Montréal – Ottawa

Montréal – Ottawa

Vancouver chapitre 4                         Dossier Ville de Vancouver, Francophonie

Bìn oui, je suis cheap. Des vacances avec des billets d’avion acheté avec des points aéroplan. C’est évident qu’avec Aéroplan, les vols directs sont assez rares. 2 arrêts pour se rendre à Vancouver. Le premier, après 12 minutes de vol, Ottawa. Le 2e arrêt, 55 minutes de vol, Toronto. Finalement, 5 heures de vol nous permettront d’atteindre Vancouver.

Parti à 10:00 ce matin de Pointe-aux-Trembles, je ne vais quitter Ottawa qu’à 15:00! Ça n’avance pas vite. On est en avion et on a mis 5 heures pour faire une distance qui aurait pris 1 heure trente en automobile! Mais ce n’est pas important, Danielle et moi sommes en vacances. On n’est pas pressé quand on est en vacances.

Pour le premier vol de 12 minutes, nous n’avons même pas eu le droit à des peanuts! Moi qui suis en régime de peanut depuis déjà un mois. Je fantasmais sur les quelques peanuts que j’espérais recevoir. Peut-être pour le prochain vol. Air Canada a 3 chances pour satisfaire mon goût de peanut.

Vous trouvez que je suis chiauleux et que quelques vulgaires peanuts ne méritent pas tant de place dans mon blogue. Écoutez, cela fait maintenant 3 heures que j’ai arrêté de fumer, je viens de manger un pointe de pizza et je n’ai pas de patch!!! Quelques peanut aurait été bonne pour me calmer les nerfs.

Bon on nous appelle pour l’embarquement. Direction Toronto. Je vous quitte momentanément et on se revoit plus tard.

Histoire complète sur le voyage à Vancouver.

Autres textes sur la Francophonie

Éducation francophone dans l’Ouest du Canada

Éducation francophone en milieu anglophone. École Gabrielle Roy.

Éducation francophone en milieu anglophone. Écoles Rose-des-vents et Jules-Vernes.

Société francophone de Maillardville, bastion de la francophonie en Colombie-Britannique

La qualité du français dans la blogosphère

Meeting francophone. Le français est-il une maladie en voie d’extinction?

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. Renaissance. Depuis 1997, Jean-Simon Brisebois s’est découvert une passion pour écriture. Il s’implique activement dans divers projets communautaires dans Hochelega-Maisonneuve.
Renaissance est un recueil de pensées et de poèmes parlant autant de son amour de la vie que d’espoir. 4,95$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :