Espace : des amateurs professionnels

Espace: des amateurs professionnels, Dossier espace

(Agence Science-Presse) – L’astronomie est l’une des rares sciences où les amateurs occupent encore une place importante. Très importante même : l’Association des observateurs d’étoiles variables, qui existe depuis 1911, revendique, pour l’année 2006 seulement, la publication de 30 articles dans des revues scientifiques dotées d’un comité de révision par les pairs (peer-review). Sa base de données est devenue avec le temps la plus grande base de données d’observations astronomiques au monde. Une telle masse d’efforts est sans équivalent dans les autres disciplines scientifiques, lisait-on récemment dans un article admiratif de la revue Science, et l’une des trois raisons, c’est que l’équipement astronomique de base permet toujours de faire des observations de niveau professionnel, une chose impensable dans des domaines comme la génétique ou la microbiologie.

Une deuxième raison, inconnue des profanes, c’est la caméra CCD : dès son invention il y a 30 ans, elle a permis de voir des objets 10 fois moins lumineux, sans avoir à changer son télescope. Elle a soudain transformé «des télescopes de jardin» (l’expression est du rédacteur en chef de la revue Sky & Telescope) en des «outils très puissants».

Et la troisième raison, c’est Internet : son développement a permis de transformer ces groupes d’amateurs en une «force de réaction rapide» : lorsque, le 5 septembre dernier, un amateur japonais a détecté une «explosion de lumière» autour d’un duo d’étoiles rares, il a suffi d’un courriel pour qu’en quelques heures, une légion de petits télescopes se tournent vers cette région du ciel, assez vite pour photographier l’événement inattendu. Dans les prochaines semaines, on s’attend à ce que plusieurs articles scientifiques résultent de ces observations… faites à un prix défiant toute concurrence.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

couverture  livre jean-simon copie Poésie urbaine. Je me raconte. Jean-Simon Brisebois. Depuis 1997 Jean-Simon s’est découvert un goût pour l’écriture. Après avoir publié une trilogie poétique aux Éditions TNT(Entité en 2008, L’âme de l’ange en 2007 et Renaissance en 2006), plusieurs de ses lecteurs étaient curieux de savoir lesquels de ces textes parlaient le plus de lui. Il revient donc en force avec Je me raconte, un court récit autobiographique. Laissez-vous guider dans le monde particulier de ce jeune auteur!  7$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.