Le Depo-Provera met votre santé en péril

Spectacle du Bistro le Ste-Cath (l’ancien Bistro In Vivo) dans Hochelaga-Maisonneuve

Le Depo-Provera met votre santé en péril                         Dossier Santé, Sexualité, Protection du consommateur

Par Mélanie Tremblay vol.13.6 Août 2005

Le contraceptif Depo-Provera, donné par injection aux femmes, est efficace à 99,7%. Mais il cause la dépression et rend les os plus fragiles. Des spécialistes s’alarment des effets nocifs du produit.

J’ai utilisé le Depo-Provera. Nausées, maux de tête, de ventre et fatigue sont apparus après 3 semaines seulement! Par la suite, ballonnements, chutes de pression, étourdissements remplissaient mon quotidien. Trois mois après ma première injection, ma balance m’envoie un message déplaisant: j’ai pris 10 livres. Je poursuis le traitement. Neuf mois et 26 livres de gains plus tard, les effets secondaires s’aggravent. J’ai tout arrêté. 15 jours après, les symptômes disparaissaient.

Le contraceptif par injection Depo-Provera a été longtemps refusé par les pays développés. Administré par injection aux 12 semaines, l’efficacité du produit est de 99,7%, mais il cause des effets secondaires importants sur la santé des femmes.

Devant le refus des pays du Nord, les sociétés pharmaceutiques s’étaient tournées vers les femmes des pays en voie de développement. Mais au Canada, le gouvernement a autorisé le Depo-Provera en 1997.

Fracture des os

En 2000, la Fédération du Québec pour le planning des naissances publie une brochure sur les risques et effets secondaires liés au Depo-Provera: L’injection contraceptive ou Depo-Provera, est-ce pour vous? Les plus importants risques décrits sont: diminution de la densité de masse osseuse, gain de poids, dépression, perte de cheveux, augmentation ou diminution de la pression artérielle, nervosité, étourdissements, saignements menstruels irréguliers, fatigue, affaiblissements, maux de tête, ballonnements, nausées, vomissements, acné, taches sur la peau, augmentation des poils et jusqu’à deux ans d’infertilité après l’utilisation du produit.

«J’ai rencontré une femme qui avait engraissé de 50 livres et une autre de 80 livres, c’est très nocif pour la santé!», déplore Claire Dubé, coordonnatrice et infirmière au Service d’information en contraception et sexualité du Québec.

Or, Madame Dubé affirme que le risque le plus dangereux est la perte de la densité de masse osseuse. Les os deviennent alors de plus en plus fragiles. «Si cet effet secondaire n’est pas “corrigé’’, il pourrait y avoir une augmentation importante du taux de fractures des os», prévient le Dr Suzanne Bisaillon, professeure à la faculté de pharmacie de l’Université de Montréal.

Le fabricant du Depo-Provera, Pfizer Canada, lançait un avertissement sur cet effet en novembre 2004 seulement, par le biais d’une lettre envoyée à Santé Canada. «C’est très choquant que le fabricant émette un avertissement en 2004, alors que le produit est autorisé depuis 1997 au Canada», commente Barbara Bourrier-Lacroix, porte-parole du Réseau canadien pour la santé des femmes.

Dépression et fatigue

Autres effets secondaires: la dépression et la fatigue. Une étude a permis d’observer la présence de dépression et de fatigue chez 35% des adolescentes. Ces symptômes se sont aggravés, chez celles-ci, avec l’utilisation du Depo-Provera, selon un rapport d’un comité de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada.

Selon ce rapport, toutes les utilisatrices connaissent des changements menstruels. Environ 50% d’entre elles n’ont plus de menstruations après un an et 68% après deux ans. 25% des utilisatrices ont des saignements irréguliers et fréquents.

Et Santé Canada?

Comment se fait-il que depuis 1997 aucun avertissement important n’a été lancé par le ministère fédéral de la Santé, afin d’informer le public?

Plusieurs médicaments sont autorisés et par la suite nous apprenons leurs graves effets secondaires. «On peut se rendre compte que le processus d’approbation des médicaments ne permet pas d’identifier tous les effets indésirables», conclut le Dr Jean-Pierre Grégoire, professeur à la Faculté de pharmacie de l’Université Laval. «On pourrait investir davantage dans les études, afin de mieux évaluer les risques associés aux médicaments.»

Le 30 juin dernier, Pfizer Canada envoyait une autre lettre à Santé Canada. Après des études cliniques, le fabricant conclut que les femmes utilisant Depo-Provera «pourraient subir une baisse notable de la densité minérale osseuse. La perte osseuse observée, qui est proportionnelle à la durée du traitement, pourrait ne pas être entièrement réversible.»

Pfizer précise que le contraceptif «doit être réservé aux situations où les autres traitements ne conviennent pas, et la période d’utilisation doit être la plus courte possible.» Pfizer prie les utilisatrices de consulter leur médecin.

VOS COMMENTAIRES SUR LES CONSÉQUENCES DU DEPO-PROVERA

Autres textes sur la Santé, SexualitéProtection du consommateur

Taux promotionnel CIBC VISA et fausses représentations

Quand l’argent des cartes de crédit disparaît de la circulation

Fausses représentations des cartes de crédit

Carte de crédit et taux usuraire

Dépassement de la limite autorisée

Endettement sur carte de crédit

Canadian Tire devient une banque et une carte de crédit

Ressources protection du consommateur

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Pour un abonnement à Protégez-vous.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

croissance personnelle développement personnel cheminement guide recueilAprès la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre, au coût de 9,95$ est disponible dans toutes bonnes librairies au Québec.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Autres livres de croissance personnelle et cheminement:

Autres livres pouvant vous intéresser:

Biographie de l’auteur

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

.

VOS COMMENTAIRES SUR LES CONSÉQUENCES DU DEPO-PROVERA

Publicités

44 Réponses

  1. Bonjour,
    Je suis une de c’est femme ou les effets secondaires du dépot provera font encore effets 2ans et demi après la dernièere injections, j’aurais du me soucier de c’est effets secondaire prolongé. En effet je n’ai toujours pas retrouvé mes menstruations régulière, j’ai mes règles a tout les 14 jours et récemment j’ai des écoulement au niveau de mes seins! J’ai consulté, évidemment mais tout ce qu’on me dit c’est que ca peux peut-être, être relié a la prise du médicament trop prolongé du dépot provera que j’ai pris pendant 2 ans exactement! J’ai bien apprécié votre page sur la documentation du dépot provera et je crois qu’il est important de prévenir tout ceux et celle qui l’ai concerne! Merci a l’avance!

  2. Bonjour,
    Je suis une femme qui reçoit en ce moment des injections de dépo-provera. Qoique je ne fait pas la sourde oreille à tous ces effets secondaires, je dois dire qu’ils sont, dans la plupart des cas, très peu apparent. Il est vrai que je ressent un peu plus de fatigue depuis que je reçoit dépo-provera, mais pour ma part, ce contraceptif a grandement amélioré ma qualité de vie. Avant, je prennait la pilule contraceptive et j’en était rendue à subir des migraines à tous les 2 jours! Sans le savoir, j’augmentait mes chances de subir un ACV avec ces foutues pilules! Je suis consciente que dépo-provera n’est pas parfait mais je considère que dès que l’on prend un médicament, il faut être conscient que l’on agit contre la volonté de notre corps… il faut toujours avoir l’oeil ouvert. Je suis très bien suivie avec mon médecin qui m’a expliqué les effets secondaires mais, à date, tout va pour le mieux. J’écrit seulement cette lettre pour peser contre celles qui crient automatiquement au diable sans considérer que pour certains, c’est pour le mieux… Peut-être ce n’est pas pour vous, mais nous ne sommes pas toutes comme vous… Merci

  3. bonjour a tous mon nom est mel j’ai pris du depot provera 1ans et demi mes periode on arreter tout de suite quand j’ai commencer se traitement et je l’ai arreter a 17ans et demi quand j’ai voulu avoir un enfants. Il m’ont dit au moin 2 ans, je voulais avoir mes enfants jeune maintenant j’ai 27 ans et mes periode sont toujours pas revenu et je n’ai toujour pas d’enfants se qui me rend vraiment maleureuse car j’adore les enfants moi ses une des mes famille d’accueil etant jeune qui ma dit de prendre se medicament la maintenant je le regrette !!!! et pourtant mon ginecologue ma dit que je doit juste perde du poid et faire reprendre mais periode et que mon systeme etait fonctionel moi je crois pas mais entk les periode veule juste pas maintenant je doit prendre du provera ses sa qui me fait tomber dans mes periode mais ses pas naturel
    si je peut dire ne prener pas se medicament vous ruiner votre santé et votre corps sa ne vaut pas la peine

    merci une femme qui veut toujours des enfantss

    ps:tu veut me parler ecrit moi melmoica@hotmail.com

  4. Bonjour, Je suis une femme de 43 ans ayant eu une grossesse. J’utilise présentement le produit depuis 2006 à titre préventif pour des kystes ovariens. J’ai subi une hystérectomie en avril 1995. J’ai conservé mes 2 ovaires ainsi que le col de l’utérus. J’ai toujours eu des problèmes de kyste aux ovaires depuis 1986. En février 2005, ont découvrent que j’ai un kyste à l’ovaire droit de 12 centimètres de haut par 8 centimètres de large qui s’est infiltré a travers les intestins. J’ai perdu mon ovaire. Comme j’ai un autre kyste du coté gauche de 2 centimètres ½ mon médecin de famille m’offre le dépo-provéra qui m’aiderait à suspendre les ovulations ce qui me permettrais de cesser de faire des kystes. Mon médecin transfère mon dossier à un gynécologue qui lui aussi est d’accord pour le traitement mais avec injection au 4 mois. Depuis novembre 2007, mais injection sont au trois mois tel que recommandé. Août 2007, début de mes problèmes de santé : engourdissement des membres (bras et jambe), enflure prédominante, palpitation, essoufflement, fatigue (dors 12 hres et plus), humeur instable.

    Est-ce normal ? Suis-je la seule à avoir des symptômes de la sorte ?

  5. Nous avons eu plusieurs témoignages mettant en garde contre l’utilisation du Dépo-provéra. Les effets secondaires semblent être plus fréquents et plus intenses que prévu.

    Tel que mentionné dans l’article, la Fédération du Québec pour le planning des naissances publie une brochure sur les risques et effets secondaires liés au Depo-Provera: L’injection contraceptive ou Depo-Provera, est-ce pour vous? Une source d’information supplémentaire qui peut aider dans votre réflexion.

    N’oubliez pas d’en parler à votre pharmacien. Il peut vous présenter des résultats d’études et une opinion qui est vous aidera dans votre démarche.

  6. N’oublions pas que ce médicament n’est pas pour n’importe qui mais bien pour, et je cite le Compendium Suisse des médicaments:  » Contraception; Depo-Provera 150 ne peut être employé à long terme comme contraceptif (soit pendant plus de deux ans) que lorsque l’usage d’autres contraceptifs est impossible.
    Troubles vasomoteurs dus à la ménopause chez des patientes qui présentent une contre-indication aux estrogènes.
    En raison du danger de baisse de la densité minérale osseuse (BMD = Bone Mineral Density) chez la femme traitée à long terme par des injections d’acétate de médroxyprogestérone (voir rubrique «Mises en garde et précautions»), une évaluation soigneuse du rapport bénéfices/risques doit être réalisée ».
    Il me semble que les mises en gardes sont clairs et que le médecin doit en être conscient et en parler avec ses patientes avant de le prescrire en étant sûr qu’aucune autre solution existait. De plus, il est du devoir des patients de s’informer du médicament qu’il prend et de lire la notice d’emballage car trop nombreux sont ceux qui ne le font pas.
    Finalement, je trouve facile de crier et d’accuser Pfizer (c.f action en nom collectif au Quebec contre Pfizer) de n’avoir pas bien mis en garde. Les gens sont trop peu conscient de l’impossibilité de prévoir tous les effets indésirables ainsi que leur impacts. Il faudrait tester les médicaments sur des dizaine de milliers de personnes pour cela… Il faut être réaliste et toujours penser qu’un nouveau médicament n’est pas forcément la réponse à tous les mots et qu’il vaut mieux s’en tenir aux bonnes vielles molécules dont on connaît les risques et les meilleures indications.

  7. Bonjour, je suis également une de celle qui reçoit présentement des injections de depo-provera. Tous ces effets secondaires m’ont bien fait peur au début, mais cela fait maintenant 1 an que je les reçois et tout va bien! Je n’ai pas pris de poids, je n’ai pas plus de maux de têtes, pas d’acnée, pas de fatigue. Ma soeur prend également ce contraceptif depuis 1 an et elle n’a aucun symptôme. Il est vrai qu’il faut être prévenu des effets secondaires, mais il ne faut pas s’y attarder, surtout si depo-provera peut vous faciliter la vie et vous tenir l’esprit tranquille.

  8. Merci pour votre commentaire.

    Que pensez-vous cependant de la mise en garde contre l’utilisation long terme du Depo-Provéra et qu’il ne devrait être utilisé qu’en dernier recours?

  9. Bonjour, Moi ça fait plus de 5 ans que j’ai des injections de dépot provera.J’ai aucune effets secondaires.Je n ‘ai pas d’autre moyen de contraception que je peut utiliser.

  10. Merci Édith pour votre commentaire sur votre expérience positive avec le Dépo provera.

  11. Je prend le depo provera depuis 1 mois déja, et n’ai ressenti que la fatigue a ce jour. Je n’ai pas l’intension d’utiliser ce moyen de contraception pour plus de deux ans, étant donné la forte d’ose d’hormone injecté qui peut eventuellement etre nuisible en effet. Peut-etre quelques unes sont chanceuse? on me dit toujours « migraine, nausées, étourdissement, ballonnement, gain de poids » oui jai des creux mais réussis a controler mon appétit et biensur, je dors de 10 a 12 heures environ tout en me couchant tot! voila le seul symptome désagréable…

    le sommeil étant TRES demandant, me fait perdre mes journée! les pillules, avec un horaire de travail tres instables, étaient devenu difficile a prendre a la meme heure. d’ou la raison du dépot provera

  12. Je vous souhaite bonne chance Jeska avec votre décision. Avez l’information que vous avez sur le Depo Provera vous pourrez être ainsi plus alertes et vigilantes.

  13. salut jai aussi pris le depo avant de tomber enceinte de ma fille..
    cette fois la..un an de temps… et a la derniere injection on avais decider que ce serais la derniere puisque nous voulions un bebe…
    ben jai tombee enceinte le meme mois que mon injection… et fruit de tout sa..une petite fille…

    je lai repris suite a mon accouchement..puisque je ne voulais pas dautre enfants a ce temps la…
    1 ans encore… et a eu comme effet de mempecher davoir un autre poupon au temps desirer…sa a pris plus de 1 an….
    et fausse couche ensuite le bebe es venu…

    jai eu un autre bebe suite a mon 2 eme…
    jai decider de reprendre le depo… puisque jen veu pas daute…
    mais la jai vraiment tout les symptome dune autre grosesse.. donc.. la question..est ce les effet secondaire.. ou est une autre grosesse…

    comme jai deja tomber enceinte avec le depo..je suis perplexe… mais enfin…..

    les effet encouru a date pour moi
    fatigue
    perte de poid considerable…
    migraine..

    je vois mon medecin bientot..
    sa fais deja 2 mois que jai recue mon injection
    et je conte sans aucun doute..de changer de methode!!! Si je ne suis pas enceinte bien sur…

    oui ya tout plein de risque au depo.. mais si vous liser… sur tout les methodes contraceptives.. toutes ont des effet secondaire… et tous ont des risques….

    voila mon comentaire!!!

  14. Merci Josée pour votre témoignage.

  15. bonjour j’ai pris une injection de depo-provera 5 mois (Mai)apres mon accouchement;j’ai eu des saignements durant deux mois continus, mon dr m’a prescrit minidril pour stopper les saignements mais cette pilule a occasionné des maux de tete et des nausées
    en octobre les saignements ont cessé jusqu’en janvier ensuite Mai et maintenant je n’ai pas vu mes règles.le comble c’est que j’ai fait l’amour avec mon fiancé et j’ai utilisé norlevo.jai fait deux test qui se sont avérés négatifs ce medoc a occasioné un gros dérèglement chez moi

  16. Bonjour Romy.

    Merci pour votre témoignage. N’hésitez pas à discuter avec votre médecin des effets secondaires que vous avez eu avec ces médicaments. De plus, vous pouvez aussi rencontrer un pharmacien pour vous aider à voir la liste des effets secondaires de chaque médicament séparément ainsi que le total de ce que vous avez pris.

  17. Bonjour,j’aimerais savoir si Josée est retomber encinte finalement.Car,je prend le depo provera depuis que j’ai accoucher il y a 4 mois et j’ai vraiment l’impression d’etre enceinte.

  18. Bonjour Geneviève.

    J’ai fait parvenir un message à Josée. Si j’ai une réponse, je vous en avise.

    Raymond.

  19. Ouf !

    Appeler ça un vaccin !!!!

    C’est une injection intramusculaire d’une hormone. Rien à voir avec un vaccin.

    Et ce n’est pas nouveau que ce médicament cause des effets secondaires. C’est écrit dans la monographie du médicament.

    Avoir une grossesse non désirée aussi est risqué. Il faut peser les pour et les contre.

  20. Tous les médicaments ont des effets secondaires. Certains sont plus grands que d’autres.

  21. en effet

    mais beaucoup de femmes le choisissent en connaissance de cause

  22. C’est effectivement surprenant.

  23. Bonjour, je prend dépo provera depuis 1 ans et demi et je n’ai jamais eu d’effet secondaire. J’ai décidé de le prendre puisque j’avais des risque avec mon utérus et mes ovaires. Avant d’allez sur le site, je n’avais pas connaissance des effets secondaires du dépo. Mon medecin m’avais simplement signalé que je risquerais d’avoir un gain de poid, ce que je n’ai pas eu. J’aimerais savoir si je devrais arrêter de le prendre a cause de ses effets.. je n’ai que 17 ans et je ne veux pas avoir de probleme de santé. Merci a l’avance.

  24. Bonjour Mme Paquette.

    N’étant ni médecin, ni pharmacien, je ne peux pas vous conseiller. Je ramène des témoignages, certains faits. À partir de ces informations, je vous propose d’en parler avec votre médecin et votre pharmacien. Vous pouvez demander un deuxième avis professionnel.

    Tenez-nous au courant de votre réflexion.

    Raymond.

  25. Bonjour à tous,
    J’ai pris aussi le Dépo Provéra en injection après les années 2000, suite à des problèmes de cycle irrégulier et me disant parresseux, saignement plusieurs fois dans le mois. J’avais toujours réaction à la pilule contraceptive donc la remplacante gynécologue m’a offert le Dépo Provéra ne me mentionnant pas les effets secondaires. En tappant le médicament sur internet que j’ai appris perte de masse osseuse. J’ai demandé à ma gynécologue de passer le test de densitométrie et effectivement perte de masse osseuse donc ostéospénique à 36 ans. Et depuis que j’ai pris ce médicament, j’ai mal dans le bas du dos. J’ai une scoliose. Y aurait-il un lien avec le médicament? Dans la vingtaine, je n’avais pas de scoliose ???? J’ai pris une bouteille d’un supplément pour équilibrer mon débalancement hormonal et mon cycle est régulier depuis et je n’ai plus de problème disant paresseux. Tout est normal. Y en a-t-il qui ont des problèmes avec leur os? Je peux vous dire que depuis cette mésaventure, je m’informe ce qu’un médicament contient, même un supplément. Le fosamax aussi est prescrit pour les os… mais il y a recours collectif pour ce médicament et on le prescrit encore????
    Lynda

  26. Bonjour Lynda.

    Merci pour votre témoignage. J’invite les internautes à vous laisser des messages que je vous ferais parvenir.

    Il est effectivement abberrant de voir qu’il y a des recours collectif contre un médicament et qu’il est encore prescrit!

    Raymond.

  27. Merci, moi c’est Dr sege Mabiala tsasa; j’ai reçu dans deux mois successives un nombre de 6 femmes en consultation qui étaient sous Dépoprovera et ont présenté presque le même tableau: règles espacées, aménorrhée, difficulté de concevoir.

  28. Bonjour Dr Sege Mabiala.

    Et vous avez fait quoi avec ces 6 femmes?

    Raymond.

  29. Est-ce que le médicament peut avoir causer ma scoliose?
    Une réponse serait apprécié…
    Lynda

  30. Bonjour Lynda.

    N’étant ni pharmacien, ni médecin, je ne peux émettre de position médicale aussi précise. De plus, les causes qui amènent à une maladie peuvent être multiples. Il faudrait possiblement médicalement investiguer pour en connaître les raisons plus précises dans votre cas.

    Je vous propose de rencontrer pharmaciens et médecins pour avoir une position plus officielle.

    Raymond.

  31. Faudrait demander à tout ceux qui ont pris le médicament et qui font partie du recours collectif? Qu’en est-il du recours collectif?????

  32. En ce qui concerne le recours collectif les démarches sont longues. Si je comprends bien les papiers que j’ai trouvé, les plaidoyers seraient terminés et les partis en attente du jugement.

    http://www.recourscollectif.info/fr/dossiers/depo-provera/DEPO_Requete_intr_instance_20100730.pdf

    Les victimes du Depo Provera pourrait encore s’inscrire pour joindre le groupe: http://www.recourscollectif.info/fr/dossiers/inscription.php

    Raymond.

  33. salut j’ai fais l’injection du depo provera le 45 eme jours après l’accouchement de mon 1er enfant un an après j’ai décidé d’arrêter car j’avais des nausées, vertiges maux de tête tout le temps fatigué la tension baisse des frisson des pertes de sang presque tout les jours.. j’ai pris des pilles j’ai des douleurs au niveau de la poitrine et des vomissement suivis de diarrhées j’ai aussi cessé de les prendre puis j’ai eue des rapports non protéger avec mon mari une semaine après j’ai des nausées vomissements vertiges faibles migraines et manque d’appétit j’ai l’impression d’être enceinte et je veut savoir si après tout sa peut être une grossesse?

  34. Bonjour Koussoube.

    Pour en être sûr à savoir si vous êtes enceinte, je vous propose de passer un test de grossesse.

    Pour connaître les risques et les conséquences de tout ce que vous avez vécu, je vous propose d’en parler`à votre médecin et à votre pharmacien. Ils pourront vous donner un avis plus complet et mieux documenté.

    Raymond.

  35. je suis une

  36. Bonjour Kossibo.

    J’espère que tu pourras revenir pour compléter ton commentaire.

    Raymond.

  37. je prend le dépo-Provera depuis presque 4 ans
    je n’avais jamais regarder pour trouver les effets secondaires, mais je constate que j’en ai (etourdissement,prise de poids et incapable de le perdre,fatigue ) je pense vraiment a l’arreter kit a trouver un autre moyen ! mon médecin ne ma jamais dit qu’il ne fallais pas le prendre plus de 2 ans

  38. Bonjour Stéphanie.

    Vous pouvez poser directement la question à votre médecin ou encore au pharmacien. Il m’est arrivé trop souvent que le médecin n’avait pas le temps ou l’inérêt de répondre à mes questions adéquatement mais que le pharmacien lui prenait le temps.

    Raymond.

  39. J’utilise dépôt provera depuis 5 ans. Dans mon cas, c’est de loin de meilleur contraceptif que j’ai utilisée (différentes pilules, nuva ring…). Je n’ai plus de menstruation, sauf un léger  »spotting » a la fin de mon cycle de 10 semaine. Je n’ai pas pris de poids et n’ai subit aucun effet secondaire. Mon gynécologue m’a dit que les dernières recherches on démontrées que tout les effets du depo sont réversibles et qu’il n’est pas nécessaire que je penses a changer de contraceptif (étant donné que je l’utilise depuis longtemps). Quand un contraceptif te fais, ne change surtout pas !

  40. Bonjour Phany.

    Merci pour votre commentaire. En effet certains effets secondaires peuvent être réversibles. Mais le sont-ils tous? Quand on parle d’une diminution de la densité osseuse, nos os deviennent plus fragile.

  41. Bonjour, j’ai 19 ans et je prend le dépo-provera depuis l’âge de 16 ans ! En 2 ans j’ai pris près de 40 lbs .. j’ai constamment mal à la tête, je me sens toujours fatiguée, j’ai des étourdissements, une diminution de la pression artérielle et parfois même des saignements irréguliers .. Je vois un médecin dans quelques semaines et il est clair pour moi que je vais changer mon moyen de contraception .. je suis un peu déçue de tout ça, car mon médecin ne pas assez informé à propos de tous les effets secondaires de la prise de ce médicament .. Cela fait maintenant un an que j’essaie de perdre le poids que j’ai pris et rien n’y fait .. j’ai beau surveiller mon alimentation, aller au gym 3 fois par semaine et bouger le plus possible mon poids reste stable ou augmente .. le plus que j’ai réussie à perdre est 5 lbs .. et il est revenu au galop quelques semaines plus tard .. J’espère qu’après l’arrêt de ce médicament je serai enfin capable de reprendre la taille que j’avais avant .. Bonne chance à toutes !!!

  42. Je vous le souhaite Charlyne. Tenez-nous au courant des résultats obtenus après le changement de contraception.

  43. poue moi le depo provera est tres efficcece

  44. Ça fait combien de temps que vous l’utilisez?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :