Le trop perçu des amis médecins de Philippe Couillard

Politique, conflits d’intérêts et injustice

Philippe Couillard et les médecins

Raymond Viger Dossiers Politique, Justice

Philippe couillard argent médecin pas récupérablePhilippe Couillard admet que l’argent versé en trop aux médecins – un montant qui frise le demi-milliard de dollars – ne sera pas récupérable.Fannie Olivier. La Presse Canadienne . PARIS

Et si moi je me considérais un médecin de l’âme et que je décidais de ne pas payer mes impôts ça veux tu dire que le gouvernement ne viendrait pas me saisir pour récupérer son dû?

Georges Dutil, photographe presse de répliquer:

Il n’y a malheureusement au Canada aucune mesure qui permette de mettre cette racaille à la porte.

Et je m’empresse de lui répondre:

Il n’y avait aucune mesure permettant à Gandhi de libérer son peuple…

Autres textes sur Politique

Bistro le Ste-Cath
4264 Ste-Catherine est, Montréal (une rue à l’est de PIE-IX)
(514) 223-8116
http://www.le-ste-cath.com
bistro@le-ste-cath.com

Pour ne pas manquer les nouveautés, inscrivez-vous à notre info-lettre sur le site http://www.le-ste-cath.com ou encore programmation 2015

Merci d’inviter Le Ste-Cath parmi vos amis Facebook: Bistro le Ste-Cath.

VOS COMMENTAIRES SUR Philippe Couillard et le trop perçu de ses amis médecins

Bistro le Ste-Cath

souper spectacle musique chant show event est montréal restaurant où sortir quoi faireUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

VOS COMMENTAIRES SUR Philippe Couillard et le trop perçu de ses amis médecins

La prime de départ de Bolduc

Comprendre la dérive

Philippe Couillard est-il en conflit d’intérêt?

Raymond Viger  Dossier PolitiquePhilippe Couillard

Yves Bolduc ministre éducation santé prime départ gouvernement libéralYves Bolduc quitte la politique et son poste de ministre de l’Éducation. Prime de départ, 155 000$!

Un autre versement à un politicien qui fait réagir. Moi-même, ma première réaction a été assez cinglante. Mais prenons le temps de « cingler » dans la bonne direction.

Ce qui me ramène à une position différente est ce qu’il m’arrive de vivre avec des jeunes marginalisés que j’accompagne. Pour certains, la première étape de l’intervention est de les aider à recevoir un chèque d’aide sociale. Ils y ont droit mais pour plusieurs certains jugements les empêchent de toucher à ce chèque de dernier recours.

Drôle de déclencheur pour en arriver à analyser la prime de départ d’Yves Bolduc mais la réflexion demeure la même.

Il existe un règlement. Yves Bolduc décide d’en prendre avantage. Qui est coupable? La personne qui utilise un service qu’on met à sa disposition ou le gouvernement qui a mis en place une telle proposition?

Possiblement que les règlements datent d’une période où les politiciens étaient plus stables. Peut-être que le règlement a été écrit pour répondre à un besoin dans un certain contexte. Peut-être que ceux qui l’ont écrit ne s’attendaient pas que leurs règlements permettraient des doubles paiements, primes de départ quand tu viens juste d’arriver… Beaucoup de peut-être et possiblement que je ne pourrais pas spéculer sur les intentions réelles de ces « faiseux » de règlements.

philippe couillard premier ministre santé austérité conflit d'intérêt gouvernementMais à partir du moment où l’application d’un règlement nous fait sursauter, cela veut dire qu’il serait temps de le changer ou d’en définir son application. Cette responsabilité revient au gouvernement en place. Celui-là même qui cherche à couper partout pour atteindre un déficit zéro.

Mais est-ce que Philippe Couillard aura les couilles d’amender un règlement qu’il pourrait vouloir lui-même utiliser éventuellement? Est-il en conflit d’intérêt tout comme il l’a été quand il a autorisé l’incorporation des médecins pour sauver de l’impôt au moment où il était ministre de la Santé?

VOS COMMENTAIRES SUR Bolduc et sa prime de départ

Autres textes sur Politique

Abonnement au magazine Reflet de Société

magazine revue journal édition journalisme presse écrite communautaireInternet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet:http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

VOS COMMENTAIRES SUR Bolduc et sa prime de départ

Politique: Expliquez-moi les élections

Au service du peuple ou du parti?

Élections quand il fait beau

Merci de m’expliquer le sens de la démocratie au Québec!

Raymond Viger       Dossiers Politique

Le Québec repart en élections. Encore et encore. Est-ce vraiment pour le bien-être du peuple ou parce que le Parti Québécois y voit une occasion de prendre le pouvoir majoritaire?

Le parti Libéral ou tout autre parti au pouvoir ferait sûrement de même. Les grands du pouvoir consultent le peuple, font des sondages. Et quand tout semble propice pour leur parti et pour leur avenir politique, ils se lancent en élection.

Est-ce vraiment le sens que l’on donne à la démocratie? La démocratie vient du grec et veut dire la souveraineté du peuple. Pourtant, le peuple a voté pour mettre au pouvoir, pendant 4 ans, un parti minoritaire. Aller en élection avant le terme de 4 ans n’est-il pas être en contradiction avec le mandat que le peuple a donné au gouvernement?

Pourquoi faut-il que mes billets de la catégorie Politique se retrouvent aussi dans la catégorie Conflit d’intérêts?

Merci de m’expliquer. J’aimerais bien comprendre.

VOS COMMENTAIRES SUR Expliquez-moi les élections et la politique

Autres textes sur Politique

Pour ceux qui seraient découragé par la vie politique du Québec, je vous laisse les informations sur notre guide d’intervention auprès de personnes suicidaires:

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicideLe guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet:http://www.editionstnt.com/livres.html.

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Maintenant disponible en anglais: Suicide Prevention Handbook.

Autres livres pouvant vous intéresser:

VOS COMMENTAIRES SUR Expliquez-moi les élections et la politique

Politiciens qui mentent et partenariat public-privé (PPP) néfaste

Politiciens qui mentent et partenariat public-privé (PPP) néfaste

Raymond Viger Dossier Journal de Montréal

Les nouvelles se succèdent, parfois subtilement. Un petit texte à la fin des nouvelles, un peu comme les petits caractères d’un contrat d’assurance. En les mettant en évidence, une à la suite de l’autre, il peut arriver de faire de curieuses découvertes.

Le 18 mai, dans le Journal de Montréal, un article de la Presse Canadienne pris dans Le Devoir souligne que l’Agence des partenariats publics-privés (PPP) ne respecte pas les principes en vertu desquels elle a été créée. Un contrat de 430 000$ a été accordé à la firme Price Waterhouse Coopers sans aucune appel d’offre. Le président de l’Agence des PPP, Pierre Lefebvre, est un ancien de Price Waterhouse Coopers. L’appel d’offre permet d’obtenir le meilleur prix pour le service demandé. Ça ressemble à un conflit d’intérêt.

Le 8 septembre, le Journal de Montréal publie un autre de la Presse Canadienne. Selon une étude réalisée par la Fédération canadienne des municipalités, les PPP minent la démocratie, nuisent aux petites entreprises et n’entraînent pas d’économies pour les contribuables!

Avec ces 2 articles et cette étude vous vous demandez pourquoi les politiciens continuent de soutenir les PPP et qu’ils ne cessent de nous dire que cela sera bon pour notre société? La réponse nous vient d’un article de l’Agence France Presse publié le 6 octobre dans le Journal de Montréal: Un politicien a maintenant le droit de mentir. La cour suprême de Washington vient de renverser une loi datant de 1999 qui interdisait la publicité mensongère d’un candidat lors d’une campagne électorale. Maintenant les politiciens peuvent revenir à leurs anciennes habitudes: mentir en période électorale!

http://raymondviger.wordpress.com/2006/10/27/ford-gm-et-toyota-demantelent-le-metro-de-los-angeles/

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

T-Shirt promotionnel disponible avec votre logo

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logo Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs.

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en rouge, noir ou blanc.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/T-shirts-promotionnels-et-personnalise.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900

André Arthur et les conflits d’intérêt

André Arthur et les conflits d’intérêt

André Arthur, après avoir été tranquille quelques mois, commencent à faire parler de lui. J’ai été surpris, mais aussi choqué d’apprendre qu’un député pouvait faire de la publicité tout en étant député. J’ai vu plusieurs personnes se lancer en politique. Elles ont toutes démissionné et quitté les attaches qu’elles avaient. J’étais convaincu que c’était une obligation pour entrer en politique.

D’une part, il y a conflit d’intérêt. En faisant la publicité d’un commerçant, nous sommes indirectement son employé. Comment pouvons-nous représenter équitablement l’ensemble des citoyens si l’un d’eux nous paye? Même si André Arthur nous dit pouvoir demeurer juste et équitable, le citoyen qui aurait à faire une plainte contre ce marchand auprès de son député va y voir un conflit d’intérêt.

D’autre part, jusqu’où pourrions-nous accepter de mettre la crédibilté d’un député pour vendre un produit? Imaginez un député qui fait la promotion d’un produit pharmaceutique! Comment pouvons-nous nous imaginer qu’il votera sans contrainte si nous avons à débattre de ce produit ou de son concurrent en chambre? Un député pourrait-il faire une publicité de Loto-Québec et voter contre le déménagement du Casino?

J’ai toujours imaginé qu’être en politique demandait un don de soi. Un horaire chargé, du temps pour préparer les dossiers à débattre… Si André Arthur a le temps de chauffer des autobus et de faire de la publicité, désolé, il ne prend pas son rôle au sérieux. En tant que député indépendant, il ne peut diviser les dossiers avec des collègues. Il se doit d’en étudier possiblement plus qu’un député qui fait parti d’une équipe.

Les gens qui ont voté pour André Arthur avaient des attentes envers lui. Possiblement de brasser et de remettre en question le système en place. J’ai plutôt l’impression qu’il profite du système et qu’André Arthur ne pense qu’à lui et à ses poches. Je ne vois pas en quoi il a l’étoffe d’un politicien.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

operation-graffiti-hip-hop-graffiteur-graff Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Conflit d’intérêt

Conflit d’intérêt.

Montréal est une ville de grands festivals. C’est une industrie en soi. Festival Montréal en lumière fait partie de la grande famille. Son PDG, Michel Labrecque, aussi membre du conseil d’administration du Regroupement des événements majeurs internationaux, a décidé de se lancer en politique aux dernières élections municipales. En plus de ses fonctions, il est maintenant conseiller municipal du Plateau Mont-Royal.

D’un côté, M. Labrecque, en tant qu’administrateur du Regroupement des événements majeurs internationaux et PDG du Festival Montréal en lumière, négocie avec Ville de Montréal des subventions qui ne sont pas de la pacotille. De l’autre, il représente cette même ville en étant un de ses conseillers! Si ce n’est pas un conflit d’intérêt, comment appelle cette double polarité?

Quand le chef de police, M. Duchesneau a voulu tenter l’expérience en politique, il avait démissionné de son poste de chef de police. Quand Serge Lareault, directeur du groupe communautaire l’Itinéraire a fait le saut, il a fait de même. Pour éviter le conflit d’intérêt. Paul Martin, propriétaire de Canadian Steamship Lines (CSL) ne l’a pas fait quand il était Ministre des Finances. Michel Labrecque ne l’a pas fait non plus. Deux poids, deux mesures.

Notre organisme, le Journal de la Rue, a déjà eu une excellente fonctionnaire de la Ville de Montréal comme administrateur. Elle a dû démissionner lorsque nous voulions faire une demande de subvention à la Ville de Montréal. Il est arrivé la même chose à une fonctionnaire qui travaillait au Ministère des Relations avec les Citoyens. Il est vrai que nous ne demandions des subventions que de 5 ou 10 000$. Nous ne parlions pas des budgets faramineux des festivals internationaux ou de la CSL.

Comment va réagir la Ville de Montréal si un organisme demande une subvention pouvant concurrencer les évènements majeurs sous l’administration de M. Labrecque? Si Ville de Montréal voulait se désengager des faramineuses subventions données, à même nos taxes, aux différents évènements sous la tutelle de M. Labrecque, les deux entreprises desquelles il fait partie n’auraient-elles pas un lobbyiste en place pour faire du maraudage pour renverser la vapeur? Ses fonctions de lobbyistes ne sont-elles pas contraire aux intérêts des citoyens qui ont votés pour lui? Comment réagirait M. Labrecque si l’un de ses principaux commanditaires de festivals devenait le mouton noir dans son arrondissement? Peut-il être une autorité politique intègre tout en acceptant des commandites de ceux-ci?

Cela ne m’aide vraiment pas à croire en la justice et l’équité en politique. Quand de gros sous sont en jeu, les règles de transparence changent et s’adaptent.

Je suis déçu, très déçu.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

T-Shirt promotionnel disponible avec votre logo

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logo Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs.

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en rouge, noir ou blanc.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/T-shirts-promotionnels-et-personnalise.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900