Compétition de Breakdance à Montréal

Bistro le Ste Cath, restaurant socialement engagé dans Hochelaga-Maisonneuve

Compétition de Breakdance à Montréal

Raymond Viger Dossier Hip Hop. Break-dance

johnny Le 20 juin, Call out et Café-Graffiti présente: CONCRETE CHAOS

Début 15:00 heures coin St-Laurent et Guilbault, les Bboys vont représenter pour l’honneur directement sur le bithume.

1- Compétition de Footwork
2- Battle de Powermove

La finale aura lieu à l’Academy Club à 21:00 heures (portes ouvrent à 20:00 heures) 4445 St-Laurent.

Le 24K troups d’urban Element fera une démonstration à 22:00 hres.

Musique: Payz Play Supa Deejayz (Naes-Ephicks)
Animateur: Egypto (Payz Play)

Coût: 15$

Pour informations, Café-Graffiti: (514) 259-6900

http://raymondviger.wordpress.com/2009/05/22/fyevel-break-dance-et-graffiti/

http://raymondviger.wordpress.com/2009/04/26/les-photos-du-show-de-breakdance-call-out-en-ligne/

http://raymondviger.wordpress.com/2009/04/09/johnny-skywalker-breakdancer/

http://raymondviger.wordpress.com/2009/04/26/call-out-le-succes-d-un-show-de-breakdance/

VOS COMMENTAIRES SUR LA COMPÉTITION DE BREAKDANCE.

Image 4 ANGLAIS:

Les Evenement de Breakdance Call Out are back on june 20th for a double trouble day of concrete demolition…

Starting @ 3pm corner St-Laurent / Guilbault bboys will have to rep on the concrete for fame! Two type of battle for that event

1- Footwork Battle , it’s all about foundation baby!
2- Powermove battle, Wind it up!

The whole event will take place on the so called St-Laurent Streetsale!

Finals will take place @ the Academy Club 4445 St-Laurent.
doors will open @ 8pm
Finals@9pm
Urban Element will rep it hard with their 24K troups! @ 10pm
And then let the Supa Deejayz make you move yo body for the whole night!!!

Music: Payz Play Supa Deejayz (Naes-Ephicks)
Host: Egypto (Payz Play)

Cost : 15$

Make sure to hit that Party it will set the summer on fire and once again determine who the flyest on his feet and the tightest on the beat!

See Ya’ll

http://raymondviger.wordpress.com/2009/05/22/fyevel-break-dance-et-graffiti/

http://raymondviger.wordpress.com/2009/04/26/les-photos-du-show-de-breakdance-call-out-en-ligne/

http://raymondviger.wordpress.com/2009/04/09/johnny-skywalker-breakdancer/

http://raymondviger.wordpress.com/2009/04/26/call-out-le-succes-d-un-show-de-breakdance/

VOS COMMENTAIRES SUR LA COMPÉTITION DE BREAKDANCE.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. Renaissance. Depuis 1997, Jean-Simon Brisebois s’est découvert une passion pour écriture. Il s’implique activement dans divers projets communautaires dans Hochelega-Maisonneuve.
Renaissance est un recueil de pensées et de poèmes parlant autant de son amour de la vie que d’espoir. 4,95$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Chasseurs de fantômes

Chasseurs de fantômes

(Agence Science-Presse) – Les enfants qui ont peur du monstre en-dessous du lit ont peut-être raison, après tout. Il existerait, non loin de nous, une «biosphère fantôme». Rassurez-vous toutefois, elle n’a rien de dangereux, en fait elle vit peut-être en bonne harmonie avec nous depuis des milliards d’années.

Biosphère fantôme

«Biosphère fantôme», c’est l’expression employée par les astrobiologistes pour désigner d’hypothétiques formes de vie qui, sur Terre, seraient à ce point différentes de toutes les formes de vie actuellement connues, qu’elles permettraient à ces savants d’avoir pour la première fois un exemple de ce à quoi pourrait ressembler une forme de vie extra-terrestre. Le problème est toutefois de la trouver: comme l’a résumé Paul Davies dans un atelier récent de l’Association américaine pour l’avancement des sciences consacré à la «vie étrange» (Weird Life), ces microbes «étrangers» pourraient soit vivre dans des environnements jugés jusqu’ici inhabitables (sols contaminés, irradiés, etc.), soit être pleinement intégrés à «nos» formes de vie. Autrement dit, ils pourraient être partout, ce qui n’est pas un gros indice pour commencer à chercher…

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,

Sociologie de World of Warcraft

Sociologie de World of Warcraft

(Agence Science-Presse) – Vous ne serez pas étonné d’apprendre que 80% des participants aux mondes virtuels comme World of Warcraft sont des gars, mais seriez-vous surpris d’apprendre que plus du tiers des joueurs sont dans la trentaine? La plus grosse surprise est toutefois l’intérêt que ces mondes virtuels commencent à générer en sciences sociales. C’est un miroir du monde, explique le sociologue Scott Poole, de l’Université de l’Illinois: réseautage, économie, conflits, apprentissage. Les gens s’y comportent de la même façon que dans le vrai monde, renchérit l’économiste Noshir Contractor, de l’Université Northwestern: les réseaux continuent de se former sur des bases géographiques —en dépit de l’absence de frontières sur Internet— et les gens continuent d’être motivés par les mêmes intérêts économiques (comme dans «si je m’allie à mon ennemi pour tuer ce monstre, cela me sera profitable»).

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-roberto-mayerjours-de-nuit Poésie urbaine. Jours de Nuit. Roberto Mayer. 11,95$

Entre en mon univers, infiniment petit. Que se libère ta galaxie. Entre, là, tu es ton enfer, ton paradis. Ton repère y est enfoui. Entre, il ne manque que toi en ces mots. En ces vers dont j’aime me croire l’auteur.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
 
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,

Climat et migrations animales

Climat et migrations animales

(Agence Science-Presse) – On parle de la nécessité de s’adapter aux changements climatiques. Mais en biologie marine, ce n’est pas facile: protéger une espèce menacée ne sert à rien si, à cause du réchauffement, cette espèce se met à migrer en-dehors de la zone protégée. C’est ce qui est en train d’arriver, en Argentine, aux manchots qu’étudie la biologiste américaine Dee Boersma. Le problème s’applique aussi aux pêcheurs: une réglementation qui limite leurs prises dans une région X peut faire plus de mal que de bien, si les pêcheurs se mettent à exploiter la région Y, où l’espèce menacée vient de déménager. William Cheung, de l’Université de Colombie-Britannique, a tenté ces dernières années de prédire les mouvements de population de 1066 espèces de poissons, d’ici 2050.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

couverture  livre jean-simon copie Poésie urbaine. Je me raconte. Jean-Simon Brisebois. Depuis 1997 Jean-Simon s’est découvert un goût pour l’écriture. Après avoir publié une trilogie poétique aux Éditions TNT(Entité en 2008, L’âme de l’ange en 2007 et Renaissance en 2006), plusieurs de ses lecteurs étaient curieux de savoir lesquels de ces textes parlaient le plus de lui. Il revient donc en force avec Je me raconte, un court récit autobiographique. Laissez-vous guider dans le monde particulier de ce jeune auteur!  7$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Année de la science

Année de la science

(Agence Science-Presse) – Saviez-vous que l’Année de la science était en cours? Première nouvelle? Rassurez-vous, bien que ce soit une initiative américaine, beaucoup d’Américains ne sont pas au courant non plus. Chapeautée par une coalition d’organismes, d’universités et d’individus (COPUS, ou Coalition for the Public Understanding of Science), c’est un regroupement volontaire d’activités, en ceci que n’importe qui peut ajouter la sienne à la liste. Particularité: les organisateurs ont décidé de 12 thématiques, une pour chaque mois. Février était, Darwin oblige, le mois de l’évolution. À visiter à : www.yearofscience2009.org

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,

Le ministre des Finances Jim Flaherty sait-il compter? Déficit budgétaire du Canada de 37 à 50 milliards en 24 heures

Le ministre des Finances Jim Flaherty sait-il compter?

Déficit budgétaire du Canada de 37 à 50 milliards en 24 heures

Raymond Viger Dossier Économie

Le ministre des Finances Jim Flaherty nous lance un premier chiffre: déficit de 37 milliards. Le lendemain Jim Flaherty parle de 50 milliards. Pour François Dupuis, l’économiste en chef du Mouvement Desjardins, c’est plutôt 58 milliards.Soit que les économistes qui travaillent pour le ministère des Finances ne savent pas compter, soit que le ministre des Finances Jim Flaherty joue au policitien et ne nous compte pas toute la vérité.

Le chroniqueur économique Jean Gagnon nous présente cette histoire choquante et frustrante.

VOS COMMENTAIRES SUR LE MINISTRE DES FINANCES JIM FLAHERTY.

 

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.
Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,

.

VOS COMMENTAIRES SUR LE MINISTRE DES FINANCES JIM FLAHERTY.

Congrès scientifiques virtuels

Congrès scientifiques virtuels

Pascal Lapointe

(Agence Science-Presse) – On commence à évaluer l’impact des blogues et des wikis sur la science, mais on ne s’est pas encore intéressé à l’impact que pourraient avoir les nouveaux outils d’Internet sur les congrès scientifiques. Les avantages d’un congrès «en ligne» semblent pourtant évidents: moins de pollution, moins de conflits d’horaire… et le droit de cogner des clous.

Les expériences menées jusqu’ici ont été marginales, mais plus pour longtemps, selon un éditorial paru dans Nature cet automne: «le nombre toujours croissant de ces rencontres scientifiques est préoccupant. Bien sûr, le rythme de la science s’accélère. Mais la prolifération des rencontres est parfois influencée par le désir qu’ont des chercheurs de grossir leur CV ou par le prestige qu’apporte un tel événement à une institution».

Twitter et conférence

Même la revue Fortune en parlait cette année sous le terme de «Conférence 2.0», en donnant en exemple une entrevue «désastreuse» avec le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, sur la scène du Festival interactif South by Southwest, tenu au Texas en mars. Les questions posées par l’animatrice avaient paru insipides à plusieurs spectateurs, qui s’étaient mis à commenter en direct, via Twitter — un mélange de micro-blogue et de messagerie instantanée — et la frustration dans la salle grimpait, à mesure que les uns lisaient sur Twitter les commentaires des autres.

Faut-il y voir un exemple de plus de la «prise de parole» et de la «prise de contrôle», ces deux mamelles de l’Internet 2.0? Il est certain que si un auditoire peut partager ses pensées en temps réel, on vient de jeter par terre le modèle «je-parle-vous-écoutez» des congrès…

Redéfinir la conférence

«Lorsque le panel a commencé à s’étirer, raconte un des interlocuteurs dans l’article de Fortune, vous pouviez voir les portables s’ouvrir et Twitter arriver». Les panélistes, réalisant qu’ils n’apportaient pas à l’audience ce qu’elle attendait, ont réorienté le tir.

L’expérience des «non-conférences» s’inscrit dans cette logique de la «Conférence 2.0»: dans une «non-conférence», les projecteurs sont tournés vers la salle, plutôt que vers un panel.

Mais une conférence virtuelle, ou mi-virtuelle mi «-réelle» serait plus audacieuse encore, puisque la «salle» en question serait élargie aux quatre coins d’Internet. David McClure, organisateur d’événements chez O’Reilly Media — qui organise entre autres le Foo Camp, cité comme un modèle de conférence 2.0 — n’y voit nullement une menace: «vous avez plus de réactions et vous pouvez mener une session plus intéressante.»

Conférence avec le monde entier

Comment ça pourrait fonctionner? Parmi les quelques rares trucs — le concept est encore embryonnaire! —, on mentionne la nécessité d’avoir des petits groupes (les plus gros congrès internationaux devront attendre), de laisser au public la possibilité de réviser le programme avant (ou de voter), d’élargir le temps nécessaire au réseautage entre les sessions… et d’évidemment prévoir un wifi gratuit! Ou encore, pour réduire les déplacements en avion, pourquoi ne pas rassembler les gens en plus d’un endroit?

S’ils ont besoin d’un prétexte, la crise financière en devient un: on économise les billets d’avion et on réduit son empreinte carbone. «Les congrès scientifiques sont nécessaires et jouent encore un rôle important», conclut Nature en éditorial. La technologie ne peut pas toujours remplacer les contacts personnels. Mais les organisateurs de congrès pourraient y réfléchir à deux fois, «avant de lancer leurs prochains appels à des contributions.»

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Station de pompage sur terre agricole

Station de pompage sur terre agricole

 

DOSSIER ÉQUITERRE

Montréal, 29 mai 2009 – Équiterre dénonce vivement la décision de la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) rendue publique aujourd’hui d’acquiescer à la demande de Pipe-Lines Montréal ltée. de modifier la vocation d’une terre agricole située à Dunham pour la construction et l’exploitation d’une station de pompage sur le pipeline Montréal – Portland.

Cette station de pompage est un des éléments indispensables à la réalisation du projet Trailbreaker, qui permettrait l’inversion de l’écoulement du pipeline et l’acheminement de pétrole brut des sables bitumineux de l’Alberta vers les raffineries du nord-est du continent nord-américain et de la côte du golfe du Mexique. Une partie de ce pétrole pourrait être raffinée dans les raffineries de Montréal-Est et consommée au Québec.

Une localisation qui fait débat

Dans sa décision, la CPTAQ mentionne que: «la localisation de la fenêtre hydraulique apparaît tout à fait logique». Or, ni les parties intéressées ni le public en général ne peut juger de la justesse du choix de cette fenêtre de localisation, le promoteur n’ayant pas divulgué son analyse en arguant qu’il risque de perdre son avantage compétitif. Par ailleurs, la CPTAQ qualifie de spéculation l’argument de parties intéressés au projet qui ont souligné la nécessité de préserver la vocation des terres de Dunham en raison de la particularité agritouristique que représente la route des vins.

Sauvegarde du patrimoine agricole

«La décision de la CPTAQ d’accepter la demande de la compagnie Pipe-lines Montréal ltée est un non sens absolu. Je respecte l’impartialité des commissaires dans cette affaire, mais cette autorisation met en péril la qualité de notre milieu de vie et se trouve contraire à la sauvegarde du patrimoine agricole de la Brome Missisquoi. Quand une société civile s’endort sans défendre sa terre, le réveil sera brutal pour tout le monde», s’insurge Laurent Busseau, membre du comité environnemental de Dunham.

Équiterre est d’avis que ce projet est une menace inacceptable pour l’environnement en raison des risques de déversements accidentels et soutient que la CPTAQ ne peut surseoir à son mandat de protéger une terre agricole localisée dans un des terroirs les plus distincts du Québec.

Loi sur la qualité de l’environnement

Le projet doit maintenir obtenir l’autorisation du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement. «J’interpelle le gouvernement du Québec pour qu’il refuse de faire de la province une terre d’accueil d’un pétrole dont l’exploitation est hautement dommageable pour l’environnement et une source majeure d’émission de gaz à effet de serre», déclare Hugo Séguin d’Équiterre. «D’ailleurs, le dernier bilan des émissions canadiennes fait état d’une hausse de 52 % des émissions de ce secteur d’activité uniquement pour l’année 2007», déplore-t-il.

«La balle est maintenant dans le camp de la ministre Beauchamp qui aura à autoriser ce projet en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement», conclut-il.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Diversification et commercialisation agricole

Diversification et commercialisation agricole

DOSSIER ÉQUITERRE

Montréal, le 28 mai 2009 – Équiterre et Nature Québec reçoivent positivement l’annonce du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), qui a dévoilé aujourd’hui un nouveau programme de 14 millions de dollars en appui à la diversification et à la commercialisation en circuits courts en agriculture. Selon ces groupes environnementaux, ce programme va dans le sens des recommandations du rapport Pronovost et contribuera sans doute à rendre l’agriculture québécoise plus dynamique et plurielle.

Un lien entre producteur et citoyen

«Ce nouveau programme est une bonne nouvelle tant pour les agriculteurs que pour les citoyens du Québec. En favorisant les circuits courts de mise en marché, on remet en lien le producteur et le citoyen, un lien qui s’est effrité ces dernières décennies avec la marchandisation croissante de nos aliments», explique Sidney Ribaux d’Équiterre.

En outre, les circuits courts permettent aux citoyens de connaître et de comprendre d’où proviennent leurs aliments, de consommer des produits frais qui ont peu voyagé et qui sont souvent récoltés peu de temps avant d’être vendus. Selon Christian Simard, directeur général de Nature Québec, «le développement de circuits courts de commercialisation permettra de réduire la longueur et la durée de transport des produits québécois réduisant d’autant les émissions de gaz à effet de serre.»

Diversification de l’agriculture

Le programme du MAPAQ veut aussi soutenir la diversification de l’agriculture, l’une des recommandations du rapport Pronovost. La diversification de l’agriculture, tant à petite échelle qu’à l’ensemble de l’agriculture québécoise, a des avantages indéniables pour l’environnement, la biodiversité et l’économie. «Avec cette annonce, nous faisons un pas dans la bonne direction. Il serait aussi pertinent de revoir le Programme d’assurance stabilisation des revenus agricoles afin de s’assurer qu’il ne soit pas un frein à la diversification.

À l’heure actuelle, les producteurs les plus diversifiés au Québec et dont la production est commercialisée via des circuits parmi les plus courts de mise en marché, dont les fermiers membres du réseau d’Agriculture soutenue par la communauté, n’ont pas accès à l’ASRA. Si on veut favoriser la diversité et les circuits courts, il faut aussi l’encourager par d’autres moyens», affirme Isabelle Joncas d’Équiterre.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,