Le deuil de ma soeur

Le deuil de ma soeur

Par Diane Carter

Il y a quelques mois, ma sœur est décédée. J’ai passé plusieurs mois près d’elle à l’accompagner sur le chemin de la mort. Même si je savais qu’elle allait mourir, quelque chose en moi ne voulait pas, j’étais comme dans un état second.

J’étais incapable de pleurer ou de lui parler de cette mort qui arrivait à grand pas; on savait toutes les deux, juste à se regarder, que nous devions nous séparer. J’étais là pour elle, pour lui dire et l’entendre dire «je t’aime ma sœur, ma seule et ma vraie amie».

Vendredi 7 septembre 2001, ses yeux s’ouvrent, ils brillent, une lumière éclate dans son regard et soudain plus rien, elle ne respire plus. Prise de panique, je fais sortir tous les membres de ma famille pour rester seule avec elle, je ne sais pas quoi faire. J’essaye, pour un court moment, de la réanimer… Plus rien. Je me suis mise à pleurer.

Depuis, il est vrai que j’ai consulté pour être aidée. Mais, j’ai menti à mon thérapeute, en parler faisait trop mal. J’ai fait semblant que tout allait mieux. J’ai voulu me protéger pour ne pas souffrir.

Aujourd’hui, je comprends que c’est important de faire son deuil car si la tête s’efforce d’oublier, le corps, lui, s’en souvient. Je suis au prise avec de l’angoisse constante, mon corps tremble de peur, mon âme se noie, j’ai de la difficulté à voir le soleil briller. Les gens autour de moi qui m’aiment, je les fuis, par peur qu’eux aussi partent, alors, je me coupe de tout cet amour. Je sais que j’ai encore du chemin à faire, mais ça m’a fait du bien d’en parler.

Ressources

  • Deuil-secours : (514) 389-1784
  • Renseignez-vous auprès du CLSC de votre quartier, ils peuvent vous offrir support et référence.

Guide d’intervention auprès d’une personne suicidaire

Suicide d’un ami

Textes sur la santé.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

operation-graffiti-hip-hop-graffiteur-graff Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :