Commission Bouchard-Taylor sur les accommodements raisonnables

Commission Bouchard-Taylor sur les accommodements raisonnables

Raymond Viger   Dossier Accommodements raisonnables

Certains ont dit que la commission Bouchard-Taylor sur les accommodements raisonnables aura eu au moins l’avantage d’être une forme de thérapie collective pour que les gens s’expriment et sortent tout haut ce qui les brûlent par l’intérieur.

J’ai beaucoup de difficultés avec un tel commentaire. D’une part, une thérapie implique qu’il y a un thérapeute qui fait la modération, qui recadre les émotions que l’on garoche. D’autre part, une thérapie se fait en privé derrière la porte fermé d’un bureau de thérapeute.

Si pour me faire du bien et me vider le coeur j’ai besoin d’une thérapie pour égratigner mon voisin, après ça sera à son tour d’avoir besoin d’une commission pour se soulager de ses blessures.

Les communications publiques se doivent d’être respectueuses. Par définition, une communication est d’établir une relation avec quelqu’un. Pas de l’assassiner sur la place publique.

Pour les thérapies collectives, on a déjà assez des grandes gueules comme Champagne, Filion et compagnie. Pas nécessaire d’en rajouter plus.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Autres textes sur les accommodements raisonnables

Le traitement journalistique des accommodements raisonnables

Les vitres teintées du YMCA et les accommodements raisonnables

Commission Bouchard-Taylor sur les accommodements raisonnables

Voter à visage découvert

Karine Goma, le CLSC et les accommodements raisonnables à Tout le monde en parle

Les accommodements raisonnables

Les accommodements raisonnables, un policier et une chanson

Hérouxville, André Drouin, Jacques Proulx et les accommodements raisonnables

PUBLICITÉ

conte-illustre-enfant-jeune-ecrivain-livre-illustrationConte illustré ralliant l’imagination débordante de Patrick Viger, un jeune de 15 ans, l’expérience littéraire de Raymond Viger et les illustrations professionnelles de Victor Panin. Patrick Viger a commencé à écrire en duo avec son père dès l’âge de 8 ans. Cette écriture a commencé par un jeu; une façon d’établir une relation entre un père et son fils. Ce conte illustré a été écrit pour le plaisir et l’amusement. 4,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :