Vaccination pour le cauchemar des ‘snowbirds’, la turista

Vaccination pour le cauchemar des ‘snowbirds’, la turista

Isabelle Burgun

(Agence Science-Presse) – Comme chaque hiver, des milliers de Québécois s’apprêtent bientôt à s’envoler vers le Sud. Devraient-ils se faire vacciner contre la diarrhée des voyageurs, bien connue aussi sous le nom de turista?

Accompagnée souvent de fièvre et de saignements, la diarrhée des voyageurs survient sans prévenir et parvient à confiner la personne dans sa chambre d’hôtel. Enfin, pas tout à fait dans sa chambre…

La turista gâche d’innombrables jours de vacances chaque année. «Quelle que soit la destination que l’on choisit (Amérique du Sud, Cuba, etc.), elle touchera un voyageur sur deux», annonce même Emmanuelle Cuchet, médecin à la Clinique de santé Voyages Médicis.

Plusieurs pathogènes (virus, bactéries) peuvent être à la source du problème, dont la bactérie Escherichia coli entérotoxinogène, impliquée dans 20 à 40% des cas.

Une vaccination maintenant disponible

Depuis trois ans, il existe cependant un vaccin pour lutter contre ce cauchemar de tous les voyageurs. Le Dukoral se compose de la toxine inactivée du choléra – la bactérie Vibrio cholerae – semblable à la plus courante des bactéries de la turista.

Le vaccin s’avère toutefois encore bien imparfait. «Il ne protège pas de l’ensemble des diarrhées des voyageurs. Trois voyageurs sur quatre seront malades pareil», relève la docteure. Il faut donc le réserver à des personnes plus sensibles (enfants, personnes âgées, etc.) et plutôt miser sur la prévention.

Option à venir

Autre nouveauté, un antibiotique de prévention serait actuellement commercialisé chez nos voisins du sud par la compagnie Célix. «Cet antibiotique vise la prophylaxie de la diarrhée. Non absorbé par le corps, il pourrait offrir une alternative au traitement actuel», précise Vilayvong Loungnarath, microbiologiste au Centre hospitalier affilié universitaire de Québec. Il n’est pas encore disponible ici.

En attendant, la meilleure prévention consiste à privilégier l’hygiène de base et prendre quelques précautions: peler les fruits, éviter les crudités, cuire convenablement les aliments et ne consommer que de l’eau embouteillée.

Pour en savoir plus

La diarrhée des voyageurs (turista): comment l’éviter? par Annie-Claude Labbé dans Réservation santé, bulletin d’Information en santé-voyage:

http://www.rrsss15.gouv.qc.ca/Sante/Rsv8n4.pdf

Diarrhée des voyageurs et vaccination contre Escherichia coli par Claude Béraud, jeudi 26 juin 2008 dans L’Actualité médicale: http://tinyurl.com/6oewkr

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Publicités

Cet alligator est un antibiotique

Cet alligator est un antibiotique

(Agence Science-Presse) – Après avoir servi à fabriquer des sacoches et des souliers, les alligators pourraient servir à fabriquer de nouveaux antibiotiques, plus puissants que leurs prédécesseurs. Alors que les médecins s’inquiètent de la prolifération de bactéries résistantes aux antibiotiques courants, des biologistes ont isolé récemment dans le sang de ces charmants reptiles des protéines capables de tuer des microbes jusqu’ici résistants. En fait, il y a quelques années que les biologistes suivent cette piste, l’un des arguments étant que reptiles et amphibiens partagent leurs environnements d’eau stagnante avec une telle profusion de microbes peu recommandables qu’ils ont bien dû développer, au fil des millions d’années, des résistances quelque peu utiles.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.