Participants au stage international au Vietnam

Participants au stage international au Viêt-Nam

DOSSIER STAGE INTERNATIONAL AU VIÊT-NAM Stage en journalisme.

De retour depuis quelques jours, les participants au projet de journalisme international au Viêt-Nam commencent à rédiger leur articles, des souvenirs pleins la tête. L’occasion de vous présentez la vidéo qu’ils ont réalisés avant leur départ:

En DIRECTion du Viêt-Nam: présentation des participants

VOS COMMENTAIRES SUR LES PARTICIPANTS AU STAGE INTERNATIONAL AU VIETNAM

 

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. Renaissance. Depuis 1997, Jean-Simon Brisebois s’est découvert une passion pour écriture. Il s’implique activement dans divers projets communautaires dans Hochelega-Maisonneuve.
Renaissance est un recueil de pensées et de poèmes parlant autant de son amour de la vie que d’espoir. 4,95$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,

Vampires au temps de la peste

Vampires au temps de la peste

(Agence Science-Presse) – Oubliez l’ail, les pieux ou l’eau bénite.

Matteo Borrini de l’Université de Florence a exhumé à Venise le squelette d’une femme avec une petite brique coincée entre ses dents. Il s’agit du plus ancien cas connu d’exorcisme sur un «vampire».

Le corps provient d’une fosse commune de victimes de la peste en 1576. Pourquoi une brique? À l’époque, on croyait que les «vampires» propageaient les maladies et arrivaient à manger leur linceul.

Ce mythe venait du fait que du sang s’écoule parfois de la bouche du mort et abîme le drap qui le recouvre. On peut alors entrevoir ses dents ensanglantées… Le rituel de l’époque consistait donc à enfoncer un objet dans la bouche des suspects… pour leur clouer le bec!

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,

Lire ou mentir

Lire ou mentir?

(Agence Science-Presse) – Deux Britanniques sur trois ont admis avoir un jour ou l’autre menti à propos d’un livre qu’ils disaient avoir lu.

En tête de liste, 1984, de George Orwell, cité par 42% des «menteurs», suivi de Guerre et paix de Leon Tolstoï (31%). Et en sixième place, un livre de science: Une brève histoire du temps, de Stephen Hawking (15%).

Le sondage a été réalisé par la Journée mondiale du livre.

Et quelle est la raison de mentir? Pas de surprise: tout simplement pour impressionner la personne avec qui l’on parle.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

couverture  livre jean-simon copie Poésie urbaine. Je me raconte. Jean-Simon Brisebois. Depuis 1997 Jean-Simon s’est découvert un goût pour l’écriture. Après avoir publié une trilogie poétique aux Éditions TNT(Entité en 2008, L’âme de l’ange en 2007 et Renaissance en 2006), plusieurs de ses lecteurs étaient curieux de savoir lesquels de ces textes parlaient le plus de lui. Il revient donc en force avec Je me raconte, un court récit autobiographique. Laissez-vous guider dans le monde particulier de ce jeune auteur!  7$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,