Le travail d’équipe

Le travail d’équipe

J’adore les séances de titrage! C’est comme la diversité de population, comme le multiculturalisme: c’est de cette manière qu’on obtient les meilleurs résultats, à partir du moment où on lie le tout avec du respect.

C’est souvent la titraille qui donne de l’urticaire à une salle de rédaction… en tous cas, à la journaliste débutante que je suis. Il faut qu’un titre soit accrocheur, concis, précis, évocateur, drôle mais sérieux, original mais fidèle au contenu… Le problème avec moi c’est que mes meilleurs idées en la matière me viennent souvent en plein milieu de la nuit, trois jour après mon deadline… quand ce n’est pas trois jour après la mise en kiosque de l’article en question.

Mais une séance de titrage, c’est se réunir autour d’un bourgeon prêt à éclore et lui donner le meilleur de nous-même pour l’aider. C’est mettre en commun différentes opinions, perceptions et références. C’est éventuellement remarquer ce que d’autres n’ont pas vu, entendre un collègue exprimer de manière beaucoup plus appropriée ce qu’on avait envie de dire, mélanger les mots de chacun pour former la phrase parfaite.

Merci à l’équipe d’avoir pris le temps de m’expliquer le contenu des articles pour me permettre de participer… merci encore d’avoir aussi écouté mon point de vue…

Je suis beaucoup moins fan des vox-pop dans la rue. Et, pour être honnête, de devoir m’atteler à ce travail avec Morgane en fin de matinée ne m’enchantait pas vraiment.

Je n’ai pas de problèmes avec l’information. En ce qui concerne les opinions, les confidences ne me gênent pas mais je suis encore assez mal à l’aise avec le portrait et les micro-trottoirs. Venir “péter la bulle“  des gens quand ils ne s’y attendent pas, ça me rend un peu moins téméraire.

La première personne dont j’ai dû écrire le portrait, j’ai fini par lui confier que j’avais l’impression de participer à un speed-dating en compagnie de quelqu’un à qui je ne plaisais pas du tout. (Ça veut tout dire de l’idée que je me fais d’un tel moyen de rencontre.)

J’ai la sensation de devoir en apprendre le plus possible sur quelqu’un, d’avoir à m’assurer que la personne est assez à l’aise pour me confier ses réelles pensées et non pas ce qu’elle pense que je veux entendre tout en faisant attention à ne pas trop m’éterniser pour qu’elle ne se lasse pas de me voir.

Résultat: j’ai souvent beaucoup de mal à obtenir tous les renseignements que je souhaiterais.

Mais finalement l’expérience n’a pas été si pénible que ça. La sociologue en moi a vite repris le dessus.

Comment se fait-il que l’on obtienne des réponses quasiment similaires de la part toutes les personnes que l’on rencontre? Comment puis-je expliquer que mon entourage partage la plupart de ces opinions? Comment avouer que, moi-même, j’en épouse certaines? 

Peut-on parler ici d’acculturation des consciences? De conformité sociale? De hasard?

Je ne crois pas au hasard… je ne crois pas vraiment non plus aux réalités immuables. Il doit donc y avoir une explication au consensus face auquel nous avons été confrontées aujourd’hui.   

Claire

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Les parents, le jeune et le hockey

Les parents, le jeune et le hockey

Je regarde par la fenêtre. En plein milieu de la rue, je vois le père et la mère jouer au hockey avec leur enfant. Signe évident de changements profonds de notre société.

À mon époque, nous étions une quinzaine de jeunes à joueur au hockey dans la rue. Parce que chaque famille sur notre rue avait 2 ou 3 jeunes. On pouvait se rassembler, s’organiser et faire quelque chose ensemble. Aujourd’hui, réunir 15 jeunes ne se fait plus aussi facilement. Parce que le 15e se retrouve presqu’à l’autre bout du monde.

C’était mignon de voir ces parents s’impliquer auprès de leur enfant. Mais si les parents n’ont pas le temps de le faire, celui-ci va faire quoi?

Autre signe de changement de notre société, cet enfant était une fille et non pas un garçon.

Textes sur la famille.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Spectacle Hip Hop Breakdance, Graffiti, DJ et rap

orgue-classique-hip-hop-breakdance-graffiti-dj-rappeurs Le Choc des Cultures – Le Hip-Hop rencontre le classique
Spectacle original mettant en vedette: organistes classiques, break-dancers, rappers, DJ et graffiteurs.
L’église Saint-Nom-de-Jésus expose une centaine de toiles peints par des artistes. Plus de cinquante artistes complices présentent “Le Choc des Cultures”. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

« Tout le malheur des hommes vient de l’espérance » Albert Camus

« Tout le malheur des hommes vient de l’espérance » Albert Camus

L’espérance nous induirait-elle à demeurer passif vis-à-vis de notre destin? L’espoir nous ferait-il manquer certaines occasions et ôterait-il tout ”piment” à notre quotidien? Se nourrit-il de rêveries, d’idéaux, de scénarios hollywoodiens ou encore des pays des merveilles de notre enfance?

L’espérance, d’après moi, est un songe teinté de mélancolie, une éternelle chimère. Concentré d’envies et de sentiments contrariés, l’espoir est aussi une ambition muette. Sous sa forme inconsciente, il revêt douceur et sérénité. Et si à travers le rêve se manifestent nos désirs les plus profonds, nos préoccupations et nos appréhensions, c’est bien que celui qui rêve espère et que celui qui espère vit.

Il imagine son futur, construit sa propre histoire. Me contredirez-vous si j’affirme que peu de gens aiment lire des romans empreints de longues descriptions? Sans action ni dénouement, toute histoire peut facilement perdre son intérêt et sa valeur.  

Mais la réciproque est-elle vraie? Peux-ton dire que l’espoir fait vivre? Vivre dans un monde de fiction, idéal mais inaccessible? Dans un futur proche qui chaque jour se fait plus distant? Vivre en parallèle, entre guillemets.. dans l’attente que nos espoirs se concrétisent. Espérer n’est pas un verbe d’action, mais d’abstraction..

En parlant d’abstraction, j’ai rencontré aujourd’hui une boîte. Mais pas n’importe laquelle.

Une boîte rectangulaire revêtue d’un tissu vert-bleu de style asiatique. À l’intérieur s’y trouverait l’espoir : un désert miniature qui évoque l’infini, deux rangées de blocs de bois noirs agencées de manière symmétrique, et une lumière opaque, au centre du QG de l’Espérance, qui illumine ce paysage dénudé. La configuration cartésienne, en contraste avec l’aspect mystique de l’oeuvre, m’intrigue. L’intérieur, tapissé avec du papier journal, traduit l’incommensurable quantité d’informations et de connaissances qui sont chaque jour à notre portée. 

C’est ainsi qu’un de mes amis conçoit l’espérance et a tenté de la représenter. Une hymne aux multiples savoirs et aux innombrables opportunités qui nous tendent les bras.

Je me suis cependant longuement questionnée sur le choix de la boîte. Serait-ce une fatalité que nos espoirs sont vains? Pourquoi les confiner à l’intérieur d’un objet?

J’ai pris la liberté, ce soir, de disséquer une citation qu’un échange m’a inspirée. Vous pouvez faire de même et contribuer ainsi à la réalisation d’un de mes nombreux espoirs: celui de découvrir que derrière ce blog se cachent quelques lecteurs…

Morgane

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Témoignage sur l’implication bénévole

benevolat-benevole-implication-jeune La récompense – Regard sur des gens de cœur
Documentaire sur l’implication bénévole.
-Découvrir sa communauté, donner un sens à sa vie…
-Briser son isolement et celui d’autrui.
-Découvrir de nouveaux amis.
-Prendre part à la vie sociale et de quartier.
-Une source de contact et d’échange.
-L’acquisition de nouvelles connaissances.
-Une occasion d’expérimenter et mieux se connaître.
S’impliqer c’est trippant et ça mérite d’être vécu. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

L’acupuncture pourrait soulager certains symptômes du Parkinson

L’acupuncture pourrait soulager certains symptômes du Parkinson

(Agence Science-Presse) – L’acupuncture, utilisée depuis des milliers d’années, en Asie, pour traiter la douleur et différents malaises a de nombreux adeptes bien que la science n’ait jamais pu déterminer son efficacité. Une étude récente suggère que les aiguilles pourraient soulager l’inflammation au cerveau des souris atteintes du Parkinson.

La maladie de Parkinson est un trouble progressif du mouvement qui peut entraîner des tremblements, des mouvements lents et une raideur musculaire. Elle affecte plus de 6 millions de personnes dans le monde. Elle est associée à de faibles taux de dopamine dans le cerveau. Des chercheurs de l’Université de Séoul, en Corée du sud, ont traité un groupe de souris atteintes du Parkinson avec l’acupuncture. Ils ont observé que le taux de dopamine demeurait plus élevé chez les souris qui avaient reçu des traitements comparativement à celles qui n’en avaient pas eus. Les chercheurs sont cependant incapables d’expliquer les mécanismes responsables de ces résultats.

Autres textes sur la santé.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Battle breakdance hip hop des meilleurs breakers de Montréal

video-breakdance-hip-hop-break-breaker-how-to-breakdancing Extreme Supreme Science
Vidéo VHS, compétition de break-dance.

Skywalker, Omegatron, Psycho Red, Silo, Trackmaster, Strike 3, Jayko Superstar, Speedy, Place Pieces (Maximum Efficiency), Tiger, Dj Frank Boulevard, Dj Devious.
Vidéo VHS 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.