Pierre Péladeau et la loi du succès

Pierre Péladeau et la loi du succès

Raymond Viger Dossier Journal de Montréal

Pour souligner le 9e anniversaire du décès de M. Pierre Péladeau, ses enfants et petits-enfants ont fait paraître dans le Journal de Montréal du 24 décembre, une photo de Pierre Péladeau avec une citation qui m’a touché.

« La première loi du succès, c’est d’abord se rendre accessible aux autres, savoir les écouter, partager leurs confidences, les aider aux besoin, les convaincre de persévérer dans la poursuite d’un but. »

Ce qui me touche au départ dans cette citation de Pierre Péladeau, c’est qu’elle vibre d’authenticité. M. Péladeau a été mon mentor. Je ne l’ai jamais rencontré, mais j’ai eu la chance de lui parler à plusieurs reprises au téléphone. « Se rendre accessible aux autres… », je peux témoigner de la véracité de cette affirmation. Lorsque j’ai laissé mon premier message à M. Pierre Péladeau pour discuter de quelques idées que j’avais, il a retourné mon appel. Il a pris le temps de discuter avec moi. Peu de gens ont cette délicatesse. Beaucoup ne retourne pas mes appels. Mais Pierre Péladeau, a une époque où il avait déjà tout et qu’il n’avait pas besoin de moi, l’a fait. Je garde un excellent souvenir des échanges que j’ai eu avec lui.

« La première loi du succès, c’est d’abord se rendre accessible aux autres. » Peu importe l’argent que nous avons ou les moyens qui sont à notre porté, restons sensibles à notre voisin et à la société dans laquelle nous évoluons.

Merci Pierre pour ta présence dans ma vie.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Taz Mahal et le Journal de Montréal

Taz Mahal et le Journal de Montréal

Raymond Viger Dossier Journal de Montréal, Taz Skatepark.

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

Dans son édition du 26 novembre, le Journal de Montréal nous montre en page 16, un article d’une page avec photo couleur sur la Ville de Montréal qui ne respecte pas ses engagements depuis 5 ans envers la reconstruction d’un centre de roue alignées pour les jeunes, le Taz Mahal.

Changement d’attitude de la Ville de Montréal. Une entente est enfin conclu et le Taz Mahal va renaître. La bonne nouvelle apparaît en page 22 de l’édition du 1er décembre. Sans photo, 3 petits paragraphes, noyés à travers 4 articles et 4 publicités.

Quand c’est le temps de nous annoncer les mauvaises nouvelles, pleine page. Pour les bonnes nouvelles, 21 petites lignes discrètes. Compte tenu que c’était la suite d’une nouvelle que le Journal de Montréal avait lui-même mis de l’emphase, j’aurais aimé qu’il nous souligne cette bonne nouvelle d’une façon un peu plus décente.

https://journaldelarue.wordpress.com/2006/11/12/ville-de-montreal-et-le-taz-mahal/

https://journaldelarue.wordpress.com/2006/11/11/ivanovic-la-coupe-rogers-tests-antidopage-et-le-journal-de-montreal/

https://journaldelarue.wordpress.com/2006/11/09/le-silence-des-ados-ou-lindifference-des-medias/

VOS COMMENTAIRES SUR TAZ MAHAL ET LE JOURNAL DE MONTREAL.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

DVD pour la promotion du bénévolat

DVD pour la promotion du bénévolat

Le Café-Graffiti et le Journal de la Rue ont réalisé un DVD pour la promotion du bénévolat. Des jeunes de la culture Hip Hop, des missionnaires qui en ont fait leur mode de vie, des travailleurs s’impliquant dans une cause… l’art du don de soi n’a pas de limite ni à travers les âges, ni à travers les régions.

Le bénévolat est encore une implication qui intéresse, stimule et favorise l’épanouissement du citoyen. Témoignage de jeunes et moins jeunes qui ont su s’épanouir à travers le bénévolat et leurs implications.

Pour informations www.journaldelarue.com ou (514) 256-9000

http://raymondviger.wordpress.com/2006/04/26/le-festival-orgue-et-couleurs-leglise-st-nom-de-jesus-les-journees-de-la-culture-et-le-hip-hop/

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Le guide des entreprises en économie sociale

Le guide des entreprises en économie sociale

Je viens de recevoir le guide des entreprises en économie sociale. Possiblement une première au Québec. J’ai vérifié si notre organisme, le Journal de la Rue ainsi que son projet Café-Graffiti se retrouvaient dans la liste. Effectivement, nous sommes listés dans ce guide pour ce que nous réalisons en économie sociale.

En feuilletant par hasard quelques pages, le mal de coeur commence à m’envahir. D’une part, je vois des listes à n’en plus finir de Centre de la Petite Enfance. Ces organismes que le gouvernement a classé en entreprise sociale pour diminuer son engagement envers nos jeunes. D’autre part, j’y vois des noms d’entreprises qui, à mon sens, ne sont que des entreprises privées déguisées en organisme communautaire. Une façon détournée d’aller chercher des subventions pour se les mettre dans ses poches. Si vous pensez que je fabule, je respecte votre réaction. Mais j’ai croisé quelques unes de ces entreprises et certaines ont déjà reçues des blâmes pour mauvaises gestions de subvention. Mais certaines autorités ont préféré étouffer l’affaire plutôt que de la rendre publique. Question de protéger les autorités qui supervisent ces dossiers je suppose.

À chaque fois que notre bon vieux gouvernement nous invite différentes catégories, cela ne fait que changer la magouille de place. Certains détournent l’argent qui devrait aller aux organismes communautaires pour intervenir auprès des jeunes. Pas pour enrichir certains petits vites qui voient les failles de notre système.

Ce qui est malheureux, c’est que lorsque nous tentons de dénoncer ces fraudes, personne ne se sent assez responsable pour recevoir nos plaintes. C’est plus facile de jouer à l’autruche, de se fermer les yeux et de vouloir tasser ceux qui crient à l’injustice.

Finalement, je suis fier de travailler pour rendre autonomes et indépendants les organismes communautaires. En développant une vraie économie sociale, indépendante des subventions du gouvernement, d’une part, cela va coûter moins cher de taxes et, d’autre part, nous allons pouvoir remercier la batterie de fonctionnaires payés pour gérer toutes ces subventions. Là aussi les économies seront appréciables.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Lettres à la société; un blogue édité?

Lettres à la société; un blogue édité?

Malgré que je n’ai que 6 livres de publier, j’en ai écrit près d’une quinzaine. Par manque de temps ou considérant que le livre n’était pas prêt à franchir l’étape de l’édition, cela explique l’écart entre ce qui est écrit et ce qui est publié.

Mon besoin d’écrire est une drogue quotidienne. Que ce soit mon blogue, pour le magazine Reflet de Société, un livre ou autre, je passe tous mes loisirs à écrire. Plusieurs de ces textes ne rencontreront jamais leur public. J’écris premièrement par besoin d’écrire. On verra par la suite si c’est publiable ou non.

Un des livres que j’avais l’intention de publier s’intitulait « Lettres à la société ». Le manuscrit regroupait toutes les lettres que j’ai envoyé à des Premiers ministres, des ministres ou des institutions. Quand j’ai commencé à écrire mon blogue, je m’étais dit que ce que j’y écrivais ressemblait en partie aux lettres de questionnements et de réflexions sociales que j’avais l’habitude d’écrire. Je voyais donc mon manuscrit augmenter quotidiennement, ce qui me donnerait plus de choix au moment de l’édition.

Et voilà que le 14 décembre dernier, je lis dans la chronique de Dominic Arpin du Journal de Montréal que 3 blogueurs viennent de signer un contrat de livre pour publier les textes provenant de leurs blogues. Ils auraient été les premiers blogueurs à être publié. Le tout était prévu pour le mois de mars.

Mon manuscrit est prêt. Si je donne le feu vert pour la publication, il le sera pour février. Un mois à deux mois avant les autres. Je pourrais être le premier blogueur à être publié. Comme pour chaque livre, je regarde mon manuscrit. Le relit. Je me questionne. Comme on disait dans l’aviation lors de l’atterrissage: « Go, No Go? »

Après avoir consulté Danielle, co-directrice du Journal de la Rue, mais surtout la première lectrice de mes écrits, j’ai décidé de ne pas publié ce manuscrit. J’ai décidé de laisser le charme du blogue sur l’Internet. Ce manuscrit, après avoir été publié dans le cyber-espace, n’avait pas sa place dans ma collection de livre qui seront publié.

C’est quand même avec un petit pincement au coeur que j’ai pris cette décision. Ç’a aurait été plaisant d’être le premier blogueur édité. C’est peut-être mon besoin de reconnaissance qui pointe son nez de temps à autre.

Bonne chance aux blogueurs qui seront édités en mars. 

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Le métro de Laval

Le métro de Laval

Je me permettrais un seul commentaire très court sur la saga du métro de Laval. Comment se fait-il qu’on construise un métro entre Montréal et Laval et que les frais d’opération n’aient pas été discuté et réglé avant?

Est-ce une nouvelle vision politique et économique. On va de l’avant dans un projet et on en discute après? Pas évident de vouloir séparer la facture après les faits.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

operation-graffiti-hip-hop-graffiteur-graff Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

L’humour et la politique

L’humour et la politique

Pour ceux qui aiment les mathématiques, voici une petite règle de trois.

S’il est acceptable que la ministre de la Culture et des Communications, Line Beauchamp paie 10 000$ pour les services d’un rédacteur. Si les politiciens tentent de passer par l’humour pour se faire voir et aller chercher des votes et une popularité auprès des citoyens. Alors serait-il acceptable et préférable que les politiciens engagent des humoristes professionnels pour préparer leurs gags et leur humour?

André Boisclair pourraient engager Dany Turcotte comme scripteur. On pourrait demander à François Avard d’être celui de Jean Charest. Une forme d’humour sur les bougons à cravate qui magouille la vente du Mont Orford et autres projets bougonnesques. Mais qui va vouloir nous montrer l’humour de Stephen Harper?

Cette nouvelle forme d’humour qui nous envahit aura au moins un avantage important. Si nos politiciens prennent leur rôle d’humoriste au sérieux et qu’ils deviennent bon, nous n’aurons plus besoin de payer 50$ pour assister aux spectacles des humoristes. Nous aurons le privilèges d’avoir des prestations gratuites.

Mais si on pousse plus loin notre réflexion. Pourquoi se contenter d’un politicien qui tente de devenir humoriste? Soyons conséquent. Demandons à nos humoristes de se lancer en politique! Ils ont déjà fait leur preuve. Nous aurons des prestations originales au lieu d’une simple copie amateure.

http://raymondviger.wordpress.com/2006/12/11/la-ministre-de-la-culture-et-des-communications-line-beauchamp-et-son-discours-de-10-000/

http://raymondviger.wordpress.com/2006/12/06/denise-bombardier-et-andre-boisclair/

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

T-Shirt promotionnel disponible avec votre logo

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logo Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs.

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en rouge, noir ou blanc.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/T-shirts-promotionnels-et-personnalise.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900