème, certaines semences vont voir le jour, d’autres sont tombées dans l’ivraie.

    Quand les gens se réunissent dans une église et qu’ils ont déjà la foi, je peux leur parler d’une certaine façon. Quand je me promène dans la vie et que je croise des gens de différentes professions de foi, je dois adapter mon discours pour être entendu et compréhensible.

    Il a été dit que c’est à ses fruits que l’on reconnaît l’arbre. C’est par nos mots, nos gestes que nous devenons attrayants et que les gens nous reconnaissent.

  21. amen!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :