Dis-moi ce que tu manges…

Dis-moi ce que tu manges…

(Agence Science-Presse) – C’est la cuisson qui a fait de nous des humains. Autour de cette hypothèse provocante, l’auteur Richard Wrangham rassemble, dans son livre Catching Fire, plusieurs ingrédients — la maîtrise du feu, les traces de patates cuites, l’évolution de notre mâchoire et de notre système digestif — pour tenter de démontrer que le fait de manger des aliments cuits a été un moment encore plus déterminant de la préhistoire que les anthropologues ne veulent l’admettre.

Le manque de preuves archéologiques solides est dérangeant, commente la revue Science, mais les arguments biologiques sont forts: les biologistes semblent en effet prendre pour acquis que, chez nos lointains ancêtres, le fait de passer à un moment donné à une alimentation composée en bonne partie de viande, a apporté un surcroît de protéines et d’énergie qui a non seulement renforcé nos corps, mais aurait aussi pu faciliter l’accroissement de la taille du cerveau.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. Renaissance. Depuis 1997, Jean-Simon Brisebois s’est découvert une passion pour écriture. Il s’implique activement dans divers projets communautaires dans Hochelega-Maisonneuve.
Renaissance est un recueil de pensées et de poèmes parlant autant de son amour de la vie que d’espoir. 4,95$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Lait préhistorique

Lait préhistorique

(Agence Science-Presse) – Le goût du lait vient de reculer d’un millier d’années. Des archéologues en ont retrouvé des traces dans des pots de céramique vieux de 9000 ans. Ce qui n’est pas étonnant, considérant que vaches et chèvres ont commencé à être domestiquées au Proche-Orient il y a environ 10 000 ans.

Nos ancêtres auraient donc commencé assez tôt à ne pas se contenter de la viande de leur bétail, mais à en apprécier également le lait. Quoique la chose aurait pu commencer progressivement, avaient auparavant suggéré d’autres chercheurs : nos ancêtres d’il y a 9 ou 10 000 ans n’auraient pas commencé en consommant directement du lait, difficile à digérer pour certains estomacs, mais en le transformant en quelque chose de plus facile à avaler, comme du beurre ou du fromage.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Spectacle Hip Hop Breakdance, Graffiti, DJ et rap

orgue-classique-hip-hop-breakdance-graffiti-dj-rappeurs Le Choc des Cultures – Le Hip-Hop rencontre le classique
Spectacle original mettant en vedette: organistes classiques, break-dancers, rappers, DJ et graffiteurs.
L’église Saint-Nom-de-Jésus expose une centaine de toiles peints par des artistes. Plus de cinquante artistes complices présentent « Le Choc des Cultures ». 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Préhistoire, archéologue et le cerveau

Préhistoire, archéologue et le cerveau

(Agence Science-Presse) – À quoi pensaient nos ancêtres préhistoriques? Dans une collaboration inhabituelle, des neurologues britanniques ont « scanné » le cerveau d’archéologues spécialistes de la préhistoire tandis qu’ils façonnaient des outils de pierre. Ils ont découvert que les parties du cerveau qui s’activent sont les mêmes que lorsqu’on parle. « Assembler une phrase compliquée et fabriquer un outil sont des défis similaires », ne s’étonne pas Dietrich Stout, du Collège universitaire de Londres (source : The New Scientist).

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,

Le sens du nain, le nain de jardin

Le sens du nain Catherine Boisclair

(Agence Science-Presse) – Si les archéologues étudient les usages d’artefacts millésimes enfouis dans le sol, l’ethnologue Jocelyn Gadbois, lui, a creusé l’Internet pour répertorier les sens donnés à un objet contemporain à l’apparence insignifiante : le nain de jardin.

Son sujet de maîtrise « original et pertinent » a valu à l’étudiant de l’Université Laval une bourse du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH). Il annonce la publication prochaine d’un livre accompagné d’une tournée de conférences dans l’Hexagone. Un engouement plutôt étonnant pour un sujet de recherche d’abord exploré à la blague par son auteur.

« Oui, c’est quétaine le nain de jardin, mais ce n’est pas que ça! », clame Jocelyn. Sur Internet, il découvre une multitude de sites dédiés au petit bonhomme. « C’est tout un univers de sens qui s’ouvrait! », relate l’ethnologue. Bouc-émissaire et objet d’insultes, mais aussi objet de bonheur et de liberté, le nain se prête à n’importe quel discours malgré sa totale inutilité, ou peut-être grâce à elle, conçoit l’étudiant.

Le Front de libération des nains de jardin (FLNJ) accuse les propriétaires d’esclavagisme potager et encourage les internautes à faire des Amélie Poulain d’eux-mêmes. Le kidnapping libérateur, souvent perpétré par des adolescents, représente aux yeux du chercheur « une fugue métaphorique » et un geste « très revendicateur d’une identité naissante ». Jocelyn Gadbois établit aussi un lien entre la mobilité du nain de jardin et la mobilité sociale, problème de l’heure en France.

Son travail connaît des applications partout, se défend le candidat au doctorat, qui étudie les significations du billet de loterie pour sa thèse. « Les psychologues problématisent (sic) toujours la loterie de la même façon », se désole M. Gadbois, alors que pour lui, il importe d’explorer les sens accordés au billet pour mieux saisir le problème de la dépendance au jeu. Le CRSH lui a accordé une fois de plus une bourse, de 105 000 $ cette fois-ci.

Multitude de sens dans l’art

L’artiste Paryse Martin voit aussi plus que du kitch dans le nain de jardin. La chargée de cours en arts à l’Université Laval crée des exemplaires de cette créature fantastique. À ses yeux, le nain est important dans « le rapport à l’imaginaire, il nous donne des réponses sur l’inexplicable », comme la science peut le faire à sa façon, soutient-elle.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

conte-illustre-enfant-jeune-ecrivain-livre-illustrationConte illustré ralliant l’imagination débordante de Patrick Viger, un jeune de 15 ans, l’expérience littéraire de Raymond Viger et les illustrations professionnelles de Victor Panin. Patrick Viger a commencé à écrire en duo avec son père dès l’âge de 8 ans. Cette écriture a commencé par un jeu; une façon d’établir une relation entre un père et son fils. Ce conte illustré a été écrit pour le plaisir et l’amusement. 4,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Les plus vieux chasseurs de baleines du monde

Les plus vieux chasseurs de baleines du monde

(Agence Science-Presse) – Deux scènes gravées sur un morceau d’ivoire pourraient être les plus anciennes représentations d’une chasse à la baleine : l’archéologue Daniel Odess, de l’Université de l’Alaska, les estime vieilles de 3000 ans. Le morceau d’ivoire a été trouvé dans l’Extrême-Est de la Russie, au bord de la mer de Bering, non loin du détroit du même nom qui sépare l’Asie de l’Amérique. C’est une région où, lors de l’arrivée des Européens au 18e siècle, les « Esquimaux », comme on les appelait alors, chassaient encore la baleine avec des armes de pierre et des canots tressés de peaux. Avant de mettre la main sur ces scènes taillées dans un morceau d’ivoire de 50 centimètres de long, les archéologues russes et américains avaient déjà trouvé plusieurs ossements de baleines taillés et des outils de pierre. Il faut savoir que la région du détroit de Bering est un lieu de passage pour les baleines dans le cadre de leurs migrations annuelles. En plus d’être, pour elles, un intéressant garde-manger, ce que les premiers chasseurs n’ont pas dû mettre beaucoup de temps à remarquer. 

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.