Enfants: plus grands et plus gros

Enfants: plus grands… et plus gros

(Agence Science-Presse) – Pendant que les variations du Q.I. d’une génération à l’autre suscitent des interrogations, les variations de la taille étonnent.

Des épidémiologistes irlandais viennent de confirmer que dans leur pays —comme, apparemment, dans le reste du monde occidental— les garçons de 14 ans sont passés d’une moyenne de 1 mètre 46 en 1948 à une moyenne de 1 mètre 69 en 2002. Une croissance spectaculaire, sans doute imputable à une meilleure alimentation, mais marquée, en parallèle, par une expansion tout aussi spectaculaire du tour de taille: de 37 kilos en 1948 à 61 kilos en 2002.

Les filles ont grossi aussi, à peu près dans la même proportion: de 40 kilos en 1948 à 59 kilos en 2002. Mauvaise nouvelle: la crise économique ne mettra pas nécessairement un frein à cette épidémie d’obésité, compte tenu du faible coût de la junk food.

Lire aussi : Une bonne alimentation n’a pas d’effet sur le quotient intellectuel

 

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-l-queb CD de musique Soul, R n B., Hip Hop. Rappeur et rap music de Bu The Knowledgist, L’Queb, HD, Marilyn, Ol1KU. 9,95$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,

Publicités

Condamnation de Burger King: Protection des consommateurs, la publicité et les enfants

Condamnation de Burger King

Protection des consommateur: la publicité et les enfants

Lisa Melia     DOSSIER Protection du consommateurPublicité

Pour la quatrième fois, la justice québécoise condamne une entreprise en vertu de l’article 248 de la Loi sur la protection du consommateur interdisant les publicités qui visent les enfants de moins de 13 ans. En 2007, Burger King offrait en effet des jouets avec l’un de ses menus, ce qui représente une violation de la loi pour laquelle la firme devra payer une amende de 12 000 dollars puisqu’elle a reconnu les faits et plaidé coupable. Saputo, General Mills et l’agence P2P l’ont précédés.

L’impact de la publicité sur l’obésité et la malbouffe

La Coalition québécoise sur la problématique du poids, à l’origine de la plainte, se félicite de l’issu de cette poursuite intentée par l’Office de la protection du consommateur. Suzie Pellerin, la directrice de la Coalition poids, souligne que les enfants reçoivent des publicités incitant à la malbouffe tout le temps et partout. «Quand on sait qu’à partir de l’âge de 5 ans, les enfants influencent les achats de la maisonnée, on comprend pourquoi la publicité de malbouffe contribue, selon l’Organisation mondiale de la Santé, à l’épidémie d’obésité que nous connaissons actuellement.»

La Loi de protection du consommateur

«La publicité “à but commercial”, destinée à des personnes de moins de 13 ans, est interdite», indique le texte de loi qui prévoit quand même des exceptions. Cette interdiction est motivée notamment par des recherches selon lesquelles les enfants ne feraient pas la différence entre la publicité et la réalité. Ils prêteraient ainsi à leurs jouets beaucoup plus que ce qu’ils peuvent réellement faire, notamment à cause des publicités. La Suède, tout comme le Québec, s’est doté d’une législation prohibant la publicité pour les moins de 13 ans et essaie d’influencer les autres pays de l’Union Européenne en la matière.

La cyberpublicité

Avec Internet, une nouvelle problématique apparaît, celle de la cyberpublicité, plus difficile à contrôler et à réguler, qui offre en plus une interactivité qui permet aux enfants de consommer tout de suite. L’Union des consommateurs souligne le manque de transparence des cyberpublicités et la difficulté d’appliquée la Loi sur la protection des consommateurs telle quelle à l’espace Internet.

Burger King plaide coupable

La chaîne de restauration rapide Burger King a plaidé coupable pour les six chefs d’accusation et s’est engagé auprès de l’Office de protection du consommateur à ne pas mettre davantage en valeur les jouets dans ses publicités. L’Association canadienne des annonceurs (ACA), tout en soulignant que la loi québécoise doit être respectée, s’interroge sur l’utilité d’une interdiction pure et simple. Le Canada anglophone a mis en place des règlements stricts, ce qui, d’après l’ACA, est plus efficace pour les enfants qui apprennent alors à réagir à un message publicitaire. Cependant, la Coalition Poids rappelle que Mc Donald’s est également poursuivi par l’Office de protection des consommateurs et que son procès aura lieu sous peu.

Pour en savoir plus

La Loi de protection du consommateur relative à la publicité

Le site de l’Office de protection du consommateur

Le site de la Coalition québécoise sur la problématique du poids

La cyberpublicité selon l’Union des consommateurs

VOS COMMENTAIRE SUR LA PUBLICITE ET LES ENFANTS

Autres textes sur Publicité

Autres textes Protection du consommateur:

Taux promotionnel CIBC VISA et fausses représentations

Quand l’argent des cartes de crédit disparaît de la circulation

Fausses représentations des cartes de crédit

Carte de crédit et taux usuraire

Dépassement de la limite autorisée

Endettement sur carte de crédit

Canadian Tire devient une banque et une carte de crédit

Ressources protection du consommateur

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Pour un abonnement à Protégez-vous.

 

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Battle breakdance hip hop des meilleurs breakers de Montréal

video-breakdance-hip-hop-break-breaker-how-to-breakdancing Extreme Supreme Science
Vidéo VHS, compétition de break-dance.

Skywalker, Omegatron, Psycho Red, Silo, Trackmaster, Strike 3, Jayko Superstar, Speedy, Place Pieces (Maximum Efficiency), Tiger, Dj Frank Boulevard, Dj Devious.
Vidéo VHS 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Régime et chirurgie esthétique: le corps parfait?

Régime et chirurgie esthétique: le corps parfait?

Lisa Melia DOSSIER SANTE

Le 7 mai, c’est la journée sans diète, écrit Raymond sur le blogue du rédacteur. Ah bon ? Il y a une journée internationale contre les régimes ?! Une actualité qui me donne à réfléchir. Depuis que je suis au Québec, la question du corps (en particulier celui de la femme) me paraît presque omniprésente. Je ne peux pas m’empêcher de faire la comparaison avec l’Europe et la France.

Pression de la société

D’après un article du journal Le Monde, les français sont parmi les plus minces d’Europe. Ce sont pourtant ceux qui sont les plus insatisfaits de leurs corps: «les Françaises, dont la corpulence est la plus faible de toute l’Europe, se voient plus grosses qu’elles ne le sont» affirme une enquête de l’Institut National d’études démographiques français. C’est quelque chose que je crois volontiers. La pression sur le physique me semble plus importante en France qu’en Allemagne ou au Québec, les deux pays dans lesquels j’ai séjourné cette année, ce qui est un obstacle de plus pour «les grandes tailles», comme on les appelle, qui ont du mal à s’accepter et à s’intégrer. Cette pression peut, dans certains cas, devenir une véritable violence psychologique.

Pression des médias

En Amérique du Nord, la pression existe aussi, mais elle me semble différente. Plus que les amis, la famille ou encore les collègues, ce sont les médias qui véhiculent le message que pour être quelqu’un de bien, il faut être quelqu’un de mince. Dans un exemplaire du magazine Elle, il y avait une publicité montrant le corps nu et svelte d’une femme. J’aurais cru à une publicité pour un produit amincissant, si je n’avais pas vu le slogan: «Chirurgie esthétique. L’été approche, c’est le temps d’y penser.» Je ne lis pas souvent de magazines féminins en Europe, j’ignore donc si on peut y voir le même genre de publicité. Cependant, qu’un périodique, qui plus est Elle, qui a une large audience, montre une réclame qui propose la chirurgie esthétique comme une solution facile et anodine pour avoir un corps «socialement correct», ça me choque. Ma colocataire m’a également fait découvrir une émission américaine qui a beaucoup de succès au Etats-Unis: The biggest loser. Dans cette émission de télé-réalité, une vingtaine de personnes obèses se réunissent dans un ranch et doivent perdent le plus de poids possible, entraînés par des coach sportifs, consacrant à la fin le plus gros perdant (de kilos).

Régimes miracles

Revenons donc à notre journée sans régime. Comme Raymond le souligne dans son billet, les régimes, et en particuliers les régimes «yo-yo» sont dangereux pour la santé. Ils peuvent facilement mener à des troubles alimentaires, dont les plus connus, la boulimie ou l’anorexie. Basculer dans l’une de ces maladies est nettement plus facile que ce que la plupart des jeunes filles croient. J’ai eu une amie malade qui banalisait ses comportements en refusant d’associer ses vomissements à des tendances boulimiques. Elle s’en est sortie toute seule, mais combien sont piégées dans une spirale descendante ? Un régime ne peut être utile et bénéfique pour le corps que s’il est supervisé par un diététicien. Pourtant, aujourd’hui, les pressions pour un corps mince (pour les femmes) et musclé (pour les hommes) sont partout, et les «solutions» (ou proclamées comme telles) ne sont pas loin. A l’approche de l’été, chaque magazine propose la cure miracle, plébiscitée par une célébrité quelconque, les plus populaires promettant de maigrir sans se priver. Naturellement, rien ne marche vraiment, mais le corps se souvient de ce qu’on lui fait subir et la culpabilité des kilos en trop est toujours présente.

Fait amusant: une étude britannique a révélé qu’une personne grosse pouvait être en meilleure santé qu’une personne mince! D’après les chercheurs, c’est la graisse “viscérale”, celle qui se fixe sur les organes, qui a un impact sur la santé. Pour prévenir ce type de graisse, il faut pratiquer une activité sportive. Ainsi, les sumos sont en meilleurs santé qu’une partie des personnes minces qui ne pratiquent aucune activité physique. Finalement, c’est ce qu’on a à l’intérieur qui compte. Qui l’eût cru ?!

VOS COMMENTAIRES SUR LE CULTE DU CORPS

 

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Chine: mauvaise santé

Chine: mauvaise santé

(Agence Science-Presse) – Autant pour le mythe des Chinois censés vivre en meilleure santé. À mesure que les statistiques s’accumulent, le portrait s’assombrit, révèle la revue médicale britannique The Lancet. Et la poussée de croissance économique n’est pas sans taches non plus: l’espérance de vie à Shanghai a augmenté de cinq ans entre 1981 et 2000, mais de seulement un an et demi à Ganzhou, métropole plus pauvre et plus industrielle. Conséquence du bond en avant de l’obésité, 177 millions de Chinois doivent maintenant s’inquiéter de leur pression sanguine. Et d’ici 2050, environ 450 millions de Chinois auront plus de 60 ans.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Témoignage sur l’implication bénévole

benevolat-benevole-implication-jeune La récompense – Regard sur des gens de cœur
Documentaire sur l’implication bénévole.
-Découvrir sa communauté, donner un sens à sa vie…
-Briser son isolement et celui d’autrui.
-Découvrir de nouveaux amis.
-Prendre part à la vie sociale et de quartier.
-Une source de contact et d’échange.
-L’acquisition de nouvelles connaissances.
-Une occasion d’expérimenter et mieux se connaître.
S’impliqer c’est trippant et ça mérite d’être vécu. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,

Pour maigrir… payez!

Pour maigrir… payez!

(Agence Science-Presse) – Réussira-t-on à convaincre certains de maigrir, si on s’attaque à leur portefeuille? C’est le pari des autorités de l’Alabama, un État du Sud des États-Unis. À partir de 2011, ses 37 000 fonctionnaires devront payer 25$ de plus par mois pour leur assurance-santé si leur poids dépasse la norme et s’ils ne font rien pour y remédier. Discrimination par le poids?

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,

L’ amour sur Internet

L’amour sur Internet

Dossier Sexualité.

(Agence Science-Presse) – Cette fois, ça y est, les bars sont bel et bien surclassés : aux États-Unis, davantage de couples se sont formés l’an dernier grâce à Internet que grâce à tout autre lieu de rencontre. Selon un sondage Harris mené auprès de 10 000 personnes qui se sont mariées pendant une période de 18 mois en 2006-2007, 19% se sont rencontrées en ligne, suivi du travail (17%) et des rencontres favorisées par les amis (17% aussi).

Le même sondage mené auprès de 5000 personnes en 2004-2005 arrivait à 14% en ligne, contre 17% pour les amis et 20% pour le travail. Et plus on vieillit, plus Internet l’emporte : chez les 45-54 ans, ce sont 31% des couples qui doivent leur rencontre à Internet contre seulement 18% pour les 20-44 ans. Selon Andrew Fiore, un chercheur spécialisé en « rencontres en ligne » à l’Université de Californie, l’avenir est à Internet, à mesure que les technologies pour évaluer « l’autre » l’emporteront sur la description que font les participants d’eux-mêmes.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,

Se soigner par les aliments

 
 
 

Se soigner par les aliments

Isabelle Burgun

 

(Agence Science-Presse) – Lait vitaminé, jus enrichi de calcium, œufs oméga-3, yogourts au bifidus. Les aliments seraient-ils maintenant destinés à nous soigner autant qu’à nous nourrir?

 » Je suis assez sceptique sur l’aliment miracle qui nous soigne de nos maux, sanctionne Marie-Dominique Beaulieu, titulaire de la Chaire Docteur Sadok Besrour en médecine familiale. Les problèmes de santé englobent beaucoup d’autres éléments.  » La spécialiste était l’un des invités du dernier café scientifique, L’aliment, un médicament? qui se déroulait récemment au Cœur des sciences de l’UQAM.

Info-bouffe et malbouffe

Les aliments fonctionnels se multiplient et innovent arborant le label  » santé  » pour mieux séduire les consommateurs. Mais comment choisir dans cette abondance de produits?

