L’homme rose d’Amazonie

(Agence Science-Presse) – La croyance populaire veut que, dans les sociétés dites «primitives», le meilleur guerrier soit celui qui attire toutes les femmes. Eh bien au terme d’une étude qui plaira aux fluets, l’anthropologue Stephen Beckerman affirme le contraire.

Chez les Waorani, une tribu «brutale» d’Amérique du Sud — aux limites de l’Amazonie et de la Cordillière des Andes — les hommes les plus agressifs ont le même nombre de femmes et d’enfants que les autres.

Et leurs enfants ont même moins de chances de survivre au-delà de l’âge de 15 ans — les enfants des plus féroces guerriers sont plus souvent victimes du cycle chronique de vengeance interfamilles propre à cette société.

 

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

show_image Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre, au coût de 4,95$, est disponible :
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.