Franco Nuovo et les gangs de rue

Franco Nuovo et les gangs de rue

Raymond Viger Dossiers Gang de rueMédias et publication

La chronique de Franco Nuovo du 11 octobre dans le Journal de Montréal sur les gangs de rue m’a amené à me questionner.

Avec tous les médias qui font un tapage médiatique sur les gangs de rue, notre ami Franco Nuovo nous parle d’une paranoïa collective et exagérée. Montréal demeure une ville sécuritaire où il fait bon vivre, nous dit-il.

Je ne peux contredire M. Nuovo sur la facilité qu’ont les médias à faire peur au public et à amplifier les réalités de notre vie quotidienne.

D’un autre côté, je ne peux banaliser la présence des gangs de rue à Montréal et prétendre qu’il n’y a rien à faire. Leur présence est réelle, leur force et leur nombre a augmenté. Franco Nuovo termine brillamment son billet. «Peut-être que Montréal possède plus aujourd’hui qu’hier les ingrédients d’une pareille bombe.»

En tant que société, avons-nous suffisamment investi sur nos jeunes? Avons-nous offert à ces jeunes une société qui leur offre des opportunités pour s’épanouir? Donnons-nous accès à des emplois leur permettant d’être des citoyens à part entière? Et si on pense aux différences culturelles, est-ce que nous leur permettons de s’intégrer facilement à notre société ou si nous les gardons isolés et marginalisés?

Si nous considérons que nous possédons les ingrédients pour favoriser l’émergence de gangs de rue, nous connaissons donc les outils nécessaires à les résorber.

Introduction Histoire des gangs de rue

Autres textes sur Gang de rue

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. Renaissance. Depuis 1997, Jean-Simon Brisebois s’est découvert une passion pour écriture. Il s’implique activement dans divers projets communautaires dans Hochelega-Maisonneuve.
Renaissance est un recueil de pensées et de poèmes parlant autant de son amour de la vie que d’espoir. 4,95$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

11 Réponses

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :