Perez Hilton et les grandes gueules du Web

Perez Hilton et les grandes gueules du Web

Dossier Britney Spears

Le 14 mai dernier, le Journal de Montréal nous présentait Perez Hilton, un blogueur qui s’amuse à potiner sur les vedettes d’Hollywood: commentaires juteux, photo de paparazzi tout est bon pour Perez Hilton pour attirer l’attention. Les potins, vraies ou pas, sur Britney Spears, Angelina Joly, Ben Affleck, Paris Hilton… Une ou deux photos. Une ou deux phrases virulentes et c’est tout.

Ce qui me surprend c’est que des millions d’internautes se régalent de ces potins vident de sens et de véracité. Plusieurs actions en cours risquent de faire fermer le site. Mais je suis déçu que ce genre de site puissent durer des années avant que les procès le fassent fermer. La lecture est la nourriture de l’âme dit-on. Mais certaines lectures sont plus fast-food que d’autres.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Intactes convictions

Intactes convictions

J’ai passé trois jours à rencontrer et à discuter avec des personnes de tous horizons. Sexologue, psychologue, sociologue, enseignant, intervenant social (qui peut, par la même occasion, être chef cuisinier, traducteur, barman, retraité, fonctionnaire, et j’en passe…) Chacun a généreusement partagé avec moi une partie de son quotidien, de ses perceptions du monde et de ses activités. En me rencontrant et en m’ouvrant leurs bulles, ces gens se sont montrés à moi à la lumière de ce qui leur tient le plus à coeur, de ce pourquoi ils quittent provisoirement leurs emplois, leurs familles et leurs amis, de ce pourquoi ils se battent.

Sur un trottoir humidifié par la pluie, l’un d’entre eux, un ancien journaliste qui a quitté le métier, me dit que c’est un métier génial mais bien difficile. “C’est vrai, un journaliste se doit de ne pas avoir de conscience social. Je me sens libre de pouvoir la laisser s’exprimer au grand jour aujourd’hui.”

Pourtant, face à tous ces gens impliqués, qui sont eux, vous, moi et personne à la fois, je me dis que c’est faux. À mon sens, quelle que soit notre activité, c’est notre conscience (sociale, professionnelle aussi bien que personnelle) qui nous amène à donner le meilleur de nous-mêmes et nous donne notre crédibilité.

Je me sens dans l’obligation de parler de ces gens avec la même ferveur avec laquelle ils agissent. Je ne veux pas les forcer à me dire ce que je veux entendre, je voudrais simplement les présenter aux autres et parler de tout ce qui constitue leurs réalités… notre environnement.

Merci à tous les journalistes célèbres ou pas, vivants, morts ou fictifs qui vivent leur métier du plus profond de leur être et qui ont fait en sorte que je caresse, depuis 11 ans, le rêve de les rejoindre dans la sphère journalistique. Merci à tous ceux qui redorent le blason du métier à une époque où son image est entachée, simplement parce qu’ils ont gardé leurs convictions intactes. 

 Claire

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Un lac salé géant australien revit

Un lac salé géant australien revit (Agence Science-Presse) – Des eaux de crues ont inondé le plus grand lac éphémère du monde, dans l’outback australien lundi le 12 mars dernier, suscitant une explosion de vie qu’on ne voit qu’une fois par décennie à un endroit autrement aride, plat et…salé. Des rivières sorties de leur lit en raison des pluies de la mousson, au nord, se sont déversées dans le lac, dont la superficie couvre environ 1,2 millions de kilomètres dans l’état du sud de l’Australie. Les oiseaux se sont rués sur la région, « comme une grosse couverture noire », selon un témoin travaillant dans l’industrie du voyage. Pourquoi cet afflux aviaire? La réponse: une source abondante et subite de nourriture: les eaux envahissant le lac ont lancé l’éclosion en masse d’oeufs de crevettes se trouvant jusqu’ici en animation suspendue sous les plaques desséchées du lac. Un véritable festin haut en protéines pour tous ces oiseaux aquatiques! Le lac Eyre, dont le bassin couvre une région plus vaste de la France, l’Allemagne et l’Italie réunis, se trouve au centre d’un des plus grands réseaux riverains du monde et couvre de larges parts de l’état du Sud de l’Australie, des Territoires du nord et du Queensland. Lorsque le lac est inondé, l’outback australien revit temporairement et attire un grand nombre d’oiseaux aquatiques – pélicans, cormorans noirs, mouettes argentées, avocettes et autres échassiers – qui se rassemblent pour faire bombance de crevettes et de poisson. Une porte-parole des parc nationaux de l’état du Sud a déclaré ne pas être en mesure de déterminer si les pluies abondantes des dernières semaines dans le nord du pays seraient suffisantes pour remplir le bassin ou si le lac ne se remplirait qu’à moitié. Le bassin du lac Eyre a atteint son niveau maximal, une profondeur de cinq mètres, en 1974.

Lake Eyre Basin
http://www.lakeeyrebasin.org.au/

Textes sur l’Environnement et commentaires du rédacteur sur l’Environnement

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.