Être en affaire: Vision alternative

Avoir une vision claire

Réussir en affaire

Être à son compte est un choix pour certains, un manque de choix pour d’autres. Tous les vendredis, une nouvelle chronique présente un demi siècle d’expérience en entreprenariat privé et communautaire. 

Raymond Viger     Dossier Réussir en affaire

Comment réussir en affaire trucs pour partir à son compte conseil entrepreneurDéformation professionnelle, j’ai fait cinq années dans l’aviation comme pilote et instructeur. Vous me demanderez en quoi l’aviation est une école d’entrepreneuriat. La philosophie professionnelle que j’y ai développée m’a permis de mettre les bases de mes réussites commerciales.

Dans l’aviation, on doit avoir suffisamment d’essence pour se rendre à destination et, si pour une raison quelconque on ne peut pas y atterrir, avoir de l’essence pour se rendre à un aéroport de déroutement plus 45 minutes de vol pour se sécuriser.

En affaire, c’est exactement la même chose qu’il faut intégrer. Je pose une action pour atteindre un objectif dans un certain délai de temps. Si je ne réussis pas, je dois connaître des alternatives qui seront acceptables et que je pourrais assumer.

Quand Pierre Péladeau a tenté de lancer un journal à Philadelphie, il avait mis une limite de 50 millions à son aventure. Si la réalité n’était pas atteinte, on ferme le tout. L’entreprise de Pierre Péladeau pouvait se permettre de perdre 50 millions sans la mettre en péril. S’il n’avait pas mis cette limite, il aurait pu tout y engouffrer et finir dans la dèche.

Si j’ai un restaurant, j’achète des victuailles pour un souper. Si les ventes sont plus faibles que prévus, chacun des produits alimentaires doit pouvoir trouver une deuxième vie et respecter les délais de conservations de chacun. Un produit frais qui a une durée de vie 24 heures pourrait être fumé ou cuit pour en augmenter sa conservation. D’autres pourraient être congelés. Les recettes que je pourrais faire avec ce nouveau produit ne seront plus les mêmes. Je dois donc être capable de faire un spécial et travailler avec mes serveurs pour atteindre ces nouveaux objectifs.

Si j’achète des équipements pour le volume de transactions que j’ai aujourd’hui, qu’est-ce que je fais si mon volume augmente ou diminue. Mes équipements deviennent-ils désuets et non fonctionnels pour ma nouvelle réalité. Même si cela me coûte un peu plus cher, serait-il préférable de louer pour pouvoir changer plus facilement les équipements que d’acheter et de devoir vivre avec des équipements non adéquats? Louer et payer un peu plus cher peu revenir à une sorte de prime d’assurance.

VOS COMMENTAIRES SUR Être en affaire no 8: une vision alternative

Chronique Réussir en affaire

Autres textes sur les affaires

Publicité D’un couvert à l’autre: histoire d’un entrepreneur communautaire

D'un couvert à l'autre livre bistro le ste-cath journal de la rue Café GraffitiLe livre retrace les 25 ans d’histoire de l’organisme Journal de la Rue, les principaux évènements que l’organisme a traversé et parle avec émotions et réalisme de la réalité de l’intervention auprès des jeunes.

Une section est dédiée au dernier projet de l’organisme, le bistro Ste-Cath, l’histoire quotidienne de ce lieu mais également la relation entre les artistes et le public, notamment Elizabeth Blouin-Brathwaite, Pascal Dufour, Sule Heitner, B.U, Davy Boisvert,…

Une co-publication entre Delphine Caubet et Raymond Viger. Photographies Georges Dutil. Une couverture de l’artiste Geneviève Lebel. Le livre est disponible en édition de luxe (30 pages en couleur) à 24,95$ ou en noir et blanc à 19,95$ (plus 4,95$ taxe et livraison). Aux Éditions TNT. (514) 256-9000.

Autres livres pouvant vous intéresser:

VOS COMMENTAIRES SUR Être en affaire no 8: une vision alternative

Pourquoi s’opposer quand on peut laisser aller

Pourquoi s’opposer quand on peut laisser aller

Annie Viger                     Dossier Économie

Une autre session vient de se terminer au parlement québécois. Il semble que le gouvernement Charest ont esquivé tous les problèmes cette année. Alors que le partie de l’opposition et une bonne partie de la population ont demandé une enquête publique sur les malversations du secteur de la construction, le premier ministre et son équipe ont esquivé. Cette année, à deux reprises Jean Charest aurait pu agir dans le cas de la Caisse de dépôt et encore là, il a préféré ignorer le problème. Il a toutefois annoncé un sommet sur les finances publiques où l’on pourrait y voir une augmentation du tarif d’Hydro-Québec et une hausse des taxes de ventes.

 VOS COMMENTAIRES SUR POURQUOI AFFRONTER QUAND ON PEUT ESQUIVER.

 

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-dj-mana-sp-manspino-dynastie-des-morniers CD de musique Ill Legal. Compilation de rappeur et rap music Hip Hop avec Chilly D, DJ Mana, L’intrus, Shades of culture, SP, Patrick Batemen, 01 Étranjj, Ninja P, Virus, Vulguerre, Chance Won, Erratum, Son 2 PT, Manspino, Dynastie des Morniers. 9,95$

Tél: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

À quand la fin de la crise?

À quand la fin de la crise?

Ariane Aubin           Dossier Économie

Les indices de croissance économique sont peut-être à la hausse, mais ne sabrez pas le champagne trop tôt. Des dommages durables ont été infligés au système économique mondial et ils subsisteront même lorsque la récession sera officiellement terminée, a déclaré l’économiste en chef du Fonds monétaire international, Olivier Blanchard.

Le chroniqueur économique Jean Gagnon a repris ses propos dans son dernier billet, en rappelant que le calcul permettant d’évaluer la santé d’une économie nationale peut être faussé par le fait que le gouvernement prend le relais des consommateurs en temps de crise. Difficile de réduire un système complexe à une formule aussi simple que C+I+G+(X-M)!

VOS COMMENTAIRES SUR L’ÉTAT RÉEL DU SYSTÈME ÉCONOMIQUE

 

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

CD rap music rappeur musique hip hop DJ Mana SP Manspino Dynastie des Morniers CD de musique Ill Legal. Compilation de rappeur et rap music Hip Hop avec Chilly D, DJ Mana, L’intrus, Shades of culture, SP, Patrick Batemen, 01 Étranjj, Ninja P, Virus, Vulguerre, Chance Won, Erratum, Son 2 PT, Manspino, Dynastie des Morniers. 9,95$

Tél: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

États-Unis: des entreprises tirent parti de la crise économique

Ariane Aubin        Dossier Économie

États-Unis: entreprises tirent parti de la crise économique

Qui l’eût cru? La crise économique ne fait pas que des ravages: elle aura aussi permis aux joueurs les plus astucieux de se tailler une place de choix dans leur marché cible. C’est le cas du courtier américain Goldman Sachs,qui a profité de la déroute des Lehman Brothers et autres JP Morgan pour asseoir un sa domination du marché des obligations aux États-Unis, relate Jean Gagnon sur son blogue. Une preuve indéniable de la pugnacité de certaines entreprises et de leur capacité à renaître de leurs cendres après les pires déboires.

VOS COMMENTAIRES SUR LES GAGNANTS DE LA CRISE ÉCONOMIQUE

PUBLICITÉ

T-Shirt promotionnel disponible avec votre logo

tshirt_cafe_graffiti Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs.

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en rouge, noir ou blanc.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: cafegraffiti.net
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900

La Presse: le risque, ça se partage

La Presse, le risque ça se partage

Ariane Aubin                                            Dossier Économie

Le couperet est enfin tombé. Il pendait au-dessus de la tête des journalistes de la Presse depuis déjà longtemps, crise des médias écrits oblige. Disparition du cahier Actuel, cure de minceur des cahiers spéciaux, abolition brutale des stages d’été… Disons, et c’est un euphémisme, qu’en 2009 le grand quotidien montréalais aura mangé toute une volée.

La Presse nous montrait, disais-je, tous les symptômes d’une maladie chronique de plus en plus répandue: le manque de financement en presse écrite. La rumeur courait déjà depuis plusieurs jours que l’édition dominicale du journal serait sacrifiée sur l’autel de crise économique; mais sa confirmation par le président de La Presse, Guy Crevier, a quand même créé tout une onde de choc ce lundi. Le diagnostic n’est pas moins désagréable à entendre lorsqu’il est anticipé!

Peut-être est-ce parce que la mesure s’est accompagnée d’une promesse de baisses salariales pour les employés du géant médiatique? Des conditions qui souvent ont été acquises après d’âpres luttes syndicales et des négociations serrées et que les journalistes ne laisseront pas filer sous leur nez de gaieté de coeur. Dans son analyse de la stratégie économique de La Presse, Jean Gagnon s’intéresse toutefois à une nouvelle stratégie avec laquelle flirtent plusieurs patrons – ceux qui possèdent La Presse, à Gesca (une filiale du géant Power Corporation) ne faisant pas exception – en cette période de crise: la gestion partagée des risques. En résumé: vous vous sacrifiez maintenant et si les affaires reprennent, vous en profiterez plus tard.

Une façon pour les patrons de montrer leur reconnaissance aux employés qui resteront solidaires dans la tourmente, ou un moyen détourné de leur dire: «Si nous coulons, vous coulerez avec nous»?

VOS COMMENTAIRES SUR LES MESURES RESTRICTIVES À LA PRESSE.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Vente du Canadiens de Montréal: Pierre-Karl Peladeau et le fonds de solidarite de la FTQ, un drôle de mariage!

Vente du Canadiens de Montréal:

Pierre-Karl Péladeau et le fonds de solidarité de la FTQ, un drôle de mariage!

Raymond Viger, Dossier Journal de Montréal, Patrick Lagacé

Le fonds de solidarité de la FTQ nous présente la synthèse de sa mission telle qu’elle apparaît sur sa page d’accueil:

Sa mission principale est de contribuer à créer et à maintenir des emplois au Québec, en investissant dans les moyennes et petites entreprises.

En allant chercher la mission complète du fonds de solidarité de la FTQ, on peut y lire:

Notre mission

  • Investir dans les entreprises québécoises et leur fournir des services en vue de contribuer à leur développement et de créer, maintenir ou sauvegarder des emplois au Québec.
  • Favoriser la formation des travailleuses et travailleurs dans le domaine de l’économie afin de leur permettre d’accroître leur influence sur le développement économique du Québec.
  • Stimuler l’économie québécoise par des investissements stratégiques qui profiteront autant aux employés qu’aux entreprises.
  • Sensibiliser les travailleurs et les travailleuses à épargner pour leur retraite et à participer au développement de l’économie par la souscription des actions au Fonds.

Si je fais une synthèse de la mission du fonds de solidarité de la FTQ on peut résumer ainsi: créer, maintenir et sauvegarder des emplois au Québec en investissant dans les moyennes et petites entreprises.

Fort de cette mission du fonds de solidarité de la FTQ, peut-on m’expliquer comme ce fonds de travailleur syndiqué en arrive à extrapoler un investissement dans le Canadien de Montréal?

Pire, en partenariat avec Pierre-Karl Péladeau. Comme le souligne Patrick Lagacé, l’histoire entre la FTQ et Pierre-Karl Péladeau est une histoire basée sur les conflits. Pour n’en nommer que quelques-uns, souvenons-nous des négociations avec le groupe Vidéotron, le Journal de Québec et plus récemment le Journal de Montréal qui est encore en lock-out.

Pour les puristes qui voudraient me pointer du doigt en soulignant que ce n’est pas la FTQ qui représentait les employés en lock-out ou en grève contre Pierre-Karl Péladeau, mais plutôt le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), voici une petite note biographique d’Henri Massé provenant du fonds de solidarité FTQ pris à même leur site: 

Avant d’être élu à la direction de la FTQ, M.Massé était directeur québécois du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), le plus grand syndicat affilié à la FTQ

Évidemment, il fallait s’attendre à ce que Rue Frontenac, le blogue des journalistes du Journal de Montréal en lock-out, souligne cette incohérence. Michel Van de Walle s’en est chargé avec brio.

En ce qui concerne la vente du Canadien de Montréal, le chroniqueur économique Jean Gagnon avait déjà soulevé une incohérence provenant du gouvernement provincial.

Sur la page d’accueil du fonds de solidarité de la FTQ on peut lire:

Le Fonds de solidarité FTQ et les Productions Feeling sur les rangs DES INVESTISSEURS QUEBECOIS SE JOIGNENT À QUEBECOR MEDIA POUR DÉPOSER UNE OFFRE D’ACHAT DU CANADIEN

Moi ça me donne un drôle de « Feeling » de lire une telle nouvelle.

VOS COMMENTAIRES SUR LA VENTE DU CANADIEN, PIERRE-KARL PÉLADEAU ET LE FONDS DE SOLIDARITÉ FTQ.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Économie et finance: critique de son actualité

Économie et finance critique de son actualité

Dossier Économie

jean[1] Dans les dernières entrevues que notre Robin des Banques Yves Michaud a donné, il critiquait sévèrement le manque de chroniqueur économique et financier au Québec. Trop de complaisance, trop d’articles d’intérêt général et pas assez critique.

Drôle de hasard. M. Jean Gagnon, chroniqueur économique débute une nouvelle carrière. Certes nous verrons six fois par année sa chronique dans le magazine Reflet de Société à compter du numéro de juin prochain. Mais le plus intéressant est la naissance de son blogue qui traitera de l’actualité économique et financière avec un regard critique ainsi qu’une analyse des événements qui marqueront l’actualité, dont certains pourraient avoir un impact sur les décisions économiques et financières que vous aurez à prendre.

Jean Gagnon, c’est 25 ans d’expérience dans l’industrie des services financiers. Une belle façon de mieux connaître les coulisses de ce monde complexe et fascinant de l’économie et des marchés financiers. Jean Gagnon, c’est aussi dix ans de journalisme.

Jean Gagnon a su piquer ma curiosité dès ses premiers billets. Quand la bourse a connu un prodigieux bond de 39%, Jean Gagnon nous a ramené sur terre en questionnant la solidité de cette remontée. Dans la vente du Canadiens de Montréal, le ministre des finances Raymond Bachand a été questionné sur le prêt de 100 millions qu’il voulait octroyer pour «sauver» le Canadiens de Montréal. Pierre Karl Péladeau et la famille Desmarais n’ont pas été mis à l’écart du questionnement de M. Jean Gagnon, Barack Obama et les banques américaines non plus.

M. Gagnon répond directement sur son blogue et participe aux différents débats économiques soulevés. Je vous invite à lui poser vos questions sur l’actualité économique et financière et à animer le débat social par votre présence.

VOS COMMENTAIRES SUR L’ACTUALITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Spectacle Hip Hop Breakdance, Graffiti, DJ et rap

orgue-classique-hip-hop-breakdance-graffiti-dj-rappeurs Le Choc des Cultures – Le Hip-Hop rencontre le classique
Spectacle original mettant en vedette: organistes classiques, break-dancers, rappers, DJ et graffiteurs.
L’église Saint-Nom-de-Jésus expose une centaine de toiles peints par des artistes. Plus de cinquante artistes complices présentent « Le Choc des Cultures ». 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,