Enquête sur les blogueurs francophones

Enquête sur les blogueurs francophones, Dossier Enquête

Raymond Viger    Dossier Francophonie

(Agence Science-Presse) Un site de France a fait un petit sondage maison. 204 blogueurs et blogueuses ont répondu à cette enquête. Vous pouvez lire ici les résultats de la l’enquête. 6% des répondants sont à l’extérieur de la France.

Quelques faits surprenants:

  • Il y aurait 83% d’hommes dans la blogosphère qui alimente un blogue
  • 54% des blogueurs sont des employes, 19% sont des étudiants et 17% des propriétaires d’entreprises.
  • 9% des blogueurs aliment plus de 3 blogues.

Ce sondage n’a pas un caractère scientifique, mais permet d’avoir une idée des gens qui naviguent sur la blogosphère. Rappelons que les firmes de sondages au Québec utilisent un bassin de 1000 répondants pour obtenir un sondage avec un minimum de crédibilité.

Autres textes sur la Francophonie

Éducation francophone dans l’Ouest du Canada

Éducation francophone en milieu anglophone. École Gabrielle Roy.

Éducation francophone en milieu anglophone. Écoles Rose-des-vents et Jules-Vernes.

Société francophone de Maillardville, bastion de la francophonie en Colombie-Britannique

La qualité du français dans la blogosphère

Meeting francophone. Le français est-il une maladie en voie d’extinction?

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

funbusy-poesie-urbaine-recueil-textesChantal Lee a vécu la violence physique, les abus sexuels et l’enfer de la drogue, mais elle en a triomphé. Malgré la maladie qui l’afflige, elle partage par sa poésie son amour de la vie et son optimisme à toute épreuve. Un livre rayonnant, à l’image de son auteure.

Le livre est disponible au coût de 10,00$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

La baladodiffusion sur les campus

La baladodiffusion sur les campus

Dossier  Francophonie

Agence Science-Presse – Chez les jeunes, le succès est désarmant : dans le cadre de son étude annuelle, la firme américaine Student Monitor annonçait en juin 2006 que parmi les passe-temps préférés sur les campus, le iPod, avec 73 %, venait d’atteindre la première place… surclassant les beuveries !

Certains profs se sont transformés en producteurs : les étudiants américains peuvent télécharger de plus en plus de cours. Depuis décembre 2005, ceux de l’École de médecine de Harvard, rien de moins, sont disponibles en baladodiffusion. La très huppée Université Stanford a même créé un site «Stanford on iTunes» (http://itunes.stanford.edu/).

À l’Université de Lyon-II, en 2006, une vingtaine de professeurs en droit, grammaire narrative, psychologie et histoire, ont été dotés de l’équipement nécessaire pour enregistrer et mettre en ligne leurs cours. L’expérience doit être étendue aux autres universités de la région en 2008. Le but n’est pas de permettre à l’étudiant de s’absenter du cours, mais «de se concentrer sur ce que présente l’enseignant plutôt qu’uniquement sur la prise de notes», expliquent les responsables. «Cela leur permet d’être plus réactifs, de poser des questions pendant le cours, mais aussi d’être certains de pouvoir réviser librement et à leur rythme.» Est-ce que ça fonctionne, ou si c’est un incitatif supplémentaire à l’école buissonnière ? Affaire à suivre !

Une autre université française et non la moindre, la Sorbonne, a été une des premières de la francophonie à mettre en ligne ses «podcasts», entremêlant revues de presse et grandes conférences : un excellent réflexe de marketing ! (www.sorbonne-podcast.com)

Côté conférences justement, un consortium de 70 établissements américains, le Research Channel, rassemble en un seul endroit des milliers d’enregistrements de conférences et de colloques sur tous les sujets possibles (www.researchchannel.org/).

Et en français, la Cité des sciences de Paris offre en ligne l’ensemble de ses conférences : des centaines, allant de l’histoire des sciences à la climatologie en passant par la sociologie, depuis 2001 !
(www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/college/v2/index.htm)

Extrait de Science ! On blogue, par Pascal Lapointe et Josée Nadia Drouin, à paraître en octobre 2007 aux éditions MultiMondes.

Autres textes sur la  Francophonie

Éducation francophone dans l’Ouest du Canada

Éducation francophone en milieu anglophone. École Gabrielle Roy.

Éducation francophone en milieu anglophone. Écoles Rose-des-vents et Jules-Vernes.

Société francophone de Maillardville, bastion de la francophonie en Colombie-Britannique

La qualité du français dans la blogosphère

Meeting francophone. Le français est-il une maladie en voie d’extinction?

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. Renaissance. Depuis 1997, Jean-Simon Brisebois s’est découvert une passion pour écriture. Il s’implique activement dans divers projets communautaires dans Hochelega-Maisonneuve.
Renaissance est un recueil de pensées et de poèmes parlant autant de son amour de la vie que d’espoir. 4,95$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Journalistes et scientifiques : à qui les futurs scoops ?

Journalistes et scientifiques : à qui les futurs scoops ?

La blogosphère a-t-elle déjà commencé à transformer le flot de l’information scientifique ? C’est en tout cas ce qu’affirmait le journaliste scientifique américain Carl Zimmer, dans ce billet publié plus tôt cette année sur son blogue.

De : Carl Zimmer, journaliste scientifique
Date : 17 avril 2007
Titre : Quand les scientifiques se mettent à bloguer dans The Loom

Il devient de plus en plus difficile de se rappeler ce que c’était que d’écrire sur la science, dans l’ère pré-Web 2.0. Jadis (c’est-à-dire, 2004 !), je tombais sur un article intriguant, j’interviewais les auteurs. J’obtenais des commentaires — positifs ou négatifs — d’autres experts du domaine, et alors, je publiais un article résumant tout ce que j’avais appris. Il pouvait s’écouler des mois ou des années avant que les auteurs n’effectuent un suivi sur leur travail, ou avant que d’autres scientifiques ne publient leur propre recherche attaquant ou appuyant la recherche originale.

Combien étrange. Jetons un oeil sur une expérience que j’ai eue hier. Je lisais un blogue appelé The Evilutionary Biologist. Il est écrit par John Dennehy, qui travaille sur les bactéries et les virus. Il y a quelques semaines, je ne connaissais John Dennehy qu’en tant qu’un des co-auteurs d’une recherche sur la localisation des virus sur laquelle j’avais écrit dans le New York Times… Depuis, il a attrapé la fièvre des blogues, et il met en ligne du superbe matériel (…) Alors me voilà, découvrant d’importantes nouvelles recherches grâce au blogue de quelqu’un qui était jadis, pour moi, la personne sur qui j’aurais écrit.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.