Cafe Graffiti et Death Metal

Café-Graffiti et Death Metal

Lisa Melia

l_34ce174917d14cf7a3a2f65499fdf265 Rich a 25 ans. Depuis ses douze ans, il écoute du death metal. Arrivé au Café Graffiti, où il travaille depuis, il y a huit ans via un programme d’aide aux jeunes, il a intégré un groupe, Human Carnage, et a sorti avec eux un album, «Feast of Darkness», sous le label de Stabwound Industries.

Depuis cinq ans, le chanteur travaille et compose, en enregistrant notamment des démos dans le studio de Daniel Lauzon. Il a intégré trois groupes: Chuck Norris, qui a précédé Bodybag, lui-même suivi de Everyone I know must die. «Trois échecs», commente Rich, qui précise que Human Carnage, à l’inverse, est une formation beaucoup plus solide.

Des critiques positives

«Ca nous a pris environ un an pour se former et pour l_f0743f1e1eb938ed41232a895273c235commencer à jouer comme il faut.» Un délai qui en valait la peine, car «Feast of Darkness», pré-production qui ne contient que quatre titres, a reçu un très bon accueil de la critique. Enregistré en janvier 2009 et disponible dès mai, l’album conjuguent les influences de chacun  des cinq membres à un style de pur death metal. «Contrairement à beaucoup de groupe qui mélange un peu tous les styles et toutes les tendances, nous sommes restés dans les racines du death metal», explique Rich.

C’est pour cela que les membres ne cherchent pas à s’imposer un style particulier. Les thèmes abordés sont divers, allant «de la dévastation des forêts aux pensées sombres d’un hommes». Et de préciser: «On ne parle pas de décapitation par exemple. On essaie de faire des choses censées.»

Dans le futur proche, plusieurs show attendent encore Human Carnage. Par la suite, dès janvier 2010, ils veulent retrouver le studio pour enregistrer un autre album, complet cette fois-ci.

Human Carnage est présent sur Internet : www.myspace.com/humancarnage

Pour rejoindre les artistes du Café-Graffiti: (514) 259-6900

VOS COMMENTAIRE SUR HUMAN CARNAGE

PUBLICITÉ

cover_avril-mai08 Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

logo de Concerto en aHEROSol, Orchestre symphonique pop de Montreal OSPM et Cafe-Graffiti

Orchestre symphonique pop de Montréal et Café-Graffiti

Le logo de Concerto en aHEROSol

Raymond Viger Dossier Culture

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

aherossol_canette_argent_copie[1]

Aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir faire le dévoilement du logo officiel du Concerto en aHEROSol.

Après avoir réalisé une trentaine de versions différentes, l’équipe de Reflet de Société et du Café-Graffiti ont arrêté leur choix sur ce logo.

Lors du spectacle du 28 novembre prochain à l’église St-Jean-Baptiste, les 35 bénévoles qui seront présents pour vous acceuillir porteront une version spécial du T-Shirt du concert. Tout en ayant le logo Café-Graffiti dans le dos, le logo aHÉROSol sera représenté en avant.

Eh oui, 35 bénévoles pour la journée de l’événement. C’est un gros événement, il faut s’assurer de mettre le paquet pour bien vous recevoir et de vous présenter le spectacle qu’il ne faut pas manquer en 2009.

Lorsque vous appelerais Mélissa au (514) 259-6900 pour commander vos billets pour le Concerto en aHÉROSol, vous pourrez aussi commander votre T-Shirt disponible en exclusivité pour cet événement. Au coût de 20$, le T-Shirt sera un beau souvenir d’un spectacle original et attrayant.

Pour l’achet de vos billets du Concerto aHÉROSol, par téléphone au (514) 256-9000, sur le site Internet de l’organisme.

Merci pour votre soutien et votre présence.

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

Présentation du spectacle Concerto en aHÉROSol, Mise en scène du concert bénéfice par Pierre Gagnon

VOS COMMENTAIRES SUR LE LOGO DU CONCERTO aHÉROSol et l’Orchestre symphonique pop de Montréal.

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

show_image Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

Nouveaux petits fruits a l horizon

Nouveaux petits fruits à l’horizon

Mélissa Girard

(Agence Science-Presse) Chaque été, la fraise, la framboise et le bleuet ont, à tour de rôle, leurs semaines de gloire. Aucun doute, les Québécois sont friands de ces baies et de leurs bénéfices pour la santé. Mais les petits fruits ont aussi la cote auprès des producteurs du Québec et sachez que bientôt, vous en trouverez de tout nouveaux chez votre épicier.

Des camerises dans la cour

Airelle, chicouté, amélanche, griotte, camerise… Ce ne sont pas de nouveaux mots, mais bien des petits fruits en pleine émergence, cultivés par les producteurs québécois. Dans les champs, fraises, framboises et autres cousins ont une courte durée de vie. «La floraison et la récolte des petits fruits s’étendent de mai à septembre, mais ne durent en moyenne que quelques semaines pour un fruit en particulier», indique Caroline Lemay, agronome et chargée de projet chez Agrinova, une entreprise qui se spécialise dans la recherche et l’innovation agricole au Saguenay-Lac St-Jean. Afin de diversifier leurs vergers et ainsi s’assurer des revenus à différentes périodes de l’année, les agriculteurs, en collaboration avec des chercheurs scientifiques, essaient de cultiver de nouvelles variétés de petits fruits.

Mais pourquoi ces baies n’ont-elles jamais été exploitées avant? «L’engouement des consommateurs pour des produits contenant des antioxydants ou d’autres substances nutraceutiques y est pour beaucoup», souligne l’agronome. Ils sont également une bonne source de vitamines et de nutriments essentiels. Il semble aussi que ces petits fruits étaient, jusqu’à tout récemment, inconnus. «Nous en avons beaucoup appris, en 2006, sur la camerise et le cerisier nain, par exemple, lors d’une mission de transfert des technologies en Saskatchewan», précise-t-elle.

Potentiel agronomique à exploiter

Du côté scientifique, la recherche se concentre sur l’évaluation du potentiel agronomique des sites de production. L’examen du type de sol idéal de même que du système d’irrigation de la terre et la mise au point de pesticides appropriés sont autant de projets de recherche nécessaires à l’optimisation de la culture de ces nouveaux petits fruits.

Ces fruits ont la particularité de pousser dans les régions nordiques telles que le Québec où on les retrouve surtout en région. Il est possible d’en trouver quelques-uns, dès maintenant, sur les étalages de votre épicerie.

PUBLICITÉ

cover_avril-mai08 Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Editorial

Editorial

Raymond Viger        DOSSIER REFLET DE SOCIETE

image Magazine de l’année!

Reflet de Société a remporté ce prix remis par l’Association québécoise des éditeurs de magazine (AQEM). Félicitations à toute l’équipe, membres, bénévoles et artisans. Remporter un tel prix nécessite un travail collectif. Merci à tous les abonnés qui nous lisent et nous soutiennent dans notre mission. Sans votre présence, il ne pourrait y avoir de magazine,
encore moins de magazine de l’année.

Spect’Arc

Des étudiants de l’UQAM ont organisé un spectacle bénéfice au profit du Café-Graffiti. L’événement
s’est déroulé le 9 avril dernier à Montréal. Un vernissage conjoint entre les artistes de l’UQAM et ceux du Café-Graffiti a ouvert la soirée. Merci à tous ces étudiants du baccalauréat en animation et recherche culturelle qui s’impliquent dans leur communauté.

Du Costa Rica au Vietnam

L’an dernier, nous soutenions un stage en journalisme international au Costa Rica de finissants du Cégep de Jonquière. Cette année, 9 finissants sont au Vietnam pour leur stage. Ils travailleront cet été à la réalisation d’un numéro spécial: En DIRECTion du Vietnam. Vous pouvez commander dès maintenant votre exemplaire de ce numéro spécial. En guise de soutien à leur travail, vous obtiendrez au coût de 5$ un souvenir de voyage instructif et divertissant.

Où sont les médecins québécois?

Dans ce numéro, vous trouverez un reportage qui questionne le tourisme médical à Cuba. Je demeure avec une interrogation. Pourquoi les médecins québécois n’ont-ils pas rencontré le médecin cubain Barrientos Castano, venu à Montréal pour justifier le travail réalisé à Cuba? Ont-ils raté une belle occasion de faire la lumière sur ce dossier épineux?

Vaccination au Gardasil

En mars 2008, j’ai écrit sur mon blogue une mise en garde contre la campagne de vaccination au Gardasil prévue en septembre 2008. En février dernier, six mois après le début de la vaccination, les effets secondaires du vaccin de Merck Frosst, lié à 29 décès à travers le monde, commencent à être connus. J’ai demandé à Lisa Melia d’en faire un reportage.

La presse communautaire

Un débat fait présentement rage. On parle beaucoup des journaux qui sont en difficulté. Augmentation du prix du papier et diminution des ventes publicitaires accablent les médias conventionnels qui se cherchent une porte de sortie. Les artisans des médias écrits communautaires n’échappent pas à cette crise existentielle. Y aura-t-il une relève
pour la presse communautaire? Comment se financera-t-elle? Comment l’Internet va-t-il la toucher? De plus, les artisans de la presse communautaire sont agressés par les pouvoirs politiques et les gros commanditaires. Réussirons-nous à les protéger adéquatement pour que la liberté de presse puisse survivre au Québec? Le débat se déroule sur mon blogue dans la catégorie Presse communautaire.

Une nouvelle chronique

Le chroniqueur économique Jean Gagnon fait son entrée dans notre magazine. Notre nouveau collaborateur réfléchira sur l’état de l’économie et tentera de répondre à nos interrogations sur son avenir. Bienvenue dans l’équipe M. Gagnon et au plaisir de vous lire dans cette chronique ainsi que sur votre blogue: jeangagnon.refletdesociete.com

Reflet de Société, Vol. 18, No 3, Juin/Juillet 2009, p. 4

PUBLICITÉ

show_imageQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

CSI foret vierge

CSI: Forêt vierge

(Agence Science-Presse) – La populaire série télévisée CSI, qui met en scène une police scientifique, pourrait engendrer une suite du côté… animal.

C’est que le trafic illégal d’animaux et de plantes est une industrie qui génère désormais des revenus de 20 milliards$ par année. Or, la science offre de plus en plus d’outils pour lutter contre ce marché noir: l’analyse d’ADN, par exemple, permet d’identifier avec une grande précision la région d’origine d’un oiseau exotique.

C’est ce qui est raconté dans Animal Investigators, dont l’auteure, Laurel A. Neme, se décrit comme une «consultante en politique des ressources naturelles». En suivant à la trace le travail des enquêteurs de l’Oregon, Neme, selon le New Scientist, «a trouvé une façon attirante de faire entendre une vérité qui dérange».

PUBLICITÉ

L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements show_imagequi nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre, au coût de 19,95$ est disponible.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.