Vacances a Vancouver et reportage sur la francophonie en Colombie-Britannique

Vacances a Vancouver et reportage sur la francophonie en Colombie-Britannique

Raymond Viger    Dossier Francophonie, Vancouver, Site d’injections supervisées

Du 23 juin au 7 juillet 2008, je me suis retrouvé en Colombie-Britannique pour des vacances avec Danielle. J’ai profité de ce voyage pour rencontrer différents groupes de la communauté francophone dans le but de faire un reportage pour le magazine Reflet de Société. Le premier reportage sera publié le 1er semptembre 2008.

Cette série de billets fait la présentation des rencontres réalisées et des différents lieux que j’ai visité. Parfois dans un cadre professionnel, a d’autres occasions dans un but purement de tourisme et de vacances.

Voici le sommaire des billets publiés et des sujets traités:

Chapitre 1. Le début de l’histoire. La décision de se rendre a Vancouver et de faire un reportage.

Chapitre 2. Après avoir reçu quelques informations je suis sensibilisé a la présence d’une communauté francophone forte et fière en Colombie-Britannique.

Chapitre 3. Je profite de ce voyage pour arrêter de fumer.

Chapitre 4. Premier segment du vol, Montréal-Ottawa et inconvénients de voyager avec aéroplan.

Chapitre 5. Arrivée a Vancouver et commentaires sur l’arrêt de consommation de cigarettes.

Chapitre 6. Système routier de Vancouver.

Chapitre 7. Premiers contacts avec les anglophones et des Québécois a Vancouver.

Chapitre 8. Visite du Queen Elisabeth Park: le Rose Garden et le conservatoire Bloedel.

Chapitre 9. Première épicerie a Vancouver: prix de la bière et alimentation internationale.

Chapitre 10. Série de commentaires sur Vancouver n’ayant pas trouvé leur place dans les premiers billets.

Chapitre 11. L’école Gabrielle Roy et l’éducation francophone.

Chapitre 12. L’éducation francophone: les école Rose-des-vents et Jules Vernes

Chapitre 13. Visite du Surrey art Gallery, Bear creek park et exposition de photos Alumni.

Chapitre 14. Visite des ponts suspendues: Lynn Valley et Capilano suspension bridge.

Chapitre 15. Visite du Horse shoe bay, Marine Drive, Lighthouse Park.

Chapitre 16. Visite du Parc Stanley et du Chinatown.

Chapitre 17. Visite de White Rock et du Serpentine fen bird sanctuary.

Chapitre 18. Visite de White Rock, rain forest reptile refuge et du Canadian flight museum.

Chapitre 19. Visite du Minters Gardens a Chilliwack, Fort Langley et les Rocheuses.

Chapitre 20. Vancouver Trolley company, Stanley Park et Aquarium de Vancouver.

Chapitre 21. Sky Train, Canada Place, Gasetown et Old spaghetti factory.

Chapitre 22. Meeting francophone, Fête du Canada et des tramways pour Arpi.

Chapitre 23. La Boussole, la Société de développement économique et le Collège Éducacentre

Chapitre 24. Maillardville et le Festival du Bois, Stevenson village à Richmond.

Chapitre 25. Butchart Gardens, Butterfly gardens, Île de Vancouver, ferry pour Victoria.

Chapitre 26. East Side Downtown, Insite, site d’injection supervisé de Vancouver.

Tous les billets sur Insite, le site d’injection supervisé.

Autres textes sur Toxicomanie

Autres textes sur la Francophonie

Éducation francophone dans l’Ouest du Canada

Éducation francophone en milieu anglophone. École Gabrielle Roy.

Éducation francophone en milieu anglophone. Écoles Rose-des-vents et Jules-Vernes.

Société francophone de Maillardville, bastion de la francophonie en Colombie-Britannique

La qualité du français dans la blogosphère

Meeting francophone. Le français est-il une maladie en voie d’extinction?

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Publicités

Lynn Valley, Capilano suspension bridge et l’autoroute Transcanadienne

Lynn Valley, Capilano suspension bridge et l’autoroute Transcanadienne

Vancouver, Chapitre 14                  Dossier Ville de Vancouver, Francophonie

Pour notre première journée de pure vacance, nous décidons de partir vers le bout de la Transcanadienne, l’autoroute 1. La partie la plus a l’ouest d’une autoroute qui traverse le Canada d’est en ouest. Ou d’ouest en est, selon d’ou l’on demeure.

En réalité, j’avais planifié de faire des visites dans les régions sud est de Vancouver. Mais ces sorties se retrouvaient dans des parcs. Le ciel étant nuageux. Un risque de pluie. C’est pourquoi j’ai changé les plans et que je me retrouve en direction du very Far-West. Cette balade se déroulant en voiture, même s’il pleut elle sera plus intéressante.

Habituellement, mon ouverture a l’improvisation fait que je suis alerte pour prendre avantage de chaque occasion de visite d’un point attrayant a visiter. Cette attraction peut être une grosse attraction publicisé, mais parfois un petit coin perdu et original.

Peut-être parce que 72 heures sans fumer ont fait de Danielle et moi deux personnes un peu plus chiauleux et fermés. Des indices d’attractions et de points a visiter ont défilé devant nous sans que nous bronchions. Puis je me suis repris. Une enseigne annonce le Lynn Valley canyon park. Je donne un coup de roue vers la droite pour m’y rendre. Un pont suspendu de 48 mètres de long, 50 mètres dans les airs.

Ensuite, nous enchaînerons avec un autre pont suspendu, le Capilano suspension bridge a 230 pieds dans les airs et 450 pieds de long! Un pont qui swing sous nos pas et qui laisse découvrir une rivière qui se fraye un chemin sous nos pieds. Ce parc nous offre aussi une randonnée pédestre dans les arbres par l’entremise d’une série de passerelle suspendu dans les airs et qui relient des maisons dans les arbres.

Nous continuons ensuite notre route vers le very Far-West. L’autoroute sur un Ferry. Un Ferry qui se dirige vers différent lieux tel que Victoria. Mais pour un conducteur qui n’est pas au courant que l’autoroute se termine sur la voie d’entrée d’un ferry, c’est la panique totale. Je ne peux pas reculer. J’aperçois un espace entre le mur de ciment qui nous sépare de la sortie pour le village. Ouf! Je réussis a me faufiler. De justesse et par hasard. Parce que le hasard nous a permis qu’aucune voiture n’y était présente.

Cette route, trouvée a la dernière minute nous amène a une plage située au bout du Canada. Le Horse shoe Bay. En français la baie en forme de fer a cheval. De cette plage, peu de choix. Une marina, un ferry, un chemin pour Whistler, un autre pour Vancouver. Un décor de Montagnes rocheuses.

Histoire complète sur le voyage à Vancouver.

Autres textes sur la Francophonie

Éducation francophone dans l’Ouest du Canada

Éducation francophone en milieu anglophone. École Gabrielle Roy.

Éducation francophone en milieu anglophone. Écoles Rose-des-vents et Jules-Vernes.

Société francophone de Maillardville, bastion de la francophonie en Colombie-Britannique

La qualité du français dans la blogosphère

Meeting francophone. Le français est-il une maladie en voie d’extinction?

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.