Chronique de l’humour: Mon nouveau tatouage

Je m’étais promis de ne jamais avoir de tatouage

J’ai maintenant mon premier tatou!

Raymond Viger  Dossiers Mon humour, Humour des autres

Je sors de la nouvelle grosse hôpital anglophone de l’autre bout du monde. Complexe hospitalier tout « pogné » qui comprend: le CSUM, l’hôpital Royal Victoria, l’hôpital des Schriners et le Montreal children hospital.

Double chirurgie cardiaque. Une première et plus longue pour réparer la valve mitrale qui avait une fuite majeure. Trois possibilités s’offraient à moi: très chanceux on répare. Moins chanceux on la change pour une valve de métal ou une valve animale. Une valve animale n’a une durée de vie de 7 à 8 ans! Étant encore tout jeune, cela impliquait beaucoup d’opération à coeur ouvert d’ici à ce que j’aboutisse à ma retraite!

Une valve de métal implique des possibilités de rejet, une opération plus complexe, des conséquences de traitement anti-rejet plus complexe…

J’ai été full chanceux. Le cardiologue, docteur De Varennes a réussi à faire une réparation et ça semble bien tenir. Une valve, dit-il, c’est comme une voile de bateau. Ça prend des cordes pour la centrer et la contrôler. Dans ton cas, le cordage s’est défait. Ta voile bat au vent. Ça laisse fuir du sang dans toute les directions.

Finalement, le cardiologue a été comme une couturière pour réparer ma grande voile et me permettre de continuer mon grand périple en eau trouble.

Pour fêter ça, j’avais un autre problème à régler. Fibrillation auriculaire. Ça veut dire que le coeur ne battait pas la mesure dans le rythme mais n’importe comment. À ce stade, mon coeur n’était plus une voile de bateau mais un peu comme le jumbé d’Élizabeth Blouin-Brathwaite qui tire dans toutes les directions.

Cela augmentait le risque de caillot de sang entre autre. Pour régler le tout, le cardiologue devait faire une deuxième opération, le MAZE. Cela m’a été expliqué comme étant une forme de graffiti dessiné dans le coeur par brulure. De la pyrogravure finalement. Avec un pattern particulier à dessiner, cela éviterait que le coeur reparte dans toutes les directions et cesse sa fibrillation.

Une forme de tatou dans mon coeur. Brûlé dans la peau.

Moi qui était contre toute forme de chirurgie plastique!

Je demeure discret et réservé. Pas question de vous le montrer!

VOS COMMENTAIRES SUR Humour no 3: mon nouveau tatou!

Autres chroniques sur Mon humour

Autres textes sur l’Humour des autres

Publicité

Après la pluie… Le beau temps. Rien de comique, c’est un livre poético-émotif. Plus philosophique qu’humoristique.

après la pluie le beau temps recueil textes méditer guide réflexionRecueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Au coût de 9,95$ chacun de ces livres sont disponibles par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009FREE

Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Biographie de l’auteur

VOS COMMENTAIRES SUR Humour no 3: mon nouveau tatou!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :