Suicide, Bill Clennett, Loto-Québec et le jeu compulsif

Suicide, Bill Clennett, Loto-Québec et le jeu compulsif

Dossier Gamblers AnonymesGambling et jeu compulsif

L’an dernier, j’avais félicité Bill Clennett pour son implication contre Loto-Québec. Bill Clennett tentait de connaître la vérité sur le nombre de suicide relié au jeu compulsif dans les casinos du Québec. Loto-Québec tentait, par tous les moyens, d’éviter d’avoir à présenter la réalité du suicide dans ses casinos.

Radio-Canada nous annonçait que M. Bill Clennett avait réussi à gagner en cour d’appel contre Loto-Québec. Loto-Québec devra nous parler « honnêtement » de ce qu’il se passe dans les casinos.

Étrange que l’on doive aller en cour contre une société d’État pour tenter de connaître la vérité. Étrange que cette même société d’État, après avoir perdu une première fois, ait été en appel pour éviter de nous présenter la vérité. Une société d’État n’est-elle pas censé être au service de sa société?

autres textes sur le suicide:

Textes sur le Gambling et jeu compulsif:

Textes sur Gambling et jeu compulsif. Commentaires du rédacteur sur Loto-Québec.

1095705_83196012 Ressources:

Pour le Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Site Internet. Les CLSC peuvent aussi vous aider.

La France: Infosuicide 01 45 39 40 00. SOS Suicide: 0 825 120 364   SOS Amitié: 0 820 066 056

La Belgique: Centre de prévention du suicide 0800 32 123.

La Suisse: Stop Suicide

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Battle breakdance hip hop des meilleurs breakers de Montréal

video-breakdance-hip-hop-break-breaker-how-to-breakdancing Extreme Supreme Science
Vidéo VHS, compétition de break-dance.

Skywalker, Omegatron, Psycho Red, Silo, Trackmaster, Strike 3, Jayko Superstar, Speedy, Place Pieces (Maximum Efficiency), Tiger, Dj Frank Boulevard, Dj Devious.
Vidéo VHS 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Gènes «on» et «off»

Gènes «on» et «off»

(Agence Science-Presse) – Tout le monde sait que le vieillissement se signale par de la peau qui flétrit et des organes internes qui font moins bien leur travail. Voilà que la mouche drosophile révèle que les gènes en paient eux aussi le prix, mais d’une façon encore plus complexe qu’on l’aurait imaginé. Différents gènes deviennent actifs ou inactifs à des rythmes différents, suivant le tissu ou l’organe auquel ils sont rattachés. On aurait pu croire que le même gène devenait inactif à un certain moment de la vie, partout dans le corps, eh bien non, écrivent des chercheurs de l’Institut sur le vieillissement de Baltimore, moins de 10% des changements observés sont à l’intérieur des mêmes gènes.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

conte-illustre-enfant-jeune-ecrivain-livre-illustrationConte illustré ralliant l’imagination débordante de Patrick Viger, un jeune de 15 ans, l’expérience littéraire de Raymond Viger et les illustrations professionnelles de Victor Panin. Patrick Viger a commencé à écrire en duo avec son père dès l’âge de 8 ans. Cette écriture a commencé par un jeu; une façon d’établir une relation entre un père et son fils. Ce conte illustré a été écrit pour le plaisir et l’amusement. 4,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Chicane sur le blogue: Martin Petit, humoriste VS Pierre Cayouette de L’actualité

Chicane sur le blogue: Martin Petit, humoriste VS Pierre Cayouette de L’actualité

L’histoire débute avec la sortie des sondages BBM pour la radio. Radio-Canada a une montée spectaculaire. Ce qui fait dire à Pierre Cayouette sur son blogue qu’en plus de la qualité des émissions,  une des raisons des bons résultats de Radio-Canada “c’est aussi parce qu’il n’y a pas d’humoristes ignares au micro, le midi”.

Martin Petit réagit dans son blogue. Après tout, il est un humoriste et il fait de la radio. Il se sent un peu concerné quand Pierre Cayouette parle des humoristes ignares qui font de la radio. Compréhensible.

Les blogueurs qui suivent Martin Petit en plus de commenter son blogue, vont répondre directement à Pierre Cayouette sur le sien. Pierre Cayouette, habitué d’avoir une moyenne de 6,6 commentaires par blogue en reçoit 33 pour ce seul blogue! Et certains commentaires, pas nécessairement gracieux et versé dans la poésie.

Pierre Cayouette, se sentant attaqué a dû communiquer avec Martin Petit qui, semblait être la source de ces attaques. Celui-ci, sensible à un web propre, décide d’effacer son blogue. Martin Petit considère qu’il aurait peut-être dû réagir sur le blogue de Pierre Cayouette plutôt que sur son blogue.

Pour ne pas cacher mon conflit d’intérêt dans cette histoire, je vous mentionne que j’avais laissé un commentaire sur le blogue de Martin Petit. Commentaire que je qualifierais de pauser et intéressant sur ce débat. Je fais donc partie des dommages collatéraux de cette guerre, mon commentaire ayant été ”flushé” par Martin Petit pour préserver l’honneur de Pierre Cayouette.

Même s’il n’est pas toujours bon de prendre la parole lorsque nous sommes sous le choc de l’émotion, je me permets de le faire. L’avantage du blogue, je sais que mes lecteurs me ramèneront dans le droit chemin si mes blessures me font trop divaguer.

Le lendemain, Pierre Cayouette fait un blogue sur Bill Clennett, Loto-Québec et le jeu compulsif. Mais, dans son dernier paragraphe, il revient commenté les messages reçus la veille. Ce dernier paragraphe de 418 caractères dans un texte qui en contient 1488 représente 28,1% du texte! Un texte qui, ne l’oublions pas devait nous parler de Bill Clennett et de Loto-Québec.

Martin Petit, fidèle à ce qu’il avait annoncé veut commenter la position de Pierre Cayouette directement sur son blogue. Doit-il répondre sur le premier blogue ou Pierre Cayouette parle des humoristes ignares ou sur le deuxième ou Pierre Cayouette livre ses états d’âmes en tentant de parler du jeu compulsif? S’il y avait un code d’éthique pour les blogueurs, la définition de la confusion des genres nous aurait possiblement renseigné sur la marche à suivre. Martin Petit décide de commenter les états d’âmes de Pierre Cayouette.

Personnellement, je suis content que Martin Petit ait parlé dans son blogue de la position de Pierre Cayouette. Si Martin Petit s’était contenté de le faire sur le blogue de Pierre Cayouette, je n’aurais pas été mis au courant de la position de M. Cayouette. Celui-ci avait plusieurs avantages à voir M. Petit réagir dans son blogue. D’une part, cela lui donnait de la visibilité. D’autre part, cela augmentait son lectorat. Et finalement, cela créait un débat, une discussion.

Je suis contre toute forme de violence, qu’elle soit physique ou verbale. Cela inclut aussi les commentaires haineux que l’on retrouve parfois sur le web. Il y a des leçons à tirer de cette expérience. La violence attire la violence. En juxtaposant humoriste et ignare le message de Pierre Cayouette devant ses lecteurs réguliers aurait peut-être pu passer. Ce qui aurait possiblement arrivé si le tout se déroulait dans la version papier du magazine. Mais à partir du moment ou l’information circule, et sur le web, ça circule vite, on rejoint un public plus large. Et en s’adressant à un public plus large, on ne peut pas communiquer de la même façon.

Autre leçon à considérer. Lorsque nous commençons à recevoir des messages haineux, il ne faut pas réagir et monter sur nos grands chevaux. Il faut prendre le temps de bien lire les commentaires de l’autre et y répondre sans violence. Parce qu’encore une fois, la violence attire la violence. Les lecteurs réguliers de Pierre Cayouette ont attisé la fougue des lecteurs de Martin Petit (ou d’autres lecteurs qui aiment les humoristes). Une guerre, même de mots, se joue des deux côtés.

Finalement, j’ai décidé d’émettre mes commentaires sur mon blogue. Je vais aussi laisser un message sur le blogue de Martin Petit ainsi que sur celui de Pierre Cayouette.

Avec cette histoire, je viens d’enfreindre une autre loi des blogues: des textes courts!

Voter pour ce billet dans Cent Papiers.

http://raymondviger.wordpress.com/2007/11/13/journalisme-citoyen-democratie-et-cent-papiers/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/10/15/blog-action-day-du-vin-tout-pres-de-chez-vous/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/09/01/blogday-une-fete-a-inscrire-a-son-agenda/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/04/13/internet-un-soutien-aux-magazines-papier/

http://raymondviger.wordpress.com/2006/08/30/les-blogues-la-democratie-et-la-convergence/

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

funbusy-poesie-urbaine-recueil-textesChantal Lee a vécu la violence physique, les abus sexuels et l’enfer de la drogue, mais elle en a triomphé. Malgré la maladie qui l’afflige, elle partage par sa poésie son amour de la vie et son optimisme à toute épreuve. Un livre rayonnant, à l’image de son auteure.

Le livre est disponible au coût de 10,00$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

L’odeur du sexe

L’odeur du sexe

(Agence Science-Presse) – Qu’est-ce qui différencie un gars d’une fille? Au-delà de la réponse à laquelle vous pensez tous, il y en a une autre : l’odeur. On savait déjà que, chez nombre d’animaux, c’est un composé chimique, appelé phéromone, qui permet de détecter l’autre sexe. Jusque-là, rien d’étonnant, direz-vous : des chercheurs de Harvard ont désactivé le gène qui, chez les souris femelles, leur permet de détecter ce phéromone. Mais là où ça devient étonnant, c’est quand on constate que ces femelles mutantes se sont alors mises à adopter des comportements mâles dans leur façon de faire la cour… dont un comportement « agressif dominateur ». Il faudrait apparemment en conclure que mâles et femelles ont tous deux, enfouis en eux, les comportements typiques des deux sexes, mais que lorsque le cerveau de la femelle « détecte » le phéromone du mâle, ses « comportements mâles » se ferment, au profit des « comportements femelles ». Tout est dans l’odeur…

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

autres textes sur sexualité

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. Renaissance. Depuis 1997, Jean-Simon Brisebois s’est découvert une passion pour écriture. Il s’implique activement dans divers projets communautaires dans Hochelega-Maisonneuve.
Renaissance est un recueil de pensées et de poèmes parlant autant de son amour de la vie que d’espoir. 4,95$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.