Suicide, tentative de suicide et ses conséquences

Suicide, tentative de suicide et ses conséquences

Dossier Suicide

Suite à la publication du texte sur le suicide de Sunny Boy, Patricia Turcotte nous a fait parvenir ce billet.

Est-ce que cela vous arrive de temps en temps, de ressentir une honte de faire partie de la race humaine ? Quant à moi, cela m’arrive en certaines occasions, par exemple, après avoir lu le récit émouvant de Sunny Boy. Un jeune adulte qui songe au suicide, depuis si longtemps….depuis trop longtemps. Voici un bref résumé synthétisé de son touchant récit, publié au complet dans le site de Raymond Viger, sur Reflet de Société: www.refletdesociete.com Voici quelques extraits, d’ici à ce que vous alliez lire la suite. PASSAGES NUAGEUX, SUR CIEL ENSOLEILLÉ

« En 2006, j’ai essayé de me pendre. Les gens qui songent au suicide ne le font pas toujours sur un coup de tête, mais y pensent, y travaillent, l’envisagent pendant de longs mois ou des années, consciemment, patiemment, méticuleusement. Désirer se tuer sincèrement est une chose, et passer à l’acte est une autre chose. Mais la seconde ne vient pas, si on ne passe pas à la première. Quiconque n’a jamais pensé au suicide, ne devrait pas être autorisé à faire des reproches et des accusations, à ceux qui vivent avec cette idée depuis des années, ou encore, prétendent que la vie est super belle. C’est son avis, sa vision de la vie. C’est peut-être sa vie, mais ça n’a rien à voir avec la souffrance de l’autre. Les mauvais conseillers n’écoutent qu’eux-mêmes, et n’essaient pas de se mettre dans la peau de l’autre, de celui qui souffre. L’empathie ne s’apprend pas à l’école. Depuis l’adolescence, je pensais à mettre fin à mes jours. Je ne me sentais pas à ma place. C’est souvent le cas : viols répétés…! À 24 ans, j’ai cherché les meilleures méthodes pour me pendre….. »

Mon commentaire suite à la lecture du témoignage de Sunny Boy: Je me sens si pauvre et démunie pour venir en aide à Sunny Boy, même si je suis moi-aussi passée par ces chemins de souffrances indescriptibles.

Je suis convaincue que ce jeune homme reçoit sûrement un excellent soutien de l’équipe de Monsieur Raymond Viger, à Reflet de Société. Sunny Boy m’a ouvert les yeux, car je crois que ne serai plus capable d’écrire que la vie est tellement cool, si belle. Parce que la vie est belle parfois, mais bien plate à d’autres occasions. Là est la réalité, la mienne pour aujourd’hui.

Le Ministère de l’Éducation et François Legault

Je me rappelle il y a environ 7 ans, une jeune fille que je vais surnomme ici Sylvie, afin de respecter son identité. Étudiante du Cégep, elle s’était confiée à moi après avoir entendu mon partage, lors d’une réunion du mode de vie des 12 étapes.

Sylvie était complètement démolie, épuisée et découragée. Quelle détresse ! Elle se battait sans relâche, avec les procédures administratives et bureaucratiques de l’école, des « ci et des ça », pour obtenir sa bourse; jusqu’à ce qu’elle baisse les bras, en se laissant abattre par la fatigue insurmontable et les idées suicidaires.

Bien sûr, d’autres raisons étaient aussi présentes dans sa vie: le divorce de ses parents, le suicide de sa meilleure amie, notamment. Finalement, je lui ai conseillé d’écrire au ministre de l’éducation à cette période: François Legault. Celui-ci me semblait apprécié et à l’écoute des jeunes.

Quelle heureuse surprise d’apprendre que cette fille avait finalement obtenu sa bourse d’étudiante; tout s’était réglé facilement. Depuis, Sylvie a poursuivie ses études à l’Université, pour devenir pédiatre. Et tant d’autres histoires semblables à celles de Sunny Boy et de mon amie Sylvie, mais toutes des histoires réalités, tellement différentes et uniques!

VOS COMMENTAIRES SUR LE SUICIDE ET SES CONSÉQUENCES

suicide se suicider suicidaire vouloir mourir se tuer Ressources:

Pour le Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Site Internet. Les CLSC peuvent aussi vous aider.

La France: Infosuicide 01 45 39 40 00. SOS Suicide: 0 825 120 364   SOS Amitié: 0 820 066 056

La Belgique: Centre de prévention du suicide 0800 32 123.

La Suisse: Stop Suicide

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Publicités

41 Réponses

  1. […] Suicide, tentative de suicide et ses conséquences 28 03 2009 (tags: tentative conséquences) […]

  2. J’ai ete malade a cause du temps qu’il faisait en bretagne en debut 2014, j’ai ete faible pendant six mois. j’ai ete vire d’un bagad a cause des suites de bronchites. Je me suis fait escroquer par un Africain passant pour une jeune fille qui avait des problemes, sans etre dans l’etat de juger. mes parents etaient fous. j’ai pique des crise et souhaitait etre pris en charge mais l’urgence et la consultation chez mon psychiatre ne suffisait pas. je ffaisais peur a tout le monde en sortie. j’avais plein d’idees noires en tete. J’avais decide de me suicider en me jetant a la fenetre du quatrieme etage. en bas j’etais inconscient pendant cinq minutes et je me suis reveille. j’ai ete transporte en helicoptere a brest dans un coma artificiel qui s’edt prolonge pendant quatre jours. entre temps j’ai ete opere a la colonne vertebrale. aux urgences j’etais trop curieux, trop craintif des soins, dans un etat second. J’ai ete insupportable puis j’ai ete transfere a differents services et opere deux fois. une nouvelle fois a la colonne vertebrale puis au genou et a la cheville. J’ai fais un peu de kine. puis j’etais tranfere dans un centre hospitalier. ala fin les relations entre moi et le service infirmieer etait tres tendues. puis je suis alle a un autre centre a douarnenez pour la reeducation fonctionnell.e mais les soins ont ete un echec. ma jambe droite ne se pliait qu’a 80 degres de flexion. Je suis rentre chez moi en poursuivant la kine dans un cabinet de facon efficace. Certaines personnes qui m’ont connu m’ont ignore. je devrais garder ca pour moi si je veux me recreer des contacts. Je me sent un peu seul bien que ma famille prend soin de moi ainsi que mes anciens psys de la region parisienne. Mais je realise que ce que j’ai fais est grave, immonde meme. Il s’agissait d’une auto destruction de mon corps qui ne peut etre pardonne. Resultat je me renferme suxr moi-meme sauf avec quelques personnes qui me connaissent bien et qui me comprennent. J’ai cree un compte sur Facebook dernierement mais tres vite j’ai perdu tous mes amis a cause d’une phrase devoilant que j’ai commis une tentative de suicide.

  3. Bonjour Klemenci.

    Tu as vécu beaucoup de choses. C’est sûr que ce n’est pas facile à vivre et à accepter.

    Tu dis que ta famille prends bien soin de toi. Est-ce qu’il y a un membre de ta famille avec qui tu te sens en confiance pour le rencontrer et partager un peu de ce que tu vis? Est-ce qu’il y a des amis de confiance avec qui tu peux prendre contact?

    Il y a possiblement un processus de pardon à entreprendre.

    Que dis-tu de tout cela?

    Raymond.

  4. Mon vieil ami musicien s’est suicidé par pendaison. Personne ne sait que c’est moi qui l’ai découvert. Il n’allait pas bien. depuis je n’ai plus personne en qui je pourrais me fier a part mes psys et un peu ma famille a qui je ne pourrais pas en dire beaucoup (mes parents et mon grand frère). Depuis mon hospitalisation mes psys savent a peu près tout sur ma tentative de suicide et mon hospitalisation. Ils ne m’ont pas mis en psychiatrie je suis resté lucide et en état de raconter ce qui s’était passé. Ils ont jugé que ce n’était pas de ma faute disons. Mais la plupart du temps je vis dans le silence. J’ai un petit chez moi mais parfois je me sens seul alors je passe beaucoup de temps chez mes parents. Je suis plus dependant d’eux. Les psy disaient qu’ils m’infantilisaient. Voila la reponse a vos questions. cdt

  5. Bonjour Klémenci.

    Parmi tes parents et ton grand-frère, quelle est la personne avec qui tu te sens le plus à l’aise pour partager tes états d’âme?

    As-tu l’impression de pouvoir faire un bon cheminement avec les psys que tu rencontres?

    Raymond.

  6. Bonjour Raymond je vais essayer de répondre franchement. Je ne sais pas avec qui je me sens le mieux. Pas avec mon père en tout cas parce qu’il est de mauvais conseil. Ma mère me donne des leçons de moral et mon grand frère me manque quand il travaille a Argenteuil il me protegeais a l’école et il se contre plus communicatif avec le temps quoique pas très bavard. En ce qui concerne les psys de ils semblent vouloir m’aider au mieux mais ne veulent pas modifier mon traitement que j’ai eu a l’hôpital. J’ai pris contact avec le CAMP Gourmelen a Quimper ça se passe bien sauf qu’oralement ça passe pas toujours a cause de ma surdité…

  7. Bonjour Klémenci.

    Ta relation avec ton grand frère semble être très positive. Est-ce que tu réussis à prendre régulièrement du temps avec lui? Est-ce qu’il est au courant de ce que tu traverses?

    Pour les psys, est-ce que tu sens qu’ils te font du bien quand tu les rencontrent? À quel rythme les voies-tu?

    Raymond.

  8. Bonjour Raymond. Mon grand frère Yannick était au courant quand j’étais en hospitalisation. Pas quand j’étais aux urgences mais quand j’étais dans le service de neurochirurgie. Quand mon frère a su ce qui s’était passé il a demandé a son patron d’aller me voir et il est venu. Il a même vu mon ancien psychiatre Remi Le Naour qu’il haïssait, le reprochant de n’avoir pas su m’écouter avant mon geste. Quand il a su que je me suis remis à marcher il était interloqué et il a eu la preuve a chaque visite chez moi et mes parents. Je le laisse dormir dans mon studio pour qu’il ai un lit en plus du calme et la tranquillité … Il en a besoin car il travaille dans l’une des plus importantes boites dans le secteur aéronautique. Mais il ne gagne pas beaucoup d’argent et il vit un peu seul avec plein de chats.

    Mes psy de Paris je les vois une fois par mois disons on a gardé contact parce qu’ils me connaissent bien. Je suis sourd moyen mais a cause d’une mutation génétique appelé syndrome de franceschetti.. J’en suis légèrement atteint. Mes oreilles ne se sont pas formées normalement c’est comme un noeud de peau a droite et a gauche je ne pourrais pas entendre sans implant auditif …J’ai besoin de voir des psy sourds même si je suis un cas particulier. Nous nous entendons bien. Elles analysent ma situation et donnent leurs avis pour que tout se passe au mieux. Il m’arrive ne pas avoir le moral et je me dois d’expliquer honnêtement ce qui se passe.

  9. Bonjour Klémenci.

    Est-ce que ton frère Yannick sait comment être à ton écoute?

    Est-ce qu’il y a des choses que tu aimerais partager avec lui et que tu n’as pas encore fait?

    Il vient te voir à quelle fréquence?

    Raymond.

  10. Bonsoir Raymond désolé j’étais en déplacement a Paris. Je vois peu mon frère. Lui travaille loin de chez moi et moi je ne travaille pas. De plus comme il est assez taiseux même en sms il faudrait savoir quoi dire c’est surtout communicatif mais il s’exprime s’il a quelque chose a dire. Il y a eu quelques échanges affectifs dans ma vie. Je reconnais que c’est assez rare. Mais il est brave c’est incontestable seulement il ne parle que quand il veut pas question de l’embêter pour des trucs qui n’en vaille la peine. Ma tentative de suicide n’a rien avoir avec ca mais c’est du a une souffrance que j’avais du mal a repousser vu que j’étais faible psychologiquement je me sentais comme déchu avec mes idées et mes comportements qui commençaient a fatiguer mes parents ça je ne voulais pas mais je ne trouvais pas mon calme et de plus je ne voyais pas mon avenir facile a vivre, c’est a dire des épreuves que je n’aurais pas pu surmonter.

  11. Bonjour Klémenci.

    Vous dites qu’à ce moment-là, il était difficile de voir un avenir facile à vivre et qu’il y avait des épreuves qui auraient été difficile à surmonter.

    Aujourd’hui comment voyez-vous votre avenir?
    Comment vous sentez-vous face à ces épreuves?

    Raymond.

  12. Ces épreuves je n’ai plus a faire face. Un projet pédagogique.avait été proposé mais j’étais trop nerveux pour ça et j’ai le geste quelques jours après puis le projet était en stand by lors de mon hospitalisation j’ai invité chez moi l’homme qui m’a proposé le projet. Je n’étais pas moi même et nos relations se sont cassées pour toujours. Lors d’une réunion ou l’homme était là et moi aussi il s’était montré froid et distant. Je devais me présenter en tant qu’ancien bénévole mais ça n’a servi a rien. J’ai arrêté le bénévolat chez « accueillir la différence ». J’etais un cas difficile pour un homme en situation de handicap tant physiquement que mentalement. Je fatiguais trop vite. Quelque part la fatigue a joué pour vouloir me mettre en retrait de tout ce qui se passe, je risquais la mort mais je suis sauvé … Mais j’ai l’impression qu’une partie de mon âme est parti. J’ai perdu un ami en croyant qu’il ne me prend plus au sérieux … Puis une autre qui a garde contact pour moi un musicien en region parisienne et j’attendais sa réponse. Je ne l’ai pas eu. Je me suis énervé dans mon message destine au musicien en disant que le projet ne peut se faire. Rupture avec une ancienne amie aussitôt après. Je suis seul maintenant. Pas question de contacter une personne que j’ai vu au passé je suis trop a coté de la plaque. Je dois trouver des activités a faire a partir de septembre. Reprendre le solfège au concervatoire. Participer un atelier dessin … Faire des activités thérapeutique ou faire de la natation avec d’autres handicapés. Il faudrait voir. Pour l’instant les contacts sont des contacts virtuels een grande partie. Je vais souvent aux magasins mais j’achète souvent sur internet …

  13. Bonjour Klémenci.

    Vous avez beaucoup de projets pour septembre. Félicitations. Même si une formation structurée peut se faire en septembre, est-ce qu’il y a des activités qui peuvent débuter d’une façon informel, pour le plaisir?

    Pour votre frère, même s’il est loin et que vous ne le voyez moins souvent, vous pouvez communiquer par écrit. Cela crée une relation différente qui peut parfois surprendre.

    Raymond.

  14. Merci. J’ai besoin de m’activer parce que cette année c’est mort. J’ai voulu faire de la commune au conservatoire avec quelques expériences mais ça ne s’est pas bien passé parce le professeur n’avait pas tellement de temps pour moi ses conseils étaient vagues et il fallait les appliquer tout de suite. Je continue a.en faire chez moi mais seul. A mes heures perdues je joue de la flûte également seul. J’ai été voir a un cours de musique moderne au centre ville pour faire du synthé mais ils ne font que du chant, de la guitare et de la batterie. Reste que des grandes formations de musique traditionnelle mais comme je suis différent des autres physiquement et mentalement je ne ferais pas l’affaire ils ne rigolent pas avec ça … Concernant la natation je ne peux pas sortir de l’eau a cause des échelles et de ma jambe je me suis fait engueule une fois a cause de ça donc ça ne m’a pas plu. Yannick est un bon élément mais je crains que nos échanges trompent son point de vue en ce qui me concerne car vu comment je me comporte il faudrait m’estimer que je ne suis pas un bon gars comme il pense. Je suis trop impulsif. C’est une erreur de lui faire passer de bons moments alors que je ne suis pas comme ça … Non désolé il a fallu lui dire qui je suis en réalité même quand je le dérange. Je suis même trop positif avec mes psys là encore une erreur j’aurais mieux fait de jouer le déprimé et le colérique

  15. Il faut être honnête avec nos psys. Comment peuvent-ils nous aider si on ne leur dit pas exactement ce qui se passe en nous.

    Quand ton prochain rendez-vous avec un psy?

    Peux-tu t’engager à le rencontrer en étant honnête?

    Raymond.

  16. Bonjour oui bien sûr mais pas si facile il faudrait les convaincre avec des infos bien significatifs, sinon ils ne voudrais pas croire ils demanderaient des exemples si besoin pour chaque idée. Je suis très mauvais en dissertation même diplômé je n’ai pas réussi une seule. Mais je vais essayer. Elles (ce sont des femmes) ne me connaissent pas beaucoup parce qu’elles n’ont pas vécu avec moi, même Yannick ne vit pas avec moi. Je suis souvent titilleux et il m’arrive (pas trop souvent) d’exploser. Ma situation sociale n’est pas intéressante et je rencontre ou vois des personnes malveillantes a mon égard et ça je ne supporte pas vraiment. Ça me mets en état second. Meme en ce moment. Alors je suis devenu trop méfiant. Je fuis même. Ne dis pas souvent bonjour ni même au revoir quand mes parents font les courses. Mais quand c’est moi le sourire n’y ait pas parce que je fais mon sérieux.

  17. Il n’est pas nécessaire de convaincre le psy. Il s’agit d’être en relation avec lui et de lui dire la vérité sur ce que nous vivons, traversons, ressentons.

    Nous n’avons pas à justifier notre ressenti. Il se vit et il se partage.

    Vous exploser de temps à autre. Il peut être bon pour vous de noter ce qui vous fait exploser pour tenter de trouver comment mieux contrôler ces situations.

    Raymond.

  18. Erreur. Pour que mes psys comprennent il ne suffit pas de dire ce qu’on ressent mais il faut dire pourquoi. Les ressentis sont trompeurs. Je suis parano. Alors il faut justifier, chercher la cause de mes sentiments négatifs sinon ils ne peuvent pas m’aider. Il faut aller plus loin, réfléchir ce qui pourrait me rendre frustré et en citer des exemples

  19. Et en faisant ainsi est-ce que cela a été aidant jusqu’à présent?

    Raymond.

  20. Bonjour Raymond. Pour vous répondre : J’apprends dans ce cas là que be fais fausse route en pensant ou en agissant a tord si mes ressentis sont faux. Dans le cas contraire ce serait la vérité et ça peut ou non inciter a m’aider dans ce que que je vis. Si j’interprète mal mes psys me le signale mais ça mène a rien d’autre qu’à me remettre sur de bon rails.

  21. Nous n’avons pas à juger ce que l’on ressent à savoir s’ils sont vrais ou faux. Il faut les vivre, et ce sentir libre et sécure de les exprimer.

    Raymond.

  22. Ben en seance de psys j’obtiens parfois des pistes pour m’aider a me mettre sur un bon chemin mais d’autres fois il faut que je reponde aux questions donnees en me focalisant au maximun sur mon savoir etre ou mon savoir vivre meme si je n’ai pas tout compris sur le comportement humain ce qui fait que j’ai tendance a faire des conneries, des choses insrnsees. Je ne controle pas tout quand ca me plait par exemple faire ce qui me plait legalement. Les horreurs que j’ai fait dans ma vie je ne peux les supprimer de mon histoire. Je dois assumer pour rester en vie. Je dois essayer de ne pas faire trop d’erreurs. Pour l’instant je ne provoque pas des relations d’amitié car je ne suis pas en etat de faire durer assez longtemps ce genre de relation. Je ne peux pas. Je suis trop indigne de confiance je suis a moitié a côté de la plaque. Depuis que j’ai perdu des contacts voire même des repères ça date du déménagement en Bretagne voila

  23. Je n’ai que des contacts familiaux et professionnels. Je ne travaille pas depuis des années car j’ai mal vécu certains échanges dans un CAT. Avant d’y être j’avais l’opportunité de travailler a l’institut géographique national. J’ai refusé estimant que je n’étais pas assez bien formé … Avec Hollande et mes problèmes de santé je ne risque pas de travailler un jour. En bénévolat faut travailler en fin de journée et comme je fatigue très vite le soir ce n’est pas forcément une bonne solution puis j’étais deja trop handicapé mentalement pour ça. J’ai subi des pressions importantes le long de ma scolarité et maintenant mon cerveau ne fonctionne plus très bien … Je n’arrive pas a garder un contact amical dans la durée parce qu’il arrive toujours un momentt où je déconne involontairement, comme quand je suis fatigué et je ne fais plus très attention. Quand je suis avec quelqu’un je risque de lui faire peur. Je vis un peu dans la solitude. En dehors des vacances tout est noir dans ma vie. J’ai l’impression que je suis sur le point de tout perdre. Mon chat ne me fait plus de calins …mes parents ne sont plus tout jeune, mon frère préféré me méprisera et je ne serais plus qu’une ombre. Je me demande si je ne vais pas me mettre a me suicider un jour quand je perdrais tout je ne sais pas. Je ne me jetterais pas du quatrième étage mais bien plus haut cette fois.

  24. Étant du Québec, je ne sais pas ce que veux dire un CAT.

    D’un côté vous dites qu’à cause de Hollande et de vos problèmes de santé vous risquez de ne pas travailler. Pourtant vous avez refusé un poste à l’institut géographique national. Parfois la formation vient avec le poste que nous prenons.

    Pour votre chat, rapprochez-vous de lui et offrez lui des câlins.

    Qu’en dites-vous?

    Raymond.

  25. Ma minette puisque c’est une chatte elle en méritey bien des câlins. Elle est si mignonne. Pour le travail je n’aurais pas pu répondre aux exigences de l’IGN car il faudrait aller dans les études supérieures en cartographie Je n’ai eu que la moyenne au BT ce qui serait insuffisant. Des cas comme moi ne peuvent plus travailler meme avant le geste du 24 Juin. Il y a du bon dans ma vie mais quand mes parents ne seront plus la eux disent que je devrais aller dans un foyer pour etre en contact avec les autres. J’ai un studio et bien rempli je voudrais le garder pour des moments ou je veux être seul a certains occasions. Mais la mort de mes.parents me travaillerait beaucoup donc il faut que je rencontre des gens. Trouver un petit cours de cornemuse ou de dessin sans se casser la tête car les formations de musique bretonnes et le conservatoire sont très titilleux sur des petits détails qui ne font pas forcément partie du savoir faire ça m’a déstabilisé parce que les ensembles musicaux ne sont pas d’accord entre eux. Résultat je n’ai pas trouvé ma place en musique. Là ou ça marchait c’était a Colombes quand j’étais en region parisienne … Il a fallu que j’aille a un niveau supérieur ça marchait a peu pres pendant cinq ans et en 2012 les musiciens m’ont rejette a cause d’une réflexion du genre le dirigeant des joueurs de cornemuse se tourne davantage vers les jeunes filles que vers les autres tout en draguant les jeunettes. Moi je n’avais pas le droit de parler en cours. Quand je lui ai dit ça il m’en a voulu. Tous les musiciens étaient mis au courant et je n’étais plus le bienvenu. Depuis je n’ai pas trouvé ma voie en musique. Je joue seul et je ne trouve pas ça top. Sinon il y a le dessin mais je dessine très peu en ce moment car je ne comprends plus le dessin. Ça doit être une forme de langage disait une internaute et certains préfèrent des dessins tous simple. Je n’ai pas brillé pour mes logos trop complexes même s’il n’a que trois éléments. Je voudrais bien aller aux cours de dessin mais souvent il faut payer une certaine somme a l’année pour inciter les dessinateurs a aller en cours. Je ne serais pas toujours assidu a cause des rendez vous. Je vais voir pour l’année prochaine ce qu’on propose dans cette branche là … Mon autre problème c’est que je suis assez réfractaire aux règles s’ils ne me permettent pas de progresser …

  26. Mon existence n’a aucun sens, je le pense sincèrement je vais arrêter de vous écrire tout ça n’a pas d’importance ni d’intérêt je vais rester au coin comme une araignée … Partout ou je passe il y a des conflits ou on me met en quarantaine. A part mon studio il n’y a rien il n’y a même pas de raison qu’il en soit autrement. On me fout des batons dans les roues c’est très bien comme ça. Comme ça je suis réduit en nul ou en petit con si je me manifeste.Quelque soit mes intentions et mes ambitions je reste un illustre inconnu. C’est ce que je pense. Au revoir monsieur.

  27. Dans chaque région il y a des associations qui peuvent vous accueillir. Vous pourriez y trouver des gens pour discuter et tenter de faire quelques changements dans votre vie. Qu’en dites-vous?

  28. Bonjour Raymond il aurait fallut faire une recherche dans les villes autour de Quimper pour trouver mon bonheur sans prétention car ce n’est pas mon but… Dans ma ville il y a beaucoup de professionnels et d’amateurs qui font de la musique en vue de défilés, spectacles et concerts a l’extérieur aux festivaux de Cornouaille. Moi j’ai trop de fatigue pour faire ça mais il m’est arrivé a participer a des concerts avec ma cornemuse enfin dans ma vie j’en ai eu deux. Une importée d’Ecosse pour 1000 € j’ai du mettre 5 € tous les jours de lycée a la banque pour financer ça mais la première n’était pas de bonne qualité alors cinq ans après j’ai demandé a un fabricant breton pour me fabriquer une a 1600 € depuis je ne veux pas me séparer cette deuxième cornemuse. Mon seul soucis est de la faire régler. Sinon je répète des thèmes connus en Bretagne et en Ecosse. J’ai déménagé en Bretagne un peu pour ça mais les chefs de cornemuse choisissent leurs musiciens et les cours de conservatoire ne se sont pas passés comme prévu et je suis mal tombé sur un professeur qui impose des idées un peu personnelles. Comme la musique ne marche pas très bien en dehors de pauses flûte comme rien ne marche pour mon plaisir et que ma diététicienne était trop stricte pour m’aider a maigrir mon psychiatrie a du m’autoriser a manger ce que j’aime une fois par semaine. Depuis j’ai mangé un mille feuilles et des Kinder bueno. Je reprend contact avec mon frère Yannick. Je retourne bientôt a Paris pour deux consultations. Yannick sera certainement là et nous accompagnera lors des prochains séjours. Je me suis acheté récemment un dvd de Star Wars le Réveil de la Force. Mon psychiatre dit qu’il faut se faire plaisir et qu’après tout on n’a qu’une vie. Avant je croyais a l’immortalité de l’âme maintenant je ne suis plus tres croyant, c’est le psychiatre de l’hôpital CHU de Brest qui m’a dit que la mort c’est le néant complet. La résurrection, Dieu, le Paradis … Tout ça n’est que le fruit de l’imagination des vivants qui veulent se rassurer, espérer garder leur propre esprit et pouvoir rejoindre leurs proches décédés … Tout ça c’est de la science fiction. Le suicide mène a nulle part. Une sorte de sommeil éternel ou on ne rêve pas et on oublie tout.

  29. J’ai vu votre manque de reaction. Je comprend. J’ai trop parle de musique ce n’est pas dans ce secteur d’activité ou je devrais trouver mon bonheur. Les autres musiciens me refouleraient. Je crois que je devrais dessiner et laisser la musique aux professionnels. J’arrête de jouer c’est plus sérieux que de le faire par plaisir. Il aurait fallu vivre avec mon instrument et ça je n’en suis pas capable. Le dessin c’est mieux ça fait moins prétentieux j’en ferais tout seul dans mon coin même si je ne crois pas en dessin c’est tout ce qui me reste comme raison de vivre … Je ne sais rien faire d’autre je suis diplômé pour ça. Tandis que ma cornemuse je ferais bien de le vendre un jour a un prix très réduit car je l’ai trop utilisé. Il fallait d’attendre a des réactions hostiles pour m’être inscrit dans un groupe de haut niveau. C’était mérité parce qu’ils me voyaient bien venir. Je ne veux plus de ça.

  30. Bonjour Klémenci.

    Je suis bénévole ici. Je viens de passer une semaine aux soins intensifs pour des problèmes cardiaques. Je ne peux garantir de réactions rapides sur ce blog. Les commentaires sont lus et je leur réponds du mieux que je peux.

    Pour le dessin et la musique, un n’empêche pas l’autre. On peut en faire un pour le plaisir et une autre dans un espoir professionnel.

    Dans tous les cas, il faut commencer par pratiquer un art pour le plaisir.

    Raymond.

  31. Vous êtes un vrai médecin alors si j’ai bien compris ? Ce ne serait pas étonnant que vous ne soyez pas toujours très dispo. Moi même j’ai mes problèmes comme tu vois. Sourd. Atteint d’un syndrome de Franceschetti, schizophrène, problèmes respiratoire nocturne, allergique au pollen et en veux tu et en voila mise a part mes blessures de 2014. Sinon en ce moment je n’ai pas trop a m’en plaindre mise a part des frustrations. Mais le Coeur ça pardonne pas. Je vais passer des jours de vacances avec Yannick (physiquement il ressemble a Zidane sauf quand il laisse pousser un peu la barbe et les cheveux) pour quatre nuits.

  32. Moi j’ai quelques kilos en trop c’est-à-dire dix huit kilos. Ce n’est pas très bon pour le matériel dans mon dos. Dans mon visage il y a du mélange. Un nez droit blessé par le masque le menton et la mâchoire remis droit. J’ai des cernes sous les yeux verts et des cheveux bruns bien touffus. Je laisse parfois pousser un peu de barbe. A l’origine je mesurais 165 cm maintenant 163 cm …

  33. J’ai un peu de temps pour le dessin mais pas une occasion idéal pour faire de la musique je vis en appartement et la Bretagne n’est pas un trou sans baraques ce qui fait que la cornemuse peut gêner des habitants où que je sois. La famille me fait la gueule quand elle se fatigue de moi. il faudrait que je travaille, et dans la solitude ! Au CAT il n’est pas permis de travailler en silence mais de se confronter aux autres puis après ça amène des conflits. Dans une entreprise dite normale je n’ai pas une place pour moi je suis trop invalide et mes reflexes sont trop lents

  34. Bonjour. Je ne suis pas un médecin. Je suis un patient. J’ai subi une double chirurgie cardiaque. Un opération à coeur ouvert. La première partie de la chirurgie s’est bien déroulé mais la deuxième a échoué. En plus de la convalescence qui va être longue, j’ai plusieurs étapes et examens à passer au travers qui pourraient se finaliser par une autre opération au coeur en janvier prochain.

    Je reviens à la question à savoir est-ce que vous avez pu trouver des associations communautaires dans votre secteur que vous pourriez fréquenter et faire des contacts.

  35. Bonjour. Aie pas de bol pour la deuxième operation du coeur. C’est un organe qui est important pour vivre alors un problème du coeur ce n’est pas rigolo. Meme pour moi qui ai subi de grosses opérations mais j’avais espoir de m’en sortir. Pour continuer les rechanges je dirais que Quimper n’est pas le lieu idéal pour avoir des contacts je pense, surtout quand on est différent. Il y a juste la Maison pour Tous. Apéro langue, un salon pour communiquer en langues étrangères. J’ai rencontré une association a la MPT qui fait des sorties mais j’ai déjà été déçu par la première sur des oeuvres assez moches a voir j’ai du déchanter avec le temps de visite. Peut-être que ce que je fais est trop raffiné. Je vais peut-être m’inscrire a un handisport natation mais le problème c’est que sans mon appareil auditif qui ne marche pas avec l’humidité je n’entend presque rien … Mais j’ai déjà pris un cours de nages n’empêche. A part ça il y a le solfège. Je n’ai pas le temps pour ce qui me tient a Coeur sauf un moment tranquille de temps en temps dans mon studio. Mon frère Yannick y est en ce moment je le laisse tranquille. On vient de rentrer d’un séjour près de Perros-Guirec. Comme contact j’ai seulement la famille j’ai un petit côté sauvage pour me protéger des rejets sinon il m’arrive d’harceler. Je ne sais pas si c’est bien mais j’essaye de ne pas embêter les autres sous aucun prétexte.

  36. Que veux dire une association à la MPT?

    Ils vous ont déçu par leur première visite. Il faut conserver une ouverture d’esprit sur différentes cultures et visites. Certaines seront peut-être moins intéressantes. D’autres pourraient l’être plus.

    Raymond.

  37. La MPT : maison pour tous ou maison des associations. Oui c’est vrai qu’il y a des sujets qui me dérange et si on l’aborde pendant une longue durée je tiens pas tranquille. Écouter des commentaires pendant deux heures non stop me sature p à rce que je suis malentendant donc pour moi c’est difficile de suivre c’est fatiguant et quand ça se termine enfin il ne me reste plus beaucoup de pêche pour faire des efforts en me servant de mon esprit je deviens chatouilleux ce n’est pas très bon pour moi parce que j’ai passé près de vingt ans sans respirer normalement la nuit ça réduit mon espérance de vie et la faculté de se concentrer surtout ! Ma psychologue de Paris va bientôt prendre sa retraite je ne vais pas trop l’embêter avec mes problèmes actuels on ne s’en sortira pas j’ai trop à dire j’ai tendance à harceler et a dire n’importe quoi alors je devrais faire attention à ce que je dis au lieu de déballer bêtement ce qui se passe par la tête. Ma psy est fatigué je l’ai fatigué avec des idées de parano évaluant mal les situations il m’arriver souvent d’être en conflit àvec quelqu’un alors je reste un peu dans mon coin je parle rarement j’écris peu. Je n’ai pas d’amis. Ma tentative de suicide n’a pas été pardonnée. J’en ai parlé en privé sur Facebook et j’ai été supprimé immédiatement par mes ancien amis. J’ai peut-être eu du pot a pouvoir remarcher et je suis une référence pour les études de chirurgie a l’hôpital de la Cavale Blanchie a part ça ma chute volontaire fait que je ne suis plus très apprécié si on commence a me connaitre. J’ai fais déplacer mes parents et Yannick, Mes anciennes connaissances m’ont tourné le dos. Je n’ai plus personne et je m’ennuie. Mes idées n’ont plus aucun intérêt pour lancer une discussion sur un thème QQ ui me tien à coeur. Voilà mon message du jour. Laurent

  38. Je viens de me rendre compte que tous le point de vue que j’ai eu tout au long de ma vie passée et aussi ceux du présent étaient trompeurs, ça ne me permettrait pas de me faire des amis puisque personne n’est d’accord avec moi. Mes problèmes sont trop nombreux et je m’excuse de vous avoir dérangé pour ça. Mes réflexions manquent de sens et de logique.

  39. Bonjour Laurent.

    Je retiens une phrase dans ce que vous avez dit. En parlant de votre psychologue: « Je ne vais pas trop l’embêter avec mes problèmes actuels ».

    N’est-ce pas le rôle d’un psychologue?

    Vous semblez dire que dans vos différentes discussions, autant avec les professionnels que personnels vous arrivez avec beaucoup de sujets différents qui deviennent peut-être difficile à suivre pour ces gens et cela serait peut-être la raison qu’ils aient arrêté de communiquer avec vous. Une idée serait de structurer vos idées par écrit avant ces échanges de façon à moins vous éparpiller et vous concentrer sur ce qui est vraiment important pour vous.

    Qu’en dites-vous?

    Étant encore en convalescence et pour au moins six mois, je ne peut pas suivre tous les blogues. Pour que nous puissions échanger plus facilement, je vous propose de commenter directement sur mon blogue personnel. Je pourrais vous répondre plus rapidement, malgré ma convalescence: raymondviger.wordpress.com. Vous pouvez naviguez à travers mon blogue et choisir à partir de quel texte vous aimeriez que nous continuons à échanger.

    Raymond.

  40. Bonjour merci pour la proposition pour continuer à échanger donc je garde votre mail j’irais voir votre autre blogue. Vous avez une opération à faire sur le coeur ce n’est pas très rigolo ça m’impressionne un peu quoique mes opérations n’ont pas été faciles à vivre non plus surtout la dernière où il fallait refaire le genou l’anesthésie n’a pas marché je me réveillé brusquement à cause de la douleur et une grosse fièvre avec la chaleur et le coeur qui battait vite … vu que votre dernière opération n’a pas été une réussite je l’espère de tout cœur que ce sera différent c’est à dire satisfaisant. À bientôt. Je suis en vacances à Douarnenez pas très loin de chez moi. À plus. Laurent

  41. Bonjour Raymond Viger C’est Laurent Klemenci. Depuis tout ce temps il y a eu des moments agréable et des periodes difficiles par le manque d’amis réels et quelques reactions plutôt aggresifs sans passer aux actes qui fassent encore plus mal. J’ai un compte Facebook bien rempli j’en dois etre content pourtant je me sens harcelé par des nanas qui ne sont pas de ma region et qui veulent me rencontrer mais en définitive elles n’ont plus confiance en moi parce que je manque d’expériences sur les femmes. Dans ma famille il n’y a que ma mère et bien qu’etant genereuse envers moi elle me dit des choses blessantes sur ma réputation. Je ne suis presque plus suicidaire mais ma vie est un vide en petite partie comblé par la cornemuse et le dessin. N’étant pas reconnu par mes coups de crayons j’ai detruit dans ma colère une grande partie de mes oeuvres et j’en ai honte seulement après. Pour la cornemuse j’espère toujours avoir la confiance de mon professeur qui pourrait avoir assez de mes etats d’âme négatif bien qu’il soit un peu psy. C’est un anesthésiste de metier mais sonneur de cornemuse d’un certain niveau, le meilleur musicien que j’ai eu comme prof. Il sait que j’ai tendance à me decourager. Je suis inscrit dans un club de piscine mais j’y vais rarement parce que ça ne me botte pas plus que ça et je prefere m’occuper autrement. Ma technique de respiration à la nage est maladroite alors je j’avale de l’eau accidentellement. Et en plus il fait froid. Noël arrive, ça m’apporterait de la joie surtout que mon frère de Paris viendra pour le fêter. Il bosse dur et en est à saturation. J’essaierais de le laisser un peu tranquille, il sera bien chez moi. Je serais gâté comme toujours le soir du réveillon. Et en plus je commande souvent sur Internet mais là j’arrive à saturation des réceptions de colis parce que mon studio est relativement petite, avec pleins de jouets star wars que je collectionne. Je viens d’avoir trente ans. Mon frere de Nice a déjà un enfant de 16 mois et encore heureux qu’il commence petit à petit à grandir. Il est en retard par rapport à moi et à mes deux freres quand nous étions à cette âge là. On avait commencé le patinage sur glace assez tôt, et commencé à dire quelques mots. Je dois avoir des projets en tête et j’aimerais le faire seul car les Bretons ne sont pas tout à fait avec moi. Je n’ai pas beaucoup de relations avec eux alors forcément je m’ennuie. J’ai perdu de nombreux contacts de la région parisienne. J’ai un psychiatre mais je ne tiens pas avoir un psychologue a moins de voir un monsieur plutôt qu’un dame qui ne me comprendrait pas certains gestes dans mon passé proche, elle se montrerait outrée. Mais même avec un homme je ne partagerais pas les idées que lui, en partie sur les femmes et les religions surtout si c’est un étranger. Voilà mes nouvelles. Bonne fin de journée. Laurent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :