Villes à l’abandon

Spectacle du Bistro le Ste-Cath (l’ancien Bistro In Vivo) dans Hochelaga-Maisonneuve

Villes à l’abandon
Écrit par Samuel St-Yves-Durand, la Gazette populaire
www.lagazettepolulaire.com, Vol 14-2

Plus de gens quittent les villes vers le monde rural que l’inverse, note Jacques Proulx, président de Solidarité rurale du Québec. L’ex-président de l’Union des producteurs agricoles (UPA) parle d’une nouvelle effervescence dans les campagnes.

La ruralité, c’est un mode de vie. Qui dit campagne, dit également agriculteurs… Est-ce aussi vrai qu’on le croit? Certainement pas. Environ 90% de la population des milieux ruraux ne travaille pas dans l’agriculture. De plus, 7 habitants sur 10 ne travaillent pas à leur résidence.

La campagne est en plein changement. Cela pose de grandes questions sur les services de proximité: écoles, soins de santé, transports. «Il faut que les communautés s’adaptent à cette nouvelle réalité», selon Jacques Proulx.

L’exode… vers la campagne!

Qui l’eut cru, ne serait-ce qu’une dizaine d’années auparavant… les villes se vident, au profit des campagnes!

«En fait, il y a plus de gens qui quittent le milieu urbain vers le monde rural que l’inverse», observe Jacques Proulx. «Il y a effectivement un certain nombre de villages en croissance!»

Il s’agit d’un phénomène qui existe depuis une dizaine d’années chez nos voisins du Sud. Les milieux ruraux sont valorisés.«Il y a certaines problématiques à vivre à la campagne, mais les gens sont au courant des solutions à ces problèmes et des avantages à vivre dans ces milieux», dit celui qui a dirigé de 1981 à 1993 l’Union des producteurs agricoles du Québec (UPA).

S’exiler: un rêve!

Habiter à la campagne constitue un projet d’avenir pour beaucoup de gens. Près de 50% des citadins de tous âges rêvent de s’y établir un jour ou l’autre. Chez les jeunes, près de 89 % de la population urbaine partage cette ambition.

Une multitude de défis attendent les gens de la campagne. Il faut attirer plus d’immigrants, car ceux-ci ont tendance à valoriser les régions métropolitaines. On doit également travailler sur des micro-économies, en plus d’élaborer des plans de développement équilibrés entre production agricole, tourisme et milieu de vie.

Pour l’avenir du monde rural, une question s’impose: comment développer le territoire équitablement? Il s’agit d’un grand enjeu auquel sont confrontés les nouveaux arrivants à la campagne.

«Il faut calculer les coûts globaux au lieu des coûts à court terme, une chose que nous avons tendance à oublier. Parfois, il en coûte moins cher dans l’immédiat de prendre une décision, mais, à la longue, cela conduit à un appauvrissement collectif.

Il faut éviter les mono-industries en bâtissant une économie diversifiée. Il faut travailler avec les communautés», croit Jacques Proulx.

Jacques Proulx a fondé, en 2001, Solidarité rurale afin de suivre de près les politiques gouvernementales ayant trait aux milieux ruraux. L’organisme anime le milieu, accompagne la communauté dans des projets, publie des études, suscite des réflexions. Tous les deux ans, Solidarité rurale organise la Foire des villages, un grand rassemblement favorisant les échanges entre les urbains et les ruraux.

Pour en savoir plus:

www.solidarite-rurale.qc.ca

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Extrait du livre Après la pluie… Le beau temps.

croissance personnelle développement personnel cheminement guide recueilAprès la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre, au coût de 9,95$ est disponible dans toutes bonnes librairies au Québec.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Autres livres de croissance personnelle et cheminement:

Autres livres pouvant vous intéresser:

Biographie de l’auteur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :