OÙ EN SONT-ILS? La théorie du Tout

(Agence Science-Presse) – Vous connaissez la théorie des super-cordes? C’est cette théorie, très à la mode en physique, qui postule que notre Univers est composé de cordes infiniment minces qui vibrent dans un espace à 10 dimensions. Si cette description vous semble obscure, ne vous en faites pas: elle est également obscure pour les physiciens, et ils commencent à se demander si elle ne les a pas amenés dans une impasse.
En effet, bien que les défenseurs de cette théorie prétendent depuis plus d’une décennie qu’elle pourrait être l’ultime théorie, c’est-à-dire celle qui permettrait d’unifier toutes les forces de la nature en une seule grande force, ils semblent incapables de la transformer en quelque chose de concret, de substantiel: autrement dit, une théorie dont on pourrait vérifier la validité grâce à une expérience.

En 2006, deux livres écrits par des physiciens ont sévèrement critiqué la théorie des super-cordes: dans The Trouble with Physics, le physicien Lee Smolin, du Perimeter Institute de physique théorique à Waterloo (Ontario) s’inquiète du fait que, si ces super-cordes existaient, elles ne pourraient être détectées qu’avec une technologie dépassant de très loin tout ce que nous sommes capables de créer aujourd’hui. Résultat, « vous pouvez imaginer ce que vous voulez ».

Même discours, en plus virulent, dans Not Even Wrong: le physicien Peter Woit y reproche à ses collègues d’articuler une théorie qui repose plus sur l’esthétisme (un univers « élégant ») que sur la réalité. Les deux livres ont été accueillis par des critiques, mais le débat devient gênant pour la communauté des physiciens.

Il faut dire que l’objectif de la théorie des super-cordes est tout sauf banal: c’est une tentative de résoudre l’un des mystères les plus fondamentaux de notre univers. Celui-ci repose depuis près de 15 milliards d’années sur quatre forces fondamentales: la gravité, l’électromagnétisme, la force nucléaire faible et la force nucléaire forte. Or, depuis Einstein, on se pose la même question: est-ce que ces quatre forces ne seraient pas tout simplement les quatre faces d’une seule et même grande force?

D’où les noms dont on a successivement baptisé cette mythique théorie: Théorie de la grande unification (unification des quatre forces en une), voire Théorie du tout (Theory of Everything). Le nom trahit l’enthousiasme de ceux qui cherchent, mais l’enthousiasme n’a toujours pas produit de prévisions qui puissent être vérifiées. Or, sans prévisions qui puissent être vérifiées, on n’a pas de science…

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.