Musique à la littérature au Salon du livre de Montréal

Élizabeth Blouin Brathwaite, Pascal Dufour, B.U, Angélique Duruisseau, Kim Zombic…

Raymond Viger      Dossiers Le Ste-CathCommerce équitable

Salon du livre Élizabeth Blouin-Brathwaite auteur musique Pascal Dufour

Le livre D’un couvert à l’autre présenté
au Salon du livre de Montréal

Le Ste-Cath et ses artistes seront présents

Ouvrage co-signé par Raymond Viger et Delphine Caubet retraçant un quart de siècle d’intervention du Journal de la Rue et sa relation avec les jeunes artistes émergents.

Une section du livre est réservée au nouveau projet de l’organisme : le Bistro le Ste-Cath et ses artistes. Des pages intimes sur Pascal Dufour, Elizabeth Blouin-Brathwaite, Sule Heitner, B.U, Davy Boisvert, etc.

Du 18 au 23 novembre, stand 340, seront présents :

– Angélique Duruisseau : mercredi, jeudi et vendredi de 13h à 17h ;
– Pascal Dufour : samedi de 10h à midi et 14h à 16h ;
– Élizabeth Blouin-Brathwaite : informations à venir ;
– Kim Zombik : informations à venir ;
– Raymond Viger, co-auteur ;
– Delphine Caubet, co-auteur ;

Pour plus d’informations, rendez sur : Salon du livre de Montréal.

Salon du livre de Montréal auteur roman histoire Élizabeth Blouin-Brathwaite

Bistro le Ste-Cath

4264 Ste-Catherine est, Montréal (une rue à l’est de PIE-IX)
(514) 223-8116
http://www.le-ste-cath.com
bistro@le-ste-cath.com

Un concept et une bouffe qui font du bien à toute la communauté.

100% des surplus sont reversés à la communauté

260 spectacles gratuits présentés annuellement

Pour ne pas manquer les nouveautés, inscrivez-vous à notre info-lettre sur le site http://www.le-ste-cath.com.

Merci d’inviter Le Ste-Cath parmi vos amis Facebook: Bistro le Ste-Cath.

La programmation 2015 est affichée sur le site du bistro.

VOS COMMENTAIRES SUR Salon du livre de Montréal, de la musique à la littérature

Bistro le Ste-Cath

bistro restaurant où manger bonne bouffe est montréal souper spectacle bistronomiqueUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

VOS COMMENTAIRES SUR Salon du livre de Montréal, de la musique à la littérature

De la musique à la littérature au Salon du Livre de Montréal

Élizabeth Blouin Brathwaite, Pascal Dufour, B.U, Angélique Duruisseau, Kim Zombic…

Raymond Viger     Dossiers Le Ste-CathCommerce équitable

Salon du livre Élizabeth Blouin-Brathwaite auteur musique Pascal Dufour

Le livre D’un couvert à l’autre présenté
au Salon du livre de Montréal

Le Ste-Cath et ses artistes seront présents

Ouvrage co-signé par Raymond Viger et Delphine Caubet retraçant un quart de siècle d’intervention du Journal de la Rue et sa relation avec les jeunes artistes émergents.

Une section du livre est réservée au nouveau projet de l’organisme : le Bistro le Ste-Cath et ses artistes. Des pages intimes sur Pascal Dufour, Elizabeth Blouin-Brathwaite, Sule Heitner, B.U, Davy Boisvert, etc.

Du 18 au 23 novembre, stand 340, seront présents :

– Angélique Duruisseau : mercredi, jeudi et vendredi de 13h à 17h ;
– Pascal Dufour : samedi de 10h à midi et 14h à 16h ;
– Élizabeth Blouin-Brathwaite : informations à venir ;
– Kim Zombik : informations à venir ;
– Raymond Viger, co-auteur ;
– Delphine Caubet, co-auteur ;

Pour plus d’informations, rendez sur : Salon du livre de Montréal.

Salon du livre de Montréal auteur roman histoire Élizabeth Blouin-Brathwaite

Bistro le Ste-Cath

4264 Ste-Catherine est, Montréal (une rue à l’est de PIE-IX)
(514) 223-8116
http://www.le-ste-cath.com
bistro@le-ste-cath.com

Un concept et une bouffe qui font du bien à toute la communauté.

100% des surplus sont reversés à la communauté

260 spectacles gratuits présentés annuellement

Pour ne pas manquer les nouveautés, inscrivez-vous à notre info-lettre sur le site http://www.le-ste-cath.com.

VOS COMMENTAIRES SUR Salon du livre de Montréal, de la musique à la littérature

Merci d’inviter Le Ste-Cath parmi vos amis Facebook: Bistro le Ste-Cath.

La programmation 2015 est affichée sur le site du bistro.

Bistro le Ste-Cath

bistro restaurant où manger bonne bouffe est montréal souper spectacle bistronomiqueUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

VOS COMMENTAIRES SUR Salon du livre de Montréal, de la musique à la littérature

André Stern, l’artiste bohème

André Stern, l’artiste bohème

Gabriel Alexandre Gosselin Dossier École à la maison

Après la parution de notre dossier sur l’école à la maison dans notre numéro de septembre/octobre 2009, certains lecteurs ont voulu partager leur expérience d’élève ou de parent enseignant à domicile. Notre journaliste Gabriel Alexandre Gosselin a recueilli le témoignage d’André Stern.

André Stern considère ne jamais avoir reçu l’école. Musicien, luthier, journaliste et auteur, son livre, paru en allemand (mais écrit originellement en français, langue dans laquelle il n’est pas encore publié) relate son enfance. L’ouvrage fait fureur en Allemagne et alimente un débat sur le vieux continent.

andre-stern-10saitigecouleur J’aime raconter mon histoire, celle d’un enfant non-scolarisé, parce qu’elle est inhabituelle. J’aime la raconter, car je n’ai rien à vendre. Cette histoire démontre la multiplicité des intérêts et des manières d’apprendre que la non-scolarisation engendre. Elle offre également l’occasion de vérifier si les mille maux annoncés s’abattent réellement sur celui qui ne va pas à l’école et s’il devient, conformément aux prédictions, un sauvage illettré, végétatif et asocial. Je me souviens du quotidien, fait de rencontres et de jeux. J’étais un enfant heureux et plein d’enthousiasme. Apprentissage et jeu sont, pour moi, synonymes.

Mes semaines étaient chargées et pourtant affranchies du stress, de la concurrence et de la course à la performance. Nous avons tous appris notre langue maternelle à notre manière et à notre rythme, au même titre que nous avons appris à marcher ou à employer à bon escient les mimiques et les gestuelles de notre culture. Sans méthode, par simple observation et imitation du monde alentour. Pourquoi devrait-on alors trouver étonnant que j’aie appris à lire et à écrire de la même manière?

La société ne se réduit pas à l’école

L’une des premières questions que l’on me pose à ce sujet est toujours: «Mais le contact avec les autres enfants ne t’a-t-il pas cruellement manqué?» Cette question comporte un sous-texte: «L’instruction n’est pas le seul rôle de l’école. Elle est surtout l’endroit où l’on apprend à vivre en société et où l’on acquiert la compétence sociale indispensable à la vie quotidienne.»

À cela, je réponds par une question: pourquoi considérer comme primordial le contact avec d’autres enfants? Peut-on admettre que la date de naissance et la situation géographique des enfants soient les seuls critères sur lesquels les rassembler? J’ai vécu un contact et un partage permanent avec les autres: certains plus jeunes, d’autres plus vieux. L’enrichissement mutuel découlait justement de cette diversité. C’est ce que je souhaite offrir à mes enfants.

VOS COMMENTAIRES SUR ANDRÉ STERN.

Grandir loin de toute scolarisation

École à la maison, caravane étudiante

Réussir à l’école malgré un trouble de l’apprentissage

Kistcisakik: le village sans école

Écoles musulmanes à Montréal

Choisir l’école à la maison

Apprentissages clandestins

Éducation désaccordée

CAP libre: éducation alternative pour jeunes décrocheurs

PUBLICITÉ

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Lecture, roman et édition: auteur ou éditeur?

Lecture, roman et édition: auteur ou éditeur?

Raymond Viger                     Dossier Art et Culture

Suite à un article de François Richard sur une fraude qu’un auteur Québécois, Léandre Bergeron, a subi en se faisant copier son livre par un Tunisien nommé Mohamed Anouar Brahim, un débat a lieu sur la pertinence d’éditer à compte d’auteur ses livres.

Le débat débute avec une affirmation de M. François Richard qui en a fait sauter plus d’un:

Les éditeurs existent pour séparer  les bons manuscrits des mauvais et proposer aux acheteurs de leurs livres des produits de qualité. Il existe une multitude d’éditeurs qui assurent une diffusion aux ouvrages les plus divers… Si un auteur n’a réussi à se faire publier par aucun éditeur professionnel, c’est peut-être parce que ce qu’il écrit est inintéressant, voire déplacé et haineux comme dans le cas des écrits de M.Brahim, ou simplement mal rédigé. Peut-être l’auto-édition n’est-elle qu’une façon d’offrir une tribune à des gens qui n’en méritent pas.

Des auteurs réagissent

Même si M. Richard a reçu plusieurs commentaires d’auteurs qui passent par l’auto-édition, je me devais de prendre position dans ce débat. N’oublions pas que les Éditions TNT ont commencé par être une auto-édition de mes livres avant d’offrir aux jeunes que notre organisme accompagne de pouvoir publier leurs livres par l’intermédiaire des Éditions TNT.

Comment fonctionne une maison d’édition

Les maisons d’édition fonctionnent par budget. J’en connais une qui édite 2 à 3 livres par année. Ils ont décidé d’aller chercher des auteurs étrangers qui ont déjà publié et que leur livre a déjà connu un certain succès.

Un autre éditeur se spécialise dans les livres dont le sujet a été très médiatisé, voire un scandale. Ils espèrent ainsi que le battage publicitaire permette d’assurer la rentabilité du livre. Les personnes ayant vécu ces événements étant rarement de bons auteurs, le livre est écrit par un ghost-writer, c’est-à-dire un rédacteur qui fait tout le travail de l’auteur. Personnellement, quand ce n’est pas clairement identifié, j’appelle cela de la fausse représentation. On leurre le public en leur faisant penser que telle personne a écrit le livre.

Il y a aussi les éditeurs qui lancent un livre. Après 6 à 12 mois, si les ventes n’obtiennent pas le volume espéré, le livre est alors envoyé au pilon, c’est-à-dire détruit et retiré des librairies. Cela ne veut pourtant pas dire que le livre n’est pas bon ou mal écrit. Cela veut dire qu’il ne vend pas assez.

Plusieurs éditeurs québécois sont en fait des maisons d’auto-édition. Après avoir mis en place leur propre maison d’édition, ils offrent leur service à d’autres auteurs. Question de rentabiliser les services mis en place pour l’édition de leur livre personnel.

Il y a ensuite les éditeurs spécialisés qui font en réalité de l’auto-édition. Les Éditions Protégez-vous en est un bel exemple. Un organisme communautaire qui a une mission de protection du consommateur. Il publie des livres qui traite des sujets reliés à leur mission. Certains organismes et entreprises qui font de l’auto-édition comme Protégez-vous assurent une qualité dans les livres publiés. Mais en est-il de même pour tous les autres? Le spectre de qualité est très large passant des Éditions Protégez-vous jusqu’à l’Église de Scientologie et Rael!

Les Éditions TNT

Début des années 1990, j’avais écrit plusieurs textes. Des gens que je croisais dans des différents lieux ne cessaient de me demander de faire des photocopies. Tanés de faire ces photocopies et trouvant que ça commençait à coûter cher, j’ai décidé que mes livres seraient édités.

après la pluie... le beau temps Le premier livre que je voulais éditer, Après la pluie… Le beau temps, est un livre de recueil de textes à méditer. Un livre spirituel de croissance personnelle. J’ai rencontré quelques connaissances dans le milieu. Premier commentaire: « Si tu en vends 75, c’est beau. » Ensuite, si je voulais le faire éditer, il fallait que j’accepte certaines contraintes: conférence de presse, tapage publicitaire, mettre ma photo derrière le livre, mettre de l’emphase sur mon vécu pour que ça soit « plus » vendeur…

Pas intéressé à ce genre de présentation, j’ai décidé de l’auto-éditer. Par choix et pour respecter le cheminement que je voulais vivre avec mes livres. Je ne voulais pas que l’on pousse trop vite sur le livre. Je voulais qu’il prenne tranquillement sa place. Le mot « tranquillement » ne fait pas parti du vocabulaire des éditeurs commerciaux.

C’est ainsi qu’en 1992, Après la pluie… Le beau temps a été publié. J’en suis rendu à près de 4 000 exemplaires vendus. J’ai reçu beaucoup de lettres et de commentaires de gens qui l’ont utilisé et qui ont été aidé par ce livre. Et je continue encore d’en vendre.

Un éditeur communautaire

Suite à la publication de mes livres, j’ai décidé de donner les Éditions TNT à l’organisme communautaire dans lequel je m’implique. Cela permet à Reflet de Société de publier des livres, des CD de musique, des documentaires de jeunes que nous accompagnons.

Les auteurs des Éditions TNT sont majoritairement des auteurs qui n’auraient jamais été publiés par un éditeur conventionnel. Des auteurs qui ne cherchent pas nécessairement une rentabilité financière dans la première année. Mais ce sont des auteurs qui ont le droit de s’exprimer et de prendre leur place. Les Éditions TNT leur permettent de faire une auto-édition et d’avoir un encadrement pour avoir une présentation le plus professionnelle possible avec les moyens dont nous disposons.4

Cela a aussi permis au Café-Graffiti d’avoir un livre, Opération Graffiti, qui présente sa  méthode d’intervention, la relation créé avec les jeunes… Un livre qui n’aurait jamais vu le jour si nous avions attendu après un éditeur conventionnel.

Les éditeurs conventionnels ne peuvent pas garantir une variété complète. Ils font ce qu’ils peuvent avec les budgets qu’ils ont et la mission commerciale qu’ils doivent soutenir.

L’auto-édition fait parti de la liberté d’expression et de presse qui est essentielle pour toute société. Cette liberté d’expression m’est très précieuse. Elle fait partie intégrante de la mission de l’organisme. C’est ce qui permet à des auteurs comme François Richard de s’exprimer et de dire le contraire de ce que je pense, tout en travaillant en équipe avec lui.

 

VOS COMMENTAIRES SUR ÉDITION DE LIVRE ET L’AUTO-ÉDITION.

 

PUBLICITÉ

show_image L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre, au coût de 19,95$ est disponible.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Arnaque en ligne: faux livres, escroquerie

Arnaque en ligne: faux livres, escroquerie

François Richard  Dossiers Internet et Protection du consommateur

Nous avons publié au printemps dernier un billet mettant les internautes en garde contre une fraude pratiquée à partir d’une page de prétendue vente de chiens. Parmi les commentaires suscités par le texte, nous en avons reçu un de Serge André Guay, un éditeur de Laval. Il a informé les lecteurs de notre blogue de la fraude dont a été victime l’auteur québécois Léandre Bergeron sur le site américain d’auto-édition lulu.com

Léandre Bergeron, Le Québécois, lulu.com

Serge André Guay a découvert que quatre livres au contenu identique ont été mis en vente sur le site d’auto-édition lulu.com. De ces quatre livres, deux portaient la signature de Léandre Bergeron. Le contenu des livres était délirant et Serge André Guay a réussi, au terme d’une enquête bien menée, à découvrir l’identité du fraudeur. Ce dernier est un Tunisien nommé Mohamed Anouar Brahim. L’homme a plusieurs identités sur la Toile et il prétend avoir fondé sa propre religion. Il a d’ailleurs publié un livre au Québec en 2005 sur sa vision du monde, fantaisiste et intolérante (il encourage entre autres les homosexuels à se suicider).  Le fraudeur aurait choisi l’identité de Léandre Bergeron en raison du travail de ce dernier sur la langue québécoise et la notoriété qu’il a acquis dans ce domaine. Mohamed Anouar Brahim a en effet, entre autres délires, la prétention d’avoir inventé une nouvelle langue pour les Québécois. Les livres faussement attribués à Léandre Bergeron portent les titres Le Québécois et La langue québécoise.Le travail de Serge André Guay a amené plusieurs autres médias, dont TVA, Radio-Canada et Radio X, à se pencher sur cette histoire choquante.

Sûreté du Québec et sites frauduleux

Léandre Bergeron a porté plainte à la Sûreté du Québec et les livres qui lui ont été faussement attribués ne sont plus disponibles sur lulu.com. Cette histoire démontre qu’il faut faire preuve de discernement lorsque nous faisons des achats en ligne. En même temps, je crois qu’il y a peut-être un problème avec le concept d’auto-édition en soi. Serge André Guay en est arrivé au même constat au cours de son enquête. Il avait d’ailleurs refusé un manuscrit de Mohamed Anouar Brahim il y a quelques années. Les éditeurs existent pour séparer  les bons manuscrits des mauvais et proposer aux acheteurs de leurs livres des produits de qualité. Il existe une multitude d’éditeurs qui assurent une diffusion aux ouvrages les plus divers: littérature haut de gamme, populaire, fantaisiste, érotique, de croissance personnelle, astrologique et une foule d’autres genres. Si un auteur n’a réussi à se faire publier par aucun éditeur professionnel, c’est peut-être parce que ce qu’il écrit est inintéressant, voire déplacé et haineux comme dans le cas des écrits de M.Brahim, ou simplement mal rédigé (erreurs de syntaxe, d’orthographe, etc). Peut-être l’auto-édition n’est-elle qu’une façon d’offrir une tribune à des gens qui n’en méritent pas.

Enquête de la Fondation Littéraire Fleur de Lys

Pour ceux que l’histoire intéresse, je vous invite à lire le compte-rendu de la grande enquête réalisée par Serge André Guay. Elle est très pertinente et se lit comme un bon article journalistique. Chapeau.

Ressources:

Office de la protection du consommateur: (514) 253-6556, sans frais 1-888 OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Options aux consommateurs: 514 598-7288, sans frais  1-888 412-1313

Vos commentaires sur Arnaque en ligne: faux livres escroquerie

autres textes sur le  suicide:

Autres textes Protection du consommateur:

Ressources protection du consommateur

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Pour un abonnement à Protégez-vous.

PUBLICITÉ

T-Shirt promotionnel disponible avec votre logo

tshirt_cafe_graffiti Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs.

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en rouge, noir ou blanc.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: cafegraffiti.net
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900

Le Salon du livre de Montréal 2008

Le Salon du livre de Montréal 2008 

Dossier livre, Dominic Desmarais

900588_21943998 Malgré que nous soyons encore dans la haute saison, essouflé et les traits tirés, nous en sommes à débuter les préparatifs pour notre présence au Salon du livre de Montréal 2008. L’événement se déroule à la Place Bonaventure du 19 au 24 novembre.

Vous pourrez revoir les artistes graffiteurs du Café-Graffiti et quelques unes de leurs créations. Le directeur artistique, M. Daniel Lauzon sera de la partie.

Du côté de Reflet de Société, je serais présent avec notre journaliste Dominic Desmarais. Une nouveauté, notre chroniqueur Jean-Pierre Bellemare, ayant retrouvé sa liberté, sera aussi présent pour rencontrer le public. Notre pigiste, Marie-Sophie Trudeau fera aussi partie de l’équipe. Marie-Sophie a participé au stage international au Costa Rica. Notre photographe et le concepteur des sites Internet de l’organisme, Patrick Landry sera aussi disponible pour vous accueillir. Nos stagiaires Français, Benjamin Boullier (communication) et le journaliste Robin Drevet feront parti de l’équipe.

Nous avons soutenu un groupe de journalistes finissants du Cégep de Jonquière  (arts et technologies des médias, ATM) pour un stage de journalis985450_35960998me international. Revenant du Costa Rica, Reflet de Société a décidé de leur offrir un numéro spécial hors série sur leurs expéditions en Amérique du Sud. Le groupe ayant participé au projet sera présent pour un lancement spécial qui aura lieu le samedi 22 novembre à 10:45 heures à l’Agora du Salon du livre de Montréal. Une belle occasion de les rencontrer et de vous laisser conter leurs aventures. Vous pourrez en profiter pour acheter un exemplaire de leur magazine, En DIRECTion du Costa Rica. Au coût de 5$, ce hors série de Reflet de Société permettra de financer les stagiaires 2009. Au fait, eux aussi seront présents lors du lancement officiel de la revue. Ils n’ont pas encore décidé vers quels pays ils s’envoleront. Vous pourrez leur demander lors de votre visite au Salon du livre de Montréal.

1067843_29644623 Pour les Éditions TNT, M. Jean-Simon Brisebois sera présent pour vous parler du 3e et dernier livre de sa trilogie, Entité. Évidemment, étant auteur moi-même, je serais présent pour présenter mes livres.

Beaucoup de nouveautés. Beaucoup de gens qui seront sur place pour vous rencontrer. Tout ce monde sera présent dans le Kiosque du Journal de la Rue / Café-Graffiti.

Nous serons facile à retrouver dans les centaines d’exposants du Salon du livre de Montréal: kiosque no 7. Immédiatement après avoir grimpé le premier escalier, vous tournez à gauche.  Sinon, après avoir fait le tour du salon, juste avant de quitter, vous allez arriver face à face avec nous.

 

COMMENTAIRES SUR LE SALON DU LIVRE DE MONTRÉAL 2008

Crédit photo nkzs

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,