Suicide: Éric Godin & Zilon – La lettre à Vincent

L’ONF présente la Lettre à Vincent

Le suicide d’un enfant

Raymond Viger     Dossiers SantéSuicideTout le monde en parle

Lors de l’émission Tout le monde en parle du 8 décembre dernier, Guy A. Lepage a reçu Éric Godin.

M. Godin est un père de famille qui vit le deuil de son fils. Pour l’aider dans son deuil, l’artiste urbain Zilon lui avait suggéré d’écrire ce qu’il vivait. À partir des textes, Zilon les a illustrés. Un livre a été publié. Vous pouvez le trouver gratuitement sur: http://www.vincentgodin.com/vincentgodin/lettre.html.  L’ONF en a fait un vidéo pour consultation gratuite. http://lettreavincent.onf.ca/#/lettreavincent.

Merci à Éric Godin pour le partage de tout ce vécu. Merci à Zilon pour ta présence à Éric Godin et ton implication dans ce projet. Merci à l’ONF pour la diffusion gratuite du document.

Ressources en prévention du suicide:

Pour le Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Site Internet. Les CLSC peuvent aussi vous aider.

La France: Infosuicide 01 45 39 40 00. SOS Suicide: 0 825 120 364   SOS Amitié: 0 820 066 056.

La Belgique: Centre de prévention du suicide 0800 32 123.

La Suisse: Stop Suicide.

VOS COMMENTAIRES SUR Éric Godin, le suicide, Zilon et la lettre à Vincent

autres textes sur le suicide:

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicideLe guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet:http://www.editionstnt.com/livres.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

VOS COMMENTAIRES SUR Éric Godin, le suicide, Zilon et la lettre à Vincent

Rester jeune avec Ellen et Chatelaine – les produits anti-rides

La meilleure crème anti-rides; Photoshop!

Fraudes et publicités trompeuses

Certaines entreprises n’hésitent pas à faussement vendre le rêve et l’illusion de la jeunesse éternelle et de la fontaine de Jouvence. Ellen DeGeneres et le magazine Chatelaine sont-ils conscients de l’utilisation de leur crédibilité pour présenter une publicité trompeuse du produit anti-rides Belle Complex?

Raymond Viger  Dossier Protection du consommateur

Le produit anti-rides et Photoshop

Pour montrer le peu de crédibilité du produit et de l’entreprise, débutons par quelques erreurs flagrantes. La publicité présente deux photos. À gauche, avant l’application du produit anti-rides. À droite, après 15 jours d’utilisation du produit anti-rides Belle Complex.

produits anti-rides fontaine de jouvence jeunesse éternelle rester jeune belle et sexy ellen

  • Première erreur: les cheveux poussent d’environ un pouce par mois. Après 15 jours, les cheveux auraient dû être plus long. Ils sont exactement de la même longueur à gauche qu’à droite.
  • Deuxième erreur: essayez, à 15 jours d’intervalles, d’avoir exactement la même position, la même expression faciale et d’avoir les cheveux exactement à la même place! Même pas une mèche de déplacer!
  • Troisième erreur: les teintes plus foncées à gauche démontrent que la photo de droite à été retouché avec Photoshop. Contrast et Brightness ont été ajustés pour faire disparaître les rides. Ces ajustements se font en moins d’une minute.

La crédibilité d’être média

À partir de réseaux sociaux tel que FaceBook, une publicité dans la colonne de droite montre une personnalité avec un titre qui prétend avoir une importante annonce à faire.

WOW! Ellen Lies!
ellen deGeneres produits anti-rides anti aging skin protection du consommateur
The World Is In Shock After Ellen’s HUGE SECRET Is Exposed!
She Hid It For Years!
.
.
En cliquant sur cette nouvelle, nous atterrissons sur un site qui se présente comme étant un média, The Canadian Women’s Weekly. Le site n’a rien avoir avec un média. Tous les liens mènent sur des publicités et des formulaires pour vendre leurs produits. Pire, la publicité apparaîssant sur FaceBook présentait l’animatrice Ellen. L’URL n’est pas celle du Canadian Women’s Weekly mais celle-ci: http://ellen.com-lv.us/psn/ca/. Sachant que l’adresse URL d’un site est très importante pour le référencement par les moteurs de recherches, cette compagnie, que je peux maintenant commencer à traiter de frauduleuse, se sert de l’image d’Ellen ainsi que de son nom pour attirer des gens sur leur site de publicité. La vraie adresse du site de la célèbre animatrice est http://www.ellentv.com. Très ressemblant. Le TV dans l’URL pourrait possiblement justifier l’utilisation du LV dans la fausse URL.
.
Deux URL similaires mais pas pareil!
http://ellen.com-lv.us         produits anti-rides
http://www.ellentv.com     site officiel de l’animatrice Ellen.
.
Sur le site de l’animatrice Ellen, nous retrouvons une boutique qui vend plusieurs produits. Les produits anti-rides Belle Complex n’y sont pas présents et aucune mention montrant qu’Ellen soutient cette crème anti-rides.

La crédibilité de Chatelaine

chatelaine protection du consommateur produits anti-rides anti aging skin

Pour tenter de rendre encore plus crédible leur site publicitaire, ils présentent, en haut à gauche une publicité pour s’abonner au magazine Chatelaine. Cependant, quand vous cliquez sur cette publicité, cela vous ramène, encore une fois, à un formulaire pour commander le produits anti-ride Belle Complex.
protection du consommateur vedettes crème anti-rides rester jeunesBrochettes de vedettes apparaîssant aussi sur cette publicité d’une crème miracle anti-rides. Acceptent-elles d’être associées à la crème anti-rides Belle Complex?

The American Board of Dermatology

Apparaît sur leur publicité le logo du American Board of Dermatology soulignant que le produit aurait été testé et approuvé par cette association. Je leur ai fait parvenir un message leur demandant s’ils avaient effectivement testé le produit et si l’association américaine de dermatologie l’approuve.

La réponse est claire, nette et précise:

The American Board of Dermatology does not allow any organization to use our logo/seal.  We will contact them immediately.

Thank you for bringing this to our attention.

Jeanie

J’ai aussi fait parvenir un message à Chatelaine ainsi qu’à Ellen DeGeneres les avisant de cette utilisation frauduleuse de leur crédibilité.

Dès que j’ai des nouvelles supplémentaires, je vous en fait part. Entre-temps, soyez Saint-Thomas et critiques vis-à-vis les publicités.

Si on veut une société plus juste et plus humaine, il ne faut pas se gêner de dénoncer ces fausses publicités et les abus de toutes sortes.

Merci de diffuser sur tous vos réseaux.

VOS COMMENTAIRES SUR Produits anti-rides; rester jeune avec Ellen et Chatelaine

Autres textes sur Protection du consommateur

Abonnement au magazine Reflet de Société

magazine revue journal édition journalisme presse écrite communautaireInternet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet:http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

VOS COMMENTAIRES SUR Produits anti-rides; rester jeune avec Ellen et Chatelaine

Le projet RAD de Lazy Legz à Tout le monde en parle

Réservez aux danseurs (RAD)

Un projet de Lazy Legz

D’autres nouvelles sur la présence de Lazy Legz à Tout le monde en parle.

Raymond Viger Dossiers Break-danceHip HopLazy LegzHandicapés

Lazy Legz t-shirt pas d'excuses, pas de limites breakdance projet rad réservez aux danseursTel qu’annoncé plus tôt cette semaine, notre ami Lazy Legz sera présent à l’émission Tout le monde en parle. Ne manquez pas cette importante présentation du travail de Lazy Legz et de son message d’espoir.

Lazy Legz présentera son Projet RAD (Réservé aux danseurs) qui offre des cours de danses urbaines inclusifs et accessibles aux personnes avec des besoins particuliers.

Pour cette émission de Guy A. Lepage, seront aussi présent, Jean Pascal, Denis Coderre, Martin Matte, Claude Robinson et Fatima Houda-Pepin.

Le boxeur Jean Pascal fera une surprise à Lazy Legz pour le soutien de son projet RAD.

Dimanche soir c’est un rendez-vous à ne pas manquer!

Bonne continuité Lazy Legz, à toi et tous tes projets.

VOS COMMENTAIRES SUR Lazy Legz et le projet RAD à Tout le monde en parle

jean pascal boxe boxeur muralesN.B. En 2007, le graffiteur Arpi a réalisé une murale grandiose pour le groupe de boxe Yvon Michel.

Les boxeurs Jean Pascal, Joachim Alcide, Herman Ngoudjo et Otis Grant se retrouvaient ainsi immortalisés dans les bureaux de leur promoteur.

Textes sur Lazy Legz

Lazy Legz présente son T-Shirt Pas d’excuses… pas de limites

T-Shirts Pas d'excuses Pas de limites Lazy LegzPour soutenir le breakdancer Lazy Legz dans ses conférences de motivation dans les écoles.

Les T-Shirts Pas d’excuses, pas de limites en noir ou encore No excuses, no limits en bleu sont maintenant disponibles. 20$ (plus taxes et transport).

Par téléphone pour paiement par carte de crédit 514-256-9000. Par Internet. ou courriel cafegraffiti@cafegraffiti.net

En passant au Café-Graffiti 4237 Ste-Catherine est du lundi au vendredi de 9:00 hres à 17:00 hres. vous pouvez payer en argent, chèque, carte de crédit ou débit.

Par la poste: 4237 Ste-Catherine est Montréal, Qc. H1V 1X4. N’oubliez pas de mentionner la grandeur et si vous voulez le T-Shirt français ou anglais.

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logoVotre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirt disponible en gris pour seulement 29,95$.

Pas d’excuses, pas de limites. Le t-shirt de Lazy Legz

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/t-shirts.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900.

Pour rejoindre les artistes du Café-Graffiti: (514) 259-6900.

VOS COMMENTAIRES SUR Lazy Legz et le projet RAD à Tout le monde en parle

Tout le monde en parle accueille Lazy Legz

Guy A. Lepage reçoit Luca Patuelli

Dimanche prochain Lazy Legz sera sur le plateau de l’émission Tout le monde en parle.

Raymond Viger Dossiers Break-danceHip HopLazy LegzHandicapés

lazy-legz-breakdance-danse-illabilities-break-b-boy1Après avoir fait le tour du monde dans tous les sens, après avoir rencontré Harry Potter lors des Oliviers Awards en Angleterre, après avoir participé à l’émission Du talent à revendre (America’s got talent) après avoir fait des émissions telles que Star Académie ou The Ellen Show, Lazy Legz fera parti de l’émission Tout le monde en parle.

Félicitations Lazy Legz. Nous sommes tous fier de toi et heureux de voir ton cheminement.

Dimanche soir c’est un rendez-vous à ne pas manquer!

VOS COMMENTAIRES SUR Lazy Legz à Tout le monde en parle

Textes sur Lazy Legz

Lazy Legz présente son T-Shirt Pas d’excuses… pas de limites

T-Shirts Pas d'excuses Pas de limites Lazy LegzPour soutenir le breakdancer Lazy Legz dans ses conférences de motivation dans les écoles.

Les T-Shirts Pas d’excuses, pas de limites en noir ou encore No excuses, no limits en bleu sont maintenant disponibles. 20$ (plus taxes et transport).

Par téléphone pour paiement par carte de crédit 514-256-9000. Par Internet. ou courriel cafegraffiti@cafegraffiti.net

En passant au Café-Graffiti 4237 Ste-Catherine est du lundi au vendredi de 9:00 hres à 17:00 hres. vous pouvez payer en argent, chèque, carte de crédit ou débit.

Par la poste: 4237 Ste-Catherine est Montréal, Qc. H1V 1X4. N’oubliez pas de mentionner la grandeur et si vous voulez le T-Shirt français ou anglais.

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logoVotre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirt disponible en gris pour seulement 29,95$.

Pas d’excuses, pas de limites. Le t-shirt de Lazy Legz

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/t-shirts.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900.

Pour rejoindre les artistes du Café-Graffiti: (514) 259-6900.

VOS COMMENTAIRES SUR Lazy Legz à Tout le monde en parle

Société: notre responsabilité envers le suicide

Journal de Montréal, Sarah-Maude Lefebvre

Article questionnable sur le suicide

Raymond Viger          Dossier SuicideJournal de Montreal

La lecture de l’article de dimanche le 8 décembre dernier sur le suicide me laisse un peu perplexe. C’est comme si la seule responsabilité d’intervenir auprès d’un jeune n’appartiendrait qu’aux parents, comme le démontre ces 2 passages:

Ce n’est pas facile pour les parents de détecter les signaux indirects que leur envoie leur enfant, indique M. Johnson… Malheureusement, on laisse parfois passer ces signaux parce qu’ils ne sont pas clairs. C’est après qu’on le réalise. Mais il ne faut pas culpabiliser. Chaque parent essaie toujours de faire de son mieux.
C’est difficile pour les parents de juger si l’état de leur enfant est passager ou s’il faut agir. Mais ils devraient toujours prendre au sérieux la détresse de leur jeune. Dans le doute, il ne faut jamais s’abstenir, explique Bruno Marchand.

Un jeune est pourtant entouré de parents, d’enseignants, de professionnels… Tel que souligné dans cet autre passage, trop souvent les suicides ont été précédés d’une tentative de suicide:

Parmi les 69 cas consignés dans les rapports de coroner depuis 2008, près de la moitié des adolescents québécois qui se sont suicidés avaient déjà tenté préalablement de s’enlever la vie ou avaient eu des idées suicidaires.

Malgré cela, il m’est arrivé trop souvent d’aller à l’hôpital accompagner un jeune qui avait fait une tentative de suicide et qu’il soit retourné chez lui en 24 ou 48 heures avec comme seule prescription un rendez-vous avec un psychiatre dans 6 mois!

J’ai eu à mettre de la pression sur des centres de crise pour qu’ils prennent en charge certaines personnes. J’ai joué au yoyo pendant 6 mois entre Louis H. Lafontaine et l’hôpital Maisonneuve-Rosemont pour qu’un jeune reçoive une aide adéquate. Les premiers l’envoyait à Maisonneuve pour un problème d’alcool qui eux le retournait à Louis H. pour un problème de santé mentale. Il a eu de l’aide qu’au moment où il a fait une défenestration!

J’ai vu des parents appeler la police pour des jeunes dangereux pour eux-même mais que ces derniers réussissaient à convaincre la police que tout était correct et que ceux-ci repartaient sans offrir l’aide nécessaire au jeune.

Le suicide un mal de toute une société

Il est triste et malheureux de voir que, malgré que les parents aient fait l’impossible pour demander des soins à leurs jeunes, que ces soins ne soient pas toujours disponibles adéquatement et qu’on retourne trop facilement le jeune chez lui sans suivi adéquat.

Le suicide est un mal de société. Nous avons tous notre part de responsabilité et un rôle à jouer dans sa prévention et son intervention.

Ressources en prévention du suicide:

Pour le Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Site Internet. Les CLSC peuvent aussi vous aider.

La France: Infosuicide 01 45 39 40 00. SOS Suicide: 0 825 120 364   SOS Amitié: 0 820 066 056.

La Belgique: Centre de prévention du suicide 0800 32 123.

La Suisse: Stop Suicide.

VOS COMMENTAIRES SUR Le suicide, une responsabilité de toute une société

autres textes sur le suicide:

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicideLe guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet:http://www.editionstnt.com/livres.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

VOS COMMENTAIRES SUR Le suicide, une responsabilité de toute une société

Vivre avec son monde secret

Livre de Colin McGregor LOVE in 3D

Présentation en français de LOVE in 3D

Survivre grâce à son monde intérieur

La bande de Gaza est un mince quartier de citron glissé entre Israël et la Méditerranée.

Colin McGregor  prison de Cowansville            Dossier Prison

Le-monde-secret prison pénitencier prisonnierUn lieu désertique et pauvre où s’entasse près d’un million de gens, coincés derrière des clôtures, où ils vivent dans la misère, sans emploi et souvent désespérés.

Un livre récent à propos d’eux donne la raison de leur survie: la seule manière de tenir le coup, peut-on y lire, est «de se construire un monde secret à l’intérieur», la manière habituelle d’expliquer comment les gens survivent aux situations difficiles de ce genre.

Du prisonnier à l’enfant abusé, en passant par l’étudiant du secondaire qui tente de demeurer éveillé dans une classe intolérablement ennuyeuse, quiconque se trouve coincé dans une situation dont il ne peut se déprendre se crée un «monde secret».

Vivre en société

Dans ce monde, il nous est possible de vivre. Sans lui, nous ne faisons qu’exister. Le monde secret que nous nous créons peut être bon ou mauvais, constructif ou destructif. Richard More, le philosophe d’Oxford, qui fut prisonnier durant la Deuxième Guerre mondiale, dit que ces mondes sont «faits de rien». Nous voyons les résultats de ces mondes secrets tout autour de nous.

L’art résulte en grande partie du monde secret d’une personne. Le sculpteur d’une œuvre que vous admirez lors d’une exposition, l’artiste qui peint un tableau merveilleux ne ressemblent peut-être pas à ce que vous imaginez lorsque vous regardez leurs productions. Ainsi, le peintre d’un skate aux couleurs vibrantes peut être un sexagénaire diabétique. Mais dans son monde secret, il est agile et capable d’une rotation à 720 degrés sur le bord d’une demi-lune.

La réalité de ce monde secret

Les psychologues gagnent bien leur vie à ramasser les dégâts après les crimes. Un voisin pourra répondre aux médias: «On n’aurait jamais cru qu’il puisse faire une chose pareille. Il avait l’air si tranquille.» Mais en examinant son monde secret, on pourrait trouver des indices. Ou peut-être pas.

On ne peut contrôler le monde secret des autres. Mais nous pouvons maîtriser le nôtre. L’espace entre mes deux oreilles m’appartient. Rempli de musique, de littérature, de pensées altruistes et du désir d’aider les autres, cet espace peut devenir un lieu de lumière. Des études montrent que plus on lit de la fiction, plus on devient sensible aux autres. Pourtant, il y a des limites. Je ne peux deviner ce que pense ce brave homme, au bout du corridor, lorsqu’il lave chaque parcelle de sa cellule tous les jours. Que lave-t-il? En prison, on ne peut jamais demander.

Un monde secret en prison

Deux genres de monde secret font souffrir les prisonniers plus que tout. Premièrement, celui de ceux qui vivent dans le passé. Ceux qui parlent du bateau qu’ils possèdent (acheté grâce aux revenus de la cocaïne) ou des gens célèbres qu’ils ont fréquentés, ou des endroits où ils allaient, comme s’ils pouvaient y retourner demain. L’amertume ronge leur âme.

Puis il existe un cachot pire que tous ceux fabriqués par l’homme: celui de ceux qui ont des enfants, qui vivent au présent. Des enfants qui grandissent sans père. Une cellule remplie de photos d’enfants souriants devient ainsi une salle de torture. Une mise à l’écart de l’amour. Gaza est pleine de familles rassemblées, à plusieurs générations dans le même appartement. Leurs mondes secrets leur offrent au moins cela.

VOS COMMENTAIRES SUR Le monde secret

Autres textes sur Prison

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logoVotre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir, rose, vert ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirt disponible en gris, noir, rouge ou rose pour 29,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/t-shirts.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900.

VOS COMMENTAIRES SUR Le monde secret

Clown Dézo et sa rencontre

Pour se souvenir des fêtes de quartier

Dézo, un précurseur des arts de la rue à Montréal, était en fin de vie lorsque nous l’avons rencontré en septembre dernier, mais il ne souhaitait pas qu’on en fasse un mélodrame. Il est décédé trois semaines plus tard, le 1er octobre. Hommage à un artiste. Et à travers lui, à tous ceux qui ont contribué aux fêtes de quartier, à l’origine des arts de la rue.

Normand Charest        Dossier CultureCirque du Soleil

dezo clown seul jean-pierre desaulniers

Naissance de Dézo

«Je suis né à côté de la traque, à Trois-Rivières en 1946, et je suis resté à côté de la traque. C’est le propre d’un artiste de ne pas rallier les rangs. Dans le clown, il y a aussi de cela: une contestation sociale.»

Après ses études, Jean-Pierre Desaulniers s’installe à Vancouver. Il travaille à la radio de Radio-Canada, dans un studio minuscule. «Je faisais une émission d’affaires publiques, mais j’ai réalisé que je n’étais pas qualifié pour parler d’économie. J’ai laissé l’emploi.»

Une copine fait partie d’un groupe nommé «Circus Minimus», une parodie de cirque qui fait des spectacles pour les enfants dans les parcs. «Ils me demandent de me joindre à eux comme chauffeur. Puis un jour, de remplacer une fille absente. Après le numéro, on me dit que j’ai été bon, alors je continue. Dans le ferry qui me mène de Victoria à Vancouver, je comprends que je viens de trouver ce que je voulais faire.

«Je reprends ma vieille trompette et j’apprends par moi-même comment jouer devant les foules. Le personnage Dézo est en train de naître. Et on le verra toujours avec un instrument de musique: la trompette, le violon, l’accordéon…»

Carré Saint-Louis: Miron, Godin, Jutra

clown dezo jean-pierre desaulniers fête de rue cirque«J’ai rencontré le poète Gaston Miron qui m’a présenté à Gérald Godin, un autre poète alors ministre. C’était en 1985, autour du Carré Saint-Louis. Godin m’a remis plus tard une bourse, puisée dans son budget discrétionnaire de ministre. J’étais à ses funérailles. Selon ses désirs, une fanfare portugaise suivait le cortège, et une fanfare des fêtes de quartier le précédait, avec des gens comme François Gourd (clown, cinéaste, politicien du très surréaliste parti Rhinocéros).»

«J’ai travaillé avec Claude Jutra sur le film Un petit bonhomme de chemin, qui n’a pas été terminé. C’était sur les amuseurs publics et on filmait au Carré Saint-Louis. En cours de route, le projet s’est transformé en une série de courts métrages. Mais la chicane a pris et le ou les films ne se sont jamais rendus au montage. Ç’a beaucoup attristé Jutra.»

Avant le Cirque du Soleil et Juste pour rire

clown dezo jean-pierre desaulniers cirque art rue fête foraineÀ l’époque, Dézo voyage beaucoup. Il fait partie d’un réseau d’amuseurs qui s’activent dans les rues, dans les fêtes de quartier, dix ans avant la naissance du Cirque du Soleil. Cela le déçoit qu’on ait oublié tous ces précurseurs: Chocolat (Rodrigue Tremblay), Chatouille (Sonia Côté) et les autres.

«Au début des années 1980, Guy Laliberté me demande de participer à des spectacles à Baie-Saint-Paul.» Mais Dézo conservera toujours sa liberté, et lorsqu’il travaillera avec le Cirque du Soleil, ce sera d’une façon autonome.

En 1984, Dézo est invité au Printemps de Bourges, en France, un grand festival avec des noms comme Francis Cabrel et Renaud. La même année, il participe à l’événement «Québec 84» à Saint-Malo. Puis à Rennes, il dit non à Rozon qui veut l’embarquer dans «La grande rencontre», avant la naissance de «Juste pour rire». «Dézo, c’est un petit clown tout en douceur, il n’est pas à sa place dans les grands spectacles.»sera toujours de manière indépendante. «Laliberté, c’est un petit gars comme les autres, comme tous nous autres. Ce n’est pas lui qui a tout inventé.»

Reconnaissance : on oublie trop vite

En 1988, il reçoit l’Ordre de la Fleur des organisateurs du 21e Festival d’été de Québec: «Le Festival», pouvait-on lire dans le communiqué de presse, «s’est toujours fait l’ardent défenseur des artistes de la rue qui, chaque été, transforment Québec en un théâtre de rêve où les rires se mêlent à l’étonnement. Dézo, figure de proue des arts de la rue à Québec a participé fidèlement pendant de nombreuses années à donner une âme vibrante au Festival» (Paulette Dufour).

Il est touché par le fait que l’on reconnaisse ainsi, pour une première fois, l’art du clown. Et doublement par le fait qu’on ait remis cette même récompense à Félix Leclerc, l’année précédente.

En 2002, à Rennes, il reçoit aussi une médaille pour sa contribution aux arts de la rue. Voici ce qu’écrivait un journal local à ce propos, sous le titre «Vingt ans après»: «Les fidèles des Tombées de la nuit se souviennent sans doute du clown Dézo, qui avait marqué de sa présence les premières éditions du festival, dans les années quatre-vingt. Le public rennais avait été conquis par cet artiste québécois… qui avait de son côté gardé une certaine tendresse pour la capitale bretonne. Dézo est venu récemment faire le marathon de Paris. Edmond Hervé a tenu à profiter de son passage en France, pour l’accueillir à l’hôtel de ville.»

Ces reconnaissances font plaisir, mais on oublie trop facilement les fêtes de quartier de l’époque, pense-t-il, les amuseurs qui étaient là avant les grands événements commerciaux, comme ceux du Cirque du Soleil ou de Juste pour rire. On demeure sans cesse dans la nouveauté, et il ne reste plus de place pour ce qui était là avant.

Se changer soi-même, sans attendre

«Je lis Edgar Morin. À 92 ans, il écrit comme un jeune. Il nous dit : changez les choses, mais changez-vous vous-mêmes en premier, et tout de suite. N’allez plus au MacDo, ne jetez plus vos papiers dans les rues.»

«Pour moi, l’engagement social est important. Si tu restes devant ta télé, c’est certain qu’il ne se passera rien. Michel Chartrand et sa femme Simonne Monet ont agi jusqu’à leur mort pour que les choses changent.»

Rire comme des enfants

«J’ai fait une belle vie. Je ne veux pas qu’on pleure sur mon sort. Je demeure toujours le même à l’intérieur, ce qui inclut le petit garçon que j’ai été.»

À la fin de la rencontre, je lui remets ma carte de visite. Il la regarde et me la redonne en me disant qu’elle est imprimée à l’envers. Il l’a seulement tournée vers le haut, mais son vieux truc de clown fonctionne et je ris. Étonnement, candeur : voilà tout l’art du clown.

Je me prépare à partir avec mes notes. «Faites ce que vous voulez avec tout ça, me dit-il. Gardez l’essentiel. Et si je n’ai pas le temps de lire votre article avant de m’en aller, ce n’est pas grave. Je vais le ressentir de toute façon.» Il aura eu le temps de le lire. Et de trouver la première version un peu trop sentimentale. Je l’ai corrigé, pour que Dézo nous quitte avec un sourire.

VOS COMMENTAIRES SUR Rencontre avec le clown Dézo

Autres textes sur Culture

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Spectacle Hip Hop Breakdance, Graffiti, DJ et rap

orgue-classique-hip-hop-breakdance-graffiti-dj-rappeurs Le Choc des Cultures – Le Hip-Hop rencontre le classique
Spectacle original mettant en vedette: organistes classiques, break-dancers, rappers, DJ et graffiteurs.
L’église Saint-Nom-de-Jésus expose une centaine de toiles peints par des artistes. Plus de cinquante artistes complices présentent « Le Choc des Cultures ». 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/videos.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Pour voir le catalogue complet des DVD

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

VOS COMMENTAIRES SUR Rencontre avec le clown Dézo

L’international accueille  »Protégez-vous »

Le magazine d’information à la consommation «Protégez-Vous» s’associe à l’International Consumer Research and Testing (ICRT). Grâce à ce partenariat, le magazine offrira davantage de tests sur produits aux lecteurs québécois.

Delphine Caubet          Dossier Protection du consommateur, International

Protégez-Vous fait le grand saut et devient membre de la seule organisation internationale à regrouper les magazines et associations de consommateurs. Grâce à ce partenariat, le directeur général du magazine, David Clerk, espère offrir davantage de tests sur produits aux lecteurs. Le tout pour mieux les informer.

S’adapter à la mondialisation

Cela fait plusieurs années que Protégez-Vous pense à rejoindre une telle organisation. Avec la mondialisation, davantage de marchandises étrangères arrivent sur le marché québécois. Cela signifie plus d’informations sur Internet, qui sont plus ou moins fiables.

Devant ces changements, le magazine doit s’adapter pour rester compétitif. Ce pour quoi il développe les tests sur produits. Et grâce à l’ICRT, Protégez-Vous profitera de cette émulation internationale et de leur expérience.

Mais en aucun cas, David Clerk ne veut délaisser les tests sur les produits locaux. «L’idée c’est d’en faire plus, d’en offrir plus», sans diminuer le budget sur les produits québécois. Et les lecteurs seront les vrais gagnants, ajoute-t-il.

Une éthique sans publicité

Mais l’ICRT dispose d’un code d’éthique qui inclut l’arrêt de la publicité dans les pages de ses membres. Depuis le 1er avril 2013, que ce soit sur Internet ou sur papier, aucune publicité n’est diffusée par Protégez-Vous.

Seule exception à la règle, les guides pratiques hors série qui seront sans test. Mais là encore, le magazine applique un filtre pour ne pas publier des annonces contraires à son mandat. Entre autres, ils s’interdisent la publication d’annonces sur l’alcool, les partis politiques ou les groupes religieux.

Pour Protégez-Vous, la publicité c’est 10% de ses revenus. Cela, David Clerk espère le compenser par la qualité de son magazine qui générera davantage de vente. Le cas échéant, il augmentera peut-être ses prix.

Autre changement important pour l’organisme à but non lucratif: le coût des tests faits dans le cadre d’un partenariat sera réduit. Entre 60% et 90% selon l’ICRT. Le magazine a déjà pu le constater en budgétant sa première collaboration avec son homologue américain, Consumer Report.

À cette occasion, un test exhaustif de téléviseurs amorcera le changement. Néanmoins, cette collaboration est l’unique projet du magazine lié à l’ICRT pour la prochaine année. «Car il faut encore que l’on apprenne à maîtriser ces outils», précise le directeur général.

En somme, dans les années à venir, Protégez-Vous nous offrira une gamme de tests plus variée, sur des produits plus diversifiés. Mais toujours en représentant le marché local. Selon David Clerk, les accords de libre-échange du Canada n’ont pas été des facteurs déclencheurs de cette association. Mais il reconnaît qu’elle n’en est que plus pertinente.

VOS COMMENTAIRES SUR «Protégez-Vous» rejoint l’international

Autres textes sur Protection du consommateur

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: http://www.editionstnt.com/videos.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Pour voir le catalogue complet des DVD

Bande annonce DVD sur l’implication bénévole

Bande annonce DVD sur la prévention du jeu compulsif

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

VOS COMMENTAIRES SUR «Protégez-Vous» rejoint l’international

The Ellen Show accueille Lazy Legz

Lazy Legz à l’émission Ellen Show

Pas de limites pour le breakdancer

Raymond Viger Dossiers Lazy LegzHip-hopbreakdance

Après avoir rencontré Harry Potter aux Olivier Awards en Angleterre. Après avoir fait plusieurs fois le tour de la planète dans tous les sens. Après avoir fait Star Académie. Le Bboy Lazy Legz vient maintenant d’être invité à l’émission The Ellen Show!

Une autre belle reconnaissance pour Lazy Legz, le danseur qui ne cesse de crier: Pas d’excuses… Pas de limites.

VOS COMMENTAIRES SUR Lazy Legz: Pas d’excuses… Pas de limites

Textes sur Lazy Legz

Autres textes sur Break-dance

Lazy Legz présente son T-Shirt Pas d’excuses… pas de limites

T-Shirts Pas d'excuses Pas de limites Lazy LegzPour soutenir le breakdancer Lazy Legz dans ses conférences de motivation dans les écoles.

Les T-Shirts Pas d’excuses, pas de limites en noir ou encore No excuses, no limits en bleu sont maintenant disponibles. 20$ (plus taxes et transport).

Par téléphone pour paiement par carte de crédit 514-256-9000. Par Internet. ou courriel cafegraffiti@cafegraffiti.net

En passant au Café-Graffiti 4237 Ste-Catherine est du lundi au vendredi de 9:00 hres à 17:00 hres. vous pouvez payer en argent, chèque, carte de crédit ou débit.

Par la poste: 4237 Ste-Catherine est Montréal, Qc. H1V 1X4. N’oubliez pas de mentionner la grandeur et si vous voulez le T-Shirt français ou anglais.

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logoVotre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirt disponible en gris pour seulement 29,95$.

Pas d’excuses, pas de limites. Le t-shirt de Lazy Legz

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/t-shirts.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900.

Pour rejoindre les artistes du Café-Graffiti: (514) 259-6900

VOS COMMENTAIRES SUR Lazy Legz: Pas d’excuses… Pas de limites