Senteur de cigarette et arrivée a Vancouver

Senteur de cigarette et arrivée a Vancouver

Vancouver, chapitre 5                          Dossier Ville de Vancouver, Francophonie

Le vol Ottawa – Toronto, suivi du vol Toronto – Vancouver s’est déroulé sans que je n’ai d’aventures rocambolesques qui méritent un espace dans mon blogue. Avec maintenant près de 10 heures que j’ai arrêté de fumer, je remarque qu’en ouvrant mon sac pour l’ordinateur, je sens une odeur de cigarette. Une chose que je n’avais jamais senti auparavant.

J’espère que ce nouvel odorat que je suis déja en train de développer ne fera pas de moi un vieux grincheux d’ex-fumeur. Je veux arrêter de fumer, mais je ne veux pas faire subir aux autres le fait que j’ai arrêté.

Danielle ne voulant pas utiliser la patche de réserve que nous avions, je décide de m’en servir. Comme avec la première patche, elle ne réussit pas encore a coller. Et pourtant elle expire en avril 2009!

Nous préparons notre descente pour Vancouver. Les rocheuses nous accueillent au passage. Un magnifique décor se présente a nous. Des montagnes enneignées en plein été et la mer qui berce la côte de Vancouver.

Histoire complète sur le voyage à Vancouver.

Autres textes sur la Francophonie

Éducation francophone dans l’Ouest du Canada

Éducation francophone en milieu anglophone. École Gabrielle Roy.

Éducation francophone en milieu anglophone. Écoles Rose-des-vents et Jules-Vernes.

Société francophone de Maillardville, bastion de la francophonie en Colombie-Britannique

La qualité du français dans la blogosphère

Meeting francophone. Le français est-il une maladie en voie d’extinction?

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :