Êtes-vous numérique ou analogique?
Geneviève Martel – Agence Science-Presse

En 1980, le cube Rubik est devenu une obsession pour certains, une icône de la culture populaire pour les autres. Depuis qu’il est sorti de l’imagination de l’inventeur hongrois Erno Rubik en 1974, près de 300 millions d’exemplaires se sont vendus dans le monde entier.

Zoom in sur 2007 : Rubik’s Revolution, le dernier-né des cubes Rubik, entre de plain-pied dans le 21e siècle. Ce nouveau cube électronique conserve l’esprit de l’original. Comme l’ancien, il sollicite les neurones et nécessite une grande dextérité manuelle. Le nouveau, toutefois, parle, émet des lumières et des sons! Il comporte six jeux de base, auxquels on peut jouer seul ou en groupe. Son but premier reste une histoire de rapidité et d’intelligence

Déjà, on entend la grogne du côté des puristes! La nouvelle version est définitivement «numérique», voyez-vous: le contraire de l’ancienne. Sa voix électronique peut effectivement taper un brin sur les nerfs. Il n’empêche! Les jeux sont bien pensés pour les groupes d’âge visés. Il fait penser vite, met au défi; et, il faut l’avouer, il est, lui aussi, addictif.

Ses côtés colorés ne bougent pas – mais la gestuelle, elle, demeure. Pour y jouer, on doit virer le nouveau cube de tous les bords, comme pour l’original. Et le plus vite le Revolution vire dans nos mains, meilleur on devient aux jeux proposés !

L’ancien n’a portant rien à craindre : le cube original de 3×3 se vend toujours par millions d’exemplaires tous les ans. On suggère donc de varier les plaisirs et d’adopter l’un, sans pour autant jeter l’autre…

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

couverture  livre jean-simon copie Poésie urbaine. Je me raconte. Jean-Simon Brisebois. Depuis 1997 Jean-Simon s’est découvert un goût pour l’écriture. Après avoir publié une trilogie poétique aux Éditions TNT(Entité en 2008, L’âme de l’ange en 2007 et Renaissance en 2006), plusieurs de ses lecteurs étaient curieux de savoir lesquels de ces textes parlaient le plus de lui. Il revient donc en force avec Je me raconte, un court récit autobiographique. Laissez-vous guider dans le monde particulier de ce jeune auteur!  7$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.