Les prisons, les jury et les libérations conditionnelles

Les prisons, les jury et les libérations conditionnelles

Lors d’une de mes visites à l’institut Leclerc, une prison fédérale à sécurité médium, Jean-Pierre m’accueille chaleureusement comme à l’accoutumé. Il me partage un commentaire.

«J’ai été mis en prison par un jury. Pourquoi, ce même jury n’aurais pas l’autorité de décider pour ma libération conditionnelle?» La question mérite réflexion.

«Le poste de commissaire aux libérations est un cadeau politique. Ce sont les amis du pouvoir qui s’y retrouve. Parfois des incompétents en la matière. Avec un jury, il y aurait une neutralité dans les décisions.» Jean-Pierre me mentionne qu’il existerait des «black list». Lorsque le nom d’un prisonnier s’y retrouve, le commissaire ne peut le libérer. Ce genre d’abus ne pourrait se produire avec un jury impartial.

En plus d’éviter la pression politique, il y a un autre avantage de créer un tel jury. Le public qui questionne régulièrement les libérations deviendrait parti prenante des décisions.

Les maisons de transition vu par un prisonnier du Leclerc

François Avard en prison au Leclerc

Les prisonniers de l’institut Leclerc remercient leurs bénévoles

L’institut Leclerc s’exprime

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-roberto-mayerjours-de-nuit Poésie urbaine. Jours de Nuit. Roberto Mayer. 11,95$

Entre en mon univers, infiniment petit. Que se libère ta galaxie. Entre, là, tu es ton enfer, ton paradis. Ton repère y est enfoui. Entre, il ne manque que toi en ces mots. En ces vers dont j’aime me croire l’auteur.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
 
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

5 Réponses

  1. Bonjour,
    Justice…hahaha…fait moi rire: Je peux en parler de long en large de notre belle justice.Il ya deux justices celle des pauvres et celle de ceux qui on de l’argent…Moi;j’en avais pas,premiere sentence, le marteau tombe; 9 ans, sentence exemplaire.Merde,les portes claques…se referment derriere moi, bienvenue en enfer.La seule chose que vous etes certain dans ce milieu, c’est quand vous y entrer,mais vous ne savez pas quand vous allez en sortir…ni comment… si vous en sortirez debout ou les pieds devant…32 ans plus tard:je suis toujours un prisonnier,prisonnier de mon passe, d’un erreur, d’une societe.Meci M. le juge de votre cadeaux exemplaire.Vous,vous souvenez pas de moi…mais moi j’ai pas oublier votre nom…ni de celui des policiers ni celle de mon avocate.Merci pour c’est 32 ans de couchemars…ou chaque nuit que je me reveille en sueur en pensant a votre cadeaux…et tout ce que j’ai vecue jusqu’a cet instant…et que je continurais a vivre le reste de mes jours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :