Mario Dumont quitte l’ADQ et la vie politique

Mario Dumont quitte l’ADQ et la vie politique.

Dossier Coopérative de santé

610x En assistant à l’effondrement de l’ADQ, le questionnement sur l’avenir politique de Mario Dumont était déjà sur toutes les lèvres. Mario Dumont n’aura pas fait durer le suspense très longtemps. Le comptage des votes n’était même pas terminé et voilà que Mario Dumont annonce son départ, prenant tout le monde par surprise, incluant les députés élus de l’ADQ.

Coopérative de santé

Ce qui me désole le plus dans ce départ, c’est que Mario Dumont avait été le seul politicien à parler de coopérative de santé. Mario Dumont avait questionné Jean Charest et André Boisclair lors du débat des chefs il y a 2 ans. Ni Jean Charest, ni André Boisclair n’ont osé répondre à la question. Charest et Boisclair n’ont même pas prononcé ce mot tabou.

Mario Dumont en a même reparlé lors de son discours d’adieu. Les coopératives de santé est un sujet que les partis politiques n’osent pas discuter, même lorsque nous les invitons à le faire. Les coopératives de santé représentent-elles une nouvelle façon de voir, une alternative pour notre système de santé déficient? Les coopératives de santé existent depuis 25 ans et les politiciens évitent encore ce sujet.

Qu’adviendra-t-il maintenant des coopératives de santé dans le discours politique? Reflet de Société va relancer le débat. Histoire à suivre.

Autres textes sur COOPÉRATIVE DE SANTÉ.

La coopérative de santé

Jonquière Médic

Coopérative de santé Aylmer Lucerne.

Un médecin récalcitrant.

VOS COMMENTAIRES SUR MARIO DUMONT QUITTE L’ADQ.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,

Jean Charest, les détournements de fonds, l’immigration et la publicité

Jean Charest, les détournements de fonds, l’immigration et la publicité

Raymond Viger      Dossiers Journal de Montréal, Publicité, Immigration

Mathieu Boivin signait un article dans le Journal de Montréal le 19 septembre dernier. On y apprenait que l’argent versé par Ottawa pour l’intégration des immigrants serait dérouté vers d’autres ministères que celui de l’immigration. Le ministère de l’Immigration et des communautés culturelles ne recevrait que 60% des 188 millions d’Ottawa. Un manque à gagner ou un montant détourné de 77 millions pour l’année en cours!

Il existe aussi d’autres magouille à Québec. Lors du 15e anniversaire de notre magazine Reflet de Société, nous avons approché les politiciens pour prendre un espace dans le numéro spécial d’octobre. En ce qui concerne le premier ministre Jean Charest, pas de problème pour écrire un mot pour nous féliciter. Mais pas question de payer cette espace. Nous avons cependant reçu une proposition. On nous offre de publier gratuitement le mot du Premier ministre Jean Charest. En contrepartie, on nous demande de déposer un projet de 3 000$ auprès du ministère de la Jeunesse de M. Jean Charest. Sans le garantir formellement, ils tenteront de le faire accepter.

J’ai eu à me poser la question si ce genre de tractation pouvait convenir à la philosophie et à l’éthique de notre organisme. Jusqu’à ce jour, tous les policiens qui ont publié des textes chez nous ont toujours payé leur espace. Que ce soit le maire de Montréal Pierre Bourque, de Québec, Jean-Paul L’Allier, ou encore André Boisclair lorsqu’il était ministre, Réal Ménard, Louise Harel… Pouvons-nous créer un précédent en laissant le premier Ministre Jean Charest publier gratuitement chez nous en laissant présager une quelconque subvention provenant d’un autre budget? Les fonds prévus pour ces projets peuvent-ils servir à des publicités? Ne sont-ils pas supposé servir à une intervention concrète auprès des jeunes qui en ont besoin?

En ce qui me concerne, ce genre de tractation politique est un détournement de fonds. L’argent affecté à un projet ne peut servir à faire la publicité et la promotion du Premier Ministre. Je ne pouvais pas accepter cette offre et devenir complice d’un tel détournement. 

Nous avons eu moins de pages de publicité que prévu dans notre numéro d’octobre. Nous n’avons eu aucune vedettes politiques pour souligner nos efforts et notre travail. Mais nous avons gardé notre intégrité et la fierté d’un travail bien accompli. À la sueur de notre front, nous continuerons de nous relever les manches et de travailler honnêtement pour servir la population.

Autres textes sur Immigration

Intégration d’un Arménien au Québec

Fraudes et abus: immigration Québec

Immigration difficultes à retardement

Les aînés pure laine à la rencontre des néo-aînés

Jean Charest, les détournements de fonds, l’immigration et la publicité

Autres textes sur Publicité

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

André Boisclair et le gouvernement minoritaire de Jean Charest

André Boisclair et le gouvernement minoritaire de Jean Charest

Je ne commenterai pas l’ensemble des résultats des élections du Québec d’hier soir. Tous les médias l’ont ou vont le faire. Je vais me contenter de souligner un souhait. Un seul.

Avec les résultats que nous avons eus, Jean Charest pourra travailler son humilité et apprendre à travailler en équipe avec… l’opposition! Mario Dumont pourra nous présenter cette équipe qu’il dit qu’il a et les initier à la vie parlementaire. Mon souhait, je le présente à André Boisclair.

Depuis qu’André Boisclair a été élu chef du Parti Québécois, il ne l’a pas eu facile. Le Québec a eu à apprendre à le connaître. Il a eu à nous montrer comment il pouvait devenir un chef. Les semaines ont passé. André Boisclair a pris de l’assurance et une expérience incroyable. Il serait dommage que son parti tente éventuellement de le remplacer. Il serait navrant qu’il décide de quitter. Le Parti Québécois doit se reconstuire, se redéfinir. André Boisclair peut réussir cet objectif.

André Boisclair ne l’a pas eu facile et les années à venir ne le seront pas plus pour le Parti Québécois. Un ménage en profondeur doit se faire et je suis convaincu qu’André Boisclair est l’homme qu’il faut au Parti Québécois pour faire ce travail. Remplacer André Boisclair serait de se servir du chef de parti comme bouc émissaire du malaise qui existe dans le Parti Québécois. Pour construire, il faut apprendre de nos erreurs, accepter la réalité dans laquelle nous sommes et se retrousser les manches. Changer le chef, c’est de joueur à l’autruche vis-à-vis les changements à être faits.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Dumont, Boisclair, Charest et le débat des chefs

Dumont, Boisclair, Charest et le débat des chefs

Dossier Tout le monde en parle

André Boisclair a été plus naturel et plus à l’aise que lors de l’émission Tout le monde en parle. Cette même émission qu’il a eu l’occasion de nommer à Mario Dumont en référence à son cadre financier qui n’était pas encore chiffré.

Malgré de nombreuses attaques envers ses deux rivaux, Mario Dumont s’est vite retrouvé sur la défensive. Ce qui a permis à André Boisclair de faire des gains et de bien paraître. Boisclair a paru en contrôle, se permettant de passer de l’attaque, à l’insistance et à l’humour. Il semblait le mieux préparer à parler d’une vision et des actions de son parti pour le Québec.

Jean Charest est revenu régulièrement pour dire que le gouvernement précédent avait mis le Québec en péril. La plus plate excuse que je peux accepter d’un premier ministre qui a passé quatre ans au pouvoir. Il est facile de se déresponsabiliser sur les erreurs des autres. Ça peut tenir la route la première année au pouvoir. Mais pas pendant un mandat complet. Un bon gouvernement doit être capable de nous montrer comment il a sorti son épingle du jeu, indépendamment du gouvernement précédent. J’ai été surpris de remarquer que Jean Charest a bégueillé à trois reprises pendant le débat des chefs!

Un thème que j’ai été agréablement surpris d’entendre a été les coopératives de santé. Depuis plus d’une année que nous tentons d’avoir la position du gouvernement sur ce sujet, un thème carrément absent des médias. Et voilà que Mario Dumont nous parle de coopératives de santé à deux reprises. Ni André Boisclair, ni Jean Charest n’ont embarqué sur ce terrain. Comme s’ils n’avaient rien entendu! C’est un sujet qui nous tient à coeur. Dans notre magazine, Reflet de Société, nous avons fait un dossier complet sur ce sujet l’an dernier. Il ne nous manque que la position du ministre de la Santé pour compléter le tout. Philippe Couillard a retardé l’entrevue à plus d’une reprise. Nous sommes comme les patients en attente d’être soigné. Nous sommes sur la liste d’attente!

Malgré que Mario Dumont a été le premier politicien de qui j’entends parler de coopératives de santé, il a perdu énormément de point en étant incapable de chiffrer la marge de manoeuvre du Québec. Il en a perdu encore plus lorsque les journalistes ont remis en contexte la note de service sur le pont qui s’est écroulé. La note ne proposait pas de réparations! Le lapin que Mario Dumont a tenté de sortir à Jean Charest n’a pas fait le même effet que celui que Jean Charest avait sorti à Bernard Landry au dernier débat des chefs.

Plusieurs questions intéressantes ont été soulevés, mais l’expérience de Jean Charest pour éviter d’y répondre ne nous a pas permis d’avoir des réponses. Jean Charest se lave les mains vis-à-vis des problèmes de santé en disant que c’est la faute à Lucien Bouchard qui a diminué les effectifs. Mario Dumont dit que Jean Charest refuse d’augmenter les possibilités de travail des médecins qui sont prêts à en faire plus. Qui dit vrai. Comme nous a fait remarquer Julie Miville Duchesne, le débat a été rempli de demi-vérités. Un politicien ne conte pas de mensonges, mais dit rarement une vérité complète. Ce qui donne raison à l’adage que les chiffres ont peut leur faire dire n’importe quoi. Et je rajouterais, surtout en politique. 

La formule du débat des chefs ne m’a pas excité outre mesure. J’aurais aimé qu’un journaliste intervienne pour synthétiser la question d’un des politiciens et exiger de son vis-à-vis d’y répondre. Sans la présence d’un journaliste pour contrôler le débat, les questions pleuvent, mais les réponses se font rares.

http://raymondviger.wordpress.com/2007/03/05/charest-harper-boisclair-dumont-et-les-transferts-dargent-du-federal/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/03/04/amir-khadir-quebec-solidaire-devant-guy-a-lepage-de-tout-le-monde-en-parle/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/03/06/andre-boisclair-vis-a-vis-guy-a-lepage-et-dany-turcotte-a-tout-le-monde-en-parle/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/02/20/les-politiciens-a-tout-le-monde-en-parle/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/03/13/mario-dumont-devant-guy-a-lepage-a-tout-le-monde-en-parle/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/02/24/maudite-campagne-electorale/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/03/07/pourquoi-je-ne-voterai-pas-pour-le-parti-liberal-de-jean-charest/

Autres textes sur  la santé et la famille.

Textes sur l’environnement et commentaires du rédacteur sur l’environnement

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. Renaissance. Depuis 1997, Jean-Simon Brisebois s’est découvert une passion pour écriture. Il s’implique activement dans divers projets communautaires dans Hochelega-Maisonneuve.
Renaissance est un recueil de pensées et de poèmes parlant autant de son amour de la vie que d’espoir. 4,95$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mario Dumont devant Guy A. Lepage à Tout le monde en parle

Mario Dumont devant Guy A. Lepage à Tout le monde en parle

Dossier Tout le monde en parle.

Dany Turcotte a eu la chance de participer plus avec Mario Dumont qu’avec André Boisclair. Mon commentaire sur André Boisclair qui n’avait pas réagi aux commentaires de Dany Turcotte semble avoir fait l’unanimité, André Boisclair est resté de glace pendant son apparition à Tout le monde en parle.

Mario Dumont a été très différent. Très à l’aise, il était prêt à embarquer dans toutes les questions ou commentaires qu’on lui présentait. Marion Dumont n’a pas été intimidé pour le fou du roi Dany Turcotte. Malgré tout, on peut cependant dire qu’il s’est fait ramasser solidement.

Que ce soit Guy A. Lepage avec ses questions lui demandant de chiffrer ses promesses électorales, Dany Turcotte qui tapait du pied devant son grand tableau ou encore Chantal Hébert qui a profité de son entrevue pour revenir sur la question, Mario Dumont n’avait pas beaucoup d’alliés. Mario Dumont a mentionné qu’il faut être prudent quand on parle de cadre financier. Sa prudence va à l’extrême en ne voulant rien chiffrer.

Après la guerre des chiffres, le débat s’est transporté sur la position  »autonomiste » de Mario Dumont. Guy A. Lepage lui a cloué un autre clou en définissant la position autonomiste de Mario Dumont comme étant une façon d’être souverainiste avec certains et fédéralistes avec les autres. Une sorte de caméléon politique.

Si on se fit aux applaudissements pour qualifier la soirée, c’est Guy A. Lepage qui s’est fait applaudir le plus souvent. Ces questions étaient lancées à Mario Dumont comme on lance une fléchette sur sa cible.

Guy A. Lepage a rappelé à son invité qu’il aurait renié les syndicats. Mario Dumont a patiné pour mentionner qu’il fallait actualiser nos anciennes institutions qui ne répondent pas nécessairement aux besoins d’aujourd’hui. Les syndicats seraient-ils des dinosaures d’un autre siècle?

En ce qui concerne l’aide sociale, j’ai senti deux intonations dans la voix de M. Dumont. D’un côté, on sentait qu’il voulait couper l’aide sociale. Il a immédiatement fait marche arrière en mentionnant qu’il ne parle pas de couper mais plutôt qu’il faut faire des efforts pour ramener sur le marché du travail ceux qui sont aptes.

Guy A. Lepage a aussi questionné Mario Dumont sur ses flirts avec Jeff Filion et son collaborateur qu’il a dû faire démissionner, Jean-François Plante. Chantal Hébert a aussi souligné le manque d’équipe pour entourer Mario Dumont. Celui-ci s’est mis les pieds dans les plats en tentant de parler de la plus grosse prise aux candidats. Il a eu à défendre qu’un lobbyiste tel Gilles Taillon valait plus qu’un journaliste ou tout autre candidat. Ouf! Pas sur qu’il a gagné des points sur ce tableau.

Malgré des questions parfois fort embarrassantes, Mario Dumont a tenté de demeurer crédible et est resté dans le ring. Il est habitué de ramasser les coups. Il a un très beau discours. Peut-être trop philosophique et pas assez pratico-pratique. Possiblement le style de débat oratoire développé par un député qui a beaucoup siégé mais qui n’a jamais géré un ministère.

Mario Dumont peut-il avoir l’étoffe d’un premier ministre pour le Québec? Il peut faire de beaux et grands discours. Mais où il aurait une équipe avec lui. Malheureusement, je ne pense pas que ce soit le cas. Pour nous le prouver, il faudrait qu’il fasse un mandat comme chef officiel de l’opposition. Cela serait une belle occasion de nous montrer ses Porte-paroles de l’opposition officielle vis-à-vis les différents ministères. Nous pourrons alors juger s’il a une équipe ou non derrière lui.

Parfois il est suicidaire de faire monter un jeune trop vite ou de lui donner de trop grands défis. Pour l’instant, Mario Dumont n’est pas prêt à être premier ministre du Québec. Pour le bien de sa continuité en politique, il serait préférable qu’il saute un tour. Pour le bien des Québécois aussi.

http://raymondviger.wordpress.com/2007/03/05/charest-harper-boisclair-dumont-et-les-transferts-dargent-du-federal/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/03/04/amir-khadir-quebec-solidaire-devant-guy-a-lepage-de-tout-le-monde-en-parle/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/03/06/andre-boisclair-vis-a-vis-guy-a-lepage-et-dany-turcotte-a-tout-le-monde-en-parle/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/02/20/les-politiciens-a-tout-le-monde-en-parle/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/02/24/maudite-campagne-electorale/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/03/07/pourquoi-je-ne-voterai-pas-pour-le-parti-liberal-de-jean-charest/

Textes sur Tout le monde en parle.

 Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

André Boisclair vis-à-vis Guy A. Lepage et Dany Turcotte à Tout le monde en parle

André Boisclair vis-à-vis Guy A. Lepage et Dany Turcotte à Tout le monde en parle

Dossier Tout le monde en parle.

Je dois faire une mise en garde avant que vous ne lisiez ce blogue. Je me permets d’écrire un blogue, de débattre certaines nouvelles qui touchent le communautaire et notre société, j’essaye parfois d’aider le consommateur dans ses choix ou encore de faciliter certains débats sociaux.

Il arrive parfois que je commente pour le plaisir de commenter. C’est le cas aujourd’hui. Je ne me prends pas pour un journaliste de la colline parlementaire. Loin de là. Le blogue d’aujourd’hui ne portera pas sur les grands débats sociaux non plus.

Dimanche soir, bien affaisé dans mon fauteuil, j’ai regardé l’émission Tout le monde en parle comme un simple citoyen qui voulait prendre deux heures de pause avant de reprendre le travail. Je n’ai pas pris de notes sur ce que j’ai entendu. Mes commentaires seront donc très généraux sans toucher de grands débats.

Ceci dit, commençons par la mauvaise nouvelle. L’émission de Guy A. Lepage ne m’a pas amusé et intéressé comme il est habitué de le faire. J’avais même hâte qu’elle termine pour aller me coucher. Même chose pour Danielle qui combattait le sommeil à mes côtés.

Maintenant le vif du sujet. Nous sommes en période électorale. Les trois chefs de partis vont défiler à Tout le monde en parle. Possiblement l’événement où ils auront l’occasion de marquer ou de perdre le plus de points. Possiblement plus que le débat des chefs.

La semaine dernière nous avons eu la chance d’entendre Amir Khadir, porte-parole de Québec Solidaire. Même s’il ne faisait pas parti de cette série de trois chefs qui se succèderont à l’émission de Guy A. Lepage, au moins il a eu son temps d’antenne pour présenter les idées de Québec Solidaire.

Cette semaine, c’est André Boisclair qui a eu son droit de parole. Position possiblement pas facile d’être le premier à passer à Tout le monde en parle. Le dernier a la chance de pouvoir entendre les autres et d’émettre ses commentaires pour tenter de clouer le bec à ses prédécesseurs.

J’y ai vu un André Boisclair qui n’a pas pris à la légère son passage devant Guy A. Lepage. Pausé, calme, très concentré. J’avais l’impression qu’il s’était pratiqué toute la semaine avec son équipe pour cet examen. Parce que passer à l’émission Tout le monde en parle est un examen important. Un examen qui pourra faire changer le cours des élections.

André Boisclair n’a pas voulu entrer dans le jeu de Dany Turcotte. Celui-ci a tenté quelques remarques, mais nous avons vu un André Boisclair continuer à regarder Guy A. Lepage sans broncher et sans commenter les propos de Dany Turcotte. Cela devait sûrement faire partie des consignes de ses spécialistes de l’image. Il ne pouvait pas se permettre d’être naturel et de tomber dans l’humour. Il aurait fort possiblement perdu des plumes et des points. C’est triste pour Dany Turcotte, mais son rôle de fou du roi dans un contexte électoral avec trois chefs qui vont se présenter devant lui sera sûrement d’être ignoré par plusieurs.

André Boisclair a su répondre aux questions et débattre les sujets amenés un à un tout en restant en contrôle. Le seul qualificatif qui me monte pour décrire sa prestation: professionnel. Même en rapport avec les questions plus difficiles ou qui pouvaient toucher une émotion, il pouvait nommer l’émotion sans nous la faire vivre. Ce qui nous démontre qu’il maîtrise bien les sujets et qu’ils ont été bien réfléchis.

En conclusion, je serais porté à dire qu’il n’est pas facile de déstabiliser André Boisclair et il démontre une qualité d’orateur bien discipliné. J’attends impatiemment les deux autres invités de Guy A. Lepage.

http://raymondviger.wordpress.com/2007/03/05/charest-harper-boisclair-dumont-et-les-transferts-dargent-du-federal/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/03/04/amir-khadir-quebec-solidaire-devant-guy-a-lepage-de-tout-le-monde-en-parle/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/03/07/pourquoi-je-ne-voterai-pas-pour-le-parti-liberal-de-jean-charest/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/02/20/les-politiciens-a-tout-le-monde-en-parle/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/02/24/maudite-campagne-electorale/

Textes sur Tout le monde en parle.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-roberto-mayerjours-de-nuit Poésie urbaine. Jours de Nuit. Roberto Mayer. 11,95$

Entre en mon univers, infiniment petit. Que se libère ta galaxie. Entre, là, tu es ton enfer, ton paradis. Ton repère y est enfoui. Entre, il ne manque que toi en ces mots. En ces vers dont j’aime me croire l’auteur.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
 
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Charest, Harper, Boisclair, Dumont et les transferts d’argent du fédéral

Charest, Harper, Boisclair, Dumont et les transferts d’argent du fédéral

Voilà bien le style de débat stérile qui me fait hair la politique. Jean Charest lance la première pierre. Dans le cas d’un OUI au référendum, Jean Charest affirme le 26 février que c’est du délire et ridicule que le fédéral continue ses transferts au Québec en mentionnant les pensions de vieillesse, le Supplément de revenu garanti, les prestations pour enfants…

En soirée, André Boisclair accuse Jean Charest de faire du chantage. Du côté de Stephen Harper, il tente de s’en laver les mains en disant qu’il ne veut pas intervenir dans les élections du Québec.

L’insistance et la persévérance des journalistes de La Presse ont permis de faire confirmer par le ministre des Finances, Jim Flaherty, que le déséquilibre fiscal sera réglé dans le prochain budget, peu importe ce qui se passera dans d’autres dossiers. Il confirme aussi qu’il n’y aura absolument pas de réduction dans les paiements de transfert au Québec si le Parti québécois remportait la victoire.

Jean Charest, de reculons, revient ensuite sur ses propos et a admis que l’élection du Parti québécois n’entraînerait pas de coupes substancielles des transferts fédéraux.

Du côté de Mario Dumont, il nous dit que c’est un débat qui est sans intérêt!

Une vraie débat politique de bas étage. Après que Jean Charest ait lancé cette pierre dans la marre, que Mario Dumont nous dise que l’histoire est sans intérêt pour les Québécois, je trouve ça très surprenant. Que Stephen Harper veuille s’en laver les mains sous le prétexte qu’il ne veut pas intervenir dans les élections provinciales, désolé, mais lorsque le Premier ministre du Québec parle des intentions d’Ottawa et parle au nom du fédéral, il est interpellé et se doit de prendre position.

Les propos de Jean Charest m’ont énormément déçu. D’une part, prendre la parole au nom du fédéral. D’autre part, dire des menteries éhontées. Stephen Harper n’a pas osé parler pour éviter de mettre Charest dans un bourbier assez embêtant.

Tout cela n’est pas un débat, mais un combat. Dans toute guerre, il n’y a que des perdants. Ce n’est pas la façon de faire qui m’inspire et m’attire. Où est le débat sur les solutions à trouver et inventer pour nous donner une société forte et bienveillante pour ses citoyens? Que nous soyons au pouvoir ou dans l’opposition, la politique devrait être un endroit où, ensemble, nous travaillons pour le bien-être de nos citoyens.

Je n’y vois que des combats de coq. Est-ce que l’égo de nos politiciens et de leur parti politique supplante le bien-être des citoyens qu’ils représentent? Qu’est-ce qui est le plus important? Faire élire son parti ou donner des outils à une société pour éduquer les enfants, les nourrir, les soigner…?

http://raymondviger.wordpress.com/2007/03/06/andre-boisclair-vis-a-vis-guy-a-lepage-et-dany-turcotte-a-tout-le-monde-en-parle/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/02/24/maudite-campagne-electorale/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/03/04/amir-khadir-quebec-solidaire-devant-guy-a-lepage-de-tout-le-monde-en-parle/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/03/07/pourquoi-je-ne-voterai-pas-pour-le-parti-liberal-de-jean-charest/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/02/20/les-politiciens-a-tout-le-monde-en-parle/

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Amir Khadir, Québec Solidaire devant Guy A. Lepage de Tout le monde en parle

Amir Khadir, Québec Solidaire devant Guy A. Lepage de Tout le monde en parle

Dossier Tout le monde en parle.

En période électorale les politiciens profitent d’une visibilité média exceptionnelle. Promesses, anecdotes, carnet de route… tout y passe. Pour être honnête, je trouve très ennuyant la couverture conventionnelle qui nous est offerte sur les différents partis politiques.

L’émission Tout le monde en parle, animée par Guy A. Lepage et son fou du roi Dany Turcotte, ne font pas exception. La popularité de cette émission oblige les politiciens à bien se préparer et à être présent à ce rendez-vous avec le peuple. Le Québec semble très déchiré sur le choix à faire pour les prochaines élections. Le sort du prochain gouvernement risque de se jouer à l’émission de Guy A. Lepage.

Amir Khadir a brisé la glace en représentant Québec Solidaire à l’émission de Guy A. Lepage. J’ai été surpris d’entendre M. Khadir. Agréablement surpris. Mettre ses culottes en tant que gouvernement et négocier le prix des médicaments pour contrôler la flambée des prix. Certains pays l’ont fait et ont réussi. M. Khadir a présenté quelques exemples pour augmenter les revenus de l’État d’une façon originale. Trop habitué d’entendre les éternelles promesses politiques ou encore des discours de déresponsabilisation totale nous disant que c’est la faute de l’ancien parti au pouvoir, c’est la première fois que j’entends un parti politique présenter des solutions novatrices et soulever des questionnements à débattre. Un vent nouveau agréable à entendre.

Dans les semaines à venir, nous aurons l’occasion d’entendre André Boisclair, Jean Charest et Mario Dumont. Une histoire à suivre pour nous permettre de mieux connaître la personnalité des aspirants chefs. Un débat que je trouve plus agréable à suivre que le derby de démolition qu’on nomme le combat des chefs.

<a href= »http://raymondviger.wordpress.com/2007/03/06/andre-boisclair-vis-a-vis-guy-a-lepage-et-dany-turcotte-a-tout-le-monde-en-parle/ »André Boisclair vis-à-vis Guy A. Lepage et Dany Turcotte à Tout le monde en parle

Charest, Harper, Boisclair, Dumont et les transferts d’argent du fédéral

Maudite campagne électorale!

Pourquoi je ne voterai pas pour le Parti Libéral de Jean Charest

Les politiciens à Tout le monde en parle

Textes sur Tout le monde en parle.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

T-Shirt promotionnel disponible avec votre logo

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logo Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs.

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en rouge, noir ou blanc.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/T-shirts-promotionnels-et-personnalise.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900

L’humour et la politique

L’humour et la politique

Pour ceux qui aiment les mathématiques, voici une petite règle de trois.

S’il est acceptable que la ministre de la Culture et des Communications, Line Beauchamp paie 10 000$ pour les services d’un rédacteur. Si les politiciens tentent de passer par l’humour pour se faire voir et aller chercher des votes et une popularité auprès des citoyens. Alors serait-il acceptable et préférable que les politiciens engagent des humoristes professionnels pour préparer leurs gags et leur humour?

André Boisclair pourraient engager Dany Turcotte comme scripteur. On pourrait demander à François Avard d’être celui de Jean Charest. Une forme d’humour sur les bougons à cravate qui magouille la vente du Mont Orford et autres projets bougonnesques. Mais qui va vouloir nous montrer l’humour de Stephen Harper?

Cette nouvelle forme d’humour qui nous envahit aura au moins un avantage important. Si nos politiciens prennent leur rôle d’humoriste au sérieux et qu’ils deviennent bon, nous n’aurons plus besoin de payer 50$ pour assister aux spectacles des humoristes. Nous aurons le privilèges d’avoir des prestations gratuites.

Mais si on pousse plus loin notre réflexion. Pourquoi se contenter d’un politicien qui tente de devenir humoriste? Soyons conséquent. Demandons à nos humoristes de se lancer en politique! Ils ont déjà fait leur preuve. Nous aurons des prestations originales au lieu d’une simple copie amateure.

http://raymondviger.wordpress.com/2006/12/11/la-ministre-de-la-culture-et-des-communications-line-beauchamp-et-son-discours-de-10-000/

http://raymondviger.wordpress.com/2006/12/06/denise-bombardier-et-andre-boisclair/

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

T-Shirt promotionnel disponible avec votre logo

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logo Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs.

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en rouge, noir ou blanc.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/T-shirts-promotionnels-et-personnalise.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900