Il faut maintenant ralentir au Jardin Botanique de Montréal

Le Café Graffiti s’invite au Jardin botanique

Dépêchez-vous de ralentir

L’été s’en vient et tout le monde se fait une beauté. Et le Jardin botanique plus que quiconque! Pour cela, Dame Nature a fait appel au Café Graffiti, et nos artistes ont à cœur de la faire briller.

Après tant d’efforts des artistes, les visiteurs ne seront pas en reste et ils seront invités à prendre leur temps pour savourer l’harmonie du jardin.

Delphine Caubet       Dossiers EnvironnementPorte-folio

jardin-botanique-montreal-stade-olympique-muralCet été, les 4 institutions qui composent l’Espace pour la vie (Jardin botanique, Insectarium, Biodôme et Planétarium) se sont réunies autour d’une thématique commune pour l’été: «Dépêchez-vous de ralentir».

Origines du jardin

Avec ce projet, le Jardin botanique veut retourner à ses origines et inviter les visiteurs à prendre leur temps. «S’ils ne voient qu’un seul jardin et pas l’intégralité du parcours, c’est bien correct», explique Annabelle Mimouni, agente de programmes éducatifs pour le Jardin botanique. «On veut que se soit plus flâneur et moins marathonien.»

Et pour vous inviter à prendre votre temps, dès le début du parcours des arabesques sont peintes aux sols par nos artistes. Alors, inutile de chercher où aller, et laissez vous porter par l’itinéraire peint par nos soins.

Genoux et questions

jardin botanique de montréal projet lenteur muralesGeneviève, Cyril, Juan et Annie travaillent genoux sur l’asphalte pour peindre l’itinéraire. Un moment agréable pour nos artistes, qui n’ont pas toujours la chance de travailler au cœur d’un aussi beau paysage. Et leur œuvre ne laisse pas indifférents les quelques visiteurs qui se promènent en ce mois de mai. «À 100%, on nous demande ce que l’on fait, s’amuse Geneviève, t’es mieux de connaître ton texte.»

Alors, tous à leur façon expliquent que le Jardin botanique invite ses visiteurs à ralentir et à profiter de ce qui leur est offert. L’escargot, présenté comme symbole et antihéros, comme le rapporte Annabelle Mimouni, est là pour donner la cadence. Et les questions des visiteurs sont les bienvenues, puisqu’avec ce nouveau projet le Jardin botanique aspire à se rapprocher de ses visiteurs et à leur faire vivre une expérience unique.

Après des journées à peindre ces arabesques sur le sol, nos artistes ont mal aux genoux et sont exténués, mais également fiers de s’intégrer à cette programmation plus globale du Jardin botanique pour l’été.

Programmation estivale

lenteur Jardin botanique de Montréal espace pour la viePendant l’été, le Jardin botanique vous invite à reprendre contact avec la nature et «à vous déposer au fil des floraisons», explique Annabelle Mimouni. De confortables chaises seront agencées dans le jardin pour inciter les visiteurs à se reposer et à profiter des animations.

Des musiciens, poètes, danseurs,… seront présents pour vous divertir et vous relaxer. Parmi eux, la compagnie de danse Tango Libre, des flûtes japonaises ou encore des pianos libres offerts au public et aux artistes invités.

Ces activités se déplaceront chaque mois aux fils des floraisons pour suivre et accompagner la nature. Une artiste du Café Graffiti, Geneviève LeBel, sera présente tous les dimanches pour animer une murale collective, créée en direct par les visiteurs et l’artiste.

Le Jardin botanique a choisi de miser sur les artistes pour sa programmation estivale, tandis que le Biodôme met en vedette ses paresseux. Le Planétarium fera des animations sur le temps, et l’Insectarium vous invite à faire une sieste musicale. De quoi passer un doux été, au rythme de la nature.

VOS COMMENTAIRES SUR Jardin botanique de Montréal: il faut maintenant ralentir

Autres textes sur Environnement

L’amour en 3 dimensions.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$. Une co-écriture avec le journaliste Colin McGregor a permis de présenter une version anglophone LOVE in 3D.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

VOS COMMENTAIRES SUR Jardin botanique de Montréal: il faut maintenant ralentir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :