Écrire pour le Web et l’Internet 2e cours

Écrire pour le Web et l’Internet, 2e cours

Notes de cours formation de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ): comment être référencé par les moteurs de recherche.

Raymond Viger              Version 19 août 2009

Nouvelles notes de cours

Dates prochaines Formation Web 

Techniques d’écriture permettant un bon référencement naturel Web 201

Introduction

Qui suis-je et pourquoi je donne cet atelier?

Pourquoi un journaliste doit maîtriser des techniques d’écriture spécifique aux blogues?

Il existe 3 niveaux de responsabilité quand on tient un blogue.

A- Avoir une plateforme attrayante et facilement navigable pour l’internaute.

B- Diffuser notre blogue et le faire connaître dans la blogosphère.

C- Utiliser des techniques d’écriture permettant un bon référencement naturel.

Les 2 premiers points concernent le blogueur qui n’est pas sur une plateforme d’un média ou le média qui héberge ces blogueurs.

Le dernier point, les techniques d’écriture permettant un bon référencement, concernent tous les blogueurs, incluant ceux qui travaillent sur la plateforme d’un média. C’est ce qui sera étudié dans le cours d’aujourd’hui.

Jouer au Scrabble avec Google

Statistiquement, les 3 premières positions de la page Google amènent 60% du trafic.

Théorie du Long tail et du short tail.

1. Choix des mots clés (tags). Cohérence et pertinence. Les placer dans le titre, sur-titre, intertitre, texte… Répétition. Éviter les synonymes.

2. Outils pour les mots clés : https://adwords.google.com/select/KeywordToolExternal ou encore, pour mieux les comparer http://www.google.com/insights/search/#

Singulier ou pluriel
Jeux gratuit 135 000 Jeux gratuits 40 500 problème de conscience
Jeune 686 587 Jeunes 14279
couple 60 500 couples 135 000

3. Balises H1 à H6 Titre H1, Intertitre H3 (équivalent du gras), début du texte

http://raymondviger.wordpress.com/2009/08/08/balises-h1-h6-et-techniques-dcriture-web-pour-un-bon-rfrencement/

4. Densité (6%)

http://perinard.com/densite-mot-cle.html

5. Proximité

Titre (Le bon, la brute et le truand). Jean Charest, la malbouffe et les jeunes VS Jean Charest: jeune et malbouffe

Densité, proximité et singulier.

6. Gras et italique

7. Hyperlien sur mots clés VS downloader ou ici.

8. Les débuts de texte plus important pour les mots clés

Avant le READ MORE. http://www2.lactualite.com/maison-verte/category/maison-verte/ 56 mots

Wikio http://www.wikio.fr/search/maison+verte 42 mots

Google http://www.google.ca/search?sourceid=navclient&hl=fr&ie=UTF-8&rlz=1T4GZAZ_frCA246CA246&q=Le+mur+de+c%c3%b4t%c3%a9+du+triplex+Le+Soleil+sera+couvert+de+vigne 30 mots

En résumé, sur Google, non seulement les 30 premiers mots sont comptés au minimum quatre fois par le robot. Mais ce sont aussi les seuls 30 mots que vous aurez pour intéresser l’internaute à cliquer sur votre texte.

Quadruple : texte, catégorie, google, recherche.

Les 30 premiers mots valent 4 points

Du 31e au 42e mots, 3 points

Du 43e au 56e mots, 2 points

Après le 56e mots, 1 point.

9. Choix des catégories et des dossiers, positionnement du dossier dans le texte et création de nouveaux dossiers (navigabilité et référence). Les catégories sont référençables en permanence. Des tags par association. http://www.google.ca/search?sourceid=navclient&hl=fr&ie=UTF-8&rlz=1T4GZAZ_frCA246CA246&q=jean+charest+suicide

10. Mots clés dans les commentaires. 6300 premiers mots. Page Cache de Google. http://74.125.47.132/search?q=cache:WY8L6pJ1RgEJ:raymondviger.wordpress.com/2007/11/19/suicide-sans-souffrance-comment-se-suicider-se-donner-la-mort-sans-douleur-rapidement-moyens-pour-se-suicider/+comment+se+suicider+sans+souffrir&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=ca

11. Abréviations dans le texte et les commentaires.

12. Sortie du texte, la chute, on envoie le lecteur où?

http://michellesullivan.ca/

13. Liens externes à la fin avant la chute. JAMAIS AU DÉBUT et toujours sur un mot clé.

http://blogues.lactualite.com/cayouette/?p=382

14. Liens internes sur nos textes pertinents à celui que l’on présente.

15 Hyperliens à rajouter sur photos:

http://blogues.cyberpresse.ca/lagace/

http://raymondviger.wordpress.com/2009/07/23/orchestre-symphonique-pop-de-montreal-et-cafe-graffiti-logo-de-concerto-en-aherosol/

16- Gestion des commentaires. Répondre avec des mots clés. (Throlls).

17- Fidéliser ses lecteurs en établissant une relation avec eux. RSS sur les commentaires, augmentation des commentaires et augmentations des mots clés.

18- Long tail VS Short tail.

N’hésitez pas à poser vos questions en ligne. D’une part, vous aurez une réponse, d’autre part, cela permettra aux autres blogueurs de profiter des réponses et des débats qui seront générés. Vous avez la version du 19 août 2009 pour l’écriture web pour un bon référencement naturel de votre blogue.

Vos questions et commentaires sur Comment écrire pour le Web et l’Internet.

Dates prochaines Formation Web 

Autres textes sur les techniques de référencement

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Quand la souris n’a plus peur du chat

Quand la souris n’a plus peur du chat

(Agence Science-Presse) – À force de côtoyer les chats, les souris finissent par avoir moins peur. Des biologistes australiens, en étudiant le cerveau de ces petits rongeurs, ont en effet constaté qu’il réagissent différemment lorsqu’ils croisent l’odeur d’un chat qu’ils connaissent déjà: leur cerveau devient moins agité que lorsqu’il s’agit d’une odeur nouvelle. Ça pourrait être un banal mécanisme évolutif, explique Iain McGregor: «connaître votre ennemi, afin de survivre».

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Spectacle Hip Hop Breakdance, Graffiti, DJ et rap

orgue-classique-hip-hop-breakdance-graffiti-dj-rappeurs Le Choc des Cultures – Le Hip-Hop rencontre le classique
Spectacle original mettant en vedette: organistes classiques, break-dancers, rappers, DJ et graffiteurs.
L’église Saint-Nom-de-Jésus expose une centaine de toiles peints par des artistes. Plus de cinquante artistes complices présentent « Le Choc des Cultures ». 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

VIH-Sida: les problématiques de la prévention

VIH-Sida: les problématiques de la prévention

Robin Drevet

Dossiers MTS-Sida, SexualitéHomosexualité et Toxicomanie , Site d’injections supervisées

Après avoir abordé dans le volume 17 numéro 1 de novembre dernier la question du lien entre homosexualité et VIH, Reflet de Société profite de la journée mondiale de lutte contre le Sida pour vous offrir un dossier en trois volets sur l’impact du VIH au Québec: éducation et prévention, traitement des séropositifs et site d’injections supervisées.

Nous avons rencontré différentes personnes concernées par ce sujet: le médecin et fondateur de la clinique l’Actuel, Réjean Thomas, spécialisé dans la santé sexuelle, le coordinateur en communication de la Coalition des Organismes Communautaires Québécois de lutte contre le Sida (COCQ-Sida), René Légaré et l’avis de personnes du ministère de la Santé et des Affaires sociales du Québec. De plus de jeunes homosexuels se sont confiés à nous.

L’éducation et la prévention sont les deux outils dont disposent les pouvoirs publics et les organismes qui veulent lutter contre l’expansion de l’épidémie du sida. Encore faut-il comprendre l’ampleur et l’impact du VIH dans la province.

Situation du VIH au Québec

Selon divers rapports du ministère de la Santé et d’associations de luttes contre le sida, l’épidémie du VIH au Québec s’est étendue. On compte environ 500 nouvelles infections en 2008. La population touchée étant pour 79% des hommes dont 52% contaminés suite à une relation sexuelle avec un autre homme et 12% en consommant des drogues par injection.

Ces chiffres peuvent être trompeurs. Ils ne prennent pas compte des personnes qui ne se savent pas infectées. «On considère que un tiers des personnes infectées par le virus ne sont pas au courant de leur statut sérologique», explique le docteur Réjean Thomas. Après cet ajustement, on peut considérer qu’il y a eu 700 infections en 2008.

Durant les mois d’octobre et novembre, la clinique l’Actuel a mis en place une campagne de publicité offrant un test de dépistage gratuit pour les hommes gais : «en un mois et demi, nous avons effectué plus de 500 tests, ce qui veut donc qu’il existe un réel besoin», assure M. Thomas.

Quelle est la réponse des pouvoirs publics à ce besoin?

La prévention du VIH

Le ministère de la Santé Publique et des Affaires Sociales a mis en place une campagne annuelle de prévention lors de la journée mondiale de lutte contre le Sida qui a lieu chaque année le 1er décembre. Cette campagne existe depuis environ 20 ans. Ces dernières années, elle cible les populations à risques, soit les consommateurs de drogues par injection et les Hommes Ayant des Relations Sexuelles avec d’Autres Hommes (HARSAH).

La campagne de prévention 2008 cible les HARSAH. Intitulée «Juger Propage le SIDA», elle explique que les actes homophobes entraînent une baisse de l’estime de soi et une plus grande difficulté à s’accepter et se sentir bien tel qu’on est. Or, M. René Légaré confirme, «l’estime de soi joue un rôle très important dans la probabilité d’avoir ou non des comportements à risque».

En effet des études ont démontré que les personnes qui se sentent dévalorisés ont tendance à ne pas respecter leurs propre corps et donc à le mettre en danger plus facilement, de même que le corps de leur partenaire.

Mais notre jugement venant principalement de notre éducation, quelle place les pouvoirs publics réservent-ils à la question de l’éducation?

Une jeunesse de plus en plus exposée au Sida

Jusqu’en 2003, un jeune recevait un cours d’éducation sexuelle par un professionnel de la santé comme un sexologue par exemple. Ces cours permettaient aux jeunes de démystifier les relations amoureuses et de les sensibiliser sur les différentes orientations sexuelles existantes, sans oublier de les informer sur les différentes Infection Transmissible Sexuellement et par le Sang (ITSS) et les comportements à risque.

Cette démarche d’accompagnement a été supprimée pour être remplacée par un programme réparti sur toute la scolarité et pouvant être assuré par n’importe quel professeur. Monsieur Légaré fait d’ailleurs remarquer : «on ne voit pas un professeur de mathématique parlant de sexe avec ses élèves, et les professeurs de biologie vont souvent seulement aborder la sexualité sous un angle purement technique, évoquant donc peu l’homosexualité.»

La prévention du Sida manque de budget

Le gouvernement met en place des campagnes de prévention depuis 20 ans. Seulement, le budget alloué à la lutte contre le Sida n’a pas augmenté depuis des années alors que les besoins ont connu une croissance exponentielle. C’est ce qu’a voulu montrer le COCQ-Sida en rebaptisant cette année la Journée mondiale de lutte «Journée mondiale du photocopieur.» «Depuis 20 ans, le ministère consacre le même budget à la lutte contre le Sida alors que notre combat se porte vers un public plus large, vers de plus en plus de maladies que dans les années 80», dit René Légaré.

Évoquant les subventions que son organisme touche pour faire des campagnes de prévention il s’exclame : «Je dispose de 80 000 dollars pour un an à répartir entre des campagnes auprès des hommes gais, des femmes, des immigrants et des utilisateurs de drogues par injection.» Les besoins sont de plus en plus lourds, surtout ces dernières années, où on voit le retour de maladies qui avaient presque disparues: la syphilis (300 cas en 2008, 18.6% de plus qu’en 2007), la chlamydia (14 400 cas, 6.5% de plus), la gonorrhée (1 626 cas, 13.5% de plus). Et pour ce qui est du Sida, on peut estimer entre 500 et 1 400 nouveaux cas en 2008.

ITSS: La responsabilité de tous

Bien sur, chacun est responsable de son corps et de ses actions et donc des risques qu’il prend et que l’on fait prendre à son partenaire. Mais les pouvoirs publics ont en charge l’éducation et la sensibilisation. Or, cette mission ne semble pas être remplie pleinement lorsqu’on voit la recrudescence des ITSS dans la jeunesse québécoise démontrée par les chiffres ci-dessus.

Alors, il faudrait rappeler aux responsables de l’éducation de nos jeunes (parents, professeurs…) que si on veut changer ces faits inquiétants, il faudrait savoir aussi se mobiliser comme lorsqu’on a voulu supprimer les cours d’éducation religieuse et morale.

On a les moyens et les ressources de changer les choses en ce qui concerne cette pandémie alors c’est à nous de donner l’exemple, de prendre en main les générations futures en les informant, en les déculpabilisant car l’estime de soi joue un rôle très important dans la gestion des comportements à risques.

——————–

HARSAH

HARSAH: Homme ayant des relations sexuelles avec un autre homme. Concept inventé pour pouvoir toucher les hommes qui n’assument pas leur penchant homosexuel. Ce sont souvent des hommes mariés avec enfants. Cette population est très présente en région et les comportements qu’ils adoptent peuvent avoir des répercussions fortes sur leur famille. Le problème qu’il y a eu avec ce terme est qu’il a éclipsé le terme gai et donc, d’un point de vue marketing, certains homosexuels ne se sentent plus concernés.

——————–

Réponse sur un article paru:

Dans le numéro précédent, nous avions publié un article sur le lien systématique fait entre la communauté homosexuelle et le VIH. La polémique venait d’une publicité de la clinique l’Actuel proposant des tests VIH gratuits pour les hommes gais. Nous avons rencontré le fondateur de la clinique, le docteur Réjean Thomas, qui nous a répondu: «cette publicité avait pour but de choquer et de faire parler, ce qui a fonctionné. Le besoin est réel mais les gens ne s’en rendent pas compte. Il fallait donc un message-choc pour interpeller les hommes gais qui se font rarement dépister.» Cette campagne de publicité est justifiée mais, sans explication adéquate, elle peut avoir des conséquences néfastes (renforcement des préjugés, baisse d’estime de soi pour les jeunes homosexuels, augmentation des comportements à risques pour les hommes non-gais, etc.)

À lire aussi: Le Sida tue encore

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Autres textes sur Toxicomanie

autres textes sur sexualité

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Clonage: la dynastie Snuppy

Clonage: la dynastie Snuppy

(Agence Science-Presse) – Vous vous souvenez de Snuppy, le premier chien cloné en 2005? Depuis, ce lévrier afghan est devenu adulte… et papa! Son sperme a été utilisé pour inséminer deux femelles, elles aussi clonées. Et selon l’équipe de l’Université nationale de Séoul, sur 10 chiots nés en mai dernier, neuf sont en vie et en bonne santé. Prudence: certains des animaux clonés les mieux portants en apparence, comme Dolly la brebis jadis, ont développé des maladies à l’âge adulte. Et les plus sceptiques ne peuvent oublier que l’équipe responsable du clonage de Snuppy était dirigée, à l’origine, par le Dr Hwang Woo-Suk, celui qui a démissionné en 2005 après avoir reconnu avoir falsifié ses données sur le clonage de cellules-souches. Aucune malversation n’a été découverte dans le cas de Snuppy.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-l-queb CD de musique Soul, R n B., Hip Hop. Rappeur et rap music de Bu The Knowledgist, L’Queb, HD, Marilyn, Ol1KU. 9,95$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,