Des jumeaux presque identiques

Des jumeaux presque identiques

(Agence Science-Presse) – Des chercheurs ont découvert un nouveau type de jumeaux. Ils ne sont ni identiques ni différents. Ils sont semi-identiques. La maman a donné un oeuf, le père deux spermatozoïdes. Les bébés ont hérité des mêmes gènes de leur mère mais partagent la moitié des gènes paternels.

On connaissait les jumeaux identiques ou monozygotes. Ceux-ci se forment lorsqu’un spermatozoïde féconde un ovule et que la première cellule de l’embryon, le zygote, se sépare en deux pour former deux embryons. On connaissait aussi les faux jumeaux ou les dizygotes. Cette fois deux spermatozoïdes parviennent à féconder deux ovules dans l’utérus et donnent naissance à deux zygotes.

Il arrive cependant que deux spermatozoïdes parviennent à féconder un seul ovule. On parle alors de jumeaux semi-identiques ou semi-monozygotes. Les deux enfants ne possèdent pas le même bagage génétique. Chaque spermatozoïde a légué ses gènes a chacun des enfants.

Leur existence et leur découverte reposent sur plusieurs événements inhabituels. D’abord un ovule doit est fertilisé par deux spermatozoïdes, ce qui ne survient que dans 1% de toutes les conceptions humaines. L’ovule fécondé doit se développer en un embryon viable, ce qui est exceptionnel car la plupart de ces embryons ne survivent pas. Cet embryon doit se diviser en deux pour former des jumeaux. Enfin, ces enfants doivent être découverts par les scientifiques.

C’est ce qui est arrivé à Vivienne Souter et ses collègues du Centre médical Samaritain de Phoenix, en Arizona. Ceux-ci ont fait la connaissance d’un couple de jumeaux semi-identiques. L’un des jumeaux est né hermaphrodite. Il possède les tissus nécessaires pour former les testicules et les ovaires. L’autre jumeau est anatomiquement mâle. Chacun des enfants est porteur de cellules ‘’femelles’’ avec deux chromosomes X et de cellules ‘’mâles’’ avec un X et un Y. La proportion de ces cellules varie en fonction des tissus et des organes des enfants. Selon les scientifiques, ces jumeaux sont probablement uniques. Avant de rencontrer ce couple de jumeaux, la plupart des médecins estimaient que cette situation était impossible. Les bébés maintenant des bambins, furent conçus naturellement et sont nés sans complication. Chacun des jumeaux se développe normalement.

http://news.bbc.co.uk/2/hi/health/6498215.stm

http://www.nature.com/news/2007/070326/full/070326-1.html

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :