Laurent Lapierre, chaire de leadership Pierre Péladeau, Steve Jobs, Apple et folie de jeunesse

Laurent Lapierre, chaire de leadership Pierre Péladeau, Steve Jobs, Apple et folie de jeunesse

(Agence Science-Presse) Mon ami Serge Daigneault, qui collabore avec Reflet de Société et le Café-Graffiti m’a envoyé un article fort intéressant récemment. Webmarketeur et geek de la tête lapierrel aux pieds, Serge a eu l’opportunité d’avoir une conversation avec Laurent Lapierre,  chroniqueur à la section finance au Journal de Montréal, suite à la publication d’un billet sur Steve Jobs, multimilliardaire et fondateur de la société Apple.

Dans cet article, Laurent Lapierre rappelle les propos de Steve Jobs qui suggérait à de jeunes diplômés universitaires de ne pas perdre la légèreté que donnent la jeunesse et la liberté de penser. « Restez affamés, restez un peu fous ! » (Stay Hungry. Stay Foolish). À cette célèbre phrase s’est ajoutée une autre qu’il a adressée aux diplômés de l’Université Stanford, en Californie au printemps 2005. M. Lapierre le cite :

« Quand j’avais 17 ans, j’ai lu une citation qui disait à peu près ceci : Si vous vivez chaque jour comme si c’était votre dernier, un jour, vous serez certainement sur la bonne voie. Pendant les 33 ans qui ont suivi, en me regardant dans le miroir le matin, je me suis demandé : Si aujourd’hui était mon dernier jour, est-ce que je ferais ce que je m’apprête à faire ? Si je répondais non plusieurs jours de suite, je savais que je devais changer quelque chose. Garder à l’esprit que j’allais mourir bientôt a été l’outil le plus puissant dans ma vie. Les attentes, les reconnaissances extérieures, l’orgueil, la peur de mal paraître, la peur de l’échec, tout cela devenait relatif.

Ces paroles sensées ont pris une tournure inattendue alors qu’il y a un an, Steve Jobs apprenait qu’il avait un cancer au pancréas.

Lisez la suite dans le document téléchargeable sur le site de Laurent Lapierre. Profitez-en pour découvrir cet érudit de la culture et du monde des affaires.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,