Démocratie et la Cour suprême

Démocratie et la Cour suprême

Annie Viger                    Dossier Économie.

Pour son premier mandat, Barack Obama n’aura pas manqué de crise à gérer. Le président des États-Unis va maintenant s’attaquer à la Cour suprême en lien avec une décision qu’elle a prise.

Le cas en question étant de limiter dans certains cas les contributions de sociétés américaines ou étrangères aux campagnes électorales. Un groupe de conservateur voulant utiliser ses propres fonds pour financer et promouvoir le film ‘’Hillary: The movie’’.

Par une décision de 5 contre 4, la Cour suprême a réfuté l’argumentation. La liberté d’expression doit-elle venir brimer la démocratie en temps d’élection? Les cinq voix sont des conservateurs contre 4 voix des libéraux. Si Barack Obama veut s’attaquer à la Cour suprême, il aura besoin de bons alliés et son meilleur allié pour l’instant est le libéral et juge John Paul Stevens.

VOS COMMENTAIRES SUR BARACK OBAMA CONTRE LA COUR SUPREME

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que de notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de un don de 25 sous par article par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

 

Publicités

Élections fédérales: Stephen Harper, Michael Ignatieff, Gilles Duceppe ou Jack Layton?

Élections fédérales: Stephen Harper, Michael Ignatieff, Gilles Duceppe ou Jack Layton?

Dossiers Politique, Stephen Harper

(Agence Science-Presse) – Harper, Dion, Duceppe, Layton? Vous êtes indécis? En réalité, vous savez pour qui vous allez voter… avant même que vous ne le sachiez vous-même!

Selon le psychologue de l’Université Western Ontario Bertram Gawronski et deux collègues italiens, les électeurs ont déjà, inconsciemment, pris des décisions, qu’un sondage habile pourrait révéler.

C’est l’exercice auquel ces chercheurs se sont livrés en Italie, et dont les résultats sont parus récemment dans la revue Science. La vitesse à laquelle les « cobayes » répondent à des questions liées à un enjeu local, serait révélatrice de la décision qu’ils ont déjà pris, et par conséquent du choix qu’ils risquent de faire, si des élections sont proches.

Il est trop tard pour adapter ce type de test aux sondages qui seront menés tout au long de la campagne électorale, mais la prochaine fois, qui sait, peut-être que même les indécis n’auront plus de secrets!

Autres textes sur Politique

Est-ce que notre système politique met en danger la démocratie?

Lutte à la drogue: les Conservateurs contre la science

Québec solidaire, Amir Khadir, Françoise David et le salaire minimum à 16$

Les gais peuvent-ils prendre le pouvoir?

Le poids du Québec dans le Canada

Vie sociale et politique

Stephen Harper et l’avortement

Stephen Harper et le social, 2 mondes étrangers

Résultats élections fédérales 2011

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

operation-graffiti-hip-hop-graffiteur-graff Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,

Paul Arcand reçoit Marie-Claude Barrette, la femme de Mario Dumont

Paul Arcand reçoit Marie-Claude Barrette, la femme de Mario Dumont

Dossier: Élections provinciales 2008        Billet numéro 3

J’essaye de suivre un peu les débats, si débat il y a, de cette campagne électorale provinciale. J’ouvre la radio pour tenter de trouver une entrevue qui pourrait m’éclairer sur le sens de ces élections provinciales. Je tombe sur une entrevue que Marie-Claude Barrette, la femme de Mario Dumont, donne à Paul Arcand.

Marie-Claude Barrette est en train de patiner sur le fait qu’elle a éclaboussé quelques députés dans une de ces dernières allocutions. Elle doit justifier qu’elle s’est trompé de parti politique et s’est trompé de délits en parlant des événements. Grande réponse:  »Je l’ai lu dans le journal »!!! J’espère que ce la n’est pas un exemple à donner aux politiciens. On avait déjà questionné, lors de la dernière campagne électorale, Mario Dumont  sur ses sorties politiques que l’on croyait être une réaction aux premières pages des journaux.

Avec la sortie de Michelle Blanc et de son face à face avec Pauline Marois lors de l’émission Tout le monde en parle, j’espère que l’attention des politiciens se tournera aussi vers la blogosphère. Ils auront au moins la chance d’entendre le peuple parler!

COMMENTAIRES SUR PAUL ARCAND REÇOIT MARIE-CLAUDE BARRETTE, LA FEMME DE MARIO DUMONT

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

 

Les partis politiques, les élections et la science

Les partis politiques, les élections et la science

 

Pascal Lapointe — Agence Science-Presse

N’eut été des changements climatiques, la science aurait été complètement absente de la campagne électorale. Des recherches sur les gènes jusqu’à celles sur le vieillissement en passant par la culture scientifique des citoyens, les nanotechnologies ou les bactéries résistantes, certains des enjeux les plus lourds de conséquences pour les générations futures ont complètement échappé aux écrans radars.

Par exemple, des mots comme « cellules souches », « clonage » ou « reproduction assistée », n’apparaissent dans aucun des cinq programmes des partis politiques. Même « gènes » et « génétique », pourtant des vedettes, ne reviennent que trois fois, uniquement lorsqu’il est question de promettre un étiquetage des OGM (deux fois dans le programme du NPD et une fois dans celui des Verts). Le décodage du génome humain, les bases de données génétiques et les risques qu’elles posent pour la confidentialité, le brevetage des gènes et bien d’autres sujets, sont donc balayés sous le tapis.

C’est jusqu’à l’adjectif « scientifique » qui n’apparaît nulle part dans les deux plus courts documents mis en ligne (Bloc et Verts), et une seule fois dans les 48 pages de la plate-forme du NPD, lorsque ce parti y promet davantage de recherches scientifiques… pour asseoir la souveraineté canadienne dans l’Arctique. Du côté conservateur, dans les 33 pages du programme publié le 7 octobre, les mots « science » ou « scientifique » ne reviennent qu’en trois endroits, dont un concerne, là aussi, la souveraineté canadienne dans l’Arctique.

Le programme libéral se démarque : « crédit d’impôt à la recherche scientifique », subvention à la recherche interdisciplinaire; le mot « recherche » revient 36 fois en 88 pages, quoique généralement assorti du mot « développement », comme dans « recherche-développement ». Cela s’ajoute aux promesses partagées par tous ses adversaires : réduction des gaz à effet de serre (les conservateurs sont les moins ambitieux des cinq), investissements dans des technologies « vertes » pour la production d’énergie (tous les partis s’en mêlent), les transports ou la maison, amélioration de la qualité de l’eau et de l’air, etc.

Et c’est dans le Plan vert des libéraux qu’on retrouve cette phrase qui semble taillée sur mesure pour flatter les scientifiques : « nos investissements en recherche-développement vont faire en sorte que les politiques publiques soient toujours influencées par la recherche et les sciences ».

Sur le rôle particulier des scientifiques, le Bloc québécois va toutefois plus loin encore, dans sa réponse à l’une des 10 questions posées aux cinq partis par l’Agence Science-Presse : « que les scientifiques soient à l’emploi de n’importe quelle institution ou entreprise, ils devraient pouvoir exposer librement les conclusions de leurs recherches, afin d’orienter de nouvelles politiques et/ou d’adapter celles qui sont en place à de nouvelles réalités ».

Si le NPD et le Parti libéral ont accusé réception de ces 10 questions, envoyées le 23 septembre aux cinq partis, seul le Bloc y a répondu. On peut lire la version complète ici. http://jevotepourlascience.blogspot.com/2008/03/questions-les-rponses-du-bloc-qubcois.html

Ces 10 questions à teneur scientifique l’entraînent parfois en territoire inexploré : « les cellules souches offrent un potentiel énorme pour aider à mieux comprendre le développement humain et traiter des maladies dégénératives ». Mais la politique reprend vite le dessus : « il est toutefois très important de rappeler la compétence constitutionnelle du Québec en matière de santé, de réglementation et d’encadrement de la pratique médicale et de la recherche à l’intérieur des établissements du réseau québécois de santé ».

Au final, même si l’item « science et technologie » n’est pas un élément négligeable des dépenses gouvernementales (9,2 milliards $ dans le budget 2007-2008), les doléances des scientifiques auront eu peu d’échos pendant la campagne. Les quelques sorties publiques, comme celle du climatologue Andrew Weaver, de l’Université de Victoria, un des coauteurs du rapport du GIEC (le groupe d’étude des Nations Unies sur les changements climatiques), qui a dénoncé les coupes dans la recherche, n’ont eu droit qu’à quelques entrefilets. Si jadis, on disait que les élections ne se gagnent pas avec des prières, aujourd’hui, elles ne se gagnent pas avec de la science!

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Stephen Harper déclenche les élections au Canada

Stephen Harper déclenche les élections au Canada

Raymond Viger Dossiers Philippe Couillard, Politique, Stephen Harper

782735_97122932 Ce n’est pas fait encore. C’est comme si. Prévu pour dimanche. Pour qui vais-je voter pour me représenter au fédéral?

Y a-t-il un parti Rhinocéros ou tout autre parti politique loufoque qui pourrait m’attirer? Parce que j’ai décroché de la politique conventionnelle. Je ne crois plus au système en place.

Est-ce les balles de golf de Jean Chrétien qui me dérangent? Ou encore les lois fiscales adoptés par Paul Martin pour favoriser sa compagnie Canadian Steamship Line? Le Mont Orford que Jean Charest voulait vendre à ses amis? Philippe Couillard qui vote des lois avantageant son futur employeur du privé? Les 500 000$ en liquide que Brian Mulroney avait oublié dans un coffre de sécurité?…

Au-delà de ces quelques questions de principes, je n’aime pas le système électoral qui nous est proposé. On me demande de faire un vote pour la personne qui représentera mon comté, pour celle qui sera le Premier Ministre et pour le parti qui sera au pouvoir. Un seul vote, 3 significations! Incohérence totale.

De mettre un parti politique dans mes choix quand je veux faire élire la meilleure personne pour représenter mon comté, il y a déjà un conflit d’intérêt. Parce qu’un parti politique possède la plus grande arme anti-démocratique qui soit: la ligne de parti. En clair, cela veut dire pense comme nous te disons de penser. Vote comme on te dira de penser… Cela veut dire que la personne pour qui j’ai votée, si elle dissidente, elle se fera montrer la porte. Genre les événements de Thomas Mulcair. Est-ce que les députés ne sont que des « front », des pantins pour le Premier Ministre?

Je me souviens de Vincent Della Noce. Un garagiste qui avait créé dans les années 1980 une association pour tenter de contrer la main-mise des pétrolières. Vincent Della Noce avait décidé d’aller en politique fédérale pour se faire entendre et 893432_91818951 représenter les garagistes indépendants. Il a été élu. On l’a assied dans le fond de la salle et on ne l’a plus jamais entendu parler. Belle démocratie!

Il y a d’autres modèles de démocratie plus démocratique. Je ne suis pas plus attiré par celui des Américains. Pendant une éternité et des millions de dollars plus tard, on voit des candidats faire leur promotion et la tournée de leur pays. C’est long et ça coûte cher. Très cher. Ceux qui finance ces interminables campagnes électorales, sont les grands lobbyings qui vont contrôler le pays par en arrière. Ils prennent des options sur le pouvoir en donnant de l’argent  à tous les candidats potentiels. Rien à voir avec la démocratie.

Prenons l’exemple d’un organisme communautaire. Il y a l’assemblée générale. Les membres sont tous présents et représentent le peuple. Ils font l’élection des administrateurs à partir de plusieurs champs d’intérêts: représentant des employés, des bénévoles, des membres utilisateurs… Ce sont les comtés. Il n’y a aucune ligne de parti. Chaque membre peut voter pour le meilleur représentant dans son comté. Chaque personne qui veut se faire élire, peut le faire, peut importe le budget qu’il a. Parce qu’il n’y a pas de grosses campagnes électorales. La seule question que nous avons à répondre est la suivante: qui est la meilleure personne pour nous représenter. Un point c’est tout. Aucune promesse électorale à faire. Aucune entrave à la liberté d’action future que nous avons besoin pour gérer adéquatement l’organisme.

Quand le conseil d’administration est élu, les administrateurs, entre-eux, décident qui sera le meilleur président (le Premier ministre), vice-président, trésorier et secrétaire (les ministres). On appelle cela la gestion démocratique d’un organisme communautaire.

Si on reprend ce modèle pour un pays. Le peuple fait l’élection de la meilleure personne pour représenter son comté. Ces gens ne sont affiliés à aucun parti politique. Il n’y a aucun chef de parti. Après leurs élections, les 295 meilleures personnes de comté se retrouvent ensemble pour décider qui, parmi ces 295 meilleures personnes de comté, serait la meilleure personne pour être leur Premier ministre, et qui seraient les meilleures personnes pour être ministre. Le Premier ministre n’a pas de pouvoir sur les députés. Les députés peuvent voter en fonction de leur convictions profondes.

Un tel système n’est peut-être pas parfait. Mais serait-il moins imparfait que celui que nous avons présentement? Mais comme a déjà dit quelqu’un… « I had a dream ».

Autres textes sur Politique

Est-ce que notre système politique met en danger la démocratie?

Lutte à la drogue: les Conservateurs contre la science

Québec solidaire, Amir Khadir, Françoise David et le salaire minimum à 16$

Les gais peuvent-ils prendre le pouvoir?

Le poids du Québec dans le Canada

Vie sociale et politique

Stephen Harper et l’avortement

Stephen Harper et le social, 2 mondes étrangers

Résultats élections fédérales 2011

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Maudite campagne électorale!

Maudite campagne électorale!

C’est le commentaire que Danielle Simard, la co-directrice de l’organisme Le Journal de la Rue a lancé hier. Nous avions reçu un appel d’une agence de publicité pour une page de publicité couleur. Pas n’importe laquelle, le ministère de la Santé pour une publicité en prévention du jeu compulsif. C’est le genre de publicité que nous favorisons. D’une part, le ministère de la Santé a de belles publicités bien préparé. D’autre part, les sujets de prévention choisi par le ministère de la Santé s’accorde parfaitement avec le contenu rédactionnel de notre magazine Reflet de Société.

C’est l’euphorie pendant un certain temps au magazine. Puis le téléphone sonne une autre fois. La campagne de publicité est annulé à cause des élections. Toutes les publicités sont suspendues.

Maudite campagne électorale! nous lance Danielle découragé. Le prochain magazine va être publié pour le 1er avril, soit quelques jours après les élections. Toutes les campagnes de publicité sont suspendues. Aucun espoir ni d’avoir celle du ministère de la Santé, ni d’en avoir d’autre. Doit-on arrêter de vivre parce que les politiciens font campagne? Doit-on arrêter de faire de la prévention parce qu’il y a des élections? Les gens vont-ils arrêter de se suicider pour autant?

Après l’euphorie de la bonne nouvelle, dure réalité à encaisser. Ne te décourage pas Danielle, un jour les élections seront terminés. Les médias arrêteront de nous rapporter les promesses des politiciens et les fonctionnaires vont pouvoir reprendre leur boulot. Un jour à la fois et gardons la sérénité d’accepter les choses qu’on ne peut pas changer. La démocratie a un coût. Pour nous ça sera une page de publicité couleur.

http://raymondviger.wordpress.com/2007/03/06/andre-boisclair-vis-a-vis-guy-a-lepage-et-dany-turcotte-a-tout-le-monde-en-parle/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/03/05/charest-harper-boisclair-dumont-et-les-transferts-dargent-du-federal/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/03/04/amir-khadir-quebec-solidaire-devant-guy-a-lepage-de-tout-le-monde-en-parle/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/03/07/pourquoi-je-ne-voterai-pas-pour-le-parti-liberal-de-jean-charest/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/02/20/les-politiciens-a-tout-le-monde-en-parle/

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-l-queb CD de musique Soul, R n B., Hip Hop. Rappeur et rap music de Bu The Knowledgist, L’Queb, HD, Marilyn, Ol1KU. 9,95$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Les élections fédérales

Les élections fédérales

Après un petit congé pour la période des Fêtes, nous retournons à la campagne électorale. Je suis bien découragé et j’ai peu d’intérêt à entendre nos politiciens débattre. Malgré qu’il y aie quatre principaux partis politiques, j’ai l’impression qu’il n’y a pas grand chose à me mettre sous la dent.

Je me souviens des libéraux et du scandale des commandites. Je me souviens de Paul Martin qui a, rétroactivement, avantagé sa compagnie maritime Canadian Steamship line en changeant les lois fiscales. Comment pourrais-je voter pour Paul Martin et ses rouges? Impossible.

Les conservateurs veulent revenir sur le marriage gai et contre l’avortement. Aussi bien revenir au 19e Siècle. Ça c’est pas pour moi non plus.

Le NPD est-il vraiment dans la course? Jack Layton est-il au fédéral, ce que Mario Dumont est pour le Québec?

Finalement, le Bloc Québécois. Un parti qui ne peut pas prendre le pouvoir.

Impossible de pouvoir voter et de trouver un parti qui va faire quelque chose à Ottawa. Je me demande pourquoi le Bloc Québécois n’a pas créé l’association nationale des séparatistes. Il existe des séparatistes hors Québec qui aimeraientt bien nous botter l’arrière train et refaire le pays différemment. Si cette association regroupait les différents courants séparatistes, peut-être que le changement serait plausible. Une association nationale qui regrouperait le Bloc Québécois, le Bloc Ontario, le Bloc des Maritimes, le Bloc de l’Ouest… Imaginez-vous une association de partis séparatistes qui se feraient élire à Ottawa!

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.