La biodiversité alimentaire menacée par la mécanisation agricole

Vox Pop

Quelle est votre opinion sur la biodiversité?

L’équipe de Reflet de Société a mis devant le fait accompli des Québécois pour qu’ils commentent cette information: En 100 ans, nous avons perdu 75% de la biodiversité alimentaire mondiale. Qu’en pensez-vous ?

Dossier Environnement

vox pop environnement biodiversité menace agricultureNotre dossier est-il pertinent? Est-ce un enjeu important pour vous? Pour cela, nous sommes allez vous rencontrer dans les rues de Montréal à 3 points névralgiques: un marché public, une grande surface spécialisée dans les bas prix et au Centre-Ville de Montréal. Voici quelques-uns des commentaires reçus:

«Vous m’apprenez quelque chose. Je suis très surpris… c’est dû à l’industrialisation
j’imagine?» Pierre

«C’est sûrement pour le mieux, il y a tellement de produits qu’il faut garder les meilleurs.» David

«Je l’ai lu ce matin! Il faut arrêter d’acheter des produits des États-Unis et aller plus dans nos marchés publics. Il y en a partout et ils sont accessibles. On a payait avec nos impôts pour ça. Les maraichers sont vraiment très bien. Quand les produits québécois arrivent sur les étals, les grandes surfaces ne sont pas prêtes de me voir.» Nicole

«Je sais que c’est vrai. Je vais juste prendre l’exemple de la carotte. On en fait une qui convient à tout le monde, elle est longue, belle… on en a même fait des petites qu’on a plus besoin d’éplucher. Le problème c’est que son rôle à la carotte c’est pas d’être belle! Elle est sauvage et elle pousse dans la terre, les gens l’oublient.» Anonyme

«C’est très inquiétant! Et c’est dangereux s’il y a des maladies. Tout ça parce qu’ils sélectionnent de plus en plus les produits.» Lyse

«C’est l’évolution, c’est probablement dû à la mondialisation. Mais en même temps, on a davantage de choix. Dans l’espace, ils peuvent se nourrir qu’avec des pillules… à l’avenir la nourriture sera pour le plaisir et on s’alimentera autrement. Comme dans l’espace.» Antonio

«C’est pas grave. Une tomate est une tomate. Quand je vais au supermarché, je ne demande pas la tomate italienne précisément. Tant qu’il y a des tomates pour ton hamburger et ton ketchup, c’est correct.»  Loïck

«Je n’ai pas le sentiment de pouvoir y faire grand chose. C’est aux politiques de prendre des décisions pour la protection de l’environnement.» Véronique

«C’est la faute du client. Il ne faut pas porter attention aux défauts des produits. Ce n’est pas grave s’ils sont un peu abimés ou si la couleur n’est pas la bonne. Tout ne peut pas être parfait.» Chris

«Ça me fait penser à Monsento. C’est inquiétant, révoltant. On s’accapare des espèces au détriment des autres, ça nuit à la diversité locale. Les agriculteurs ne peuvent plus se procurer des graines ailleurs qu’auprès des multinationales. Il faudrait que des produits à base d’OGM puissent être identifiés dans les commerces et que les autres aient plus de visibilités.» Sana

«C’est dommage, mais j’imagine que c’est pour nourrir plus de monde.» Anonyme

«Il va falloir faire quelque chose pour la retrouver car cela ne peut pas fonctionner comme ça. On a besoin de diversité pour une agriculture durable, car s’il y a un problème, on est fait. On s’en va droit vers une seule variété et on met pas les chances de notre coté pour l’avenir.» Michel, producteur de la ferme Espo’Art

«On est à l’ère de la monoculture. Tant que les grandes industries feront de la monoculture, ce qui les arrange parce que c’est plus payant, on perdra en diversité.» Anonyme

Acheter local ne résout pas toujours le problème…

– Les productions spécialisées du Canada (soja, blé,…) utlisent des semences réglementées, comme celles de Monsanto.

– La mécanisation agricole et industrielle est à mettre en cause. Les producteurs produisent des denrées dont le calibrage correspond à leur machinerie. Parmis les variétés, certains choisiront celles dont la taille fonctionne avec leur équipement.

– Les grandes industries de la vente ont un cahier des charges sur l’esthétique des aliments. Produire est bien, vendre est une autre histoire.

Merci de laisser votre commentaire.

VOS COMMENTAIRES SUR Biodiversité alimentaire menacée: mécanisation agricole, Monsanto…

Autres textes sur Environnement

L’amour en 3 dimensions.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone:  (514) 256-9000 , en région:  1-877-256-9009 FREE  Par Internet:
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

VOS COMMENTAIRES SUR Biodiversité alimentaire menacée: mécanisation agricole, Monsanto…

Cuisiner sainement à petit budget

Alimentation saine

Trucs pour manger à petit prix

Qui n’a jamais connu des fins de mois difficile ? Des jours où le frigo est aussi vide que notre porte monnaie… et dans ces circonstances le premier budget où l’on coupe est celui de la nourriture.

Delphine Caubet dossiers Santé.

légumes cuisine petit budget alimentation économiqueC’est arrivé à tout le monde à moment de sa vie. Un étudiant avec des fins de mois difficile, des travailleurs autonomes en période creuse… mais pour certains c’est le quotidien.

Pas bon, pas cher

Au Québec, certaines personnes travaillent à temps plein et pourtant elles sont sous le seuil de pauvreté. Imaginez alors dans une famille avec enfants où seul l’un des parents travaille…

La pizza peut facilement devenir votre meilleure amie. Elle est régulièrement en promotion et vous gagnez le calme à la maison. Bref, que des avantages.

Petits trucs

Que des avantages? Réellement? Je ne vais pas me lancer dans une tirade sur l’alimentation saine pour garder une bonne santé. Même si c’est un investissement sur votre avenir et celui de vos enfants.

Pour arriver à diversifier le frigo, nous avons tous des petits trucs. Le mien, c’est de miser sur les épiceries ethniques. Tous ceux qui sont déjà rentrés dans l’une d’elles ont pu constater la différence de prix faramineuse par rapport aux grandes succursales.

Et vous, quels sont petits trucs pour arriver à manger (relativement) sainement? Êtes-vous en centre urbain ou en milieu rural?

Reflet de Société travaille un article sur l’alimentation saine à faible revenu. Votre expérience pourrait inspirer et aider nos lecteurs. Alors à vos commentaires !

VOS COMMENTAIRES SUR Cuisiner à petit budget

Autres textes sur Santé

Après la pluie… Le beau temps

croissance personnelle développement personnel cheminement guide recueilAprès la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre, au coût de 9,95$ est disponible dans toutes bonnes librairies au Québec.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

VOS COMMENTAIRES SUR Cuisiner à petit budget

Alimentation: des aliments frais à l’école

De la ferme à l’école

L’exemple de la Colombie-Britannique Alimentation saine

Un enfant qui mange mieux apprend mieux. Apportons donc des aliments frais dans les écoles. C’est ce qu’a fait Joanne Bays en Colombie-Britannique et Équiterre l’a invité à venir partager son expérience avec ceux qui souhaitent faire de même au Québec.

Normand Charest      dossier Santé

légumes-normand-charest-alimentation-saine-malbouffe-nutritionCela se passait à la Maison du développement durable à Montréal, le 1er octobre 2013. La conférencière vient d’une famille active dans l’agriculture et les jardins communautaires. Un grand-père britannique, l’autre canadien-français, puis deux grands-mères amérindiennes. Joanne Bays possède une formation de nutritionniste communautaire (community nutritionist).

Elle travaille d’abord dans des cuisines collectives en Colombie-Britannique et participe à la création d’un réseau pour l’alimentation saine, puis à l’établissement de jardins communautaires permettant de produire des légumes frais.

Produits frais à l’école

Cela mène éventuellement au projet d’apporter des produits frais à l’école, ce qui est la raison d’être du réseau qu’elle dirige: Farm to Cafeteria Canada (F2CC). Apporter la ferme à l’école, au campus, mais aussi dans les hôpitaux et dans les prisons, voilà ce qu’elle souhaite (1).

Il faut d’abord transporter les aliments des petites fermes jusqu’aux écoles, ce qui demande une bonne organisation.

En même temps, une autre solution consiste à faire pousser les légumes sur place. Dans des communautés éloignées où les aliments coûtent cher (dans des réserves autochtones, par exemple), on a établi des jardins communautaires pour les familles.

Mais son réseau a aussi mis en place un programme d’agriculture dans 16 écoles (Farming School program) qui permet de produire les aliments sur place.

Plus de légumes, moins de pilules

Il existe en ce moment deux grands programmes subventionnés par le ministère de la Santé britanno-colombien.

Un programme de comptoir à salade (Salad Bar program) dont bénéficient 20 000 enfants, et un programme de collations à base de fruits, légumes et produits laitiers, provenant de producteurs locaux (Fruit, Vegetable and Milk Snack program) dont bénéficient 450 000 enfants en Colombie-Britannique.

Pour en arriver là, il a fallu convaincre un gouvernement en mode réduction budgétaire que le fait de favoriser une meilleure alimentation entrainerait une réduction des dépenses de santé. Elle et son organisme ont réussi à le faire.

On a d’ailleurs prouvé qu’un enfant mieux nourri avait de meilleurs résultats à l’école, tout en étant en meilleure santé. Cela vaut aussi pour les adultes, qui seront moins malades et auront une vie plus productive.

Et au Québec?

Beaucoup de ceux qui assistent à la conférence cherchent à faire de même au Québec, et nul doute que les conseils et l’expérience de Joanne Bays les aideront dans leur recherche. Elle se déclare d’ailleurs prête à les soutenir.

________________
(1) De la ferme à la cafétéria, incluant: De la ferme à l’école, De la ferme au campus et De la ferme aux établissements de santé: http://www.farmtocafeteriacanada.ca/fr/

Politique de souveraineté alimentaire du Québec
Équiterre a collaboré à l’élaboration de la Politique de souveraineté alimentaire du gouvernement québécois. Mais Équiterre espère que cela ne demeurera pas lettre morte et qu’il y aura bientôt des résultats concrets de cette politique.

L’action sociale d’Équiterre
Mentionnons le programme Croqu’Plaisir en Montérégie pour l’acquisition de saines habitudes de vie en service de garde que soutient Équiterre avec d’autres organismes. Et le réseau des Fermiers de famille coordonné par Équiterre depuis 1995 qui permet d’obtenir des légumes frais, locaux et biologiques.

VOS COMMENTAIRES SUR Aliments frais à l’école, une nouvelle alimentation

Autres textes sur Santé

Après la pluie… Le beau temps

croissance personnelle développement personnel cheminement guide recueilAprès la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre, au coût de 9,95$ est disponible dans toutes bonnes librairies au Québec.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

VOS COMMENTAIRES SUR Aliments frais à l’école, une nouvelle alimentation

Aliments frais et une alimentation saine

L’exemple de la Colombie-Britannique

De la ferme à l’école

Un enfant qui mange mieux apprend mieux. Apportons donc des aliments frais dans les écoles. C’est ce qu’a fait Joanne Bays en Colombie-Britannique et Équiterre l’a invité à venir partager son expérience avec ceux qui souhaitent faire de même au Québec.

Normand Charest  Chronique Valeurs de Société  Dossiers  Éducation, Jeunes

Logo_chronique 2 (ajusté)Cela se passait à la Maison du développement durable à Montréal, le 1er octobre dernier. La conférencière vient d’une famille active dans l’agriculture et les jardins communautaires. Un grand-père britannique, l’autre canadien-français, puis deux grands-mères amérindiennes. Joanne Bays possède une formation de nutritionniste communautaire (community nutritionist).

Elle travaille d’abord dans des cuisines collectives en Colombie-Britannique et participe à la création d’un réseau pour l’alimentation saine, puis à l’établissement de jardins communautaires permettant de produire des légumes frais.

Produits frais à l’école

Cela mène éventuellement au projet d’apporter des produits frais à l’école, ce qui est la raison d’être du réseau qu’elle dirige: «Farm to Cafeteria Canada» (F2CC). Apporter la ferme à l’école, au campus, mais aussi dans les hôpitaux et dans les prisons, voilà ce qu’elle souhaite (1).

Il faut d’abord transporter les aliments des petites fermes jusqu’aux écoles, ce qui demande une bonne organisation.

En même temps, une autre solution consiste à faire pousser les légumes sur place. Dans des communautés éloignées où les aliments coûtent cher (dans des réserves autochtones, par exemple), on a établi des jardins communautaires pour les familles.

Mais son réseau a aussi mis en place un programme d’agriculture dans 16 écoles (Farming School program) qui permet de produire les aliments sur place.

Plus de légumes, moins de pilules

Il existe en ce moment deux grands programmes subventionnés par le ministère de la Santé britanno-colombien. Un programme de comptoir à salade (Salad Bar program) dont bénéficient 20 000 enfants, et un programme de collations à base de fruits, légumes et produits laitiers, provenant de producteurs locaux (Fruit, Vegetable and Milk Snack program) dont bénéficient 450 000 enfants en Colombie-Britannique.

Pour en arriver là, il a fallu convaincre un gouvernement en mode réduction budgétaire que le fait de favoriser une meilleure alimentation entrainerait une réduction des dépenses de santé. Elle et son organisme ont réussi à le faire.

On a d’ailleurs prouvé qu’un enfant mieux nourri avait de meilleurs résultats à l’école, tout en étant en meilleure santé. Cela vaut aussi pour les adultes, qui seront moins malades et auront une vie plus productive.

Et au Québec?

Beaucoup de ceux qui assistent à la conférence cherchent à faire de même au Québec, et nul doute que les conseils et l’expérience de Joanne Bays les aideront dans leur recherche. Elle se déclare d’ailleurs prête à les soutenir.

________________

(1) De la ferme à la cafétéria, incluant: De la ferme à l’école, De la ferme au campus et De la ferme aux établissements de santé: http://www.farmtocafeteriacanada.ca/fr/

Politique de souveraineté alimentaire du Québec

Équiterre a collaboré à l’élaboration de la Politique de souveraineté alimentaire du gouvernement québécois. Mais Équiterre espère que cela ne demeurera pas lettre morte et qu’il y aura bientôt des résultats concrets de cette politique.

L’action sociale d’Équiterre

Mentionnons le programme Croqu’Plaisir en Montérégie pour l’acquisition de saines habitudes de vie en service de garde que soutient Équiterre avec d’autres organismes. Et le réseau des Fermiers de famille coordonné par Équiterre depuis 1995 qui permet d’obtenir des légumes frais, locaux et biologiques.

VOS COMMENTAIRES SUR Alimentation saine et aliments frais

Autres textes sur  Éducation

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logoVotre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir, rose, vert ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirt disponible en gris, noir, rouge ou rose pour 29,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/t-shirts.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900

VOS COMMENTAIRES SUR Alimentation saine et aliments frais

Enfants: plus grands et plus gros

Enfants: plus grands… et plus gros

(Agence Science-Presse) – Pendant que les variations du Q.I. d’une génération à l’autre suscitent des interrogations, les variations de la taille étonnent.

Des épidémiologistes irlandais viennent de confirmer que dans leur pays —comme, apparemment, dans le reste du monde occidental— les garçons de 14 ans sont passés d’une moyenne de 1 mètre 46 en 1948 à une moyenne de 1 mètre 69 en 2002. Une croissance spectaculaire, sans doute imputable à une meilleure alimentation, mais marquée, en parallèle, par une expansion tout aussi spectaculaire du tour de taille: de 37 kilos en 1948 à 61 kilos en 2002.

Les filles ont grossi aussi, à peu près dans la même proportion: de 40 kilos en 1948 à 59 kilos en 2002. Mauvaise nouvelle: la crise économique ne mettra pas nécessairement un frein à cette épidémie d’obésité, compte tenu du faible coût de la junk food.

Lire aussi : Une bonne alimentation n’a pas d’effet sur le quotient intellectuel

 

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-l-queb CD de musique Soul, R n B., Hip Hop. Rappeur et rap music de Bu The Knowledgist, L’Queb, HD, Marilyn, Ol1KU. 9,95$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,

Mieux manger n’améliore pas le QI

Mieux manger n’améliore pas le Q.I.

(Agence Science-Presse) – Plusieurs psychologues croient que la croissance du quotient intellectuel (Q.I.) d’une génération à l’autre s’explique, dans les pays riches, par l’amélioration de l’alimentation. Mais cette croyance a de plus en plus de plomb dans l’aile.

L’un des principaux promoteurs de cette théorie, le Néo-Zélandais James Flynn, vient de publier une étude qui établit qu’en Grande-Bretagne, depuis 1945, la croissance du Q.I. a été plus élevée chez les enfants de familles riches, alors que ce sont les familles pauvres qui ont connu pendant cette période la plus grande amélioration nutritionnelle.

Plus étrange encore, dans ce même pays, alors que le Q.I. des enfants s’améliore, celui des adolescents stagne ou régresse d’une génération à l’autre. D’accord, les parents d’ados n’en seront pas étonnés, mais ça ne semble pas logique…

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,

La pêche en Afrique

La pêche en Afrique

(Agence Science-Presse) – Comme si l’Afrique n’avait déjà pas assez de problèmes, voilà que le réchauffement climatique risque de frapper encore plus dur ses pêcheurs. La raison est double: le poisson est lui aussi perturbé par les changements climatiques; mais surtout, au cours des dernières décennies, de plus en plus de pays africains sont devenus dépendants des pêcheries pour leur alimentation, à mesure que la viande de gibier se faisait rare. Selon une étude publiée dans Fish and Fisheries, «économiquement, ce sont les peuples des Tropiques qui vont le plus souffrir.» L’organisme WorldFish identifie 14 des 20 pays les plus vulnérables en Afrique, incluant l’Ouganda et la Zambie, qui n’ont même pas d’accès à la mer, mais chez qui au moins 10% des adultes sont employés par l’industrie des pêches.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. Renaissance. Depuis 1997, Jean-Simon Brisebois s’est découvert une passion pour écriture. Il s’implique activement dans divers projets communautaires dans Hochelega-Maisonneuve.
Renaissance est un recueil de pensées et de poèmes parlant autant de son amour de la vie que d’espoir. 4,95$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

.

Alimenté par les pieds

Alimenté par les pieds

(Agence Science-Presse) – Dernière trouvaille pour réduire les gaz à effet de serre : dans les stations des trains de banlieue de Tokyo, les distributeurs automatiques de billets sont alimentés par… les pieds des usagers. Sur 25 mètres carrés, le plancher transforme en électricité l’énergie dégagée par chaque pas, ce qui, multiplié par toute une journée, représente 1400 kilowatts-secondes, assez pour faire briller une ampoule de 40 watts pendant 17 heures.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-roberto-mayerjours-de-nuit Poésie urbaine. Jours de Nuit. Roberto Mayer. 11,95$

Entre en mon univers, infiniment petit. Que se libère ta galaxie. Entre, là, tu es ton enfer, ton paradis. Ton repère y est enfoui. Entre, il ne manque que toi en ces mots. En ces vers dont j’aime me croire l’auteur.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
 
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,

Les jeux et jouets scientifiques: pour des vacances aussi festives qu’éducatives!

Les jeux et jouets scientifiques: pour des vacances aussi festives qu’éducatives!

Isabelle Pauzé

(Agence Science-Presse – décembre 2008) – À moins de 10 jours de Noël, voici notre incursion dans l’univers des jeux scientifiques. Histoire de vous permettre de déposer au pied du sapin des surprises enrubannées ludiques et instructives. Car les neurones des jeunes cerveaux ne prennent jamais de vacances!

Jouer… pour mieux comprendre son environnement

 

Populaires, les jeux scientifiques? De l’avis des experts interviewés, il semble effectivement qu’ils ne l’aient jamais été autant qu’aujourd’hui. Et pourquoi donc cet engouement, alors que l’industrie du jeu, comme plusieurs autres, vit actuellement une véritable crise? «Parce que les jeux scientifiques sont de plus en plus nombreux et de mieux en mieux conçus», affirme Véronique Janiak, présidente et fondatrice d’Intelli-Kid, un fabricant montréalais de jeux éducatifs à thématique environnementale. De son côté, Fanny Cherpe, chargée de communication chez Bioviva, une société française qui conçoit des ensembles de divertissement axés sur la biodiversité, explique cet engouement par le fait que, de plus en plus, les parents sont soucieux d’offrir des choix éducatifs à leurs enfants.

Alors, qu’existe-t-il actuellement sur le marché et qui amuse les jeunes tout en leur instillant des connaissances scientifiques? Véronique Janiak, d’Intelli-Kid, parle avec enthousiasme de ses deux jeux-questionnaires, Enviro-Quiz et Enviro-Santé, qui s’adressent aux enfants de neuf ans et plus, et qui proposent chacun de nombreuses questions auxquelles petits et grands doivent répondre correctement afin d’accumuler des points.

«Les questions, toutes documentées scientifiquement, portent, dans Enviro-Quiz, sur les problèmes que connaissent la planète et les espèces menacées», précise Mme Janiak. Le Fonds mondial pour la nature Canada et le Biodôme de Montréal ont été partenaires pour la conception. Quant à Enviro-Santé, dont le contenu a été validé par des spécialistes de Santé Canada, il aborde des thématiques comme les impacts des changements climatiques sur la santé, l’alimentation et l’obésité. 

S’amuser tous azimuts

En plus de ses jeux de société, Intelli-Kid a développé des «kits scientifiques vivants» qui permettent l’expérimentation in vitro. L’ensemble intitulé Sol cristallin et la sensitive donne l’occasion aux botanistes en herbe de découvrir et de faire pousser une sensitive (Mimosa pudica), une plante spectaculaire qui réagit au toucher, à la pluie et à l’obscurité.

L’ensemble Délice des dinosaures permet quant à lui l’occasion aux enfants de mieux connaître cette plante qui existe depuis plusieurs millions d’années et qui a la capacité de se mettre en hibernation dès qu’elle est privée d’eau et de «ressusciter» lorsqu’elle est hydratée.

Quant à l’ensemble Pois sauteurs mexicains, il amène toute la famille à se familiariser avec cette curieuse petite coquille dans laquelle un papillon a pondu ses œufs. L’œuf devient à son tour une petite larve qui se met à faire de petits sauts lorsqu’elle est soumise à la chaleur! Des guides pédagogiques accompagnent tous les coffrets de jeu.

Chez Buki France, deux produits volent la vedette cette année: «Le premier est baptisé Super Chimie 120. Il s’agit d’un coffret d’expériences à réaliser avec des produits courants, comme du lait et du savon, explique Daniel Levy, directeur commercial. Le second est un ensemble qui permet de construire des véhicules qui fonctionnent à l’énergie solaire, mus par un moteur électrique et alimentés par une pile ou un panneau solaire.»

Les enfants : conseillers au développement

Les spécialistes consultés sont unanimes : lorsqu’on crée du contenu qui s’adresse aux enfants, il est impératif de valider sa démarche… auprès d’eux. Ainsi, alors que Buki France trimballe ses concepts chez des groupes-témoins selon l’âge visé par les jeux, madame Janiak d’Intelli-Kid a développé depuis quelques années un partenariat avec la commission scolaire de Montréal afin de tester l’intérêt de ses jeux et la compréhension des contenus.

Même son de cloche chez Bioviva, dont l’équipe met en place plusieurs phases de tests au cours du développement d’un jeu. «Nous veillons à toujours prendre en compte l’avis des enfants, afin d’améliorer notre produit et de le faire correspondre aux attentes de notre jeune public», confirme Fanny Cherpe.

«Je crois beaucoup à la valeur du jeu pour expliquer des concepts qui, présentés de façon théorique, pourraient être plus ardus, conclut Mme Cherpe. Car apprendre en s’amusant est un principe qui intéresse petits et grands!»

D’autres divertissements scientifiques made in Québec

Avec ses jeux regroupés sous les collections FiloSciences, FiloLabo et FiloDécouverte, la compagnie FiloSciences, située à Vaudreuil-Dorion, initie les enfants à la physique, à la chimie, au magnétisme, à la météorologie et aux sciences naturelles.

Les Jouets Boom, de Montréal, créent des jeux horticoles dont Aroma, Drôles de Salades, La Famille Pélouza et Haricourse Extrême, qui amènent les jeunes à découvrir les secrets de la botanique en s’amusant.

L’entreprise Patrix, de Knowlton, détaille plusieurs jeux, dont certains abordent la géographie et les mathématiques.

Les jeux de micromadriers de bois de l’entreprise Matchitecture initient les jeunes aux principes de l’architecture grâce aux prototypes de moyens de transport ou d’édifices célèbres.

Enfin, les populaires volumes Les expériences des Débrouillards, tomes 1 et 2, proposent des heures de plaisir aux apprentis scientifiques qui souhaitent expérimenter en toute sécurité.

Pour trouver illustrations :

http://filosciences.com/index.html

http://www.jouetsboom.com/jeux.php?categorie=1

http://www.jouetsboom.com/jeu.php?code=H8004

http://www.jouetsboom.com/jeu.php?code=H8002

http://www.jouetsboom.com/jeu.php?code=H8001

http://www.jouetsboom.com/jeu.php?code=H8003

http://www.patrix.tv/Fr/

http://matchitecture.com/

http://www.bayardjeunesse.ca/livres/?type=10

 Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,