Vacances a Vancouver et reportage sur la francophonie en Colombie-Britannique

Vacances a Vancouver et reportage sur la francophonie en Colombie-Britannique

Raymond Viger    Dossier Francophonie, Vancouver, Site d’injections supervisées

Du 23 juin au 7 juillet 2008, je me suis retrouvé en Colombie-Britannique pour des vacances avec Danielle. J’ai profité de ce voyage pour rencontrer différents groupes de la communauté francophone dans le but de faire un reportage pour le magazine Reflet de Société. Le premier reportage sera publié le 1er semptembre 2008.

Cette série de billets fait la présentation des rencontres réalisées et des différents lieux que j’ai visité. Parfois dans un cadre professionnel, a d’autres occasions dans un but purement de tourisme et de vacances.

Voici le sommaire des billets publiés et des sujets traités:

Chapitre 1. Le début de l’histoire. La décision de se rendre a Vancouver et de faire un reportage.

Chapitre 2. Après avoir reçu quelques informations je suis sensibilisé a la présence d’une communauté francophone forte et fière en Colombie-Britannique.

Chapitre 3. Je profite de ce voyage pour arrêter de fumer.

Chapitre 4. Premier segment du vol, Montréal-Ottawa et inconvénients de voyager avec aéroplan.

Chapitre 5. Arrivée a Vancouver et commentaires sur l’arrêt de consommation de cigarettes.

Chapitre 6. Système routier de Vancouver.

Chapitre 7. Premiers contacts avec les anglophones et des Québécois a Vancouver.

Chapitre 8. Visite du Queen Elisabeth Park: le Rose Garden et le conservatoire Bloedel.

Chapitre 9. Première épicerie a Vancouver: prix de la bière et alimentation internationale.

Chapitre 10. Série de commentaires sur Vancouver n’ayant pas trouvé leur place dans les premiers billets.

Chapitre 11. L’école Gabrielle Roy et l’éducation francophone.

Chapitre 12. L’éducation francophone: les école Rose-des-vents et Jules Vernes

Chapitre 13. Visite du Surrey art Gallery, Bear creek park et exposition de photos Alumni.

Chapitre 14. Visite des ponts suspendues: Lynn Valley et Capilano suspension bridge.

Chapitre 15. Visite du Horse shoe bay, Marine Drive, Lighthouse Park.

Chapitre 16. Visite du Parc Stanley et du Chinatown.

Chapitre 17. Visite de White Rock et du Serpentine fen bird sanctuary.

Chapitre 18. Visite de White Rock, rain forest reptile refuge et du Canadian flight museum.

Chapitre 19. Visite du Minters Gardens a Chilliwack, Fort Langley et les Rocheuses.

Chapitre 20. Vancouver Trolley company, Stanley Park et Aquarium de Vancouver.

Chapitre 21. Sky Train, Canada Place, Gasetown et Old spaghetti factory.

Chapitre 22. Meeting francophone, Fête du Canada et des tramways pour Arpi.

Chapitre 23. La Boussole, la Société de développement économique et le Collège Éducacentre

Chapitre 24. Maillardville et le Festival du Bois, Stevenson village à Richmond.

Chapitre 25. Butchart Gardens, Butterfly gardens, Île de Vancouver, ferry pour Victoria.

Chapitre 26. East Side Downtown, Insite, site d’injection supervisé de Vancouver.

Tous les billets sur Insite, le site d’injection supervisé.

Autres textes sur Toxicomanie

Autres textes sur la Francophonie

Éducation francophone dans l’Ouest du Canada

Éducation francophone en milieu anglophone. École Gabrielle Roy.

Éducation francophone en milieu anglophone. Écoles Rose-des-vents et Jules-Vernes.

Société francophone de Maillardville, bastion de la francophonie en Colombie-Britannique

La qualité du français dans la blogosphère

Meeting francophone. Le français est-il une maladie en voie d’extinction?

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Publicités

Sky Train, Canada Place, Gastown et The old spaghetti factory

Sky Train, Canada Place, Gastown et The old spaghetti factory

Vancouver, chapitre 21                              Dossier Vancouver, Francophonie

Lundi, 30 juin. Pour cette veille de la Fête du Canada, nous décidons d’expérimenter le Sky Train. C’est l’équivalent d’un métro mais dans les airs. Il n’y a que 2 lignes pour desservir l’ensemble du territoire. Les autres trajets doivent être fait en autobus.

En partant de la station de Surrey ou nous habitons, nous traversons Vancouver au complet pour nous retrouver au Canada Place. C’est un gros building, en forme de bateau. Cela doit faire partie d’un centre des congrès, plusieurs salle d’exposition y sont disponibles. Juste a côté, nous y voyons d’immense constructions pour doubler l’espace pour les expositions.

Au bout nous avons une vue magnifique sur Vancouver Nord, les ponts qui le relient a Vancouver, les bâteaux, les hydravions… Une scène s’installe devant le Canada Place. CBC va l’animer avec plusieurs artistes pour fêtes la Fête du Canada. On veuille moins tard a Vancouver qu’a Montréal. Dernière prestation: les nouvelles de 18:00 heures!

Nous nous dirigeons vers Gastown, un des quartier juste a côté. Le nom a été donné en l’honneur d’un des constructeurs de ce quartier. L’architecture est intéressante et spéciale. Plusieurs building se termine en pointu sur des rues qui disparaîssent. Une publicité avait attiré l’oeil de Danielle. Supposé être le meilleur restaurant Indoue de la planète, une photo montre le temple du Taj Mahal. Danielle trouve intéressante l’idée d’avoir repris le Taj Mahal. Nous nous dirigeons vers le Sitar restaurant. Arrivé sur place, un restaurant bîn ordinaire. Fausse représentation encore une fois.

Nous décidons de boycotter et nous nous arrêtons pour dîner au Old spaghetti factory. C’est une chaîne de restaurant dont la spécialité, vous l’avez deviné est le spaghetti. Nous nous retrouvons dans le premier restaurant de cette chaîne. Construit dans une vieille manufacture remplit d’antiquités, celles-ci servent de décoration. En plein milieu de la pière, un vrai tramway 1904 sert de salle supplémentaire pour servir des repas. Assez original.

Le rapport qualité-prix du repas était excellent. Petit incident qui mérite que j’en parle puisque j’en ai été la victime. Danielle a commandé un spaghetti moitié-moitié avec 2 sauces différentes. J’ai commandé un spaghetti avec sauce champignons. Dans mon spaghetti complet, j’ai 3 champignons. Danielle dans sa moitié en a 9! Je tente d’expliquer l’injustice que je vis a la serveuse. Peine perdu, elle me dit que c’est comme ça. Si j’avais été a sa place, j’aurais repris l’assiette et demander au cuisinier de rajouter quelques champignons. Il n’y aurait pas eu d’histoire et le Old spaghetti factory ne se retrouverait pas dans mon blogue avec une mauvaise notre a leur dossier. Mais bon. Je n’ai pas insisté pour ne pas gêner Danielle devant une éventuelle crise pour mes champignons. Danielle m’a consolé en m’offrant quelques-uns de ces champignons.

Nous reprenons le Sky Train dans une direction différente pour visiter d’autres quartiers. Je suis surpris car il n’y a aucun contrôle systématique des billets. Seul une note mentionne que nous pouvons être inspecté a n’importe quel moment. Nous avons passé des heures dans le Sky Train, dans toutes les directions que nous avons fait au moins une fois chaque. Personne ne nous a demandé nos billets.

C’est tout le contraire des métros de France. A Paris, il n’y a aucun contrôle. Sauf que pour sortir de la station, vous devez avoir un billet valide. Sinon, la sécurité vient vous cueillir. Je sais, je  me suis perdu et j’ai dû m’expliquer aux agents pour pouvoir sortir. Mais a Vancouver, aucun contrôle, c’est assez stupéfiant.

Histoire complète sur le voyage à Vancouver.

Autres textes sur la Francophonie

Éducation francophone dans l’Ouest du Canada

Éducation francophone en milieu anglophone. École Gabrielle Roy.

Éducation francophone en milieu anglophone. Écoles Rose-des-vents et Jules-Vernes.

Société francophone de Maillardville, bastion de la francophonie en Colombie-Britannique

La qualité du français dans la blogosphère

Meeting francophone. Le français est-il une maladie en voie d’extinction?

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

operation-graffiti-hip-hop-graffiteur-graff Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.