Tous les sentiers mènent à Fermont!

Tous les sentiers mènent à Fermont!
Écrit par Éric Cyr et Marie-Chantal Bélanger,
Journal Le Trait d’union du Nord, Vol 14-2

 

fermont

L’été dernier, dix jeunes de 18 à 30 ans sont venus de France, du Danemark, d’Espagne et de Corée du Sud pour donner une nouvelle apparence aux sentiers pédestres fermontois, un projet mis sur pied par la Ville de Fermont, dans la région de Caniapiscau.

Chantiers Jeunesse, organisme fondé en 1980, favorise le développement de jeunes citoyens actifs et engagés. Il appuie le développement d’une communauté ainsi que le plein potentiel des personnes. Il le fait en offrant des lieux d’apprentissage et de formation, en collaboration avec des partenaires d’ici et d’ailleurs, dans un esprit de solidarité et de respect des différences.

Les jeunes participants au projet de Fermont ont tous découvert l’initiative sur Internet ou lors d’une présentation à leur école.

Seiyear Park, un des participants, originaire de la Corée du Sud, a fait vingt heures d’avion pour se présenter au 4 à 7 qui se tenait à Montréal, afin de lancer le projet. À partir de là, un autre vingt heures d’autobus attendait l’ensemble des participants afin de se rendre à la destination finale au 53e parallèle, dans le but de réaliser le projet retenu, qui allait durer trois semaines.

Les animateurs du groupe, Éric Higgins et Geneviève Isabelle Michaud, ont encadré les jeunes aux origines diverses. Les jeunes impliqués dans le projet, venant pour la plupart de pays éloignés, ne se comprenaient pas parfaitement. Tout le monde parlait un peu l’anglais.

Ensemble, ces individus d’horizons divers ont accompli 1000 heures de travail et de bénévolat. Ils ont aménagé les sentiers Taïga nature et Severson. Leur travail consistait à débroussailler, nettoyer et signaliser des sections de ces sentiers pédestres.

À la clôture du projet de sentiers, durant une soirée d’adieux, au chalet de services de la municipalité hôtesse, Geneviève Isabelle Michaud a tenu à dire merci aux gens de Fermont et à ceux qui ont fait de ce projet une réussite. Éric Higgins a vanté l’accueil chaleureux des gens de l’endroit. Le régisseur du programme culturel et jeunesse, Michel Michaud, a aussi adressé un mot aux participants. «Je voudrais féliciter les jeunes pour le beau travail qu’ils ont accompli et les deux animateurs. Merci aux gens qui sont venus nous rencontrer.» Alanie, une participante, a confié, une larme à l’œil, ses impressions sur son expérience. «J’ai adoré mon expérience et je me suis fait des amis que je vais garder tout au long de ma vie. Ce n’était pas un séjour assez long, je pourrais continuer pendant encore un mois! J’ai une boule dans la gorge juste à penser que nous allons nous séparer bientôt».

La bande d’aventuriers a présenté un sketch expliquant le déroulement de leur parcours, du choix qu’ils ont fait pour venir à Fermont, jusqu’aux multiples travaux accomplis, en passant par leur voyage en autobus. Ils ont fait découvrir à la population locale les étapes du projet des sentiers Taïga et Severson. Une chanson a été composée pour l’occasion et chaque participant l’a chantée dans sa langue.

Le public a pu se rendre compte qu’il existe d’autres langues assez amusantes à entendre! On a remis au responsable du projet deux affiches avec des photos de leur séjour, accompagnées d’un petit mot de chacun.

Par la suite, une dégustation de mets typiques des pays d’où venaient les jeunes a été offerte. Puis, on a dansé la salsa. Cette expérience enrichissante, tant pour les participants que pour la communauté locale, nous amène à nous demander si nous ne devrions pas réitérer l’expérience!

https://journaldelarue.wordpress.com/2006/12/18/ca-clique-a-fermont/

https://journaldelarue.wordpress.com/2006/12/15/viser-les-plus-hauts-sommets/

https://journaldelarue.wordpress.com/2006/12/15/les-jeunes-et-les-grand-debats-sociaux/

https://journaldelarue.wordpress.com/2006/11/05/le-cafe-graffiti-a-lassaut-de-fermont/

https://journaldelarue.wordpress.com/2006/11/02/naissance-dune-cooperative-jeunesse/

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

funbusy-poesie-urbaine-recueil-textesChantal Lee a vécu la violence physique, les abus sexuels et l’enfer de la drogue, mais elle en a triomphé. Malgré la maladie qui l’afflige, elle partage par sa poésie son amour de la vie et son optimisme à toute épreuve. Un livre rayonnant, à l’image de son auteure.

Le livre est disponible au coût de 10,00$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

4 Réponses

  1. […] moins cher, tu di… sur Vendre son automobileÇa clique à Fermon… sur Tous les sentiers mènent à…4 milliards pour ral… sur Loto-Québec et […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :