Le sexisme des Français?

Cette interrogation émane d’une discussion ayant eu lieu un jeudi midi avec les collègues du Café Graffiti. Raymond, en forme comme à son habitude, lance l’air taquin cette affirmation calomnieuse : « les français sont sexistes ». En infériorité numérique, je défendis ma patrie avec discrétion, histoire de ne pas m’attirer les 996127_model_silhouette_5 foudres de toute l’équipe du café. Mais cet affront ne peut rester impuni, la toile et la magie du blog effacent les frontières et les nationalités, ici nous sommes tous des Internautes abrités par Internet.

Je me suis donc mis à réfléchir sur ce point : les français sont ils sexistes? Par extension suis-je sexiste? Pour étayer ma réflexion, j’observe les différences majeures entre les rapports femmes-hommes (notez la galanterie) des deux cotés de l’atlantique.

Une de ces différences saute aux yeux (c’est le cas de le dire vous verrez) de tout Français en visite ici à Montréal : la longueur des jupes et shorts. Certaines femmes Québécoises ne semblent pas hésiter se vêtir de façon très courte et laissant apparaître ainsi leurs cuisses. Je dois avouer qu’avant mon arrivée j’imaginai que ce type de tenues émanait des délires des rappeurs américains tels que Snoop Dogg. Et non, il est coutume pour les femmes d’ici de sortir de la sorte.

Je ne vous cache pas que de telles tenues seraient difficiles à assumer en France. La demoiselle aux jambes apparentes se verrait importunée à chaque coin de rue, une telle tenue réinstaurant dans l’esprit du français le droit de cruisage. Mesdames, prévoyez des pantacourts pour votre prochain voyage à Paris. Sexisme me direz vous. Pourquoi une femme ne pourrait pas assumer sa féminité sans éveiller les bas instincts des hommes? Pourquoi ne pas s’habiller comme bon nous semble, sans prêter attention aux idées mal placées? Votre raisonnement se tient.

Simplement, à mes yeux et à ceux de beaucoup de mes compatriotes (Cocorico!!), de telles tenues incitent à griller des étapes. On peut comparer le rapport de séduction à un escalier qu’il faut arpenter pas à pas. Après le premier café, passons au premier dîner, après le premier baiser, observons les jambes… et lorsque l’on a déjà vu les jambes, on se dit que certaines marches ont déjà été gravies, sans effort…

Le français est de plus très préoccupé par l’égalité des sexes. Si une jupe trop courte nous dérange sur une femme, c’est que nous n’aimerions pas la voir sur un ami, c’est aussi simple que ça.

Voilà pour ma petite explication. J’espère que ma mauvaise foi apparente n’aura choqué personne et que les cyber-foudres ne se déchaîneront pas trop sur moi.
Vous l’aurez compris,

Le Français est parfois sexiste, mais il a les arguments pour l’être.

Benjamin

autres textes sur sexualité