Hérouxville, André Drouin, Jacques Proulx et les accommodements raisonnables

Hérouxville, André Drouin, Jacques Proulx et les accommodements raisonnables

Raymond Viger   Dossier Accommodements raisonnables, Tout le monde en parle

Hier un blogue sur notre policier raciste avec une chanson sur Internet, aujourd’hui, le cas André Drouin d’Hérouxville. Moi qui ne voulait pas parler des accommodements raisonnable!

Au départ, quand j’ai lu dans La Presse que l’équipe de Guy A. Lepage cherchait André Drouin pour l’inviter à l’émission Tout le monde en parle, j’ai été déçu. Tout le monde le passait déjà en entrevue. Pourquoi faire comme tout le monde? C’est après avoir regardé l’émission que j’ai compris la différence. Parce que l’émission Tout le monde en parle… différemment. D’une part, la présence de Jacques Proulx de Solidarité rurale a permis de mettre en contexte la présence d’André Drouin. D’autre part, l’émission Tout le monde en parle, c’est un peu comme une drogue. Cela fait ressortir et amplifie une partie de ce que nous sommes. Si notre discours est cohérent et bien fondé, il va se véhiculer encore plus et mieux. Si notre discours est décousu et  ne tient pas la route, tout le monde va pouvoir se faire une bonne idée de la situation.

Je ne doute pas des bonnes intentions d’André Drouin. Mais d’affirmer qu’à Hérouxville on ne peut lapider une femme, est-ce à dire qu’on peut les tuer avec un couteau mais pas avec une roche? Affirmer que l’on doit manger du cochon dans sa ville, n’est-ce pas de l’ingérence dans nos assiettes? Le code de vie adopté par les conseillers tels André Drouin est basé sur un racisme qui mérite d’être dénoncé.

Je suis déçu que les gouvernements, autant provincial que fédéral, ne soient pas encore intervenus dans cette affaire. On ne peut laisser une municipalité interférer dans des lois qui ne sont pas de leur ressort. On ne peut laisser une municipalité maltraiter notre relation avec les immigrants de la sorte sans réagir.

Il y a distorsion de la définition de la démocratie à Hérouxville. Je me souviens d’une phrase d’une ancienne présidente de notre organisme en ce qui concernait la démocratie. Avec notre projet Café-Graffiti, nous éduquons des jeunes marginaux, souvent en apprentissage de la communication, à prendre position sur le devenir de l’organisme. Ces jeunes ont souvent tendance à exclure les autres jeunes. Ils s’approprient les lieux et en deviennent les seigneurs. Et je cite notre ancienne présidente: “Nous représentons les jeunes qui fréquentent le Café-Graffiti ainsi que ceux qui devraient le fréquenter”.

Une telle citation change la couleur de la démocratie souvent totalitaire des seigneurs en poste. En tant que gardien de la mission d’un organisme communautaire, cela nous permet de rester ouvert à de nouvelles fréquentations et aux autres groupes.

Les accommodements raisonnables

Les accommodements raisonnables, un policier et une chanson

Textes sur Tout le monde en parle.

Autres textes sur les accommodements raisonnables

Le traitement journalistique des accommodements raisonnables

Les vitres teintées du YMCA et les accommodements raisonnables

Commission Bouchard-Taylor sur les accommodements raisonnables

Voter à visage découvert

Karine Goma, le CLSC et les accommodements raisonnables à Tout le monde en parle

Les accommodements raisonnables

Les accommodements raisonnables, un policier et une chanson

Hérouxville, André Drouin, Jacques Proulx et les accommodements raisonnables

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-roberto-mayerjours-de-nuit Poésie urbaine. Jours de Nuit. Roberto Mayer. 11,95$

Entre en mon univers, infiniment petit. Que se libère ta galaxie. Entre, là, tu es ton enfer, ton paradis. Ton repère y est enfoui. Entre, il ne manque que toi en ces mots. En ces vers dont j’aime me croire l’auteur.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
 
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

4 Réponses

  1. J’apprécie que vous receviez la délégation des musulmanes, mais de grâce, exigez qu’elles soient habillées comme le monde. Au Québec, les gens ne se cachent pas la figure. J’en suis contre le voile parce que c’est un signe de la soumission de la femme envers l’homme, ce qui est inacceptable dans un contexte d’égalité des sexes.

  2. J’ai pris le temps de réécouter l’entrevue et de relire le code de vie de M. André Drouin et je dis que nous devrions tous le remercier vivement de son courage pour avoir non seulement amené le débat dans l’actualité mais aussi d’avoir apporté une solution simple, si simple qu’il suffisait d’y penser. D’abord il a identifié la source du problème qui est non pas l’immigration elle-même mais plutôt la non-information des immigrants avant leur départ pour notre pays.Pour plusieurs d’entre eux ( mais non pas tous), il apparait comme certain que dans un pays doté d’une charte des droits et libertés comme le Canada et le Québec, ils pourront tout naturellement continuer de faire les pratiques ancestrales dictées par leur religion ou leur culture millénaire. Rien de difficile à comprendre cela . Il suffit de se réveiller et de donner suite à cette solution généreuse.

  3. Qu’une démarche comme celle-ci est eut lieu à Montréal est compréensible, mais dans un patelin où le problème n’existe pas! Ça c’est plutôt louche….

    Les médias ont négligés une chose pourtant élémentaire; c’est de découvrir si des intérêts cachés sont les véritables motifs de l’affaire Hérouxville.

    Aundré sont André Drouin et les autres?

    Appartiennent-ils à un mouvement, une organisation qui a intérêt à pourfendre les minorité?

    Sont-ils soumis à des pressions extérieurs?

    Les noubreux propos incoérants du conseiller Drouin montre à mon avis un fanatisme. Scrutez le cite de cette municipalité vous allez facilement vous rendre compte de quel influence ces gens sont soumis.

  4. RACISME MÉDIATIQUE?

    Étonnant comment on creuse un sujet qui fait notre affaire. À cause de l’absence d’une analyse semblable envers les autorités municipales d’Hérouxville et de l’Église catholique j’ai joins entre parent aises un parallèle) sur un article de Lise Payette J.M. 07/02/2007. Elle donne des points intéressants mais l’absence d’objectivité des médias me pousse à faire voir les choses sous un autre angle.

    L’Imam (la municipalité) provocateur (trice)

    « Qu’est-ce que l’imam Said Jaziri allait faire dimanche et lundi derniers à Hérouxville? (Qu’est-ce que le conseillé Drouin allait faire dimanche à tous le monde en parle? Et le cardinal Turcotte à l’ouverture de CKAC sport ?) Pourquoi y a-t-il amené une femme voilée et une caméra? (pourquoi le cardinal a-t-il été invité à l’Émission spéciale de 2 h. qui concernaient les minorités religieuses et non l’Église dominante ? Pourquoi le cardinal est souvent présent dans divers œuvres pour se faire prendre en photo?) Cet (ses) homme (s), (le conseillé Drouin, le cardinal Turcotte) qui est (sont) connu des téléspectateurs parce qu’il (s) mange (ent) du micro et de la caméra chaque fois que l’occasion lui en (sont) est donnée, souhaitait-il provoquer «l’événement» (comme la code de vie d’Hérouxville et les sondages commandés par les médias) qui lui permettrait d’affirmer que le village était plein de racistes (religieux comme la couverture des médias le prouvent) et qu’on l’avait pris à partie (comme les médias à l’endroit des compétiteurs de l’Église dominante) , lui ou sa compagne?

    Le geste (la campagne médiatique semble destiner à servire les intérêts de l’Église dominante pure et simple) a l’air d’une provocation pure et simple. Aller se promener à Hérouxville (montrant pratiquement que l’Église de la place plutôt que l’Hôtel de ville) en costume blanc de l’imam de la mosquée Al-Quods, faire le tour des commerces avec une caméra prête à filmer la moindre remarque et espérer rapporter du matériel compromettant (comme les médias rapportent enfants d’immigrants turbulents au resto, stationnements jours fériés, CPE enfant mange pas de porc brefs toutes les excuses) pour les citoyens du coin, ça s’appelle de la provocation. Mal lui en prit. Il ne s’est rien passé (devant la caméra). À un tel point que le cher imam a dû chanter les louanges des citoyens de Hérouxville qui l’avaient accueilli de façon très polie et très civilisée (contrairement aux médias à l’endroit des minorité religieuses). Bien fait pour lui (bien fait pour les non catholiques).

    Le moins que l’on puisse dire cependant, c’est que l’imam s’amuse à jouer avec le feu (quel feu? La menace bien réelle d’une intolérance religieuse? ). Ce n’est pas la première fois. Cet homme en mène large et n’est jamais à court de commentaires sur n’importe quel sujet (comme le cardinal sur le hockey) qu’on lui propose de discuter. Si quelqu’un s’amusait quelque part à mettre bout à bout toutes ses déclarations (les chroniques du cardinal, les milliers d’entrevues sans oublier de d’autres membre du clergé et de gens des médias connu pour être pro catholiques Gilles Prouxt, Francis Gaboury, Jean-Luc Mongrain, Simon Durivage et bien d’autres en plus d’émissions religieuses) devant les caméras (le conseillé Drouin) au cours des derniers mois, nous aurions droit à (des centaines de milliers) une bonne heure(s) de comédie (propagande catholique et anti minorités religieuses) que Juste pour Rire ne renierait pas. Il prend tellement de place (comme le conseillé Drouin et le cardinal Turcotte) que c’est à se demander s’il y a un autre imam que lui à Montréal (Qu’ils n’y a pas d’autres point de vue que ceux du catholicirme). Où sont les autres? (où est l’équité journalistique?) Pourquoi ne les entend-on pas ? (Pourquoi on ne donne pas la parole aux autres minorités religieuses qui sont si souvent attaquées dans les médias ?) Et pourquoi les musulmans le laissent-ils dire n’importe quoi en leur nom?

    Qui est-il? (Qui est le conseillé Drouin?)

    On sait que Said Jaziri est d’origine tunisienne (On sait que la municipalité d’Hérouxville a des liens étroits avec l’Église catholique). On sait aussi qu’il a été imam à la mosquée (on sait que la cardinal a des liens avec l’Opus Dei et tout comme ses derniers, il est très actifs dans les communications) de Nice en France et que quand il a immigré au Canada, il a oublié de mentionner (comme le Journal de Montréal qui avait oublié de mentionné que dans les CPE les enfants n’ont pas le droit d’amener leur lunch et que les végétariens et ceux qui sont allergiques ont leur repas sans problèmes) qu’il avait un casier judiciaire criminel en France, suite à une bataille devant la mosquée de Nice. On sait qu’il a organisé (comme les médias ont organisés une campagne qui caricature les minorités) une manifestation à Montréal contre les caricatures de Mahomet publiées en Europe (par une publication proche de l’Opus Dei) et qu’il s’est déjà déclaré favorable à l’installation de tribunaux de la charia au Canada. On sait qu’il a terriblement tendance à se prendre au sérieux (comme m. Drouin) et qu’il ne laisse passer aucune occasion (comme m. Drouin et le Cardinal) d’être à la une (comme toutes les occasions pour salir les religions rivales de l’Église) des journaux.

    On sait aussi qu’il a des démêlés avec Immigration (comme Hérouxville qui n’en veux pas…) Canada qui menace de le déporter dans son pays d’origine à cause de son casier judiciaire français. Et qu’il a toujours dit qu’il s’enfermerait dans sa mosquée (comme d’autres qui s’enferment dans une église) le jour où les autorités décideront d’agir. Joyeux bordel en perspective.

    Que faut-il faire? (faut-il comme du temps de l’inquisition faire taire les hérétiques?)

    Il me semble que les journalistes pourraient lui (Drouin) couper le sifflet (appliquer la censure). Si au lieu de se précipiter chez (Drouin ou un représentant de l’Église catholique) l’imam Jaziri chaque fois qu’on cherche le commentaire (anti accommodement) musulman du jour, on cherchait quelqu’un d’autre (à par de Drouin) pouvant exprimer une opinion concernant cette communauté, on rendrait service à tout le monde (à l’objectivité médiatique).
    Si on faisait l’effort de diversifier (contrairement aux médias) les opinions (des minorités religieuses qui n’ont jamais droit à l’objectivité journalistique) exprimées, nous cesserions de penser que (toutes les minorités sont dans le même panier comme l’Église a réussit à nous faire gober) les musulmans sont un bloc monolithique parlant d’une seule voix, toujours la même. Si (on muselait) le téléphone cessait de sonner chez (m.Douin et le cardinal) l’imam Jaziri, il(s) aurait (ont) enfin le temps de se consacrer à la prière. Et seulement à la prière (Comme le conseillé Drouin aux affaire municipales et le cardinal uniquement au culte de son Église et non ceux des autres).

    Il est grand temps qu’il cesse de jouer à la star (comme Drouin et le cardinal) du Coran. Qu’il cesse (Drouin, l’Église catholique) de vouloir mettre tout le Québec à sa main surtout et qu’il (les médias) se calme le pompon. Sa visite à Hérouxville était déplacée (comme la campagne médiatique haineuse). Elle n’avait (Drouin, l’Église catholique) qu’un seul objectif: provoquer (l’intolérance religieuse au profit de l’Église catholique) une réaction qui lui permette de faire du millage (soudages négatifs, haine de la population envers les minorités religieuses) sur le mauvais accueil qu’il (s) aurait (ont) reçu. Heureusement (certain qui connaissent les méthodes de propagandes et qui sont épris de justice), les gens (ceux endoctrinés par les médias) de Hérouxville l’ont vu venir avec ses gros sabots.»

    Quand une ou un journaliste cherche à découvrir «les motifs» cachés qui s’accorde avec leur opinion on creuse, on fait les vérifications, les efforts de découvrir ‘la’ ou ‘sa’ vérité! Tandis que les motifs cachés des autorités d’Hérouxville et de l’Église catholique qui est la principale bénéficière de la campagne orchestrée par des médias francophones dont la très grandes partie des dirigeants et des journalistes sont catholiques ne produit aucun questionnement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :