La vie au Café Graffiti

Milieu de vie et galerie d’art

Une nuit au Café Graffiti

Êtes-vous déjà rentré au Café Graffiti ? Pour ma part, j’y travaille tous les jours et je m’y rends souvent encore endormi, les yeux mi-clos. De l’extérieur, ça ne paie pas de mine, il faut bien l’avouer. Notre vitrine est chargée, il y a des chaises peintes, des t-shirts, nos employés en pleine action, etc.

Delphine Caubet   Dossiers CultureGraffiti

Café GraffitiL’intérieur, plus aéré, est une galerie d’art. Les murs sont eux-mêmes des œuvres peintes recouvertes de toiles. Graffitis puristes, toiles engagées, cadres en bois, etc. Il y en a pour tous les goûts.

Ce matin-là, comme tous les autres,  je n’ai pas vraiment fait attention. La veille au soir, les narcotiques anonymes avaient un meeting dans nos locaux. Au pire, j’aurais trouvé quelques grains de café sur les tables et de chaises un peu partout.

Je me dirige machinalement vers l’interrupteur quand je note que la toile est différente. Pas vraiment surprenant. Il arrive régulièrement que les breakers en bougent quelques une pour se libérer un mur. Parfois, les toiles peuvent juste tomber… Une quarantaine de danseurs qui sautent partout, ça fait du remue-ménage.

Je poursuis mon chemin et là encore les toiles sont différentes. Je finis par ouvrir correctement mes yeux pour noter que c’est toute la galerie qui a changé. Et en mieux, il faut bien l’avouer. Je prends quelques minutes pour redécouvrir mon lieu de travail et la logique de l’inconnu. Après observations des nouvelles toiles, quelques soupçons commencent à émerger quant à l’identité de l’inconnu. Plusieurs cadres en bois d’animaux sont apparus (où étaient-ils simplement dans un locker?).

Pas le temps de finir d’écrire ce billet que l’inconnu en question passe le pas de la porte. Ma déduction était juste, Arpi, artiste international et accessoirement fils spirituel de Raymond Viger, notre directeur, entre tout fringant. Dans sa réorganisation de la galerie, il a veillé à ce que les œuvres peintes sur les murs ne soient pas obstruées par des toiles. Et petit geste attentionné, il a offert une place à la grande toile dédiée à Danielle Simard, codirectrice, dont nous ne savions trop où la mettre tant elle prenait de la place.

VOS COMMENTAIRES SUR La vie au Café Graffiti

Visite libre du Café Graffiti du lundi au vendredi de 9h à 17h au 4237 rue Ste-Catherine Est. 

Autres billets sur le Graffiti qui pourraient vous intéresser:

publicité boutique t-shirts cartes voeux carte anniversaireUne boutique virtuelle toute en couleur pour des produits artistiques originaux.

Une façon originale de soutenir de jeunes artistes dans leur cheminement artistique.

Que ce soit pour une carte anniversaire ou un T-Shirt personnalisé, un CD de musique ou un livre, la boutique des Éditions TNT mérite de faire un détour.

Merci d’encourager les artistes et le Café-Graffiti.

www.editionstnt.com (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.cafegraffiti@cafegraffiti.net

Autres artistes de la boutique des Éditions TNT:

VOS COMMENTAIRES SUR La vie au Café Graffiti

Goldylocks: mère d’une ballerine

De la danse urbaine au ballet

La collision de 2 mondes

Dans la famille Mc Auliffe-Ameur, mère et fille forment un duo atypique. Pour Cindy aka Goldylocks, danseuse professionnelle de breakdance, telle ne fut pas sa surprise lorsque sa fille Kêanna âgée de 8 ans, a choisi le ballet. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elles ont une passion commune pour la danse, mais comment explique-t-elle ce contraste radical entre son style et celui de sa fille?

Gifty Mane       Dossiers BreakdanceHip-HopCulture.

ballet breakdance choc culture mère fille bgirl

Goldylocks est directrice et fondatrice de l’école de hip-hop Urban Element à Montréal. Danseuse depuis 15 ans, elle s’est essayée à tous les styles de danses de rue: krump, popping, locking, B-girling, waacking, house,… Plusieurs fois gagnante du concours national de hip-hop, on peut dire que sa vie tourne autour de la danse.

Origines

Originaire de Peterborough en Angleterre, Cindy a vécu une enfance difficile: victime d’intimidation à l’école, la jeune fille se renferme sur elle-même. En 1998, elle quitte l’Angleterre et prend un nouveau départ au Québec. Lorsqu’elle arrive à Montréal à 18 ans, elle découvre le monde du hip-hop et en tombe amoureuse.

Issu d’une famille très stricte, Cindy a trouvé dans le hip-hop une forme de liberté d’expression, une manière artistique de se rapprocher des gens. «Le hip-hop m’a tout de suite parlé, il n’y a pas de limite, j’ai trouvé une connexion avec les gens, la musique et la danse, j’ai adoré.» C’est dans la culture hip-hop que Cindy s’épanouit et devient Goldylocks. Elle fonde sa famille autour de cette culture et épouse le chorégraphe Angelo Ameur un des pionniers du hip-hop à Montréal. Aujourd’hui ils ont 2 enfants, Kiaran, 12 ans et Kêanna, 8 ans.

Passions

Si le monde de Cindy évolue autour du hip-hop, sa fille Kêanna, en revanche a choisi une tout autre discipline. C’est vers le ballet classique que la jeune fille s’oriente. «Elle voulait avoir l’air d’une princesse», explique sa mère. Très tôt, sa passion pour le ballet se manifeste «À 3 ans déjà, elle a commencé à marcher sur la pointe des pieds partout dans la maison. Elle voulait absolument faire des pointes, alors quand elle a eu 4 ans, on l’a inscrite dans une école de ballet. Elle continue jusqu’aujourd’hui, elle adore ça.»

DifférencesCindy danseuse breakdance

Bien que toute sa famille fasse du hip-hop, Kêanna a choisi le ballet, car selon elle, le monde du hip-hop ne laisse pas de place à la féminité. Tandis que le ballet colle parfaitement avec le monde de princesses et de poupées dans lequel vit la petite fille. «La danse classique a un prestige naturel que le hip-hop n’a pas», explique sa mère.

La technique, la posture sont complètement différentes, et le ballet exige une certaine droiture. C’est une danse très structurée, aux antipodes de ce que recherche Goldylocks dans la danse. Le hip-hop, lui, est plus libre, il s’inspire du background culturel et social du danseur. «Dans mon style personnel, j’essaye de refléter une certaine féminité, bien que j’ai appris à danser comme un gars, j’aime apporter ma touche féminine aux mouvements.»

Mélange des styles

Quand on demande à Goldylocks si il lui est déjà arrivé de mélanger le hip-hop à d’autres danses, la danseuse nous confie avoir déjà ajouté de la danse contemporaine dans ses chorégraphies pour créer un effet dramatique. Elle nous raconte aussi la fois où lors d’un événement, 2 de ses danseurs ont annulé à la dernière minute, et elle a dû improviser quelque chose avec sa fille. Kêanna est alors apparu en tutu, en plein numéro de breakdance. «Les gens ont capoté!» C’était la première fois qu’elle mélangeait hip-hop et ballet dans une représentation, et les spectateurs ont adoré ont résultat!

Aujourd’hui, Goldylocks essaye de montrer à sa fille qu’il est possible d’être féminine dans le hip-hop. Depuis peu Kêanna s’est mise au hip-hop et a rejoint la troupe2small2catch. «Elle a enfin trouvé un moyen d’exprimer sa féminité à travers le hip-hop», confie Goldylocks. Aujourd’hui, il arrive à la petite famille de présenter des spectacles de hip-hop ensemble, pour le plus grand bonheur de Goldylocks dont les enfants suivent la trace.

VOS COMMENTAIRES SUR Goldylocks, breakdance et mère d’une ballerine

Autres textes sur GoldyLocks

Autres textes sur Breakdance

Les ateliers de breakdance, graffiti et rap

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirtdisponible en gris pour seulement 29,95$. Par téléphone:  (514) 256-9000 , en région: 1-877-256-9009   Internet. Par la poste: 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Votre T-shirt promotionnel avec votre logo: (514) 259-6900

VOS COMMENTAIRES SUR Goldylocks, breakdance et mère d’une ballerine

Meeting of Styles, Under Pressure et Orchestre symphonique

Meeting of Styles, Under Pressure et Orchestre symphonique

Bénévoles Recherchés

Raymond Viger Dossier art et culture,Graffiti

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

Vous êtes passunderpressure graffiti international convention urbain art culture jeuneionnés par la culture hip-hop, le graffiti, le breakdance ou vous avez tout simplement envie d’aider les autres?

Vous avez du temps à donner pour une bonne cause?

Devenez bénévoles pour l’un des événements suivants et contribuez à l’essor de votre Café-Graffiti

Under Pressure 2009: Convention internationale de graffitis

meeting of styles graffiti convention graffer graf

meeting of styles graffiti convention graffer graf

o Besoin de bénévoles pour la période de préparatifs, du 1er au 7 août, et pour l’événement, les 8 et 9 août

o Où? Centre-ville de Montréal

Meeting Of Styles – Réseau international de graffiteurs

o Besoin de bénévoles pour la préparation de l’événement et la supervision de son déroulement, du 1er au 5 septembre

concerto en aérosol graffiti concert

concerto en aérosol graffiti concert

o Où? Lachine

Concerto en aHÉROSol – Événement bénéfice mariant orchestre classique et breakdance

o Besoin de bénévoles pour veiller au bon déroulement de l’événement, le 28 novembre 2009 à partir de 17h00

o Où? Église Saint-Jean-Baptiste, rue Rachel

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

Informations sur le concert bénéfice. Pour l’achet de vos billets du Concerto aHÉROSol, par téléphone au (514) 256-9000, sur le site Internet de l’organisme.

VOS COMMENTAIRES SUR MEETING OF STYLES, UNDERPRESSURE, CONVENTION GRAFFITI.

Pour rejoindre les artistes du Café-Graffiti (514) 259-6900

Photos de Murales et fresques urbaines.

Autres textes sur le Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

PUBLICITÉ

Témoignage sur l’implication bénévole

show_image La récompense – Regard sur des gens de cœur
Documentaire sur l’implication bénévole.
-Découvrir sa communauté, donner un sens à sa vie…
-Briser son isolement et celui d’autrui.
-Découvrir de nouveaux amis.
-Prendre part à la vie sociale et de quartier.
-Une source de contact et d’échange.
-L’acquisition de nouvelles connaissances.
-Une occasion d’expérimenter et mieux se connaître.
S’impliqer c’est trippant et ça mérite d’être vécu. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: cafegraffiti.net
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

Hiphop breakdance et graffiti video clip gratuit

 Dossier Graffiti

Hiphop breakdance et graffiti vidéo clip gratuit

Artistes Fluke, Zeck & Axe. Musique par Chilly D.

Camera & montage par Patrick Patparazzi Landry.

Réalisations de murales en hiver à travers le Canada.

  • Mont Sainte-Anne
  • Mont Saint-Sauveur
  • Lake Louise

Comment faire une murale urbaine?

L’artiste Arpi nous montre comment la réaliser, de la préparation à la création finale.

Arpi a été le producteur de ce vidéo et a réalisé le montage de ce clip.

Murale réalisée rue Jean-Talon.

Réalisation d’une murale concept graffiti pour la chaîne de magasins Oakley par les artistes graffiteurs Fluke et Herezy.

Camera et montage vidéo par Patrick Patparazzi Landry.

Exposition Renaissance.

Regroupe les œuvres de 21 artistes sous le thème Renaissance.

Photo et montage Pierre Chantelois.

JF, Axe, Zek, Saer, Bfour, Five8, Monke, Fanny, Tease one, Nawlz, Henri Buszard, Rage5, Alex Magoon, Bruser DHS, Benjamin, Pow Pow, Sbu one, Remi, Yokes, Gaston et Philemon

Galerie de Zeck La galerie du graffiteur Zeck du Crew D.N.W. Toiles, événements et murales. Zeck a commencé à graffer en 1993 lorsque la scène Montréalaise était encore toute jeune. Au fil des années, il a su développer chaque sphère du Graffiti.

Galerie de Fluke La galerie du graffiteur Fluke du Crew T.A. et K6A. Toiles, événements et murales.

Galerie de Arpi La galerie du graffiteur Arpi. Toiles, événements et murales.

Galerie de Monk-e1, Strike, Rodz One et Otak La galerie de Monk-e1, Strike, Rodz One et Otak.

johnny1

Photos et vidéos des événements de breakdance Call-Out.

 

 

 

 

Pour rejoindre les artistes du Café-Graffiti (514) 259-6900

Photos de Murales et fresques urbaines.

Autres textes sur le  Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

Disponible CD des artistes, vidéos, T-Shirt, Toiles, animation, réalisation de murals, canettes…

VOS COMMENTAIRES SUR HIPHOP BREAKDANCE GRAFFITI VIDÉO CLIP GRATUIT.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-l-queb CD de musique Soul, R n B., Hip Hop. Rappeur et rap music de Bu The Knowledgist, L’Queb, HD, Marilyn, Ol1KU. 9,95$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

El Seed calligraphe de graffiti

El Seed, calligraphe de graffiti

Lisa Melia DOSSIERS GraffitiCulture ET Hip Hop

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

Tour d’horizon des arts de la rue – Chronique n°3. Rencontre avec le graffeur El Seed, qui mêle dans son art culture urbaine et culture arabo-musulmane.

Qu’ont en commun calligraphie arabe et graffiti? C’est une question que ne se pose pas El Seed, un artiste né en France d’origine tunisienne qui graffe de l’arabe calligraphié sur tous supports.

murales décoration intérieure design intérieur art déco tendances modeDe Paris à Montréal

El Seed parle et écrit l’arabe. Il a appris dans des cours du soir, mais il découvre et apprend la calligraphie en autodidacte. «Je n’ai pas le parcours classique du graffeur» dit-il. Il s’est impliqué très tôt dans la culture hip hop, a fait pas mal de breakdance, son domaine de prédilection restant toutefois le graffiti.

C’est en 1998 qu’il commence, mais il s’arrête car il n’y a pas de murs légaux en France, sur lesquels les artistes peuvent s’exprimer, et cela lui pèse. Il part deux ans à New York, pendant lesquels il ne touche presque plus une canne. Il continue un peu à peindre, mais uniquement sur des supports légaux. A Montréal depuis un an maintenant, il recommence à peindre après sa rencontre avec le graffeur Hest qui l’a relancé.

Son influence principale vient bien sûr de la calligraphie arabe, et d’artistes comme le calligraphe irakien Hassan Massoudy. Le graffiti est un art relativement jeune, alors que la calligraphie arabe est beaucoup plus vieille. Comme le Coran prohibe la représentation vivante, c’est l’écriture qui est devenue un art dans les cultures arabo-musulmanes. Il s’inspire ainsi des calligraphies classiques, et y apporte une touche contemporaine, le graffiti.

Graffiti: entre liberté et partage

murales décoration intérieure design intérieur art déco tendances mode

murales décoration intérieure design intérieur art déco tendances mode

Son art représente beaucoup pour lui. «C’est comme la course à pied: c’est la liberté, tu t’évades, il n’y a pas de règles.» C’est également un challenge, car il a la volonté de toujours se surpasser et de placer la barre plus haut. Enfin, c’est un moyen de partager et de revenir aux origines. «C’est pour soi, mais toujours dans un but de partage», dit-il.

Faire découvrir sa culture

L’objectif d’El Seed est aussi de sensibiliser à la culture arabo-musulmane et de la “dédiaboliser”. L’islam est devenu synonyme de danger et de terrorisme, un amalgame qu’il dénonce. Il refuse pour autant de parler au nom d’un groupe particulier. Il veut plutôt être une vitrine de sa culture et partager sa richesse.

El Seed signifie «l’homme», en arabe, et le mot «seed» veut dire «graine» en anglais. Une traduction lourde de sens pour l’artiste, car la graine représente la vie, plantée dans la terre et qui a besoin de lumière pour grandir: «sème ton art pour récolter demain!» La volonté de faire découvrir la culture arabo-musulmane est pour lui une attitude globale qui dépasse le seul graffiti. Les gens ne comprennent souvent pas la signification exacte de ses graffitis. «Mais ce n’est pas grave. C’est l’universalité de l’art, tu n’as pas besoin de comprendre.»

VOS COMMENTAIRE SUR EL SEED

Pour rejoindre les artistes du Café-Graffiti (514) 259-6900

Photos de Murales et fresques urbaines.

Autres textes sur le Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-dj-mana-sp-manspino-dynastie-des-morniers CD de musique Ill Legal. Compilation de rappeur et rap music Hip Hop avec Chilly D, DJ Mana, L’intrus, Shades of culture, SP, Patrick Batemen, 01 Étranjj, Ninja P, Virus, Vulguerre, Chance Won, Erratum, Son 2 PT, Manspino, Dynastie des Morniers. 9,95$

Tél: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

Le Cafe-Graffiti selon l’Heure Hip Hop

Le Café-Graffiti selon l’Heure Hip Hop

DOSSIERS GraffitiHip HopBreak-dance ET Rap

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

L’émission L’heure Hip-hop, de la chaîne Musique Plus, a réalisé un reportage sur le Café Graffiti, “une place pour faire vivre l’art urbain, mais qui a aussi une mission sociale.”

Voici la vidéo, qui retrace les origines du Café, son évolution et ses artistes avec Daniel, directeur artistique du Café, et Fluke, graffeur, pour les représenter.

VOS COMMENTAIRE SUR LE REPORTAGE SUR LE CAFE-GRAFFITI.

Pour rejoindre les artistes du Café-Graffiti (514) 259-6900

Photos de Murales et fresques urbaines.

Autres textes sur le  Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

PUBLICITÉ

funbusy-poesie-urbaine-recueil-textesChantal Lee a vécu la violence physique, les abus sexuels et l’enfer de la drogue, mais elle en a triomphé. Malgré la maladie qui l’afflige, elle partage par sa poésie son amour de la vie et son optimisme à toute épreuve. Un livre rayonnant, à l’image de son auteure.

Le livre est disponible au coût de 10,00$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

Événement de breakdance Call Out

Bistro le Ste Cath, restaurant socialement engagé dans Hochelaga-Maisonneuve

Événement de Breakdance: Call Out

 Image_4[1] Raymond Viger    DOSSIER Hip Hop Break-dance

Call Out vient de se terminer. Le premier d’une série de 6 événements de Breakdance pour l’année 2009. Un événement qui a attiré près de 300 adeptes du Breakdance, du locking, du popping, du House et du Hip Hop.
Un gros bravo aux organisateurs, Johnny Skywalker et Fyevel pour le retour tant attendu de cet événement de Breakdance. Pour plusieurs, vous vous demandez qui est Fyevel. Et bien soit! Je viens de laisser un message à Lisa Mélia qui avait fait le reportage sur Johnny Skywalker de faire une entrevue sur Fyevel. Vous le découvrirez bientôt.

Breakdance

En plus des battle improvisés, 9 combat avaient été organisé. Celui qui m’a touché le plus a été le face-à-face de Johnny Skywalker et de Rockit (Redmask). Ces deux breakdancers évoluent sur la scène de Montréal depuis 15 ans. Dans les autres rencontres de Breakdance, Sao de Québec a affronté Tabou pendant qu’OLife a rencontré Martin. Plusieurs Bgirls ont pris part à la compétition. J-nesis contre Angel et Energizer contre Newton.

Hip Hop, House et Popping

Dans la catégorie Hip Hop, GoldyLocks a affronté Dalimptiz tandis que Luda a apposé Lynx. Pour le House nous avons eu Marvin devant Dazz tandis que dans le Popping c’est Venom qui a affronté Swag.
Plusieurs Bboys étaient de la partie pour soutenir la scène Hip Hop de Montréal. Je ne pourrais pas tous les nommer, mais soulignons que je ne savais plus où regarder lorsque Speedy faisait une performance sur le 1er cercle de danse pendant que Lazy Legz faisait la sienne sur le 2e! Heureux d’avoir été présent pour la première prestation de Jimmy au Call Out.

La fièvre du Breakdance

Une réussite totale qui s’est déroulé dans le plaisir et l’amour du breakdance. La scène a pris beaucoup de maturité depuis que je l’ai connu à ses débuts. Plusieurs femmes étaient enceinte. Des enfants de 3 à 6 ans sont venus encouragés leurs parents! La famille grandi. La relève est assuré.
Sur scène aussi nous avons eu la chance de voir la relève. Des jeunes de 10 et 12 ans nous ont montré qu’ils vont être sous peu de solide Bboys!

Photos et vidéos de Breakdance

Plus de 500 photos ont été prises. Tout le spectacle a été filmé. On va prendre quelques jours pour mettre les photos et les vidéos en ligne. Je vous tiens au courant.
Pour des informations sur les 5 autres événements de Breakdance, contacter le Café-Graffiti, (514) 259-6900.

VOS COMMENTAIRES SUR L’ÉVÉNEMENT DE BREAKDANCE CALL OUT.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.
Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Spectacle Hip Hop Breakdance, Graffiti, DJ et rap

orgue-classique-hip-hop-breakdance-graffiti-dj-rappeurs Le Choc des Cultures – Le Hip-Hop rencontre le classique
Spectacle original mettant en vedette: organistes classiques, break-dancers, rappers, DJ et graffiteurs.
L’église Saint-Nom-de-Jésus expose une centaine de toiles peints par des artistes. Plus de cinquante artistes complices présentent « Le Choc des Cultures ». 25$
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Vidéo spectacle breakdance, danses urbaines et hiphop

Breakdance, popping, locking, krump, waacking, danse hiphop, video style…

Les styles de danses urbaines

Breakdance: Johnny Skywalker

Breakdance: Johnny Skywalker

Lisa Melia Dossier Break-dance et Hip Hop

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

Tour d’horizon des arts de la rue. Aujourd’hui, le breakdancer Johnny Skywalker ouvre la danse des articles consacrés aux artistes du Café Graffiti et de la scène hip hop.

«Je suis parti de mon pays sous une nuée de balle» raconte Johnny Skywalker. Né à Port-au-Prince, le breakdancer quitte Haïti, à cause de la situation politique du pays en 1986, à l’âge de 9 ans pour retrouver ses parents au Canada, à Montréal. C’est vers l’âge de 14 ans qu’il découvre le breakdance: un groupe d’amis plus âgés l’emmène voir un spectacle, où il découvre Dope Squad, l’un des groupes les plus renommés de Montréal. C’est la première fois qu’il assiste à un show et ce groupe fait une très forte impression sur lui, depuis la prestation sur scène jusqu’à l’habillement : «ils avaient tout ce qu’on voyait dans les films.»

P1040776 Les débuts

A partir de ce moment là, le jeune Skywalker s’entraîne dans son sous-sol et, pendant un an, imite ce qu’il n’a vu qu’une seule fois. La deuxième édition du même show, l’année suivante, lui permet d’approcher les danseurs de Dope Squad et de leur demander où ils s’entraînent. Les breakdancers professionnels invitent Skywalker à danser avec eux, mais à cause de son niveau, il se fait ridiculiser. L’humiliation lui donne la volonté de se battre et de s’améliorer. Il a surtout promis au Dope Squad, lors de son humiliation, qu’un jour, il les battrait!

Il fait ensuite d’autres rencontres, et un groupe se crée: Tactical Crew. Une personnalité du show business les repère et leur fait faire une série de shows, au cours desquels les Dope Squad s’intéressent à eux. Une rivalité entre les deux groupes commence. Quatre ans plus tard, lors d’un challenge, les Tactical Crew l’emportent sur les Dope Squad.

Du breakdance à la danse

Image0006 Depuis 3 ans et demi, Johnny Skywalker a quitté les Tactical Crew. La compétition lui plait, mais on n’y gagne pas sa vie. Il est alors le troisième homme à intégrer le groupe féminin Solid State, qui fait un numéro au concept seventies: Take it back. Dans ce spectacle, plusieurs styles de danse se croisent : swing, contemporain, street dance… Il y reçoit une formation dans d’autres danses et vit de nouveaux challenges.

En 2007, il se présente à l’audition du Red Bull Beat Rider, un camp d’été pour breakdancers du monde entier organisée par Rock Steady Crew, le plus gros groupe mondial de breakdance. Sur les 10 000 candidats, il est l’un des 30 à être acceptés. Il passe deux semaines au Texas, reçoit quatre cours de danse par jour, fait de l’équitation, du yoga, et profite du jacuzzi: «on était vraiment choyés! On venait de partout dans le monde, la seule langue commune, c’était la danse.» A son retour, il continue de danser avec les Solid State. Aujourd’hui, il s’attache à faire revivre le Call-out, une compétition qui a disparu il y a quelques années: ce qui l’intéresse, c’est de produire des évènements.

Influences et inspiration

Côté influences, il cite d’abord le Dope Squad, bien sûr, mais aussi des groupes comme les Rock Steady Crew et les New York City Breaker, du film Beat Street: «j’ai appris à danser avec ce film, explique-t-il, car il n’y avait pas de professeur à l’époque.» Mais ce qui l’inspire le plus, ce sont ses rêves, ce qu’il veut encore accomplir et ce qu’il aime faire, et bien sûr la musique et les nouveaux sons.

Ses projets

Quand on lui demande ce que représente le breakdance pour lui, la réponse fuse: «un apprentissage, une éducation, un moyen de définir ce que l’on veut être». Pour l’heure, Johnny Skywalker se concentre sur les études: après avoir quitté l’école à 16 ans et être allé à l’école pour adulte à 17 ans, il veut maintenant obtenir un diplôme universitaire dans la production évènementielle. Il organise aussi le Call-out, une compétition qui rassemble breakdance, hip hop, house et popping. Enfin, il s’intéresse beaucoup à l’histoire d’Haïti, et, alors qu’il n’y est jamais retourné depuis son départ à 9 ans, il s’y sent prêt maintenant pour redécouvrir sa culture.

VOS COMMENTAIRE SUR JOHNNY SKYWALKER

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

couverture  livre jean-simon copie Poésie urbaine. Je me raconte. Jean-Simon Brisebois. Depuis 1997 Jean-Simon s’est découvert un goût pour l’écriture. Après avoir publié une trilogie poétique aux Éditions TNT(Entité en 2008, L’âme de l’ange en 2007 et Renaissance en 2006), plusieurs de ses lecteurs étaient curieux de savoir lesquels de ces textes parlaient le plus de lui. Il revient donc en force avec Je me raconte, un court récit autobiographique. Laissez-vous guider dans le monde particulier de ce jeune auteur!  7$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

Forum Jeunesse de Tonnerre en France

Forum Jeunesse de Tonnerre en France

Cette semaine, j’ai eu l’opportunité de revoir Christine Burtin Lauthe. Christine est une travailleuse sociale française qui a passé 4 années au Québec pour partager son travail et ses connaissances avec des organismes du Québec. Notre organisme, le Journal de la Rue a eu la chance de l’accueillir et de lui offrir des occasions de travail et d’implication.

Tournée d’artistes et conférence sociale en France

C’est Christine qui m’a invitée et planifiée ma tournée de conférences en France en 2007. De plus, Christine s’est impliquée dans 2 projets de tournée de jeunes Québécois en France. D’une part, lors de la convention international de graffiti à Bagnolet, le Kosmopolite ainsi que d’une tournée de 5 artistes Hip Hop du Québec en France.

Forum Jeunesse 2010 en France

Christine me présente un projet dont elle débute la planification avec le centre social dont elle est responsable: un Forum Jeunesse à Tonnerre en France en avril 2010. Nous n’avions pas terminé notre premier café que nous en étions déjà rendu à en faire un Forum Jeunesse International. Nous allons organiser la rencontre d’artistes Hip Hop québécois avec les artistes Hip Hop français pour participer et animer cet événement. Les catégories de jeunes artistes québécois que nous planifions sont 2 breakdancers, 2 graffiteurs, 1 DJ, 1 Rappeur qui fait aussi du Slam et 1 jeune journaliste. Ces artistes se produiront sur scène avec des artistes Français et participeront au Forum Jeunesse dont le thème est les perspectives d’avenir pour les jeunes.

Forum Jeunesse France-Québec 2010 sur l’Internet

Nous sommes à l’ère de l’Internet. Dans les semaines qui viennent, Christine va créer un blogue sur le Forum Jeunesse. Nous pourrons y lire régulièrement les avancés du projet, les thèmes des ateliers, l’environnement dans lequel le Forum Jeunesse va se dérouler, les commentaires de tout le monde. De mon côté, je ferais de même en créant une catégorie Forum Jeunesse sur le blogue du rédacteur pour alimenter la réflexion d’ici à l’événement et diffuser l’information.

Le blogue sur le Forum Jeunesse 2010 permettra aussi de partager la réflexion sur le thème, permettant à des gens qui ne pourront pas participer de mettre leur grain de sel. Nous en profiterons pour bloguer en direct pendant l’événement et présenter par la suite les différentes synthèses et actions qui en découleront. Les gens, malgré la distance, pourront amener leurs propositions et leurs réflexions, permettant de nourrir le débat même s’ils ne peuvent être présents.

Conférence et animation d’ateliers en France

Habituellement, dans les voyages que nous organisons au Café-Graffiti, il n’y a jamais d’intervenant qui accompagne le groupe de jeunes. Pour développer leur autonomie, nous les laissons vivre leurs expériences et se débrouiller par eux-mêmes. Exceptionnellement, je ferais parti du voyage. J’animerai un atelier lors du Forum Jeunesse et j’en profiterais pour faire une autre tournée d’ateliers et de conférences dans les différentes associations françaises.

Financement du Forum Jeunesse France-Québec 2010

Je ne cacherais pas que ce projet va nécessiter un financement. Pour le soutien du projet, vos dons sont les bienvenus. Vous n’avez qu’à inscrire dans la case BUT que c’est pour le soutien au Forum Jeunesse 2010. Je vous remercie à l’avance pour votre soutien.

Vous pouvez aussi commencer à nous laisser vos commentaires et vos réflexions sur le Forum Jeunesse 2010. Tous vos commentaires seront tenus en compte.

VOS COMMENTAIRES SUR LE FORUM JEUNESSE FRANCE-QUÉBEC 2010.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

operation-graffiti-hip-hop-graffiteur-graff Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,