Éducaloi et murales graffiti: art urbain et graffiteurs au service de la Justice

Éducaloi et murales graffiti: art urbain et graffiteurs au service de la Justice

Sophie Moreau-Parent, Stagiaire en intervention   Dossiers ÉducaloiGraffiti et Justice

Le Café Graffiti et Éducaloi ont décidé de travailler ensemble dans le but d’organiser un projet qui s’appelle Les couleurs de la justice. Certains artistes du Café Graffiti, comme Rémi et Arpi ont amené leur appui à Daniel Lauzon, le directeur artistique du Café Graffiti. Ensemble, ils ont apporté leur touche personnelle à la mission d’Éducaloi. Le projet consiste à donner des ateliers sur la justice au Québec accompagnés d’ateliers sur le graffiti. À la fin de ces ateliers, afin de conclure le projet, les jeunes réalisent une murale graffiti ayant comme thème la justice.

Éducaloi: murales graffiti, les jeunes et la justice

En fait, Les couleurs de la justice a été initié par certains coordonnateurs de projet d’Éducaloi qui sont rentrés en contact avec le Café-Graffiti. Ils voulaient trouver un moyen efficace pour attirer les jeunes à participer aux ateliers sur la justice.

Le graffiti leur a semblé comme un bon moyen. En combinant justice et graffiti, Éducaloi a pu mettre à la disposition de plus de jeunes de l’information juridique de qualité, diffusée dans un langage simple et accessible. En plus de bénéficier de temps pour apprendre sur le système de justice québécois et de pouvoir avoir des réponses à leurs questions, les jeunes ont la chance d’apprendre sur l’historique du graffiti et sur la conscience sociale qui l’entoure. De plus, ils apprennent des techniques de dessin et de peinture à la canette. La réalisation d’une murale supervisée par un graffiteur expérimenté couronne leurs apprentissages.

Historique d’Éducaloi et du projet d’art urbain

C’est en 2008 que les premiers ateliers et les premières murales ont été réalisés. Des groupes de jeunes issus de maisons de quartier ont démontrés de l’intérêt pour le projet et se sont engagés à participer aux différentes rencontres.

Déjà, durant leur première année d’opération, les responsables ont animé plusieurs ateliers et les participants du projet ont réalisés deux murales dans différents quartiers de Montréal. En 2009, le Café Graffiti et les coordonnateurs de projets comptent réaliser trois autres murales avec trois nouveaux groupes de différentes maisons de quartier. Ils ont déjà certains candidats possibles pour les prochaines murales comme L’hôte maison et le Centre des jeunes de St-Sulpice.

L’année passée, trouver un mur et maintenir l’engagement des jeunes ont été les choses les plus difficiles à réaliser. Le lapse de temps trop grand entre les ateliers a rajouté de la difficulté concernant le maintient de l’engagement des participants.

La créativité artistique des jeunes comme moteur de motivation

Enfin, j’ai vraiment hâte de voir la formation de nouveaux groupes de jeunes et la réalisation des prochaines murales. La créativité est une très bonne façon d’exprimer ses frustrations et de faire part de ses opinions sur plusieurs sujets. Les ateliers qu’anime Éducaloi informent les jeunes sur leurs droits et leurs responsabilités. En étant informé, ils peuvent faire des choix plus éclairés. La réalisation d’un projet artistique sur le thème de la justice permet aux jeunes de ventiler leurs sentiments face au système de justice du Québec. Somme toute, ce projet est une belle initiative de ces deux organismes communautaires.

Pour rejoindre les artistes du Café-Graffiti (514) 259-6900

Photos de Murales et fresques urbaines.

Autres textes sur le Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

T-Shirt promotionnel disponible avec votre logo

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logo Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs.

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en rouge, noir ou blanc.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/T-shirts-promotionnels-et-personnalise.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900

 

Loto-Québec sexiste, 2 à 0 pour Radio-Canada

Loto-Québec sexiste, 2 à 0 pour Radio-Canada

Dossier Publicité, Loto-Québec

Nous venons d’apprendre aux nouvelles de Radio-Canada que Loto-Québec vient de retirer sa publicité sexiste pour attirer les jeunes adultes de Boston au Casino de Montréal via une annonce Internet, «matchplay.com». La fermeture de ce site sexiste nous montrant de pulpeuses et juteuses filles décoltées s’est fait une heure après que Radio-Canada ait rapporté les événements. Une publicité de mauvais goût.

Dans mon blogue du 5 avril dernier, je félicitais Mme Anne Panasuk de Radio-Canada pour son reportage sur les machines vidéos à Shefferville. Suite à son reportage, Loto-Québec avait retiré des machines et diminué les heures d’accessibilité de ses appareils loteries-vidéos.

Nous en sommes donc à au moins deux reportages de Radio-Canada qui oblige Loto-Québec à se raviser et à changer son fusil d’épaule. Je n’aurais jamais été aussi fier d’avoir une télévision d’état qui fait un excellent travail de journalisme.

Mais revenons à cet événement qui me donne la nausée. Loto-Québec fait de la publicité en faisant passer les filles du Québec pour des filles faciles! Loto-Québec ne mousse pas son casino, il mousse les seins et les poitrines de nos filles! Épouvantable. Et qu’est-ce que leur porte-parole, Jean-Pierre Roy a à nous répondre sur cette publicité: «C’est vrai que c’était une approche risquée… nous ne voulions pas dénigrer les femmes… Nous nous excusons si cela a pu choquer des gens… et bla bla bla…»

Est-ce que Loto-Québec en serait rendu à vouloir légaliser la prostitution pour permettre de faire une meilleure promotion de son casino? Nous ne cessons de parler de l’importance de l’égalité et du respect des femmes dans notre société. Et voilà qu’une société d’État s’amuse à «miser» sur les attributs sexistes pour attirer les touristes!

Impardonnable. Il me semble que des têtes ont déjà roulé pour moins que ça. Doit-on congédier les gens qui s’occupent du marketing chez Loto-Québec ou ceux qui ont donné le mandat de faire passer une telle publicité qui n’a pas sa raison d’être?

Merci aux journalistes de Radio-Canada. Vous avez fait plus qu’un reportage. Encore une fois, vous avez été notre conscience sociale.

Autres textes sur Loto-Québec

Loto-Québec, une longue tradition de mensonges

Merci à Loto-Québec de nous avoir ruiné

À Loto-Québec de qui se moque-t-on?

Plan d’action de Loto-Québec: les jeunes et le gambling

Autres textes sur Publicité

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Anne Panasuk, Loto-Québec et Shefferville

Anne Panasuk, Loto-Québec et Shefferville

Dossier Loto-Québec

L’émission Enjeux de Radio-Canada, pilotée par Anne Panasuk, nous a offert un premier documentaire en 2005 sur la triste réalité de la présence abusive de Loto-Québec à Shefferville. Questionnant le manque de conscience sociale de Loto-Québec, nous aurions pu nous attendre que Loto-Québec s’empresse de camouffler les pots cassés.

Un an plus tard, Mme Panasuk retourne à Shefferville pour constater qu’aucun changement n’a été fait par Loto-Québec. Mme Panasuk tente de rejoindre les représentants de Loto-Québec pour avoir leur version, sans succès.

À son retour à Montréal, un cadre de Loto-Québec, M. Vincent Trudel, contacte Mme Panasuk pour l’aviser d’une nouvelle décision de Loto-Québec de retirer 2 des 10 machines à sous de Shefferville et de diminuer les heures de disponibilité des machines restantes.

À quoi sert de payer un porte-parole comme Jean-Pierre Roy si, lorsque nous voulons parler à Loto-Québec, il ne daigne pas retourner nos appels au moment où l’on veut les questionner?

Si Loto-Québec ne rappelle les journalistes que lorsqu’ils sont prêts à annoncer des “changements”, est-ce une façon transparente d’agir pour une Société d’État?

Cet événement démontre que Loto-Québec peut faire des changements. Mais pour y arriver, il faut leur tordre un bras et les acculer au pied du mur. Leur conscience et leur morale ne semblent pas être des motivations innées pour cette Société d’État.

Je profite de cette occasion pour féliciter Mme Anne Panasuk et son équipe pour la réalisation de ces deux reportages. Les gains obtenus à Shefferville sont minimes par rapport à ce qu’il faudrait que nous fassions en tant que bon père de famille. Mais ces gains ont été réalisés grâce à la tenacité et à la qualité du travail de Mme Panasuk.

Continuez votre bon travail Mme Panasuk. Le Québec a besoin d’excellent journaliste comme vous.

Autres textes sur Loto-Québec

Loto-Québec, une longue tradition de mensonges

Merci à Loto-Québec de nous avoir ruiné

À Loto-Québec de qui se moque-

Plan d’action de Loto-Québec: les jeunes et le gambling

 

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

couverture  livre jean-simon copie Poésie urbaine. Je me raconte. Jean-Simon Brisebois. Depuis 1997 Jean-Simon s’est découvert un goût pour l’écriture. Après avoir publié une trilogie poétique aux Éditions TNT(Entité en 2008, L’âme de l’ange en 2007 et Renaissance en 2006), plusieurs de ses lecteurs étaient curieux de savoir lesquels de ces textes parlaient le plus de lui. Il revient donc en force avec Je me raconte, un court récit autobiographique. Laissez-vous guider dans le monde particulier de ce jeune auteur!  7$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Wal-Mart: La madame est pu contente pantoute!

Wal-Mart: La madame est pu contente pantoute!

Raymond Viger. Volume 14.2, Décembre 2005

Changement de cap majeur. M. Mario Pilozzi, président de Wal-Mart Canada, a décidé d’orienter ses publicités vers le bon père de famille qui soutient sa communauté. Fini les pubs annonçant des bas prix. Fini la madame qui est contente. Vive la bonne conscience sociale.

Est-ce une opération marketing bien orchestrée? Est-ce que Wal-Mart vend des bas prix aux États-Unis, une bonne conscience au Québec et des pots de vin en Chine? Mis à part son département de marketing, y a-t-il un vrai changement dans la gestion de Wal-mart?

Si Wal-Mart veut devenir un bon citoyen corporatif, félicitations! Peut-être St-Paul n’est-il plus le seul à s’être fait foudroyer d’une bonne conscience sur le chemin de Damase. Mais ce n’est pas en achetant de la publicité et en distribuant quelques commandites à des organismes communautaires que cela en fait un généreux Robin des bois socialement acceptable. On sait maintenant ce qui peut se cacher derrière des commandites. Cette stratégie a-t-elle été empruntée aux libéraux?

Une maison de jeunes peut-elle accepter un don de 1000$ de Wal-Mart alors que cette compagnie congédie des centaines d’employés à Jonquière qui voulaient se syndiquer? Un organisme d’aide aux pauvres peut-il accepter une commandite pendant que les commerces d’une région ferment les uns après les autres en raison des méthodes de ce géant? En forçant ces petites entreprises à fermer, Wal-Mart crée une nouvelle classe de pauvres, qui n’auront d’autres choix que d’acheter dans ses magasins. Peut-on accepter que Wal-Mart subventionne les prix Iso-famille reconnaissant, la qualité du soutien Travail-famille, pendant que ses propres employés ont des conditions de travail questionnables?… Que Wal-Mart fasse ses devoirs et il pourra gagner la confiance populaire avec le temps.

On vient d’apprendre que Wal-Mart tente de vendre de la margarine illégale. Une tactique pour faire plus d’argent. Et ils veulent nous faire croire qu’ils ont changé, en nous vendant une image sociale de bon père de famille, en achetant de la publicité et de la commandite!

Face à ce virage radical, Reflet de Société se positionne clairement. Nous REFUSONS toute publicité et toute commandite de Wal-Mart. Nous espérons aussi que les autres organismes communautaires ne vendront pas leur âme et conscience en laissant Wal-Mart acheter leur crédibilité pour quelques dollars de commandite. Si Wal-Mart veut se montrer généreux et gagner notre respect, que cette commandite soit un don gratuit et anonyme. S’ils ne peuvent respecter l’anonymat de leur don, c’est qu’ils sont motivés par un battage publicitaire et non pas par les causes qu’ils disent vouloir soutenir.

Suite à la walmartisation des marchés, des citoyens et des organismes communautaires se sont levés pour décrier des situations lamentables. Plusieurs ont appelé au boycott de cette ultrariche multinationale. Pouvons-nous maintenant accepter de voir le communautaire épouser les orientations sociales de Wal-Mart? Ça détonnerait dans le décor. Comme voir un magazine végétarien accepter des annonces de Mc Do… Ou Laure Waridel d’Équiterre nous parler de protection de l’environnement et de la voir arriver avec un gros Hummer qui fait deux milles au gallon.

Nous devons être conséquents avec nos pensées et notre idéologie. Si notre conscience a un prix, c’est que nous n’en avons pas. Nous devons garder en tête une vision à long terme de nos interventions et de nos actions. Wal-Mart vient d’annoncer ses nouvelles couleurs. Restons fiers des nôtres. Ne laissons pas Goliath dicter notre avenir, même si cela exige quelques sacrifices à court terme.

Wal-Mart subventionné par le fédéral

Wal-Mart, la madame est pu contente pantoute!

Wal-Mart veut s’acheter une conscience

Les vendeurs de publicité dans les forums internet

Wal-Mart accusé de discrimination

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.