Justin Trudeau, Pierre-Karl Péladeau et Dany Turcotte

Tout le monde en parle

Les élans oratoires de Justin Trudeau

Une réconciliation après la chicane entre Justin Trudeau et Dany Turcotte, une nouvelle chicane entre Pierre-Karl Péladeau et Justin Trudeau.

Raymond Viger Dossiers Politique, Tout le monde en parle, Télévision

justin trudeau politique fédérale politicienÀ Tout le monde en parle, on nous parle d’une ancienne chicane entre Justin Trudeau et Dany Turcotte. C’est plate, mais je l’ai manqué celle-là. J’en n’ai pas entendu parlé. J’ai pas vu cette émission-là. J’aurais aimé qu’on m’explique un peu plus. Mais bon.

Je ne suis plus vraiment la politique. Je rêve de changements politiques et j’ai l’impression qu’avec nos trois paliers politiques actuels on tourne en rond. J’avais vaguement vu aux nouvelles Justin Trudeau traiter de « tas de merde«  un autre politicien. Jusque-là, ça n’avait pas l’air de détonné avec tout ce que l’on peut entendre entre certains politiciens, c’est-à-dire, souvent violent et irrespectueux.

Justin Trudeau VS Pierre-Karl Péladeau

Quand Guy A. Lepage demande à l’acteur Claude Legault de quel multimillionnaire devrait-on se méfier, il ne répond pas. Mais Justin Trudeau répond pour lui et tente de lui souffler PKP (Pierre-Karl Péladeau).

J’ai été très surpris de cette remarque  provenant d’un politicien. Ce n’est vraiment pas standard. Les politiciens sont souvent violents entre eux. Mais de lancer de telles pointes à des gens de l’entreprise privée qui ont tout de même de l’influence, c’est vraiment surprenant. Habituellement, les politiciens sont plus feutrés, plus prudes.

Ce genre de commentaires va-t-il aider ou nuire à la carrière politique de Justin Trudeau? Grande question. Une chose est certaine, on ne pourra pas lui reprocher sa langue de bois!

Photo FaceBook de Justin Trudeau

VOS COMMENTAIRES SUR Justin Trudeau, Dany Turcotte et Pierre-Karl Péladeau

Autres textes sur Culture et Médias

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

VOS COMMENTAIRES SUR Justin Trudeau, Dany Turcotte et Pierre-Karl Péladeau

Bande-annonce de xpression graffiti

Documentaire graffiti sur TFO et ARTV

Xpression Graffiti la bande-annonce

Xpression Graffiti, une série documentaire de 13 épisodes sur le graffiti qui sera en onde en septembre 2012 sur TFO et ARTV.

Raymond Viger Dossiers Hip-hop, Culture, Graffiti, Porte-folio, Murales, Vidéos

 

 

Pour en savoir plus sur le documentaire Xpression Graffiti qui sera en onde sur TFO et Artv en septembre prochain.

VOS COMMENTAIRES SUR xpression graffiti: la bande-annonce

Autres billets sur le Graffiti qui pourraient vous intéresser:

Vidéos murales graffiti:

Autres textes sur le Graffiti, Hip-hop

Pour rejoindre un artiste du Café-Graffiti: (514) 259-6900 cafegraffiti@cafegraffiti.net

Spectacle de breakdance 23 mars 2012

Vendredi, le 23 mars 2012 au Cégep Maisonneuve. Spectacle de financement pour soutenir l’intervention auprès des jeunes du Café-Graffiti.

orchestre symphonique pop de montréal OSPM breakdance graffiti hiphop concerto en ahérosolEn plus d’un spectacle de breakdance original et attrayant dans un décor graffiti, vous recevrez un cadeau souvenir que vous ne pourrez pas oublier et que vous conserverez longtemps.

    • 10$ pour étudiants, âge d’or et groupes de 15 et plus,
    • 15$ admission général
    • 25$, 50$ et 100$ pour lesbillets VIP
    • 250$ et 500$ pour les billets des gouverneurs

Les prix incluent les taxes

Merci de diffuser l’information sur le spectacle de breakdance sur vos blogues, Facebook, Twitter et tout autre moyen de communication.

Informations: cafegraffiti@cafegraffiti.net (514) 259-6900.

VOS COMMENTAIRES SUR xpression graffiti: la bande-annonce

Grève des étudiants et incitation à la violence

Grève des étudiants pour les frais de scolarité

Claude Legault et la manifestation des étudiants

Suite aux déclarations de Claude Legault dans le Journal de Montréal, 23 étudiants sont blessés et 1 policier. Qui est responsable?

Raymond Viger Dossier Éducation, Médias

Claude Legault ne se cache d’avoir bel et bien dit au journaliste du Journal de Montréal Marc-André Lemieux:

Les étudiants ont le droit d’aller jusqu’au bout s’ils ne veulent pas payer plus. S’ils sont fâchés pis qu’ils ont envie de décâlisser des bagnoles à l’envers parce qu’on ne les écoute pas , eh bien qu’ils le fassent. Il faut arrêter d’être passif.

La police interroge Claude Legault sur le sens que celui-ci a donné à ses paroles. Claude Legault ne sera pas poursuivi pour incitation à la violence. Claude Legault en n’avait pas l’intention. Un cri du coeur, un cri de mobilisation… Mais y a-t-il quelqu’un qui est responsable de quelque chose dans les incidents qui ont suivi et qui en ont plusieurs à l’hôpital?

Un journaliste ne peut interpréter les paroles qu’on lui donne. Il a cependant la mission de rechercher la vérité et l’intérêt public. Que des artistes tels que Claude Legault appuie le mouvement de grève des étudiants peut être d’intérêt public. Mais où se trouve la vérité que le journaliste doit ramener dans son média?

Même si Claude Legault a bel et bien dit cela, la vérité est qu’il ne cherchait pas à inciter les étudiants à la violence. Le journaliste Marc-André Lemieux aurait dû le comprendre et questionner un peu plus Claude Legault au lieu de se limiter à cette citation et à la publier en gros caractère dans son média à sensation.

Qui est responsable d’incitation à la violence?

Le chef de pupitre et le rédacteur en chef aurait dû aussi questionner le journaliste et s’assurer que cette citation représentait bel et bien la position de Claude Legault. Ils devaient s’assurer que la citation représentait la vérité et non pas une citation qui ferait vendre de la copie et remplirait un bel encadré sensationnaliste.

Encore une fois, je suis obligé de me questionner sur la façon de travailler au Journal de Montréal. S’il y a un coupable d’incitation à la violence, j’amènerais le journaliste Marc-André Lemieux, le chef de pupitre et le rédacteur en chef Dany Doucet. Et pourquoi pas la présidente et éditrice Lyne Robitaille et le président et chef de la direction Pierre Karl Péladeau?

Je vous laisse quelques passages du code de déontologie de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ). Vous pourrez juger par vous-même si le Journal de Montréal aurait pu agir différemment dans cette triste histoire concernant Claude Legault et les manifestations des étudiants.

Code de déontologie de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec

Préambule

Le rôle essentiel des journalistes est de rapporter fidèlement, d’analyser et de commenter le cas échéant les faits qui permettent à leurs concitoyens de mieux connaître et de mieux comprendre le monde dans lequel ils vivent.

2. Valeurs fondamentales du journalisme

Les journalistes basent leur travail sur des valeurs fondamentales telles que l’esprit critique qui leur impose de douter méthodiquement de tout…

3. Vérité et rigueur

3 b) Les journalistes doivent situer dans leur contexte les faits et opinions dont ils font état de manière à ce qu’ils soient compréhensibles, sans en exagérer ou en diminuer la portée.

3 c) Les titres et présentations des articles et reportages ne doivent pas exagérer ni induire en erreur.

3 f) Les journalistes doivent respecter fidèlement le sens des propos qu’ils rapportent.

VOS COMMENTAIRES SUR Claude Legault, grève des étudiants, et incitation à la violence

Autres textes sur Médias

PUBLICITÉ

Spectacle de breakdance 23 mars 2012

Vendredi, le 23 mars 2012 au Cégep Maisonneuve. Spectacle de financement pour soutenir l’intervention auprès des jeunes du Café-Graffiti.

orchestre symphonique pop de montréal OSPM breakdance graffiti hiphop concerto en ahérosolEn plus d’un spectacle de breakdance original et attrayant dans un décor graffiti, vous recevrez un cadeau souvenir que vous ne pourrez pas oublier et que vous conserverez longtemps.