 » Le label naturel fait vendre. Si on veut une source d’oméga-3, il vaut mieux manger du poisson que des pilules « , tranche Jean-Louis Brazier, professeur à la faculté de pharmacie de l’Université de Montréal. Français d’origine et adepte de  » bonne bouffe « , il pense qu’en matière d’alimentation aussi nous subissons une abondance d’informations qui nous nuit:  » Nous vivons une époque d’ »infobésité » qui profite à ceux qui vendent ces produits dits santé. Il circule beaucoup d’amalgames et de fausses informations. Le consommateur doit faire marcher son GBS : Gros Bon Sens « .

Une opinion que partage Richard Béliveau, titulaire de la Chaire de recherche en prévention du cancer à l’UQAM et coauteur des livres Les aliments contre le cancer et Cuisiner avec les aliments contre le cancer.  » Les gens ne font pas la distinction entre les informations qui proviennent du livre d’un médecin et celles qu’ils trouvent sur le web.  »

Prévenir ou guérir ?

Malgré les études longitudinales sur les populations et celles en pharmacologie, il s’avère encore hasardeux d’établir l’équation  » aliment = guérison « .  » Les médecins se font souvent demander de cibler un aliment. La recette est plutôt de manger sain et varié « , affirme la Dre Beaulieu.

Tous les experts s’entendent pour affirmer que l’on ne peut pas prendre un aliment pour un médicament.  » Un aliment ne peut pas être réduit à une molécule « , soulève Jean-Louis Brazier. Si certains d’entre eux peuvent aider à prévenir, on ne parle pas de se guérir en consommant des carottes.  » Il faut faire la distinction entre la prévention et la guérison. Renverser le processus de la maladie demande plus que de manger des brocolis « , ajoute de son côté Dre Beaulieu.

Les invités ont défait également quelques mythes autour du bien manger. Les suppléments ne peuvent ainsi pas remplacer une bonne alimentation et bien manger ne coûte pas cher.  » Les légumineuses sont des aliments fantastiques qui ne coûtent pas cher. Le chou aussi, et il fournit trois repas  » renchérit le Dr Béliveau. Il a également dénoncé les croyances autour des résidus de pesticides des fruits et légumes.  » Une légende urbaine. Le cancer provient en premier lieu de la consommation de tabac et de l’obésité « , tranche-t-il.

Les experts se sont également penchés sur le  » paradoxe français « . Alors que les Français consomment une alimentation riche et boivent du vin en abondance, ils présentent le taux le plus bas des maladies cardiaques.  » On nous sert les antioxydants – issus du tanin du vin — à toutes les sauces, mais les Français ne vivent pas plus longtemps, ils meurent de maladies différentes comme la cirrhose du foie « , affirme Jean-Luis Brazier.

Les bons aliments

Malgré tout, certains aliments sont considérés comme importants pour une saine alimentation. On leur reconnaît même des vertus pour éloigner certains risques de contracter des maladies, tels certains cancers.  » Des études montrent que certains prébiotiques, comme l’inuline que l’on trouve dans l’ail, les oignons ou les asperges, réduiraient l’incidence des cancers colorectaux  » soutient le Dr Béliveau. Ces prébiotiques stimulent la croissance de certaines bactéries bonnes pour la santé ce qui aurait un rôle dans la réduction des maladies intestinales et aiderait, entre autres, à combattre la constipation.

Parmi la liste d’épicerie des  » bons aliments « , on retrouve aussi les céréales de grains entiers. Ces grains renferment des substances nutritionnelles très importantes jouant un rôle dans la prévention des maladies cardio-vasculaires.  » Des réductions de 40 % de risque, c’est énorme « , s’exclame le Dr Béliveau. La vedette est actuellement les graines de lin. Il recommande d’en consommer une cuillère à thé tous les jours en prévention.

Tout au long de la soirée, les invités ont plutôt mis de l’avant le Guide de l’alimentation canadienne. Ils ont par contre montré du doigt le  » Vasy  » du monsieur bleu des publicités visant à valoriser la saine alimentation.  » Il y a encore beaucoup de travail à faire sur la communication. Les gens mangent trop sucré et trop gras, mais il faut prendre les gens pour des personnes intelligentes et responsables « , pense la Dre Beaulieu.

La malbouffe – véritable fléau — sévit cruellement auprès d’une population pauvre et mal informée. Ce qui fait les choux gras de l’industrie agroalimentaire.  » L’épidémie d’obésité demande à ce qu’on revoit notre alimentation. C’est une question de santé publique « , pense le Dr Béliveau. Ce qui serait à portée de fourchette.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.