Dîtes-le avec des fleurs

(Agence Science-Presse) – On a bien raison de dire que derrière un bouquet de fleurs, il y a un message. Le cerveau d’une personne qui observe un bouquet de fleurs réagit de la même façon que lorsqu’il lit ou écoute quelqu’un parler: autrement dit, les mêmes régions du cerveau qui servent à la compréhension du langage sont celles qui servent à «l’interprétation» d’un bouquet! Les volontaires danois qui se sont livrés à cette expérience devaient interpréter la signification de différents objets disposés d’une certaine façon, incluant des bouquets de fleurs. Et ce sont ces derniers qui ont déclenché la plus grande activité cérébrale. L’étude est parue dans la revue Brain and Language.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. Renaissance. Depuis 1997, Jean-Simon Brisebois s’est découvert une passion pour écriture. Il s’implique activement dans divers projets communautaires dans Hochelega-Maisonneuve.
Renaissance est un recueil de pensées et de poèmes parlant autant de son amour de la vie que d’espoir. 4,95$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.