    • 10$ pour étudiants, âge d’or et groupes de 15 et plus,
    • 15$ admission général
    • 25$, 50$ et 100$ pour lesbillets VIP
    • 250$ et 500$ pour les billets des gouverneurs

Les prix incluent les taxes

Merci de diffuser l’information sur le spectacle de breakdance sur vos blogues, Facebook, Twitter et tout autre moyen de communication.

Informations: cafegraffiti@cafegraffiti.net (514) 259-6900.

VOS COMMENTAIRES SUR Claude Legault, grève des étudiants, et incitation à la violence

Indemnisation des victimes: pétition d’Isabelle Gaston

Soutien aux parents victimes d’actes criminels

La pétition d’Isabelle Gaston saura-t-elle ébranler les politiciens?

Isabelle Gaston, la mère des deux enfants tués par Guy Turcotte, a lancé à l’Assemblée Nationale une pétition pour mieux soutenir les parents victimes d’actes criminels.

Raymond Viger Dossier Famille

Autant le procès de Guy Turcotte a été très médiatisé, autant Isabelle Gaston a eu une grande attention médiatique. Entre-autre, Isabelle Gaston a passé à l’émission Tout le monde en parle pour témoigner de ce qu’elle a vécu et présenter sa pétition demandant une bonification de la loi sur les victimes d’actes criminels.

Lors de l’émission de Guy A. Lepage la semaine dernière, Dany Turcotte est revenu à la charge en soulignant qu’il avait signé la pétition d’Isabelle Gaston et invitait tous les téléspectateurs à faire de même.

En signant la pétition lancée par Isabelle Turcotte, j’ai été surpris de voir qu’il n’y avait eu que 28 698 signatures jusqu’à présent. Et la fin de cette pétition approche à grand pas: le 19 mars prochain!

J’étais qu’avec tous les médias qui en avaient parlés que le nombre de signataire serait beaucoup plus grand.

C’est pourquoi je me permets aujourd’hui de faire un petit rappel sur la pétition d’Isabelle Gaston. Je vous laisse le libellé de la pétition avec le lien pour signer la pétition électronique. Très simple et très rapide à faire. Le seul détail important: après la signature électronique de la pétition, vous recevez une demande de confirmation dans votre courriel. Il faut tout simplement  cliquer sur le lien pour valider votre signature.

Texte de la pétition d’Isabelle Gaston

CONSIDÉRANT QUE chaque personne a droit à la vie, à la sécurité, à l’intégrité et à la liberté de sa personne tel que stipulé dans la Charte québécoise des droits et libertés de la personne;

CONSIDÉRANT QUE pour un parent, il n’y a pas pire crime que celui de se faire tuer son enfant;

CONSIDÉRANT QU’avec une aide adéquate, la victime pourra reprendre plus rapidement son fonctionnement normal;

CONSIDÉRANT QUE la majorité des Québécois sont solidaires aux parents qui perdent leur enfant à la suite d’un crime;

CONSIDÉRANT QUE dans notre société, des ressources importantes sont consacrées aux criminels comparativement aux victimes;

CONSIDÉRANT QUE la Loi sur l’indemnisation des victimes d’actes criminels est destinée à toute victime blessée ou tuée lors de la perpétration d’un acte criminel au Québec;

CONSIDÉRANT QUE la Loi sur l’indemnisation des victimes d’actes criminels est insuffisante pour pallier aux besoins tant physiques que psychologiques des parents ayant perdu leur enfant lors d’un crime;

Nous, soussignés, citoyens et citoyennes du Québec, demandons l’intervention suivante à l’Assemblée nationale du Québec: bonifier la Loi sur l’indemnisation des victimes d’actes criminels.

Pour ce faire, il faudrait:

  1. Considérer les parents comme étant des victimes;
  2. Offrir une compensation financière de salaire de ces derniers pendant leur réadaptation;
  3. Augmenter le nombre de séances de psychothérapie avec possibilité de prolongation selon évaluation;
  4. Augmenter le montant octroyé aux séances de psychothérapie pour être compétitif avec le marché actuel;
  5. Augmenter le montant consenti aux frais funéraires.

Pour signer la Pétition Isabelle Gaston

Isabelle Gaston et le procès Guy Turcotte

Procès de Guy Turcotte, un verdict qui dérange

VOS COMMENTAIRES SUR Pétition d’Isabelle Gaston sur l’indemnisation des victimes

Autres textes sur Famille

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

VOS COMMENTAIRES SUR Pétition d’Isabelle Gaston sur l’indemnisation des victimes

Documentaire et site web: Xpression Graffiti

Le graffiti sur TFO et ARTV

Xpression Graffiti et l’univers du graffiti

Xpression Graffiti, une série documentaire de 13 épisodes sur le graffiti.

Raymond Viger Dossiers Hip-hop, Culture, Graffiti, Porte-folio, Murales, Vidéos

xpression graffiti graffiteur street art documentaire tfo artvÀ compter de septembre 2012 sur TFO et ARTV, Xpression Graffiti est une série documentaire de 13 épisodes. Graffiti Hiphop, street art, art urbain, murales… Les différences, les définitions, les principaux artisans, l’historique… Un documentaire très actuel sur la culture graffiti non seulement à Montréal, mais à travers le Canada et la France.

Xpression Graffiti est un documentaire qui pose les questions mais qui laisse les différents intervenants et antagonistes répondre par eux-mêmes, graffeurs, rappeurs, policiers, politiciens, citoyens.

L’équipe du documentaire Xpression Graffiti est à la fine pointe des nouvelles technologies et des réseaux sociaux.

La page Facebook de Xpression Graffiti est déjà en fonction. Ce qui est intéressant c’est qu’on ne se limite pas au documentaire mais on y présente différentes photos sur le graffiti, on y mobilise la communauté des graffxpression graffiti documentaire graffiti graffer street art urbainiteurs .

Le site Internet Xpression Graffiti présente la bande-annonce du documentaire. À compter du 12 mai, des capsules seront mises en ligne permettant aux artisans du graffiti de se présenter et de parler de leur art. Souvent du matériel supplémentaire et complémentaire au documentaire.

Le documentaire Xpression Graffiti sera en onde sur TFO et ARTV à compter de septembre 2012.

Félicitations au producteur du Groupe ECP (Entreprises de création Panacom) Jean-Yves de Banville, Guy Ladouceur pour la section télévision et documentaire ainsi qu’à Daniel Angers pour le Web et les réseaux sociaux.

En attendant le documentaire télévisé Xpression Graffiti:

VOS COMMENTAIRES SUR Xpression Graffiti, un documentaire et un site web

Autres billets sur le Graffiti qui pourraient vous intéresser:

Vidéos murales graffiti:

Autres textes sur le Graffiti, Hip-hop

Pour rejoindre un artiste du Café-Graffiti: (514) 259-6900 cafegraffiti@cafegraffiti.net

Spectacle de breakdance 23 mars 2012

Vendredi, le 23 mars 2012 au Cégep Maisonneuve. Spectacle de financement pour soutenir l’intervention auprès des jeunes du Café-Graffiti.

orchestre symphonique pop de montréal OSPM breakdance graffiti hiphop concerto en ahérosolEn plus d’un spectacle de breakdance original et attrayant dans un décor graffiti, vous recevrez un cadeau souvenir que vous ne pourrez pas oublier et que vous conserverez longtemps.

    • 10$ pour étudiants, âge d’or et groupes de 15 et plus,
    • 15$ admission général
    • 25$, 50$ et 100$ pour lesbillets VIP
    • 250$ et 500$ pour les billets des gouverneurs

Les prix incluent les taxes

Merci de diffuser l’information sur le spectacle de breakdance sur vos blogues, Facebook, Twitter et tout autre moyen de communication.

Informations: cafegraffiti@cafegraffiti.net (514) 259-6900.

VOS COMMENTAIRES SUR Xpression Graffiti, un documentaire et un site web

Breakdance event, bboy battle, breakdancing show

Bistro le Ste Cath, restaurant socialement engagé dans Hochelaga-Maisonneuve

Breakdance, DJ, Graffiti et Emcee au Théâtre Télus

Spectacle breakdancing 4 elements

Samedi le 31 mars, les 4 éléments de la culture Hiphop envahissent le Théâtre Télus.

Raymond Viger Dossiers Break-dance, Hip-hop

Parmi 350 danseurs, les meilleurs Bboys s’affronteront pour la grande finale de breakdancing battles samedi le 31 mars à 19:00 hres au Théâtre Télus.

mtl 4 elements war is raw breakdance battle spectacle breakdancingStudio Bada Boom et Up All Night Promotion présente:

  • Karma Atchykah
  • L’Assemble
  • Ale Dee
  • Bada Boom
  • Cobna
  • 24K Dance Crew
  • DJ Mana

Les juges pour les battles de break:

Bboying

  • Scramble Legs (IlMask)
  • Thunder Blast (RedMask)
  • Afternoon (Deadly Venoms Crew)

Hip Hopwar is raw breakdancing show spectacle breakdancing bboy montreal

  • Spicey (Unkut)
  • Goldy Locks (Urban-Element)
  • Sky P (Studio Danse Montreal Paris)

Partenaires et commanditaires

  • Studio Bada Boom
  • DJBML: Cash Knight
  • Les Evenement De Breakdance Callout
  • Up All Night Promotion
  • Urban Element
  • Cafe Gaffiti
  • Hip Hop Franco

Les 200 premiers billets en pré-vente 15$. Les 300 billets suivant à 20$. À la porte 30$.

Théâtre Télus 1280 St-Denis.

Le T-shirt breakdance / graffiti du 15e anniversaire du Café Graffiti

Le T-Shirt officiel pour les 15 ans du Café-Graffiti.

Le T-Shirt a été créé par la designer de mode Janie Richard spécialement pour les 15 ans du Café-Graffiti.

Le T-Shirt, en impression d’image, vous est offert en 4 couleurs process.

Une façon originale de soutenir l’intervention du Café-Graffiti auprès des jeunes. En montrant vos couleurs et votre appartenance!

Commander votre T-Shirt du 15e anniversaire en ligne ou encore (514) 256-9000 cafegraffiti@cafegraffiti.net

Disponible: Le magazine Reflet de Société

Magazine et revue

Le numéro du printemps pour Reflet de Société

Tout juste sorti de l’imprimeur, nous nous affairons à faire sécher l’encre du tout nouveau numéro du magazine Reflet de Société.

Raymond Viger Dossiers Commerce équitable, Médias, Presse Communautaire

rapper dali rap music hiphop lac st-jean culture urbaineUn tout nouvel exemplaire du magazine d’information et de sensibilisation vient de sortir de presse. Un numéro bien garni de témoignage humain.

Le rapper Dali fait fièrement la couverture de ce numéro qui annonce le printemps.  Dali, cet artisan de la culture Hiphop, nous présente l’intimidation qu’il a vécu de la part de la communauté Hip hop et du milieu du rap pour avoir chanté avec un homosexuel, Lunatique.

Le joueur compulsif Ali termine son témoignage sur sa vie de gambler et le prisonnier Jean-Pierre Bellemare nous présente le pire crime qu’il ait commis et pour lequel il n’a jamais été sentencé.

Nous pourrons aussi y découvrir la fin du reportage du rapper Général et sa décision de sortir du gang de rue des Bloods.

Guillaume Parent, atteint de paralysie cérébrale nous partage les embuches qui l’ont, malgré tout, amené à un succès pour aider d’autres handicapés à bénéficier de subventions et leur permettre une planification financière pour une éventuelle retraite.

imagePendant que je présente l’histoire de la Bourse et de ses déviences, Normand Charest nous livre un témoignage sur la Justice sociale et l’économie.

Pierre, celui qui a connu les piqueries en tant que travailleur et qui nous décrit son ambiance de travail, notre journaliste Dominic Desmarais présente un projet original, Safewalls qui crée différentes affiches pour le Cirque du Soleil tandis que le journaliste Luc Dupont nous présente l’histoire du Refus Global et son actualité dans un mouvement de liberté sociale.

Les textes seront disponibles sur le blogue dans les mois à venir. Les liens présentés dans ce billet réfèrent aux premières parties des textes annoncés, aux sujets ou aux auteurs.

Photos couverture François Laplante-Delagrave

VOS COMMENTAIRES SUR Le magazine Reflet de Société maintenant disponible

Autres textes sur Médias

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

VOS COMMENTAIRES SUR Le magazine Reflet de Société maintenant disponible