Fraude scientifique majeure révélée au grand jour

Dossier Santé

Fraude scientifique majeure révélée au grand jour

(Agence Science-Presse) – Dans ce que d’aucuns décrivent comme la plus importante fraude de l’histoire récente de la recherche médicale, un anesthésiste de renom se voit accusé d’avoir carrément inventé des données d’études cliniques sur lesquelles s’appuyaient au moins 21 recherches depuis 1996.

Un fraudeur au service de Pfizer

Il s’agit, dans la majorité des cas, d’études soutenant l’efficacité d’utiliser, après la chirurgie, une variété de médicaments — dont des anti-douleurs comme le Celebrex — plutôt que l’anesthésiant habituel. Ces études, au fil du temps, ont été abondamment citées dans la littérature de l’anesthésiologie, d’où l’importance de la fraude. D’autres articles du même auteur — il était prolifique — sont également en train d’être examinés.

Le détail qui tue: dans tous les médias, on accuse l’auteur, le Dr Scott S. Reuben, d’avoir fabriqué ces données pour renforcer l’usage de médicaments de Pfizer, le géant pharmaceutique.

C’est au terme d’une enquête interne que le Centre médical Baystate, au Massachussetts, a envoyé en janvier une lettre aux revues scientifiques concernées, leur recommandant de retirer les 21 articles de leurs archives respectives. Le Dr Reuben, qui était responsable là-bas du service antidouleur, serait à présent en «congé prolongé».

Qui est le vrai coupable?

L’affaire met en lumière le côté noir du processus de validation de l’information scientifique. C’est un processus qui se base sur une présomption d’honnêteté: le scientifique publie, dans l’une ou l’autre des dizaines de milliers de revues, en sachant que des collègues aussi férus que lui (ou plus encore), repasseront tôt ou tard sur ses pas et analyseront ses résultats à la loupe. La malhonnêteté n’est donc pas dans l’intérêt de quiconque.

Est-ce une «simple» affaire de malhonnêté, ou bien est-ce la pression croissante à publier — élément fondamental de la chasse aux subventions — qui expliquerait cette histoire? Bien malin qui pourrait le dire, écrit un blogueur dans une longue analyse de ce dérapage. Mais ce n’est pas un hasard si ces dernières années, les autorités médicales, et certaines revues, ont resserré les règles de publication des résultats des essais cliniques. Ce resserrement est manifestement arrivé trop tard pour bloquer Reuben, qui avait commencé à se bâtir une solide réputation il y a une douzaine d’années.

Leçon de prudence

Reste à voir si la plus grande vigilance bloquera de futurs Reuben. Dans les mots d’un chirurgien-blogueur: «Le plus grave, c’est qu’il a gaspillé une énorme quantité de ressources et laissé derrière lui un énorme désordre que ses collègues devront nettoyer. Il faudra des années pour refaire les études qu’il a faites, ou pour permettre à d’autres chercheurs de déterminer si même le concept d’analgésie multimodale [qu’il a mis au point] est un concept valable. Il a trompé tous les anesthésiologistes qui, en s’appuyant largement sur son travail, en sont venus à accepter cette thérapie comme la meilleure pour leurs patients. Et il a trompé tous ces patients.»

Lien vers le billet

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

.

Publicités

Fraude liée aux impôts

Fraude liée aux impôts

Dossier Protection du consommateur

Une lettre frauduleuse imitant la signature des documents provenant de l’Agence du Revenu du Canada circule présentement au pays. Les destinataires de l’envoi sont invités à divulguer des informations confidentielles par courriel ou télécopieur afin de réparer une prétendue erreur survenue lors de la dernière déclaration de revenus. Nous publions ici le communiqué de presse diffusé par l’Agence  du revenu du Canada mettant en garde les contribuables qui pourraient être victimes de cette fraude.

Alerte fiscale

L’Agence du revenu du Canada met les Canadiens en garde contre la fraude par courrier

L’Agence du revenu du Canada (ARC) veut mettre les contribuables en garde contre de récentes manœuvres frauduleuses selon lesquelles certains Canadiens ont reçu une lettre semblant provenir de l’ARC et leur demandant des renseignements personnels. Cette lettre ne provient pas de l’ARC. Une copie de la lettre anglaise, en format PDF, est disponible dans le site Web de l’ARC à www.arc.gc.ca/alerte.

La lettre soutient qu’il n’y a pas suffisamment de renseignements dans la déclaration de revenus des destinataires et que, pour recevoir des remboursements, ils doivent mettre à jour leur dossier. Un formulaire, joint à la lettre, demande des renseignements personnels par écrit, dont des renseignements relatifs aux comptes bancaires et aux passeports, que les destinataires sont priés d’envoyer par courriel ou par télécopieur. Cette lettre ne provient pas de l’ARC et les Canadiens ne devraient pas fournir leurs renseignements personnels à l’expéditeur.

Tous les contribuables doivent faire preuve de vigilance lorsqu’ils divulguent des renseignements confidentiels à des tiers. L’ARC dispose de pratiques bien établies pour protéger la confidentialité des renseignements sur les contribuables.

L’ARC a avisé les autorités compétentes de l’existence de cette manœuvre frauduleuse.

Pour en savoir plus sur cette fraude et d’autres cas semblables, ou pour signaler des activités de télémarketing trompeuses, visitez le site www.phonebusters.com. Vous pouvez aussi envoyer un courriel à info@phonebusters.com ou composer le 1-888-495-8501.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Autres textes Protection du consommateur:

Taux promotionnel CIBC VISA et fausses représentations

Quand l’argent des cartes de crédit disparaît de la circulation

Fausses représentations des cartes de crédit

Carte de crédit et taux usuraire

Dépassement de la limite autorisée

Endettement sur carte de crédit

Canadian Tire devient une banque et une carte de crédit

Ressources protection du consommateur

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Pour un abonnement à Protégez-vous.

 

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,

Verrou magnétique contre les fraudes bancaires

Verrou magnétique contre les fraudes bancaires

Isabelle Burgun

(Agence Science-Presse) – Des chercheurs de l’Université de Sherbrooke développent actuellement un verrou mathématique contre les fraudes bancaires. Rien à voir avec les piratages par internet de numéros de carte de crédit — ce que les experts nomment la « sécurité architecturale » — ce nouveau système vise plutôt les méthodes de travail au sein de la banque elle-même.

« Nous voulons renforcer la sécurité fonctionnelle des institutions bancaires par un programme indépendant et fiable », explique Marc Frappier, professeur au département d’informatique de l’Université de Sherbrooke.

Fraude de 5 milliards d’euros du courtier Français Jérôme Kerviel

Tout le monde a encore en tête les aveux récents de la direction de la Société Générale. Le courtier de l’institution française, Jérôme Kerviel, était parvenu à détourner cinq milliards d’euros profitant des faiblesses du système de sécurité. C’est l’une des plus grandes histoires de fraude financière.

En collaboration avec l’équipe de la Financière Banque Nationale et des collègues de l’Université Paris XII, l’équipe de chercheurs québécois travaille pour qu’une telle manœuvre frauduleuse ne puisse se produire ici. Depuis 12 ans, ils effectuent des travaux sur les systèmes automatisés de synthèse d’information. Alcan et d’autres compagnies ont déjà bénéficié de leur expertise dans le domaine de la sécurité fonctionnelle.

Sécurité contre les fraudes au quotidien

« Le système informatique gère de plus en plus d’activités critiques. Il s’agit alors de restreindre la responsabilité de chacun par des mesures de sécurité pour en garder le contrôle », indique le chercheur.

Jusqu’à présent, l’analyste écrit le texte (telle personne, telle transaction, etc.) et le transmet au programmeur pour qu’il écrive le programme de sécurité informatique. L’équipe du professeur Frappier place plutôt son programme en amont.

« L’analyste va écrire ses spécifications ce qui va générer des codes et va réduire les risques d’erreur », explique l’expert. À la manière du Java et du C++, ces opérations seront donc réalisées en un langage spécifique issu des mathématiques. « Nous cherchons à définir un langage plus adapté pour ce genre d’opérations de sécurité.  À la fois plus simple et abstrait, il réduira les erreurs issues du langage naturel», conclut le chercheur.

Dossier des patients dans les hôpitaux

Basée sur les mathématiques, cette méthode pourrait même verrouiller un jour les informations sensibles des hôpitaux (dossiers des patients), des services de ressources humaines ou encore celles bien vulnérables des sites web des entreprises.

Pour en savoir plus sur la sécurité contre les fraudes bancaires:

Synthesizing Information Systems: the AP I S Project par Marc Frappier, Benoît Fraikin, Frédéric Gervais, Régine Laleau et Mario Richard
http://www.dmi.usherb.ca/%7Efrappier/Papers/rcis2007.pdf

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.