Se mentir à soi-même : un truc vieux comme le monde

Se mentir à soi-même : un truc vieux comme le monde

(Agence Science-Presse) – Nous avons tous tendance à rationaliser nos mauvaises décisions et à nier nos erreurs. On appelle parfois cela de la dénégation ou, plus simplement, se mentir à soi-même. Or, c’est un trait qui remonte peut-être à nos ancêtres primates : des chercheurs de l’Université Yale l’ont en tout cas détecté autant chez des singes capucins que chez des enfants de quatre ans. Placés devant un choix difficile (par exemple, choisir entre des bonbons de couleurs différentes) qui les oblige à contredire un choix précédent (par exemple, choisir entre une couleur rejetée la fois précédente et une nouvelle couleur), ils vont trouver des manières détournées pour revenir sur leur choix précédent. Comment dit-on, en singe capucin, «je ne l’aimais pas vraiment, en fait»?

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.