Être en affaire no 10: devenir un chef d’orchestre

Développer le chef d’orchestre en soi

Réussir en affaire

Être à son compte est un choix pour certains, un manque de choix pour d’autres. Tous les vendredis, une nouvelle chronique présente un demi siècle d’expérience en entreprenariat privé et communautaire. 

Raymond Viger     Dossier Réussir en affaire

comment réussir en affaire trucs entrepreneurs conseils partir à son compteÀ moins de se limiter à être propriétaire d’un petit dépanneur et de vouloir le demeurer, un entrepreneur n’est pas la personne qui cherche à faire le travail mais à le faire faire.

L’entrepreneur orchestre le travail pour que tout baigne dans l’huile. Il défini le qui fait quoi quand, comment et pourquoi.

Il n’acceptera pas de laisser un de ses directeurs sortir les vidanges de l’entreprise. Il va préférer que celles-ci soit éliminés par un homme d’entretien pendant que son directeur travaille sur des dossiers d’expansion. Un directeur qui sort les vidanges peut penser épargner quelques dollars en n’ayant pas besoin de le déléguer à un employé. Mais il fait perdre combien d’argent sur les projets d’expansion qui ne seront pas réalisés.

Même si le patron peut tout faire, il engage des employés capable de faire chacune de ces tâches mieux que lui.

VOS COMMENTAIRES SUR Être en affaire no 10: devenir un chef d’orchestre

Chronique Réussir en affaire

Autres textes sur les affaires

Publicité D’un couvert à l’autre: histoire d’un entrepreneur communautaire

D'un couvert à l'autre livre bistro le ste-cath journal de la rue Café GraffitiLe livre retrace les 25 ans d’histoire de l’organisme Journal de la Rue, les principaux évènements que l’organisme a traversé et parle avec émotions et réalisme de la réalité de l’intervention auprès des jeunes.

Une section est dédiée au dernier projet de l’organisme, le bistro Ste-Cath, l’histoire quotidienne de ce lieu mais également la relation entre les artistes et le public, notamment Elizabeth Blouin-Brathwaite, Pascal Dufour, Sule Heitner, B.U, Davy Boisvert,…

Une co-publication entre Delphine Caubet et Raymond Viger. Photographies Georges Dutil. Une couverture de l’artiste Geneviève Lebel. Le livre est disponible en édition de luxe (30 pages en couleur) à 24,95$ ou en noir et blanc à 19,95$ (plus 4,95$ taxe et livraison). Aux Éditions TNT. (514) 256-9000.

Autres livres pouvant vous intéresser:

VOS COMMENTAIRES SUR Être en affaire no 10: devenir un chef d’orchestre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :